La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MASSE ABDOMINALE Cas clinique. Femme âgée de 60 ans Adressée par son médecin traitant pour une masse abdominale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MASSE ABDOMINALE Cas clinique. Femme âgée de 60 ans Adressée par son médecin traitant pour une masse abdominale."— Transcription de la présentation:

1 MASSE ABDOMINALE Cas clinique

2 Femme âgée de 60 ans Adressée par son médecin traitant pour une masse abdominale

3 Ictère à lâge de 18 ans Tabac : 25 PA pas dHTA pas de Diabète pas de Néoplasie

4 Histoire de la maladie Douleur épigastrique depuis 2mois, irradiant sous le rebord costal droit, quotidienne essentiellement nocturne associée à des nausées, à une anorexie et à un amaigrissement de 2 kg. Absence de troubles du transit Absence dhémorragie digestive Absence de syndrome de Koenig Absence de dysphagie.

5 Examen physique Poids= 70kg Taille = 1m, 65 T°= 38°,2 TA =12/8 Pouls=76/min Masse épigastrique, légèrement décalée vers la droite par rapport à la ligne médiane, ronde, bombant en verre de montre, dure, mobile avec la respiration et sensible. Son bord inférieur est à 4cm au dessous de la xiphoïde. – Le bord antérieur du lobe droit du foie nest pas palpable. Absence de signes d H T P et d IHC Les touchers pelviens et le reste de lexamen physique sont normaux.

6 Bilan biologique Globules blancs 9000/mm3 Hémoglobine 10g/dl Plaquettes /mm3 VS 40mm(H1) ASAT 54UI/ml ALAT 82UI/l (N<40) Gamma GT 60UI/l (N<18)

7 Q1 Quelle est lorigine probable de cette masse?

8 Hépatique, pancréatique, épigastrique, colon transverse ? Lorigine probable est hépatique. Arguments : localisation de la masse dans la partie droite de lépigastre et sa mobilité avec la respiration évoquant son origine hépatique.

9 Q2 Quel examen de première intention demandez-vous pour confirmer cette origine ?

10 Léchographie abdominale. Q3 Si cet examen confirme lorigine hépatique de la masse, quels sont les principaux diagnostics que vous envisagez ?

11 Tumeur maligne du foie (secondaire ou primitive) Arguments Douleur nocturne Nausée Anorexie Amaigrissement Caractère dur de la masse Syndrome inflammatoire Cholestase

12 Tumeur maligne du foie (secondaire ou primitive) Il nya pas délément permettant dorienter vers le caractère primitif ou secondaire. Le CHC se développe souvent sur un foie de cirrhose (pas de signes d H T P, et dinsuffisance hépatique). Pas de signes également orientent vers une origine secondaire.

13 Tumeurs bénignes du foie Hémangiome Adénome Hyperplasie nodulaire focale Peu probable souvent asymptomatique. Pas damaigrissement. Bilan hépatique souvent normal. Kyste hydatique du foie Les lésions bénignes du foie

14 Echographie abdominale: masse arrondie hétérogène avec un halo périphérique hypoéchogène du segment IV, sans renforcent postérieur, de 4cm de diamètre. Il existe par ailleurs une autre lésion, de 2cm de diamètre, liquidienne, homogène avec renforcent postérieur, située dans le segment II. Le reste du parenchyme hépatique semble normal. Le pancréas est normal. Q4 Devant les données échographiques. Quels diagnostics évoquez –vous ? Indiquez quels moyens mettre en œuvre pour les confirmer.

15 Les diagnostics les plus probables sont : Première lésion :. Carcinome hépatocellulaire. Métastase hépatique CHC : Alpha FP Sérologie virale B, C Angioscanner, IRM hépatique PBF Métastases : Marqueurs tumoraux : ACE, CA 19-9, CA125, CA15-3, NSE PBF

16 Deuxième lésion : Elle a laspect dun kyste biliaire simple (masse arrondie, liquidienne, homogène). NB : Les métastases peuvent prendre tous les aspects en échographie. La malade a eu une ponction biopsie de la masse du segment IV qui montre : métastase dun adénocarcinome tubulé peu différencié sans élément dorientation pour la localisation du cancer primitif. Les marqueurs tumoraux sont négatifs.

17 Q5 Quelles sont les localisations les plus probables du cancer primitif ? Les localisations les plus fréquentes : Colon, rectum Estomac Pancréas Sein Poumon Plus rare : ovaire, rein, voies biliaires, endomètre, thyroïde.

18 Q6 Indiquez les moyens que vous prévoyez de mettre en œuvre pour rechercher la lésion primitive.

19 Linterrogatoire et lexamen clinique soigneux nont pas apporté délément diagnostique. Les examens à demander sont : Scanner thoraco-abdomino-pelvien Coloscopie FOG La coloscopie découvre une tumeur sigmoïdienne ulcéro-bourgeonnante située à 30cm de la marge anale. Elle intéresse la moitié de la circonférence et elle est étendue sur 5cm. Absence dautres localisations et absence de polypes. Le scanner thoraco-abdomino-pelvien montre la lésion métastatique du segment IV. La lésion du segment II correspond à un kyste biliaire. Absence dautres localisations.

20 Q7 : Quelle sera votre stratégie thérapeutique ? Exploration chirurgicale/ Echographie per opératoire. Résection sigmoïdienne. Segmentectomie (IV) ou hépatectomie gauche. Puis Chimiothérapie.

21 Q8 Quel est le pronostic de cette maladie? Stade (AJCC 6ème édition) Survie à 5 ans I = T1 or T2, N0 93,2% IIa = T3, N0 84,7% IIb = T4, N0 72,2% IIIa = T1 or T2, N1 83,4% IIIb = T3 or T4, N1 64,1% IIIc = Tx, N2 44,3% Stade IV (M+) 8,1 % Le pronostic est plus mauvais en cas d'occlusion ou de perforation, de cancer colloïde muqueux ou indifférencié.


Télécharger ppt "MASSE ABDOMINALE Cas clinique. Femme âgée de 60 ans Adressée par son médecin traitant pour une masse abdominale."

Présentations similaires


Annonces Google