La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANTISEPTIQUES & DESINFECTANTS Définitions Recommandations Spectres dactivité Dr C.OUDIN –Pharmacien hygiéniste – CHR F.GUYON- CRF YLANG-YLANG- AFELIN 19.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANTISEPTIQUES & DESINFECTANTS Définitions Recommandations Spectres dactivité Dr C.OUDIN –Pharmacien hygiéniste – CHR F.GUYON- CRF YLANG-YLANG- AFELIN 19."— Transcription de la présentation:

1 ANTISEPTIQUES & DESINFECTANTS Définitions Recommandations Spectres dactivité Dr C.OUDIN –Pharmacien hygiéniste – CHR F.GUYON- CRF YLANG-YLANG- AFELIN 19 juin 2009

2 Généralités Les antiseptiques et les désinfectants ont repris une place prépondérante dans la prévention et la lutte contre les infections nosocomiales.

3 Historique Dans la mythologie de lantiquité gréco-latine, ASCLEPIOS ou ESCULAPE, dieu de la médecine, avaient deux filles : HYGIE et PANACEE. HYGIE protégeait la santé. Elle est entrée dans la langue française au XVIème siècle avec le mot «hygiène». PANACEE rétablissait la santé à laide de médicaments. Au moyen-âge PANACEE est devenue nom commun signifiant remède universel à tous les maux.

4 Historique Fin du XIVième S. : premières bases scientifiques des traitements jusqualors empiriques. XVIII siècle : le mot antiseptique fut employé par PRINGLE. Les principales molécules sont découvertes. Pasteur : les fondements scientifiques de lantisepsie et de la désinfection reposent sur ses découvertes. Le médecin hongrois Semmelweis en 1848 démontre que le lavage des mains avec une solution de chlorure de chaux diminue de manière considérable le taux de mortalité chez les femmes venant accoucher à la maternité de l'hôpital général de Vienne.

5 Définitions Étymologie : du grec "anti" : contre et "septikos" dérivé de "sepein" : corrompre. ANTISEPSIE. "Opération au résultat momentané permettant au niveau des tissus vivants, dans la limite de leur tolérance, d'éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou d'inactiver les virus, en fonction des objectifs fixés. Le résultat de cette opération est limité aux micro-organismes et/ou virus présents au moment de l'opération" (AFNOR Mars 1981 NF T ).

6 Définitions ANTISEPTIQUE « Produit ou procédé utilisé pour l'antisepsie dans des conditions définies.Si le produit ou le procédé est sélectif, ceci doit être précisé. Ainsi un antiseptique ayant une action limitée aux champignons est désignée par : antiseptique à action fongicide ». (AFNOR Mars 1981 NF T ).

7 Définitions Pharmacopée française X°ed.: Les antiseptiques sont « des préparations ayant la propriété d'éliminer ou de tuer les microorganismes ou d'inactiver les virus sur des tissus vivants (peau saine, muqueuses, plaies) (…) »

8 Elles présentent une activité antibactérienne, antifongique, antivirale. La destination d'emploi des préparations antiseptiques est précisée : peau saine, muqueuses, plaies, ainsi que la durée d'application nécessaire à l'obtention de l'activité. (…) Elles n'altèrent pas les tissus sur lesquels elles sont placées (tolérance)."

9 Définitions ASEPSIE "Ensemble des mesures propres à empêcher tout apport exogène de micro-organismes ou de virus"(AFNOR Mars 1981 NF T ).

10 Définitions DESINFECTION « Opération au résultat momentané permettant d'éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou d'inactiver les virus indésirables portés par des milieux inertes contaminés, en fonction des objectifs fixés. Le résultat de cette opération est limité aux micro-organismes et/ou virus présents au moment de l'opération » (AFNOR Mars 1981 NF T ).

11 Définitions DESINFECTANT "Produit ou procédé utilisé pour la désinfection ou la décontamination dans des conditions définies" (AFNOR Mars 1981 NF T ).

12 Définitions DECONTAMINATION (ou PRÉ-DÉSINFECTION) C'est le premier traitement à effectuer sur les objets et matériels souillés par des matières organiques dans le but de diminuer la population des micro-organismes et de faciliter le nettoyage ultérieur.

13 définitions PRE-DESINFECTION (ou DÉCONTAMINATION) Opération utilisant un produit détergent contenant au moins un principe actif reconnu pour ses propriétés bactéricides, fongicides, sporicides ou virucides, c'est à dire un produit détergent désinfectant (SFHH). La pré-désinfection constitue une étape préalable à la désinfection ou à la stérilisation.

14 La décontamination et le nettoyage doivent avoir lieu avant la désinfection. RECOMMANDATIONS

15 Les normes Les normes NF EN remplacent les normes NF Adoptées au niveau européen EN XXXX Enregistrées par la loi française NFT XXXX Donc 2 numéros denregistrement 2 phases, dexigence croissante : Les normes mesurant l'activité de base (identiques pour toutes applications) les normes d'applications (différentes pour chaque application)

16 ANTISEPTIQUES: « Les dix commandements » I. Utilisation sur les tissus vivants II. Utilisation sur des tissus propres, inhibition des antiseptiques par les matières organiques III. Péremption vérifier la date avant utilisation.Indiquer la date d'ouverture sur le flacon. Respecter la durée d'utilisation du produit après son ouverture. Limiter le stockage en grande quantité dans les postes de soins.Utiliser de préférence des doses unitaires ou petits conditionnements. IV. Attention aux contaminations! fermer le flacon après chaque manipulation. manipuler avec précaution (ne pas toucher l'ouverture du flacon afin d'éviter toute contamination). V. Conservation, à labri de la lumière et de la chaleur.

17 ANTISEPTIQUES: « Les dix commandements » suite VI. Respect des précautions demploi et notamment les contre indications VII. Respect du mode demploi, concentration et durée du temps de contact et repérer les incompatibilités VIII. Ne jamais mélanger 2 antiseptiques différents IX. Surveiller la tolérance locale X. Individualiser les antiseptiques chez les patients infectés ( infections cutanées, précautions contact)

18 ATTENTION Utilisation à limiter chez les nouveaux-nés : précautions d'emploi de 1 à 30 mois. Ne pas utiliser dantiseptiques pour la désinfection du matériel Nettoyage et rinçage doivent se faire avant l'application de l'antiseptique. Les antiseptiques ne doivent pas être avalés.

19 Les différents antiseptiques et leur spectre dactivité

20 Familles dantiseptiques ACTIVITE MICROCIDE DES ANTISEPTIQUES

21 LES ANTISEPTIQUES MAJEURS CHLORHEXIDINE(famille des biguanides) hibiscrub® - hibitane® - Merfene®… DERIVES IODES(famille des halogènes) Iode: alcool iodé Povidone iodée: bétadine®et génériques HYPOCHLORITE dakin®-amukine® ALCOOLS-ETHANOL-PROPANOL

22 ATTENTION A PROSCRIRE Les sels de mercure: DERMACHROME® SOLUCHROM® PHARMADOSE® MERCURESCEINE Irritant, pouvoir allergisant++,si passage systémique=>toxicité, peuvent induire résistance aux ATB NE SONT PAS DES ANTISEPTIQUES PEROXYDE EAU OXYGENEE : = hémostatique COLORANTS: - éosine aqueuse - éosine alcoolique - solution de Millian - violet de gentiane = Desséchants

23 EN PRATIQUE Méthode : En 2 temps : 1 passage et laisser sécher En 5 temps : 1. Nettoyage 2. Rinçage 3. Séchage 4. Antisepsie 5. séchage Toujours aller du plus propre vers le plus sale

24 LES INDICATIONS Faire le choix application ou non dun antiseptique : sur la peau lésée propre une antisepsie nest pas toujours nécessaire ( plaie superficielle, suturée..) Choisir lantiseptique en fonction Du spectre dactivité De lendroit dapplication :peau saine, lésée, muqueuse De lage : spécificité pour le nouveau-né

25

26 À télécharger :http://www.sfhh.net/


Télécharger ppt "ANTISEPTIQUES & DESINFECTANTS Définitions Recommandations Spectres dactivité Dr C.OUDIN –Pharmacien hygiéniste – CHR F.GUYON- CRF YLANG-YLANG- AFELIN 19."

Présentations similaires


Annonces Google