La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maîtrise du risque aspergillaire et travaux : retour dexpérience en hématologie Roselyne AUTAN Janine BENDAYAN Cadres supérieurs de santé, CHU de Toulouse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maîtrise du risque aspergillaire et travaux : retour dexpérience en hématologie Roselyne AUTAN Janine BENDAYAN Cadres supérieurs de santé, CHU de Toulouse."— Transcription de la présentation:

1 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux : retour dexpérience en hématologie Roselyne AUTAN Janine BENDAYAN Cadres supérieurs de santé, CHU de Toulouse Réunion des présidents de CLIN de Midi-Pyrénées 5 décembre 2006

2 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux2 Introduction Hématologie adultes –57 lits –Patients traités pour hémopathies lourdes et aplasiantes hospitalisations 5325 consultations 8138 –2 derniers étages bâtiment monobloc de 7 étages, année 1970 –Architecture ne répondant pas aux recommandations en vigueur

3 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux3 Introduction Risque aspergillaire –Morbidité dans les hémopathies malignes aiguës : 2 à 5% (Conférence de consensus) –Au CHU de Toulouse - Caractère nosocomial difficile à affirmer

4 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux4 Travaux : audit du CCLIN Sud-Ouest début 2006 –Réalisation de travaux indispensables –Réfection ou changement des fenêtres –Création de sas à lentrée de lunité –Amélioration de la surpression des chambres –Respect des règles sur le chantier et comportement dans le service –Protection des patients pendant les travaux de rénovation –Opération « tiroir » –Utilisation de flux laminaires mobiles Introduction

5 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux5 Identification des contraintes Apprécier le bénéfice / risque –État des locaux ne permet pas la maîtrise du risque aspergillaire –Relocalisation des services dhématologie au Cancéropôle à échéance –Majoration du risque aspergillaire lié de construction à proximité du bâtiment (2006 à 2011) –Maintien de lactivité médicale Occupation ou pas des locaux Modification des circulations BruitEmpoussièrementPlanification

6 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux6Objectifs Concilier les conditions de réalisation des travaux avec –la poursuite des activités réorganisées –la prévention dinfection aspergillaire Organiser les interventions et les champs dapplication de chaque partenaire (1 entreprise privée, 1 entreprise CHU)

7 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux7Référentiels « Prévention du risque aspergillaire chez les patients immunodéprimés », Conférence de consensus,mars 2000 « Aspergillose invasive nosocomiale et travaux hospitaliers, recommandations » P. Bocquet, M. Aggoune, M. Aussant, G. Rykner, G. Brüker, Guide AP-HP, 1993 Documents du CHU –Organisation de la prévention et gestion des risques infectieux (aspergillose) lors de travaux (Équipes Opérationnelles dHygiène Hospitalière, 2006)

8 Organisation des différentes phases de travaux - avant - pendant - après

9 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux9 AVANT (1) Organisation des travaux –Définition de la nature des travaux Réfection huisseries avec dépose des volets sur façade exposées au vent et à la pluie –Appréciation du risque aspergillaire par EOHH* et médecin dhématologie : élevé : ouverture sur lextérieur et petits travaux internes (raccords de plâtre, peintures...) *Equipe Opérationnelle dHygiène Hospitalière

10 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux10 AVANT (2) Organisation des travaux en fonction de larchitecture et des impératifs médicaux 2 modes Enchaînement simultané des travaux, le 1 er service traité sert de « tiroir » pour les autres Demi-activité pour 2 Services Hémopathies lourdes aplasiantes Hémopathies moins aplasiantes Fermeture Service post-greffe de moelle

11 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux11 AVANT (3) Programmation des travaux (DPMOST*) –Durée 3 mois et demi –Période du 19 juin au 30 septembre 2006 la fermeture dun petit nombre de lits a libéré des agents pour la préparation du chantier et favorisé la prise des congés Réalisation dun calendrier pour lenchaînement des différentes phases Temps de préparation du chantier et de la réalisation des travaux Temps du bionettoyage (48 heures par tranches) Temps des prélèvements denvironnement et validation des résultats Temps de réoccupation des lieux Réinstallation des malades * Direction du Patrimoine, de la Maîtrise dOuvrage et des Services Techniques

12 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux12 AVANT (4) : Les mesures barrières 1 ère phase: Contreplaqué pour isoler les circulations 2 ème phase Contreplaqué pour isoler les circulations et la banque Contreplaqué pour isoler les circulations et la banque Polyane pour doubler et augmenter létanchéité des portes donnant sur le chantier et lentrée du service Tapis adhésifs Escalier secours Entrée Sortie Entrée Sortie Zone Soins Chambres Bureaux Chambres Bureaux Chambres Bureaux

13 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux13 AVANT (5) Prévoir le personnel nécessaire pour Libération des chambres (transferts, entrepôts mobilier,…) Bionettoyage Prélèvements denvironnement Réinstallation du mobilier nettoyé-désinfecté Réoccupation des locaux Accueil des patients

14 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux14 AVANT (6) La signalétique Personnel, malades, visiteurs, ouvriers,… Entrées et sorties différentes à chaque phase du chantier Les ouvriers : –entrée et sortie par escalier de secours pour la phase du chantier n°1 –Entrée et sortie dédiées dans le service pour la phase n°2 Circuit des gravats Escalier de secours Ascenseur : gravats protégés

15 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux15 AVANT (7) Présentation de cette organisation et calendrier –Partenaires Cadre supérieur du pôle Cadre de santé EOHH (Médecin- CSS- IDE Hygiénistes) Cadre bionettoyage Médecin des services concernés Responsable chantier DPMOST Représentant entreprise Directeur de pôle Responsable du site CLIN Validation et Information de lorganisation retenue à tous les intervenants

16 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux16 PENDANT (1) Rôle du cadre de santé du service et du médecin quotidien et plusieurs fois par jour Cadre de santé Surveillance Respect de lorganisation Réajustement immédiat Collaboration bienveillante entre les différents acteurs

17 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux17 PENDANT (2) Vigilance sur le respect du calendrier –Enchaînement des différentes phases –Contrôle du respect des mesures barrières et des circuits –Restitution des locaux propres et désinfectés –Accueil des patients Contrôle –Travail : pose joint silicone,… –Coordination des opérations : absence de temps mort entre 2 intervenants –Évacuation des gravats : réajuster autorisation de passage (service à moindre risque)

18 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux18 PENDANT (3) Obligation de maintenir un niveau de respect des consignes sur 3 mois et demi Information des malades et des familles Maintien de relations agréables Suivi et relais lors de labsence du cadre du service Suivi par EOHH avec compte rendu écrit des visites (20 visites dont 3 ont nécessité des actions correctives) Alerte par le cadre

19 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux19 APRES (1) Valider la fin des travaux (fenêtres ouvertes, sécurité) à chaque tranche avant –La mise en place du bionettoyage (nombre dagents disponibles fluctuant) –La réalisation des contrôles denvironnement en lien avec la fin du bionettoyage Coordonner la fin du bionettoyage avec les horaires des préleveurs Contrôles particulaires : 12 pièces et couloirs Prélèvements de surface à visée fongique : 17 Prélèvements dair à visée fongique : 21 –Le réaménagement des locaux

20 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux20 APRES (2) EOHH : Validation des résultats –Des contrôles particulaires sur site Résultats conformes Niveau ISO 8 –Des contrôles fongiques après occupation des locaux Résultats conformes pour 2 services Résultats non conformes pour 1 service (4 points positifs : Aspergillus flavus, niger et versicolor) –Actions correctives au niveau des chambres : bionettoyage EOHH : Impact des travaux sur risque aspergillaire 3 cas daspergilloses probables signalés (fin juillet à mi-août )

21 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux21Résultats Étanchéité des huisseries Humanisation des locaux Pas dincidence sur la surpression Changement de pratiques –Maintien des portes fermées –Livraison logistique hors service Ces travaux dattente ne sont quun élément parmi dautres mesures efficaces dans le cadre de la prévention du risque aspergillaire

22 Maîtrise du risque aspergillaire et travaux22Conclusion Travaux exceptionnels Organisation et implication exceptionnelles Organisation et implication exceptionnelles –Mobilisation importante du personnel –Rôle majeur du cadre et de lEOHH dans le suivi des travaux Prise de risque collective Prise de risque collective Incidence financière


Télécharger ppt "Maîtrise du risque aspergillaire et travaux : retour dexpérience en hématologie Roselyne AUTAN Janine BENDAYAN Cadres supérieurs de santé, CHU de Toulouse."

Présentations similaires


Annonces Google