La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

KYSTE OSSEUX (kyste solitaire) Dystrophie de croissance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "KYSTE OSSEUX (kyste solitaire) Dystrophie de croissance."— Transcription de la présentation:

1 KYSTE OSSEUX (kyste solitaire) Dystrophie de croissance

2 KYSTE OSSEUX Dystrophie de croissance Âge : 3 à 19 ans 60% entre 4 et 8 ans Exceptionnel après 30 ans

3 KYSTE OSSEUX Dystrophie de croissance Âge : 3 à 19 ans Prédominance masculine

4 KYSTE OSSEUX Dystrophie de croissance Âge : 3 à 19 ans Prédominance masculine Lésion osseuse bénigne la plus fréquente de lenfant

5 KYSTE OSSEUX Dystrophie de croissance Âge : 3 à 19 ans Prédominance masculine Lésion osseuse bénigne la plus fréquente de lenfant Pathogénie inconnue - Traumatisme ? - Mécanisme enzymatique à point de départ au C de C ?

6 KYSTE OSSEUX Extrémité supérieure de l'humérus (50 %) Localisation : Métaphyses des os longs

7 KYSTE OSSEUX Extrémité supérieure de l'humérus (50 %) Extrémité supérieure du fémur (30 %) Localisation : Métaphyses des os longs

8 KYSTE OSSEUX Plus rarement diaphyse Localisation : Métaphyses des os longs

9 KYSTE OSSEUX DÉCOUVERTE - Fracture pathologique (80 %) 12 ans

10 KYSTE OSSEUX DÉCOUVERTE - Fracture pathologique (80 %) pas déplacée, le plus souvent 18 ans 2 ans 18 ans

11 KYSTE OSSEUX DÉCOUVERTE - Fracture pathologique (80 %) pas déplacée, le plus souvent

12 KYSTE OSSEUX DÉCOUVERTE - Fracture pathologique (80 %) - Douleurs - Tuméfaction profonde parfois - Découverte dexamen systématique

13 KYSTE OSSEUX DÉCOUVERTE - Fracture pathologique (80 %) - Douleurs - Tuméfaction profonde parfois - Découverte dexamen systématique Biologie : négative

14 KYSTE OSSEUX IMAGERIE - Lacune unique, ovalaire, centrale

15 KYSTE OSSEUX IMAGERIE - Lacune unique, ovalaire, centrale - Contours bien limités

16 KYSTE OSSEUX IMAGERIE - Lacune unique, ovalaire, centrale - Contours bien limités - Corticales amincies, mais respectées

17 IMAGERIE - Lacune unique, ovalaire, centrale - Contours bien limités - Corticales amincies, mais respectées

18 KYSTE OSSEUX IMAGERIE - Lacune unique, ovalaire, centrale - Contours bien limités - Corticales amincies, mais respectées - Pas de réaction périostée

19 KYSTE OSSEUX IMAGERIE - Le pôle supérieur est au contact du cartilage de croissance (qu'il ne traverse jamais) - Les aspects multiloculaires correspondent aux récidives - Le pôle inférieur est en "fond de coquetier"

20 KYSTE OSSEUX IMAGERIE - Le pôle supérieur est au contact du cartilage de croissance (qu'il ne traverse jamais) - Les aspects multiloculaires correspondent aux récidives - Le pôle inférieur est en "fond de coquetier"

21 ÉVOLUTION Extension uniquement locale Lésion bénigne mais récidivante

22 ÉVOLUTION Extension uniquement locale Lésion bénigne mais récidivante Extension dabord transversalement

23 ÉVOLUTION Extension uniquement locale Lésion bénigne mais récidivante Extension dabord transversalement puis migration vers la diaphyse avec la croissance

24 ÉVOLUTION Extension uniquement locale Lésion bénigne mais récidivante Extension dabord transversalement puis migration vers la diaphyse avec la croissance

25 ÉVOLUTION Extension uniquement locale Lésion bénigne mais récidivante Extension dabord transversalement Migration vers la diaphyse avec la croissance Extension possible à rebours vers lextrémité osseuse pour des kystes du trochanter : kystes actifs

26 ÉVOLUTION Extension uniquement locale Lésion bénigne mais récidivante Extension dabord transversalement Migration vers la diaphyse avec la croissance Extension possible à rebours Migration vers la diaphyse kystes inactifs 6 ans 9 ans

27 Au niveau de la hanche : 3 localisations possibles à proximité des 3 cartilages de croissance

28 KYSTES OSSEUX autres localisations

29

30 Diagnostic différentiel Kyste anévrysmal Kyste osseux kyste anévrysmal

31 Diagnostic différentiel Dysplasie fibreuse Kyste osseux Dysplasie fibreuse

32 Diagnostic différentiel Fibrome chondromyxoïde Fibromes chondromyxoïdes

33 Biopsie : non indispensable au diagnostic (Biopsie quand on a dautres raisons dopérer) TRAITEMENT des KYSTES OSSEUX

34 Aspect macroscopique La cavité a des parois fines et contient un liquide citrin ou séro-hématique 1 membrane conjonctive tapisse la cavité Au pôle inférieur : lamelle plus dure

35 TRAITEMENT des KYSTES OSSEUX Simple surveillance radiologique possible pour les kystes inactifsdécouverts après la fin de la croissance 21 ans

36 Injections locales de corticoïdes Pour l'humérus surtout Sous AG, 2 trocarts, évacuation du liquide intra-kystique (40 à 80 mg dacétate de méthylprednisolone) TRAITEMENT des KYSTES OSSEUX

37 Injections locales de corticoïdes A répéter tous les 4 à 6 mois en labsence damélioration 5 ans5ans 1/2 6 ans

38 Guérison dun kyste huméral Injections locales de corticoïdes

39 Parfois, il faut prévenir ou traiter une fracture (surtout en cas de fracture du col du fémur) Greffe osseuse Ostéosynthèse Attention aux cartilages de croissance !! TRAITEMENT des KYSTES OSSEUX

40 Au niveau du fémur il est préférable de faire une ostéosynthèse

41 TRAITEMENT des KYSTES OSSEUX Curetage et comblement avec de l'os spongieux greffe 5 ans

42 Curetage et comblement avec de l'os spongieux

43 6 ans 15 ans 18 ans Curetage et comblement avec de l'os spongieux

44 greffe Curetage et comblement avec de l'os spongieux

45 Il est rare davoir une restitution complète de la trame osseuse et disparition de la cavité kystique 5 ans 9 ans Curetage et comblement avec de l'os spongieux

46 Il est rare davoir une restitution complète de la trame osseuse et disparition de la cavité kystique Greffe + 5ans ÉVOLUTION des KYSTES OSSEUX

47 Il persiste souvent une image lacunaire cicatricielle ÉVOLUTION des KYSTES OSSEUX

48 Il persiste souvent un kyste résiduel avec une corticale ± normale (parfois à lorigine de fracture à lâge adulte) 6 ans 8 ans 21 ans ÉVOLUTION des KYSTES OSSEUX

49 Il persiste souvent un kyste résiduel avec une corticale ± normale (parfois à lorigine de fracture à lâge adulte) greffe ÉVOLUTION des KYSTES OSSEUX

50 Le kyste peut rester évolutif avec aggravation de limage lytique Fracture ÉVOLUTION Kyste restant actif avec aggravation de limage préexistante ÉVOLUTION des KYSTES OSSEUX

51 Guérison dun kyste en même temps que la fracture survenue en dessous de lui Les fractures guérissent toujours

52 Fracture sur kyste avec consolidation en coxa vara ÉVOLUTION Kyste restant actif avec aggravation de limage préexistante ÉVOLUTION des KYSTES OSSEUX Séquelles Cals vicieux Déformations Inégalités des membres

53 ÉVOLUTION Kyste restant actif avec aggravation de limage préexistante ÉVOLUTION des KYSTES OSSEUX La surveillance radiologique est poursuivie jusquà la fin de la croissance Récidive toujours possible

54 KYSTE OSSEUX PRONOSTIC - Persistance, en général, d'une image lacunaire cicatricielle ou kyste résiduel - Fragilisation et fractures possibles à l'âge adulte - Kyste évolutif Augmentation de la lacune Enfant jeune (< 10 ans) Fractures fréquentes Parfois lésion du cartilage de croissance

55 Fin Remerciements à R. Kohler pour ses documents


Télécharger ppt "KYSTE OSSEUX (kyste solitaire) Dystrophie de croissance."

Présentations similaires


Annonces Google