La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Infection Chronique et Inflammation chez le Patient Atteint de Mucoviscidose Patrick Plésiat/Gérard Couetdic EA3186, IFR133 UFR SMP Besançon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Infection Chronique et Inflammation chez le Patient Atteint de Mucoviscidose Patrick Plésiat/Gérard Couetdic EA3186, IFR133 UFR SMP Besançon."— Transcription de la présentation:

1 1 Infection Chronique et Inflammation chez le Patient Atteint de Mucoviscidose Patrick Plésiat/Gérard Couetdic EA3186, IFR133 UFR SMP Besançon

2 2 Rappel: la mucoviscidose Mucoviscidose ou fibrose kystique Mucoviscidose ou fibrose kystique –Maladie génétique autosomique récessive grave et fréquente (1:2500 naissances dans la population européenne; 1:12000 au Moyen-Orient) –Hétérozygotes sains (?) 1:25 individus Déficit Déficit –Défaut de la perméabilité aux ions Cl - des cellules épithéliales des glandes exocrines et des voies respiratoires –Absence ou altération des canaux ioniques CFTR (cystic fibrosis transmembrane conductance) qui normalement permettent la sortie des Cl - après activation par une protéine kinase AMPc-dépendante –Production de secrétions visqueuses obstruant les voies respiratoires, le pancréas et/ou les glandes séminales.

3 3 Expression clinique de la maladie Maladie très polymorphe Maladie très polymorphe –Formes sévères avec affections pulmonaires graves et insuffisance pancréatique; issue fatale rapide –Formes atténuées aux conséquences pulmonaires variées et suffisance pancréatique; issue fatale à ± long terme ( ans) –Formes asymptomatiques avec absorption normale des aliments et des graisses Génotype et phénotype Génotype et phénotype –2 allèles sévères entraînent plus souvent une insuffisance pancréatique que 2 allèles atténués –D autres facteurs peuvent moduler la sévérité et la progression de la maladie: »contexte génétique de l individu: gènes modulateurs »environnement: qualité des soins, conditions de vie, précocité du diagnostic..

4 4 Les défauts du CFTR Gène et protéine Gène et protéine –Gène sur le bras long du chromosome 7 –Protéine dimérique de 1480 aa / sous-unité, 6 segments transmb, sites de phosphorylation (domaine R), site de liaison aux nucléotides triPO 4 (NBF), même famille de transporteurs que glycoprotéines-P –Plus de 600 mutations décrites: substitutions d aa, délétions, protéines tronquées… la mutation F508 représente 50 à 80% des mutations Les dégâts causés par les mutations Les dégâts causés par les mutations – F508 empêche la maturation correcte de la protéine, sa glycosylation et sa migration jusqu à la membrane cellulaire –Autres mutations: perturbent la synthèse de la protéine, sa migration ou son insertion correcte dans la mb, diminuent la conductance du canal... –Conséquences indirectes (?): augmentation de l absorption du Na +, de la sulfatation des protéines et diminution de la sialylation des glycoprotéines

5 5 Mutations du gène cftr

6 6 Mucoviscidose et infection Le problème infectieux Le problème infectieux –La colonisation microbienne chronique des principales voies aériennes conduisant à des exacerbations infectieuses répétées est une cause majeure de morbidité et de mortalité –Allongement considérable de la durée de vie des patients CF au cours des 20 dernières années du à une meilleure prise en charge: »nutritionnelle (diététique) »respiratoire (kinésithérapie, fluidifiants) »antibactérienne (antibiotiques) Le problème microbiologique Le problème microbiologique –Complexité de la physiopathologie de linfection »environnement pulmonaire unique chez les patients atteints de CF »persistance de germes sur de nombreuses années »nature particulière des microorganismes –Développement constant de la résistance aux antibiotiques

7 7 Facteurs favorisant la colonisation bronchique Hyperviscosité du mucus Hyperviscosité du mucus –Causes: »Déshydration par modification des caractéristiques ioniques »Augmentation de la sulfatation des protéoglycanes –Conséquences: »Diminution de la clearance mucociliaire »Augmentation de ladhésion bactérienne au mucus Défenses immunitaires locales diminuées Défenses immunitaires locales diminuées –Défensine trachéo-bronchique inhibée par [NaCl] (?) –Etat inflammatoire local précoce (PNN et IL-8 présents avant 1 an) Adhérence bactérienne favorisée Adhérence bactérienne favorisée –Surproduction dun récepteur cellulaire / ganglioside (asialo-GM1) par les tissus lésés… –Intégrine 5ß1, fibronectine, laminine, CFTR...

8 8 Hypothèse physiopathologique Colonisation / Infection Réaction inflammatoire Immuncomplexes Altération de lépithélium bronchique Réaction inflammatoire Exacerbations infectieuses et insuffisance respiratoire élastaseprotéases élastase exotoxine A exoenzyme S...

9 9 Microorganismes de la mucoviscidose Bactéries Bactéries –Pseudomonas aeruginosa (80-90%) –Staphylococcus aureus (30%) –Haemophilus influenzae (15%) –Streptococcus pneumoniae ± –Bacilles Gram- non fermentants ±: »Burkholderia (ex. Pseudomonas) cepacia (2%) »Stenotrophomonas (ex. Pseudomonas) maltophilia »Alcaligenes xylosoxydans »Legionella pneumophila... Autres Autres –Virus respiratoire syncitial –Aspergillus spp.

10 10 Séquence de la colonisation S. aureus H. influenzae P. aeruginosa smooth type P. aeruginosa mucoïde (alginate) B. cepacia S. maltophilia S. pneumoniae Aspergillus sp. Mycobactéries atypiques

11 11 Colonisation trachéo-bronchique par P. aeruginosa –Age moyen dacquisition: 8 ans (écarts extrêmes) –Plus de 95% des patients finissent par être colonisés par la bactérie –La colonisation saccompagne dune détérioration de la fonction pulmonaire = étape importante dans lévolution de la maladie –La plupart du temps, les patients sont colonisés par une souche unique de P. aeruginosa pouvant se diversifier en plusieurs morphotypes ou en sous- populations –Sous leffet du stress, les bactéries se modifient et produisent de lalginate (souches muqueuses), perdent des caractères spécifiques –Lapparition de P. aeruginosa bouleverse la prise en charge des patients sur le plan de lantibiothérapie

12 12 P. aeruginosa: facteurs de virulence protéase alcaline collagénaseélastases sidérophores pyocyanine alginate slime hémolysines exotoxines S,T,U exotoxine A Effet inoculum par quorum sensing LPS, pili phospholipases

13 13 Effets des facteurs de virulence ProduitEffet.AlginateAntiphagocytaire Inhibe le chimiotactisme des PNN Neutralise les radicaux oxydatifs Glycoprotéine slimeLeucopénie Mitogénèse des lymphocytes Active la voie alterne du complément Exotoxine AGène la fonction macrophagique Supprime la fonction T lymphocytaire ProtéasesInactivent le complément Inactivent l inhibiteur de la protéinase 1 Clivent les Ig et les récepteurs du complément Favorisent la libération de mucine Gênent l action des PNN Dégradent l interféron gamma CytotoxinesToxiques pour PNN et lymphocytes PyocyanineInhibe la prolifération lymphocytaire Inhibe la production de superoxydes Inhibe le mouvement ciliaire

14 14 Conclusions Voies de recherche : contrôle de linfection-inflammation Voies de recherche : contrôle de linfection-inflammation –Optimisation de ladministration des antibiotiques (aérosols, liposomes) –Recherche de produits anti-virulence, anti-adhérence… –Recherche dinhibiteurs de mécanismes de résistance Complexité du problème Complexité du problème –Retard dans lapplication des méthodes de thérapie génique –Pas de nouveaux produits antibiotiques (défensines) –Anti-inflammatoires néfastes

15 15 EA3186 PERAI Mécanismes de résistance de P. aeruginosa aux antibiotiques Mécanismes de résistance de P. aeruginosa aux antibiotiques –Systèmes defflux actif Diagnostic de linfection pulmonaire à P. aeruginosa Diagnostic de linfection pulmonaire à P. aeruginosa –Réponse anticorps –PCR en temps réel Infection et inflammation… Infection et inflammation… –Etude du statut inflammatoire des patients CF –Modulation de lexpression génique des mécanismes de résistance de P.aeruginosa en réponse à des éléments de la réponse inflammatoire (macrophages, PNN, radicaux libres, NO…)


Télécharger ppt "1 Infection Chronique et Inflammation chez le Patient Atteint de Mucoviscidose Patrick Plésiat/Gérard Couetdic EA3186, IFR133 UFR SMP Besançon."

Présentations similaires


Annonces Google