La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La première de couverture du journal du lecteur est importante, car cest le début dune aventure personnelle et créative qui commence. Garder une trace.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La première de couverture du journal du lecteur est importante, car cest le début dune aventure personnelle et créative qui commence. Garder une trace."— Transcription de la présentation:

1

2 La première de couverture du journal du lecteur est importante, car cest le début dune aventure personnelle et créative qui commence. Garder une trace de ses lectures, cest le premier et principal objectif, qui « est de faire de chacun un lecteur assidu, ce qui suppose de se donner dabord les moyens dune relation plus intime avec le livre en privilégiant continûment sa propre réception. Personnel, le journal du lecteur nest pas privé, il est destiné au contraire à devenir un espace et un moyen de dialogue avec lenseignant, les camarades, éventuellement la famille. Le professeur tente ainsi de faire percevoir à lélève quil appartient à une communauté de lecteurs mais aussi quil sinscrit dun niveau à lautre, dun cycle à lautre dans une démarche régulière de progression et de progrès. On lit plus et mieux en prenant appui sur le principe de reconnaissance qui crée un double mouvement : la sécurité de la connivence, le plaisir du familier dabord, et la surprise de la découverte, la prise de conscience de lexistence des écarts et des singularités ensuite.

3

4 Lobjectif du journal du lecteur, cest de faire de chaque enfant un lecteur assidu, ce qui suppose de lui donner dabord les moyens dune relation plus intime avec le livre en privilégiant continûment sa propre réception.Linciter à garder à garder la trace de cette réception, cest en reconnaître la valeur, cest aussi permettre à lélève de construire son identité personnelle, et de mesurer, au fil des années et des livres, lévolution de son imaginaire, de sa sensibilité, de son intelligence. Dune certaine manière cest lui permettre de se lire lui-même au miroir quil garde de ses propres lectures.

5

6 Le deuxième objectif consiste à impulser et à développer la fonction socialisante de la lecture, condition dune intégration réussie et heureuse, en instaurant des rituels qui favorisent dans le cadre de la classe le dialogue et léchange autour des œuvres lues. La littérature est un « lieu de mémoire », à partager et à habiter ensemble. La circulation collective des expériences de lecteur fonde laccès une culture partagée, et permet de nourrir lunivers mental des enfants de références et démotions communes.

7

8 Il ne s'agit pas seulement ni surtout des lectures personnelles que l'élève choisit de son propre chef. Le journal est la trace des lectures impulsées, conduites et diversement validées par l'Institution.Cette trace pourra être de toute nature : dessin commenté ou non, réaction dhumeur, dhumour, damour, florilège de citations, portrait ou caricature de personnage(s), poème, chanson, aveu dincompréhension ou démotion, relevé de mots inconnus, drôles, émouvants ou insolites, extrait de rédaction, lettre à l'auteur dadmiration ou de contestation, identification à un personnage expliquée ou non, reprise dun épisode ou réécriture modifiée dune péripétie ou dun épilogue, lien avec des lectures personnelles, mise en relation de parallélisme ou dopposition avec le vécu individuel...

9

10 Le journal du lecteur est évolutif au fil des années et existe pour être conservé. Lélève est libre den faire ou non un bel objet mais il peut y être encouragé. Le deuxième objectif consiste à impulser et à développer la fonction socialisante de la lecture, condition dune intégration réussie et heureuse, en instaurant des rituels qui favorisent dans le cadre de la classe le dialogue et léchange autour des œuvres lues. La littérature est un « lieu de mémoire », à partager et à habiter ensemble. La circulation collective des expériences de lecteur fonde laccès une culture partagée, et permet de nourrir lunivers mental des enfants de références et démotions communes. Il y a mille et une façons de créer dans la classe une mémoire collective et un sentiment de familiarité avec les œuvres littéraires : signaler une découverte, partager avec un autre lecteur du même livre ses impressions, conseiller une lecture à un camarade, à un parent, à un professeur, faire partie dun jury de sélection, participer à un débat avec dautres classes

11

12 Par cette sollicitation nouvelle au retour et à lapprofondissement sur ses lectures, le professeur développe explicitement chez lélève la conscience progressive dun réinvestissement nécessaire et constant de ses apprentissages, dune élaboration cumulative des acquis afin de lencourager à exercer ses facultés de concentration et de mémorisation en accroissant sa motivation. Le réinvestissement se pratique et se mesure sur le moyen et le long terme. par limportance quil accorde à ce Journal du Lecteur personnel lenseignant implique également les familles dans leffort pour développer lappétence et les compétences de lecture, les incite à participer à léchange et au dialogue qui sinstaurent autour des œuvres lues et étudiées par lélève, et à veiller à la tenue et à la conservation des « Journaux du lecteur », comme au développement de la bibliothèque personnelle de chacun.


Télécharger ppt "La première de couverture du journal du lecteur est importante, car cest le début dune aventure personnelle et créative qui commence. Garder une trace."

Présentations similaires


Annonces Google