La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Références: Wilkins Chapitre 16 Note de cours # 24816 p.55 à 66.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Références: Wilkins Chapitre 16 Note de cours # 24816 p.55 à 66."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Références: Wilkins Chapitre 16 Note de cours # p.55 à 66

4 La plaque dentaire La plaque dentaire se forme avec ou sans sources alimentaires La plaque nest pas un résidu daliments

5 Le principal facteur étiologique des maladies bucco-dentaires.

6 La plaque dentaire Facteurs qui agissent sur le processus pathologique: Facteur étiologique: la plaque dentaire Facteur prédisposant rend un sujet vulnérable (malformation dentaire, etc) Facteur contribuant ajoute, contribue à un état pathologique (diabète, etc)

7 La plaque dentaire Le contenu bactérien forme des sortes de plaques spécifiques entraînant des problèmes spécifiques Malheureusement, le fait denlever la plaque dentaire mécaniquement nest pas toujours suffisant pour empêcher le développement des problèmes buccaux

8 La plaque dentaire Trois types de plaque selon le contenu bactérien Plaque non pathogène Plaque cariogénique Plaque parodontopathique

9 La plaque dentaire La plaque non pathogène Contrôlée mécaniquement Aucune pathologie Système salivaire de défense efficace Système immunitaire fort Hérédité favorable

10 La plaque dentaire spécifique Plaque cariogénique Associée à la carie dentaire Lalimentation riche en sucre est un facteur essentiel Plaque parodontopathique Le contenu bactérien participe à linflammation Évolution vers une flore anaérobique Évolution vers une flore Gr -

11 La plaque dentaire: Localisation distribution Plaque supra gingivale Aérobique Accessible au brossage Invisible à lœil nu Absente des cuspides Commence à linter proximale Sétend au collet Observable sur lépithélium gingival Plaque sous-gingivale Constituée à partir du fluide gingival Environnement anaérobique Potentiel pathogène important Commence à linterproximal Sétend le long du tiers cervical

12 La plaque dentaire Comparaisons Origine Adhérence Rétention distribution Plaque supra gingivale Glycoprotéines Se fixe solidement Surfaces rugueuses, dents en malposition, lésions carieuses, restaurations, Endroits peu accessibles aux mesures dhygiène

13 La plaque dentaire Comparaisons Origine Adhérence Forme et taille Microorganismes Plaque sous-gingivale Le fluide gingival Adhère à la pellicule sous la gencive Devient plus épaisse selon la forme de la poche Population anaérobie Prédominance de Gr-. Prédominance de spirochètes et de bâtonnets

14 Sites privilégiés

15 Distribution de la plaque

16 Accumulation de la plaque

17 Distribution de la plaque

18

19 Dent sans antagoniste

20 Surface de lémail et ses irrégularités

21 La plaque dentaire Facteurs daccumulation de la plaque dentaire Facteurs liés aux dents: Irrégularités de surfaces: rugosité, puits, sillons Contour de la dent Malposition dentaire Appareils dentaires Facteurs liés à la gencive: Respiration buccale et les médicaments Position de la gencive et le contour gingival

22 La plaque dentaire La composante bactérienne Plaque jeune: quelques couches de bactéries Plaque plus vieille: plaque organisée, structurée Plusieurs couches stratifiées Grande variété de formes Disposition irrégulière Plaque mature: Disposition particulière: palissade.

23 La plaque dentaire la composante bactérienne Pl. supra-gingivale: Bactéries Gr+ principalement Quelques bactéries Gr- Formes sphériques (coques) Pl. sous gingivale dune crevasse saine: Accumulation bactérienne plus dense Coques Gr+ et Gr- dominent Quelques bacilles et filaments

24 La plaque dentaire: la matrice interbactérienne Dorigine bactérienne 20 à 30 % de la masse totale de la plaque Peut être granuleuse ou amorphe Se forme au fur et à mesure que les bactéries interagissent Composition complexe: Partie organique: protéines, lipides,glucides,etc Partie inorganique: minéraux (Ca+, phosphates)

25 La plaque dentaire la matrice interbactérienne LES PROTÉINES Protéines proviennent de lactivité bactérienne lors de la dégradation des glycoprotéines salivaires Proviennent des membranes et enveloppe bactériennes

26 La plaque dentaire La matrice interbactérienne LES LIPIDES Lipides proviennent des bactéries mortes Destruction des membranes se présentent sous forme de fragments ou vésicules riches en lipides.

27 La plaque dentaire La matrice interbactérienne LES GLUCIDES Glucides proviennent de lactivité bactérienne sur le saccharose alimentaire Ce sont des polysaccharides extracellulaires Assurent ladhérence Servent de réserve énergétique et nutritive aux bactéries.

28 La plaque dentaire La matrice interbactérienne Contenu inorganique. Ce sont les substances minérales de la salive qui vont se retrouver dans la matrice Les ions phosphates (Po 4 -) Les ions calcium (Ca+) Les ions fluor (F-) Le magnésium, le fer Le potassium Etc.

29 La plaque dentaire Les étapes de formation 1 ière étape: Formation de la pellicule acquise Adsorption sélective de glycoprotéines (GPS) (98%) salivaires. Immunoglobulines et enzymes (2%) Pellicule abactérienne, acellulaire, transparente, invisible à lœil nu.

30 La plaque dentaire Les étapes de formation La pellicule acquise 3 rôles de la pellicule A) PROTECTION de la dent contre les acides Protège la dent par sa présence physique Codestructrice parce quelle empêche la diffusion ou lélimination des acides B) COLONISATION bactérienne parce quelle favorise ladhérence bactérienne C) FIXATION du tartre par sa nature collante

31 La plaque dentaire les étapes de formation 2 ième étape: La colonisation bactérienne Ladhérence se réalise grâce aux interactions bactériennes spécifiques: (2 heures) Ponts calcium entre les bactéries et lémail Les capsules de certaines bactéries Les organites supplémentaires La formation de micro colonies suite à la multiplication bactérienne (4 à 5 heures) La taille des colonies augmentent pour former un amas bactérien continu.

32 La plaque dentaire Les étapes de formation 3 ième étape`: Le développement et maturation Développement: apposition de couches de micro colonies et le rajout de cellules de défense de lhôte.(neutrophiles, macrophages, leucocytes) Maturation: vieillissement qui correspond à la diversification et recrutement de nouvelles espèces bactériennes

33 Processus de formation de la plaque Étapes de la formation de la plaque dentaire 3 étapes: 1: formation de la pellicule acquise 2: colonisation bactérienne 3: Développement et maturation

34 La plaque dentaire Les bactéries selon les étapes Entre 1 et 2 jours: Les coques dominent Les coques vont dominer jusquau 4ième jour. Du 4 ième au 7 ième jour Les spirochètes et les vibrions arrivent Après une semaine, la plaque est plus que mûre. Elle est épaisse,dense et consistante. Les formes filamenteuses augmentent en proportion

35 Bactéries et cellules

36 Formes bactériennes

37 Dépôt de plaque à la surface de lémail

38 Dépôt de plaque plus mature

39 Filaments et micro colonies

40 La plaque dentaire et son réseau

41 « Épis de mais»

42

43

44 Formation en « épis de mais »

45 La plaque dentaire et son métabolisme Ensemble des réactions réalisées par les bactéries (système opérationnel) Réaction de synthèse ou anabolisme À partir des constituants ( C,H,O,etc.,) présents dans la matrice, les bactéries peuvent tout « fabriquer » Réaction de dégradation ou catabolisme

46 La plaque et le métabolisme des lipides. Lipides: constituants des membranes bactériennes La synthèse des lipides à partir des acides gras salivaires et sulculaires. PH relativement acide lors de ces réactions de synthèse ou danabolisme

47 La plaque et le métabolisme des protéines Grande disponibilité des acides aminés dans la salive tel quel ou suite à la transformation des protéines par les bactéries. Urée est la principale source pour cette synthèse. Bactéries protéolytiques de la plaque sont capables de dégrader les protéines en acides aminés.

48 La plaque et le métabolisme des glucides Dégradation des sucres ou la glycolyse par les bactéries glycolytiques Production de polysaccharides lors de la glycolyse Production dacides lors de la synthèse des polysaccharides Production dacides.

49 La plaque dentaire et le métabolisme Les produits métabolisés Lénergie libérée lors du catabolisme (réaction de dégradation) est mise en réserve dans une molécule appelée ATP LATP servira également lors des processus de synthèse et de toute autre activité consommatrice dénergie comme la respiration, la reproduction, la motilité, etc,,,

50 La plaque dentaire: Composition, Architecture, Structure 80% : Eau 20%: Matières solides: éléments organiques et inorganiques. Composante cellulaire dominante (70% de la masse totale) Composante de structure: la matrice (30% de la masse totale)

51 Plaque dentaire et biofilm Une organisation en micro colonies Un réseau de communication Des micro colonies entourées dune matrice protectrice Un environnement différent à lintérieur des micro colonies Une résistance des micro-organismes aux antibiotiques, aux antimicrobiens et à la réponse de lhôte

52 Plaque dentaire et biofilm La matrice est pénétrée de canaux liquides Ces canaux conduisent le flux de nutriments, de déchets, doxygène, de métabolites et denzymes aux bactéries Une micro colonie peut avoir un micro environnement distinct dun autre. Le pH, la disponibilité des nutriments et les concentrations doxygène peuvent varier

53 La plaque dentaire, un bio film La matrice inter bactérienne Constituée essentiellement dexo polysaccharides (extracellulaires) Plus nocive, plus active que les microorganismes eux- mêmes Assure une protection aux micro colonies Permet un système de communication à lintérieur des micro colonies Établit un réseau de communication entre les micro colonies

54 Processus carieux Processus des maladies parodontales


Télécharger ppt "Références: Wilkins Chapitre 16 Note de cours # 24816 p.55 à 66."

Présentations similaires


Annonces Google