La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

E-newsletters relationnelles Orange Recommandations & Propositions Agence Singapour 12/11/2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "E-newsletters relationnelles Orange Recommandations & Propositions Agence Singapour 12/11/2007."— Transcription de la présentation:

1 E-newsletters relationnelles Orange Recommandations & Propositions Agence Singapour 12/11/2007

2 Cadre de la consultation wDans sa stratégie de fidélisation Orange développe depuis 2003 des E-News relationnelles auprès de différents segments de cibles. wCes E-News nont pas été réaménagées depuis 2005 et Orange souhaite revoir leur approche (sur le fond et sur la forme.) wLes recommandations stratégiques de lagence devront se traduire opérationnellement à travers les maquettes de 3 Enews : ZAP PRO M6 Mobile. wContraintes à intégrer Charte Orange (sauf M6 Mobile) Segmentation clients Offre Mobile Orange

3 e-news : rappel des objectifs wEntretenir la relation avec Orange wEduquer le marché Conseils / usages / Bons plans wInciter à louverture des e-newsletters wGénérer du trafic sur le portail

4 Un mot sur lenvironnement E-news - ing

5 Vers la fin de la relation marque/client via ? wCercle du Marketing Prédictif, 25 octobre dernier : « Le SPAM sonne til le glas du marketing relationnel ? » 62.8% des internautes US suppriment les messages promotionnels demandés en pensant que ce sont des spam Les étudiants US consultent plus leurs messages sur FaceBook ou MySpace que leurs s Le phénomène népargne pas la France où lérosion des taux douverture, et taux de clic se confirme chaque jour wMais l reste un composant relationnel incontournable entre une marque et ses consommateurs/clients Rapidité Economie Précision -> Quand base clients Suivi des performances

6 Plus le temps va passer, plus il sera difficile de stabiliser le nombre d s ouverts Moyenne marché s ouverts 2006 : surperformance : 15% 2007 : surperformance : 15% 2008 : surperformance : 20% ? 2009 ? Temps

7 2 conséquences majeures pour les e-newsletters relationnelles Orange

8 w1. Devenir des contenus Désirables w2. Optimiser lefficacité du présent et préparer lavenir

9 5 recommandations pour y parvenir

10 FCS Enewsletter s 4.Ton : Une approche magazine 4.Ton : Une approche magazine 3. Accès : Multiplier les clefs dentrée 3. Accès : Multiplier les clefs dentrée 5 recommandations 2. Personnalisation: De ladressage à une démarche UGC 2. Personnalisation: De ladressage à une démarche UGC 1.Contenu : Respecter la loi des équilibres 1.Contenu : Respecter la loi des équilibres 5.Performances : Une veille permanente 5.Performances : Une veille permanente

11 1.Contenu : un équilibre nécessaire pour toucher les 3 grands profils de e-lecteurs Contenu ChaudContenu Froid Spectateur Lecteur passif, il aime les contenus instructifs & les informations claires. Sil simplique rarement, il aime lidée de pouvoir se prononcer. Cest le noyau dur de notre lectorat Actualités Evénement Promotion Dossier de fond Analyses Branding Participant Lecteur impliqué, il attend de pouvoir donner son avis et avoir les moyens de le partager. Il aime disposer dinformations de nature exclusive. Encore minoritaire, il tend à se développer. Sondage / Avis Découverte produit Avant-Première Usages cross seling Acteur Leader dopinion, il cherche un contenu qui permettra de le valoriser et une information quil pourra relayer auprès de sa propre communauté. Très minoritaire, il compte en tant quambassadeur potentiel de la Marque Test produit Partage de contenus Usages up selling Implications opérationnelles :. Un rubriquage et un contenu pensés pour couvrir les attentes de ces profils en respectant les spécificités comportementales des différentes cibles : (Des Jeuns aux Pro sirénées)

12 2.Personnalisation : de la logique dadressage à une démarche UGC wAujourdhui : un espace de personnalisation formelle pour démontrer sa considération & sa connaissance de labonné Identification du nom / Message bienvenue Informations Forfait wPréparer lavenir : offrir les moyens dentrer dans une démarche User Generated Content Capacité de construire sa propre page personnelle dinformations en fonction de ses centres dintérêt Mise en place de flux Rss Séparer le contenu et son mode de diffusion pour multiplier les possibilités de consultations Web, mobile, Smartphone… Lecteur RSS Page dagrégation de flux (cf. projet Orange Bubble Top) wFréquences : logique e-Lecteur VS Annonceur La personnalisation des contenus ouvre la voie à un rythme denvois plus important des informations. La meilleure fréquence cest celle choisie par labonné: Si dans une logique e-news, le rythme mensuel semble pertinent, dans une démarche UGC, il peut saccélérer selon la nature & limportance de linformation à communiquer

13 3. Accès : Multiplier les clefs dentrée wSur le fond : Illustrer la diversité des centres dintérêt de nos e-lecteurs Témoigner de la richesse & de la diversité des contenus des sites Orange Un moyen fort de se différencier des E-news concurrentes Traduire la diversité des possibilités ouvertes aujourdhui par le mobile wSur la forme : Sinscrire dans une logique de consultation multimédia Texte Image Vidéo Multiplier les modes daccroche Mini-enquête, Multi-liens, bannières, visuels Hiérarchiser les niveaux de lecture Catch principal (Dossier / Evénement), Informations secondaires Informations tertiaires

14 4. Ton : une approche magazine wLe bon mix éditorial / Commercial : On attire & on fidélise par léditorial … Catch Principal : jamais Orange dans le titre Même des informations Commercial peuvent se traduire de façon éditoriale via le bon angle rédactionnel wExemple : Evènementialiser lactualité -> ajouter une dimension dexclusivité, davant première sur les offres relayées … On transforme par le commercial Promotions, cross & up selling Le mix idéal : 60% éditorial / 40% commercial wLintérêt du consommateur avant loffre de lannonceur Penser Services avant technologie Penser centres dintérêts avant Promotions Penser attentes lecteurs avant résultats du quarter

15 5. Performances : une veille permanente wPerformances & mesure : un processus itératif Mise en place dun tableau de bord avec KPI dédiés (selon possibilité offerte par outil Oleane) Analyse des KPI lors des comités éditoriaux Autoriser une souplesse dans les Template pour pouvoir faire évoluer les e-news en fonction des résultats obtenus wPerformances & Technologies : accompagner lévolution Veille technologique pour intégration des nouveaux modes de diffusion des contenus Intégration des évolutions technologiques des outils de lecture d (images, formats, colonnes, …) Interfaçage avec évolutions des règles techniques Routeur : Firewall Spécificités navigateur Poids images …

16 Création : 1. Zap / 2. Pro /3. M6

17 1. E-News ZAP

18 2.E-News Pro

19

20

21 3.E-News M6 Mobile

22 Derrière ces propositions, une triple volonté wPasser dune logique promotionnelle à une véritable dynamique relationnelle Cf. Objectif Entretien de la relation wFavoriser ladoption des nouveaux usages Cf. Objectif Education wOptimiser lappropriation Cf. Objectif Efficacité

23 Expertises & Ressources pour accompagner le projet

24 Une expertise éditoriale éprouvée dans des environnements B2B & B2C E-news E-magazine Site éditorial B2C Revue Banque Alfa Romeo CDT Vendée AssurOne Banque Postale … B2B Adobe SAS Symantec IBM GE Fleet Total GR Johnson Controls …

25 Une é quipe d é di é e Directeur Publishing Direction Conseils (Associ é s) Direction Conseils (Associ é s) Content Managers Erick Hostachy (36) : Sa formation Ing é nieur associ é à son parcours Journalistique l imposent comme un expert é ditorial incontournable du march é des technologies de l information Erick Hostachy (36) : Sa formation Ing é nieur associ é à son parcours Journalistique l imposent comme un expert é ditorial incontournable du march é des technologies de l information Guillaume Buffet (38) : Sa double passion d Internet & du marketing technologique en fait aujourd hui un des sp é cialistes reconnus du web relationnel en France Christophe Pouilly (45) : Pragmatique, il sait conjuguer enjeux strat é giques & r é sultats op é rationnels Guillaume Buffet (38) : Sa double passion d Internet & du marketing technologique en fait aujourd hui un des sp é cialistes reconnus du web relationnel en France Christophe Pouilly (45) : Pragmatique, il sait conjuguer enjeux strat é giques & r é sultats op é rationnels Julien Bellever (34): Ancien journaliste du magazine Mobile Mag sa ma î trise de l environnement t é l é phonie mobile est incontest é e Celine Banz (29): sp é cialiste des contenus B2B technologiques, elle sait comprendre les concepts les plus pointus pour faciliter leur appropriatipn par les professionnels Julien Bellever (34): Ancien journaliste du magazine Mobile Mag sa ma î trise de l environnement t é l é phonie mobile est incontest é e Celine Banz (29): sp é cialiste des contenus B2B technologiques, elle sait comprendre les concepts les plus pointus pour faciliter leur appropriatipn par les professionnels Stratégie Editorial Création Gestion de projet Production Contenu Design Leader Concepteur/r é dacteu r Design Leader Concepteur/r é dacteu r Aldric Foucault (36) : 12 ans de direction artistique dont 6 dans le web lui donnnet toute la l é gitimit é pour concevoir des identit é s graphiques sur mesure Olaaf Brentot (31) : Enfant du web, il conna î t toutes les r è gles du langage de ce nouveau m é dia Aldric Foucault (36) : 12 ans de direction artistique dont 6 dans le web lui donnnet toute la l é gitimit é pour concevoir des identit é s graphiques sur mesure Olaaf Brentot (31) : Enfant du web, il conna î t toutes les r è gles du langage de ce nouveau m é dia Direction de projet Chef de projert Direction de projet Chef de projert Julie Delobelle (29) : 6 ans d exp é rience dont 3 aupr è s d acteurs de la t é l é phooie lui ont fait saisir l importance des notions de rigueur et de r é activit é Aline Durand (26) : Gardienne des planning et des process, rien ne lui é chappe Julie Delobelle (29) : 6 ans d exp é rience dont 3 aupr è s d acteurs de la t é l é phooie lui ont fait saisir l importance des notions de rigueur et de r é activit é Aline Durand (26) : Gardienne des planning et des process, rien ne lui é chappe Technique Direction D é veloppemen / int é gration Direction D é veloppemen / int é gration Nicolas Lehuen (36) : sa connaissance des langages & des bases de donn é es n a d é gal que sa hantise des d é lais qui d é rapent. TewfikZementzali (26) : En 3 ans, il fait partie des jeunes d é veloppeurs les plus dou é s de sa g é n é rationn Nicolas Lehuen (36) : sa connaissance des langages & des bases de donn é es n a d é gal que sa hantise des d é lais qui d é rapent. TewfikZementzali (26) : En 3 ans, il fait partie des jeunes d é veloppeurs les plus dou é s de sa g é n é rationn

26 Process - Planning - Budget

27 Process de conception & réalisation 1 1 Comité Editorial : Définition & validation sujets, Ligne editoriale, Point performances 2 2 Contenu production: Rédaction Liens contenus site Orange 6 6 Test ing: Interface routeur 7 7 Performances analyses Evaluation Indicateurs Clés 4 4 Iconographie & Design: Recherche visuels Intégration des textes Maquettes Validation Validation contenu : Aller retour correction Intégration HTML: Découpage & intégration

28 Planning

29 Estimation budgétaire (1/3) wHonoraires Phase Recommandations & propositions créatives : Recommandations stratégiques et opérationnelles Propositions de rubriquage et hiérarchisation des contenus Recommandations ergonomie et adaptation des contenus Conception, identité graphique et déclinaison maquette graphique Validation technique 4jrs Directeur associé : euros 5 jrs Directeur de Clientèle : euros 3jrs Directeur éditorial : euros 2jrs Directeur de création : euros 2jrs Concepteur rédacteur : 1400 euros 1jr Ergonome : 500 euros 5jrs Direction artistique : euros 1jr Directeur technique : 900 euros TOTAL HT : euros (selon Grille de tarif Jour/homme validé avec direction des achats)

30 Estimation budgétaire (2/3) Phase Conception et réalisation E-newsletter (Base : 1er numéro) wFinalisation rubriquage, hiérarchisation, design, template. 0,5jr Directeur associé : 625 euros 0,5jr Directrice de clientèle : 450 euros wComité éditorial (préparation, analyse des performances, présence, et compte rendu) organisation et rédaction des contenus ) 1jr Directeur éditorial : euros 0,5jr Directrice de clientèle : 450 euros wProduction des contenus 0,5jr Directeur éditorial : 500 euros 1jr Content manager : 700 euros wCréation (iconographie & design) 0,5jr Directeur de création : 500 euros 1jr Directeur artistique : 700 euros wTechnique (Développement du master / intégration html / Test ) 0,5jr Directeur technique : 450 euros 2jrs Intégrateur HTML : 700 euros wCommercial (Suivi de projet et coordination des équipes ) 0,5jr Directrice de clientèle : 450 euros 1,5jrs Chef de projet : 750 euros Total HT e-news N°1 : euros

31 Première estimation budgétaire e-News mensuelle (Base : N° suivant) wComité éditorial (préparation, analyse des performances, présence, et compte rendu) organisation et rédaction des contenus ) 1jr Directeur éditorial : euros 0,5jr Directrice de clientèle : 450 euros wProduction des contenus 0,5jr Directeur éditorial : 500 euros 1jr Content manager : 700 euros wCréation (mise en page des contenus) 1jr Directeur artistique : 700 euros wTechnique (mise en page html) 1jr Intégrateur HTML : 350 euros wCommercial (Suivi de projet et coordination des équipes ) 0,5jr Directrice de clientèle : 450 euros 1 jr Chef de projet : 500 euros Total HT e-news (N° suivant) : euros


Télécharger ppt "E-newsletters relationnelles Orange Recommandations & Propositions Agence Singapour 12/11/2007."

Présentations similaires


Annonces Google