La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prise en charge transfusionnelle des polytraumatisés Dr Franck Lagneau Service danesthésie-réanimation-SAMU-SMUR Hôpital Henri-Mondor Créteil (94)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prise en charge transfusionnelle des polytraumatisés Dr Franck Lagneau Service danesthésie-réanimation-SAMU-SMUR Hôpital Henri-Mondor Créteil (94)"— Transcription de la présentation:

1 Prise en charge transfusionnelle des polytraumatisés Dr Franck Lagneau Service danesthésie-réanimation-SAMU-SMUR Hôpital Henri-Mondor Créteil (94)

2 Quelques règles de base… État de choc = choc hémorragique Traitement salvateur = traitement de la lésion hémorragique Objectif prioritaire = assurer la survie jusquau contrôle de la lésion hémorragique –Pression de perfusion Remplissage vasculaire (voies veineuses, solutés) Catécholamines –TaO2/DO2 1 Oxygénothérapie, ventilation mécanique, baisse de la DO2 Transfusion de CGR Objectifs « secondaires » = limiter les facteurs de majoration du saignement –Fixer un objectif de PAM –Lutter contre lhypothermie –Limiter les conséquences de lhémodilution (PFC, CPA, fibrinogène) –Traiter une CIVD ou une fibrinolyse (PFC, ATIII, fibrinogène) Impératif éthique et économique = pas de perte de PSL

3 Quelques règles de base… Hémostase initiale Abords veineux Solutés de remplissage Utilisation des catécholamines Objectif de PAM Objectif de S a 0 2 Diagnostic probabiliste de la lésion en cause Coordination du processus global de prise en charge

4 Situation critique Situation rare mais grave Contexte dextrême urgence Principes médicaux simples mais efficaces Processus complexe –Ressources humaines et matérielles limitées –Contexte local –Coexistence de multiples « sous-processus »

5 Prise en charge initiale du polytraumatisé Prise en charge préhospitalière Prise en charge intrahospitalière douleur Abord trachéal Abord vasculaireProtection cérébrale Prise en charge HD PSL SAMU CRS EFS PSL Recommandations générales de bonne pratique Élaboration locale des procédures

6 Complexité du processus… Patientpolytraumatisé Patienttransportable Patienthospitalisé Patientstabilisé Patienttraité Médecine Pompiers Police Transfusion Mise en condition Médecine Transfusion Fonctions vitales Accueil Médecine Intervenantsmultiples Imagerie Interventions chirurgicales SAMU SMUR Centre hospitalier Interventions chirurgicales Transfusion Autrespatients

7 Optimisation du processus Situation rare situation fréquente Mise à disposition de référentiels externes Élaboration de référentiels internes Réflexion sur loptimisation de lorganisation locale de la prise en charge Élaboration de procédures Anticipation, simulation, évaluation

8 plan État des lieux de la prise en charge transfusionnelle initiale des PT en France Analyse des référentiels externes Mise en application pratique

9 Prise en charge transfusionnelle des PT au cours des 24 premières heures Groupe PSL/PT – SFAR – EFS Objectifs –État des lieux sur lorganisation des établissements de soins (ES) accueillant des polytraumatisés (PT) en France –État des lieux sur la pratique transfusionnelle –Analyse des dysfonctionnements Méthode –Enquête postale –Analyse prospective de dossiers

10 Prise en charge transfusionnelle des PT au cours des 24 premières heures Groupe PSL/PT – SFAR – EFS 372 ES ont reçu 1 PT au cours de lannée 2001 (médiane [min-max] = 20 [1-500]) Taux de réponse : 116/372 (32%) CHU 22%, CHG 70%, PSPH 6%, ES privés 2% Accueil aux urgences 45%, dans un site spécifique 47%, en SSPI 5%, en réanimation 3% Médecin responsable : urgentiste 50%, anesthésiste 45%, réanimateur médical ou chirurgien 5%

11 Prise en charge transfusionnelle des PT au cours des 24 premières heures Groupe PSL/PT – SFAR – EFS Appareil de mesure délocalisée de lHb 80%, de lhémostase 14% Site EFS de distribution au sein de lES 35%, dépôt dattribution 50%, dépôt durgence seul 15% Approvisionnement des dépôts quotidien 46%, hebdomadaire 24%, bi-hebdomadaire 11%, à la demande 16%

12 Prise en charge transfusionnelle des PT au cours des 24 premières heures Groupe PSL/PT – SFAR – EFS Communication entre clinicien et hémobiologiste par téléphone 61%, par bip 16%, par portable 23% Fax disponible dans 60% des cas Procédure durgence vitale disponible dans 92% des cas Délai moyen dobtention des PSL en UV: 10 à 60 minutes Procédures différentes pour le jour et pour la nuit dans 24% des ES

13 Organisation de la distribution des PSL en France Besoins du patient Degré durgence UVIUVUVRNU Distribution des PSL Site de distribution EFS Établissement de soin Dépôt dattribution nominative + UV Dépôt UVI EFS régional (14 + 4) EFS siège UVI < 15 min – CGR O – PFC AB UV < 30 min UVR < 3 h

14 Délais dobtention des résultats dexamens et des PSL Groupe Rhésus RAI NFS Plaquettes Hémostase Décongélation des PFC Obtention des plaquettes 15 minutes 60 minutes 15 minutes 40 minutes 30 minutes variable

15 Organisation de la distribution des PSL en France Urgence vitale immédiate –Délai de distribution < 15 min –Délivrance des PSL en labsence de documents immuno-hématologiques (DIH) (groupe, RAI) –CGR : O Rh-1 Kell-1 ou O Rh-1 (-3 ; -4) Kell-1 –CGR : O Rh- Kell- ou O Rh- (E- ; c-) Kell- –PFC groupe AB –Demande notifiant lUVI –Apport de tubes pour DIH dès que possible

16 Organisation de la distribution des PSL en France Urgence vitale –Délai de distribution < 30 min –Délivrance des PSL en labsence de recherche de RAI –CGR isogroupe –PFC isogroupe –Demande notifiant lUV –Apport de tubes pour recherche de RAI dès que possible

17 Organisation de la distribution des PSL en France Urgence vitale relative –Délai de distribution < 3 heures –Délivrance des PSL en présence de lensemble des DIH –CGR isogroupe compatibilisés si RAI+ –PFC isogroupe –Demande notifiant lUVR

18 Prise en charge transfusionnelle des PT au cours des 24 premières heures Groupe PSL/PT – SFAR – EFS 537 dossiers analysés Sexe ratio H/F 3/1, âge 39±17 ans 3,5% des patients ont été transfusés en préhospitalier, 45% lont été au cours des 24 premières heures Mortalité à 24 heures 8,5% (par choc hémorragique dans 80% des cas) Une seule prescription dans 50% des cas 1ère prescription –En UVI dans 40% des cas –CGR 94%, PFC 30%, CPA 3% –Nombre de CGR: 3,2±1,3 Consommation totale: CGR 1686, PFC 970, CPA PSL détruits

19 Conclusions préliminaires La transfusion concerne la moitié des PT au cours des 24 premières heures La transfusion préhospitalière reste exceptionnelle Elle concerne essentiellement les CGR et les PFC Le nombre de PSL détruits est faible mais reste non nul

20 Ne pas confondre extrême urgence et extrême précipitation… Anticiper ne veut pas dire sur-commander Le respect de la chaîne du froid pour les CGR sapplique même dans lurgence Les objectifs thérapeutiques doivent être réfléchis au cas par cas

21 Août 2002

22 Objectifs transfusionnels Hb = 7 g/dL PQ = / mm 3 TP > 40% Éléments de réflexion –Terrain –Délai de contrôle de la lésion hémorragique geste nécessaire contraintes géographiques disponibilité du plateau technique saignement diffus… –Délai dobtention des résultats des examens biologiques –Lésions associées (TC, trauma du rachis)

23 Élaboration de procédures locales Choix du lieu de stockage des PSL Mise à disposition dappareils de biologie délocalisée Objectifs thérapeutiques définis pour les situations les plus fréquentes Communication entre les différents intervenants Attribution dun rôle à chacun, coordonnateur Réévaluation permanente de la situation et adaptation Mise en place et suivi dindicateurs

24 Conclusion Situation fréquente Pronostic vital engagé Urgence extrême Contraintes éthiques, médico-légales et économiques Sous-processus dun processus extrêmement complexe Multiples intervenants Référentiel externe peu précis Organisation spécifique à chaque région et à chaque structure


Télécharger ppt "Prise en charge transfusionnelle des polytraumatisés Dr Franck Lagneau Service danesthésie-réanimation-SAMU-SMUR Hôpital Henri-Mondor Créteil (94)"

Présentations similaires


Annonces Google