La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Guerre et paix au bloc opératoire Plongée dans lunivers de nos amies les mouches Nathalie Lugagne Delpon Chef de service gestion risque infectieux CHR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Guerre et paix au bloc opératoire Plongée dans lunivers de nos amies les mouches Nathalie Lugagne Delpon Chef de service gestion risque infectieux CHR."— Transcription de la présentation:

1 Guerre et paix au bloc opératoire Plongée dans lunivers de nos amies les mouches Nathalie Lugagne Delpon Chef de service gestion risque infectieux CHR Félix Guyon FELIN 23 avril 2010

2 Avertissement de lauteur ( ou la minute de développement durable ) Les mouches concernées par cette histoire sont indésirables dans le lieu où sest située laction : le bloc opératoire Toutefois, la guerre féroce qui sest tenue entre le CLIN et linsecte, ne saurait être étendue aux autres secteurs de la vie où nos insectes amis les peuvent être utiles

3 Déclaration de guerre Alerte donnée par un chirurgien orthopédiste le 10 décembre 2009 : présence de mouches à proximité du site opératoire Problème résolu temporairement par lusage aléatoire de la force Mais récurrence nécessitant une action en profondeur

4 Structuration des armées Mise en place dune cellule de crise : directions services techniques, DSSI, EOHH, bloc Information du conseil de bloc Présentation en réunions du CLIN

5 Mettre la population à labri ! Nature du danger ? Transmission des bactéries portées par les pattes de mouches, sur les sites opératoires stériles : ISO Décision : Arrêt des interventions chirurgicales de classe 1 hyper aseptiques avec mise en place de prothèses (orthopédie, ophtalmo )

6 Connaître son ennemi Un ennemi inhabituel en ETS … ( meilleure connaissance du moustique Aedes : chik 2006 ) Identification de ladversaire après prise de guerre dindividus vivants : mouche drosophile Reproduction : Les femelles pondent leurs œufs sur des supports organiques en décomposition (eaux usées, aliments sucrés ou odorants dégradés … ) Psychologie : animal opportuniste Goûts : bling bling, attiré par ce qui brille (scialytiques )

7 Armes chimiques de destruction massive la stratégie de léchec Désinsectisation par BHL les 12 et 17 décembre : Insecticide actif sur les formes adultes ÉCHEC qui conduit à une fermeture partielle du bloc opératoire pour désinsectisation renforcée de toutes les zones les 19 et 20 décembre ÉCHEC avec reprise des vols de mouches 2 jours plus tard Désinsectisation dappoint par bombes insecticides dans les blocs : INEFFICACE

8 Guérilla : la guerre de terrain recherche des gîtes larvaires Recherche deaux stagnantes (éviers, siphons, climatiseurs …) Vérification des gaines de ventilation Étude des faux plafonds Identification dun énorme gîte larvaire sur le pallier extérieur du bloc … mais contaminé par le genre musca et non drosophile : fausse piste !

9 Guérilla : la guerre de terrain Affamer lennemi Enlèvements plus fréquents des déchets ménagers DM Utilisation de poubelles DM avec couvercles Emballage des restes alimentaires avant élimination dans les DM Rappel de linterdiction des fruits dans les blocs Nettoyage approfondi des 2 salles de détente Affichage de ces consignes

10 Guérilla : la guerre de terrain Bloquer les accès « Dans close bouche, nentre point mouche » Prosper Mérimée -Condamnation dune issue de secours contigüe au bloc -Condamnation dune fenêtre du hall -Restauration de la fermeture dune trappe de désenfumage -Restauration de lasservissement de certains sas -Fermeture systématique des 2 portes des salles dopération

11 Le choix des armes : la ruse Mise en place du signalement des mouches : lieu, nombre, horaire … pour établir une cartographie de linfestation Mise en place de 3 pièges à mouches : UV + Glue : le compte des mouches collées chaque jour sur les pièges est un indicateur fiable pour mesurer le niveau dinfestation Occulter les baies vitrées des salles dopération pour limiter lattraction dûe aux scialytiques

12 Appel aux troupes délite Contact pris avec le service de la Lutte Anti Vectorielle de lARS (ex DRASS ) Visite dun entomologiste : M.JS DEHECQ - le 24 décembre le 8 janvier 2010 utilisation de la cartographie des signalements

13 Cible en vue !!! Le 24 décembre, identification du premier gîte larvaire : vieux sachets de substance alimentaire collante en salle de détente, derrière un mobilier. Sachet recouvert de pupes Le 8 janvier, identification du 2 ième gîte larvaire : siphon de sol dans zone désaffectée Pullulation de formes larvaires, pupes et adultes SEARCH and DESTROY

14 Et enfin : LA VICTOIRE ! Après 1 mois de lutte …

15 Moralité : une paix fragile … « Dans le combat entre les nuées de mouches et le troupeau déléphants, ce ne sont pas les plus gros qui lemportent toujours » Ahmadou Kourouma, extrait de « En attendant le vote des bêtes sauvages »


Télécharger ppt "Guerre et paix au bloc opératoire Plongée dans lunivers de nos amies les mouches Nathalie Lugagne Delpon Chef de service gestion risque infectieux CHR."

Présentations similaires


Annonces Google