La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Abdomen et système rénal Louise Boyer, B.Sc.Inf., M.Ed.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Abdomen et système rénal Louise Boyer, B.Sc.Inf., M.Ed."— Transcription de la présentation:

1 Abdomen et système rénal Louise Boyer, B.Sc.Inf., M.Ed.

2 Anatomie et physiologie Voir les pages

3 Particularités reliées au développement Nourrisson et enfant: -foie: plus de place, palpé jusquà 2,5cm sous la côte droite -vessie: entre lombilic et symphyse pubienne (plus haute que chez ladulte) -organes plus faciles à palper: Musculature moins développée Femme enceinte -absence de règles -nausées et vomissements -pollakiurie premier et troisième trimestre -pyrosis: brûlures destomac (relâchement du sphincter inférieur de lœsophage.

4 Particularités reliées au développement Personnes âgées: -diminution de: de la vidange gastrique, la salivation, lacide gastrique, le péristaltisme et labsorption intestinale. -atonie: manque de tonus musculaire Conséquences: durcissement des féces, diminution de la pression exercée pendant lévacuation

5 Données subjectives Âge et sexe Religion et croyances Situation financière Nutrition: -fréquence des repas -quantité ? -qualité et variété -hydratation: 6-10 verres deau / jour -fibres: 6-8gr / jour Élimination: -urinaire: 1500ml / jour, dépend de lâge -intestinale: selles Normales, brunes, faciles à évacuer

6 DOULEUR DOULEUR VISCÉRALE : douleur graduelle, sourde, difficile à localiser, parfois aussi référée. Distension ou inflammation dun organe. -soulagée par le raidissement de la paroi abdominale donc le patient va garder une rigidité musculaire. -les mouvements ne font pas augmenter la douleur -douleur située près de la ligne médiane (lourdeur, crampes, tiraillement) quel que soit lorgane en cause. -p. 395 tab (Brûlé et Cloutier : Lexamen clinique dans la pratique infirmière)

7 DOULEUR PARIÉTALE : intense, constante, plus facile à localiser. Irritation de la paroi pariétale du péritoine. -ventre ou abdomen de bois : péritonite généralisée -douleur augmente avec le mouvement ou avec la toux -douleur à la décompression brusque (Blumberg +) -p. 396 tab (Brûlé et Cloutier : Lexamen clinique dans la pratique infirmière) DOULEUR RÉFÉRÉE : profonde ou superficielle -endroit précis autre que lorgane atteint car il y a innervation commune des organes et des sections cutanées. - p. 397 (Brûlé et Cloutier : Lexamen clinique dans la pratique infirmière)

8 Données subjectives: symptômes Évaluation de la douleur abdominale: -Provoquer/pallier: Alimentation, anti-acide, alcool, Rx, facteurs émotionnels, postures… -Qualité: Crampes, brûlures ??? -Région de la douleur: Plus précise:ex: QSD cholécystite Diffuse: ulcère perforé, péritonite

9 Données subjectives: symptômes Évaluation de la douleur abdominale: -Sévérité de la douleur: Modérée: processus inflammatoire Aigue: perforation dun organe creux, obstruction intestinale, torsion dun kyste. ATTENTION: la douleur diminue avec lâge! -Temps: Début brutal: souvent associé au choc, Début progressif: intermittente ou constante? Lésions inflammatoires, obstruction…

10 Données subjectives: symptômes Appétit / perte de poids: -non justifiée: cancer?, malabsorption?, infection? -dents? Capacité de mastiquer, de se préparer à manger Dysphagie: difficulté à avaler -maladies oesophagiennes ou problème neurologique -bosse, masse au niveau du cou? Pyrosis: sensation de chaleur ou de brûlure derrière le sternum jusquà la gorge -positions qui augmentent la pression intra-abdominale -reflux oesophagien, hernie hiatale, aliments épicés N et V: -vomissements: qualité, couleur, consistance Causes: maladies du tube digestif et des voies biliaires, maladies systémiques et métaboliques, maladies psychiques, tx et meds.

11 Données subjectives: symptômes Intolérance alimentaire: allergies alimentaires Flatulence: étirement et ballonnement intestinale, fermentation de certains aliments Constipation: manque dexercice, hydratation, fibres. Syndrome du colon irritable, dépression. Diarrhée: couleur, consistance, quantité et odeur, sang? Présence de mucus et de sang mêlés aux selles: maladie infectieuse Douleur à la miction: dysurie Rétrécissement de lurètre, infections urinaires, traumatisme vésical / urétral Sensation de brûlure: infection urinaire Incontinence urinaire?

12 Données subjectives: symptômes Rétention urinaire: post-opératoire, occlusion de lurètre (ex: hypertrophie de la prostate) Anurie et oligurie: Oligurie: moins de 500ml durine/ 24 heures

13 Données subjectives Antécédents médicaux et familiaux: -cancer? -colite? -autres

14 Données subjectives Habitudes de vie: -contrôle du poids -exercices -voyages à lextérieur: parasites intestinaux -médicaments: ASA, motrin: irritation -variables psychologiques -hygiène -cigarette -alcool -caféine, thé, cola -contact avec des produits toxiques -vaccination contre lhépatite -laxatifs et lavements

15 Données objectives Préparation à lexamen: -bon éclairage -confort, uriner avant si possible -percussion et palpation en dernier: modification des bruits intestinaux -réchauffer vos mains et stéthoscope -éviter mouvements brusques -bras de chaque côté du corps -région douloureuse en dernier

16 Données objectives INSPECTION: -la peau: cicatrice?, vergetures?, veines distendues?, éruptions?, lésions? Coloration? ( rougeâtre: signe dinfection) -lombilic: contour et localisation -recherche dune hernie: hernie abdominale, hernie ombilicale, hernie post-chirurgicale, diastase des grands droits. -contour de labdomen: plat, arrondi, proéminent, scaphoïde. -symétrie, hypertrophie, tuméfactions -péristaltisme visible: enfants et adultes très minces peut être visible ou si diarrhée+++ ou sub-occlusion -pulsation de laorte visible: visible dans lépigastre ou si anévrisme

17 Données objectives AUSCULTATION - ÉCOUTER les bruits intestinaux: cliquetis ou gargouillements, de 4 à 34 / minute (augmentent après les repas) - Borborygmes: gargouillis intenses et prolongés - Pathologies: Bruits : diarrhée, début docclusion Bruits ou inexistants: iléus paralytique, péritonite -si aucun bruit est entendu: faire les 4 quadrants, 3 à 5 minutes

18 Données objectives AUSCULTATION - écouter les bruits de frottements: Rares, râpeux, varient avec la respiration, indiquent une inflammation de la surface péritonéale dun organe (ex: tumeur du foie) Hypochondre droit: foie Hypochondre gauche: rate

19 Données objectives AUSCULTATION -écouter le réseau artériel: Rechercher les souffles: sites aorte descendante et autres artères dans labdomen

20 Données objectives PERCUSSION -LE FOIE: Son normal: matité Mesure: 4-8cm L mi-sternale et 6-12 L mi-claviculaire droite Zone de matité si hypertrophie du foie La percussion donne une approximation. ATTENTION: fausse hypertrophie si épanchement pleural ou sous- évaluation en présence de gaz intestinaux

21 Données objectives Lestomac -bulle tympanique au rebord costal gauche. La rate: -située près de la 10e côte gauche, en arrière de la L mi-axillaire -matité à la percussion -splénomégalie: 9ième EIC gauche ligne axillaire antérieur: normalement tympanisme si matité: PENSER À UNE SPLÉNOMÉGALIE ( infection, congestion par le sang, cancer) -ATTENTION :la rate peut être surévaluée si estomac plein ou côlon rempli de selles, sous-évaluée si estomac plein dair

22 Données objectives Les intestins -présence de tympanisme et de matité disséminés. La vessie -zone au-dessus du pubis normalement tympanique - si distendue: émerge de sa positon normale: matité

23 Données objectives Examen dun abdomen proéminent: -tissus adipeux: tympanisme et matité disséminés -gaz intestinal: tympanisme généralisé -tumeur: matité -Grossesse: ombilic déplacé vers le haut, cœur fœtal -liquide dascite: liquide se déplace vers les points bas Matité vers le bas et les côtés: personne debout

24 Punch rénal Paume de la main sur langle costo-vertébral Frappe avec le poing Si douleur: possibilité de néphrite

25 Données objectives PALPATION -PALPATION DES 4 QUADRANTS: Palpation légère, pulpe des doigts, 1-2cm profondeur Point douloureux, résistance musculaire, tuméfactions. Ex: muscles rigides: inflammation niveau du péritoine Palpation profonde: 3-4cm Repérer les masses 4 quadrants Présence de masse: selles ou cancer

26 Données objectives Palpation profonde du foie: -palpation bi-manuelle: -technique du crochet: bord hépatique palpable ne veut pas dire nécessairement hépatomégalie

27 Données objectives Palpation de laorte -difficile si obésité ou musclé -si palpable et pas de possibilité danévrisme: largeur 2,5cm Palpation de la vessie: -2,5-5cm au-dessus du pubis -180cc pour pouvoir la sentir -dépister les globes vésicaux: ex:après une chirurgie

28 SIGNES PARTICULIERS RECHERCHE DE DÉFENSE MUSCULAIRE p.421 DOULEUR À LA DÉCOMPRESSION BRUSQUE (BLUMBERG) p.426 SIGNE DE MURPHY p.424 Signe de présence dascite p.429 POINT DE MCBURNEY p.409 SIGNE DE ROVSING SIGNE DU PSOAS p.427 SIGNE DE LOBTURATEUR p.428

29 Système reproducteur: homme et femme Voir révision danatomie et de physiologie Chap. 15 p Chap. 16 p Chap. 17 p

30 Système reproducteur Les seins: -développement vers 8-10 ans -3-4jours avant les menstruations: seins plus pesants, fermes et parfois douloureux. -grosseur plus bas: 4-7 jours du cycle menstruel -femmes enceintes: changement après deux mois, après 4 mois possibilité de colostrum -tissus glandulaires satrophient après la ménopause -gynécomastie chez lhomme: temporaire chez jeune garçon, peut survenir chez ladulte si déficience en testostérone

31 Appareil reproducteur: femme Menstruations vers 9 ans Femmes enceintes: sécrétions vaginales + abondantes -signe dHegar: ramollissement de lutérus palpable (isthme) -signe de Chadwick: cyanose et ramollissement au niveau du col, bouchon muqueux. Femme plus âgée: atrophie des ovaires, diminution doestrogène et de progestérone Ménopause: ans, vagin rétrécit, muqueuse samincit, pâlit et sassèche (+ irritation et infection)

32 Appareil reproducteur: homme Diminution du sperme vers lâge de 40 ans Pilosité pubienne décroît et grisonne, taille du pénis diminue et testicules plus bas dans le scrotum Augmentation de la période réfractaire entre les éjaculations.

33 Données subjectives Les seins -douleur -écoulements -masse -traumatismes ou sx antérieures -auto-examen des seins et connaissances Appareil reproducteur de la femme: -histoire menstruelle et obstétricale -ménopause -douleur, rougeur, démangeaisons, lésions -écoulement vaginal -menstruations -trauma ou sx antérieurs -comportements de santé

34 Sites internet: auto-examen des seins et auto-examen des testicules

35 Données subjectives Appareil reproducteur de lhomme -auto-examen des testicules (bain deau chaude) -douleur -difficulté lors de la miction ou de léjaculation

36 Données objectives: INSPECTION ET PALPATION LES SEINS -apparence générale -peau: pelure dorange, œdème? -ganglions lymphatiques -aréoles Appareil reproducteur de la femme -couleur et distribution des poils -petites et grandes lèvres -ouverture du vagin: cystocèle ou rectocèle -écoulements: couleur, odeur, quantité, douleur -glande de Bartholin: Bartholinite -ovaires: fibrome

37 Données objectives: INSPECTION ET PALPATION Pénis et scrotum -peau: coloration, lésions, distribution des poils -gonflement du scrotum -prépuce: peau se rétracte bien. Pathologies possibles: chancres, carcinomes, smegma, phimosis -méat urétral central: hypospadias: méat face inférieure du pénis -douleur à la palpation?, induration?, taille et contour -palpation des testicules et des épididymes: nodule indolore? Possibilité de cancer, homme de ans -petits garçons: vérifier les testicules -cordon spermatique et canal déférent: varicocèle? -hernie inguinal et crurale?


Télécharger ppt "Abdomen et système rénal Louise Boyer, B.Sc.Inf., M.Ed."

Présentations similaires


Annonces Google