La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Congrès de lASDEQ 2009 – Atelier no 1 La grande ville a-t-elle besoin de régions dynamiques ? Les régions centrales du Québec - Pourquoi sy intéresser.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Congrès de lASDEQ 2009 – Atelier no 1 La grande ville a-t-elle besoin de régions dynamiques ? Les régions centrales du Québec - Pourquoi sy intéresser."— Transcription de la présentation:

1 Congrès de lASDEQ 2009 – Atelier no 1 La grande ville a-t-elle besoin de régions dynamiques ? Les régions centrales du Québec - Pourquoi sy intéresser ? Hervé Duff, économiste Montréal, 7 mai 2009

2 Un peu de géographie Les régions centrales comprennent 2 régions administratives complètes (Centre-du-Québec et Estrie) et des parties de 6 autres, soit le sud de la Mauricie, les parties centrales des Laurentides et de Lanaudière et les zones non- métropolitaines de la Montérégie, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches 1. En tout, 1,5 million dhabitants. Cette définition coïncide avec laire des zones dinfluence métropolitaine (Hinterland) – rayon de 100 à 150 km de Montréal et de Québec/1 heure à 1h ½ de temps de déplacement. À noter que la zone dinfluence de Montréal sétend sur lest ontarien et le nord des États de New-York et du Vermont et que celle de Québec couvre la partie sud du Bas-Saint- Laurent.

3 Les régions centrales du Québec 100km 150km

4 Des régions méconnues Au cours des deux dernières décennies, Montréal, les régions périphériques, la ruralité, les collectivités en difficulté, léconomie sociale ont dominé les débats sur les régions au Québec 2 Peu dintérêt porté aux régions centrales : indifférence des grands centres, des analystes et des chercheurs 3 ; mais succès locaux souvent soulignés Ces régions sont pourtant devenues des régions industrielles dynamiques Et ce, aux portes des grands centres

5 Croissance de lemploi, comparée à Montréal (1987=1) grandes régions québécoises Source : M. Polèse, 2008 Arc industriel : Centre-du-Québec, Estrie et Chaudière-Appalaches Couronnes/Villes satellites : partie non-métropolitaine des régions des Laurentides, de Lanaudière et de la Montérégie

6 Le dynamisme des régions centrales Des régions non-homogènes, mais semblables par la forte concentration relative de leurs secteurs manufacturier et agro- alimentaire Une transformation industrielle réussie : de la mono-industrie à la diversification industrielle et à des entreprises innovantes Dynamisme propre, qui sest même propagé à Montréal (ex. Bombardier) Industrie de la motoneige – Un creuset : industrie née en Estrie et qui se développe de façon fulgurante dans les années 1960 et début 1970 essentiellement dans les régions centrales: fabricants et fournisseurs, dont certains sont devenus des PME florissantes Accès aux services supérieurs – la clé : proximité de Montréal et de Québec et RMR de Sherbrooke et Trois-Rivières Affirmation des régions individuelles –quête didentité, mais danger dintroversion 4 Fragilité face à la concurrence des pays émergents Des perspectives démographiques mixtes 5

7 Concentration relative de lemploi manufacturier (Le Québec=1,0) Régions québécoises Source : M. Polèse, 2008 Arc industriel : Centre-du-Québec, Estrie et Chaudière-Appalaches Couronnes/Villes satellites : partie non-métropolitaine des régions des Laurentides, de Lanaudière et de la Montérégie

8 Structure industrielle PIB 2006 Source des données : ISQ*PCSP : primaire, construction et services publics

9 Établissements manufacturiers innovateurs 6 sur la période (en %) Enquête sur linnovation, ISQ 2008

10 Perspectives démographiques 2026 Source : ISQ 2003

11 Interdépendance Complémentarité des structures industrielles entre Montréal (services supérieurs) et les régions centrales (fabrication et agriculture) Aménités complémentaires : montagnes, lacs, parcs dans les régions centrales; installations culturelles et scientifiques denvergure à Montréal. Accès direct au marché du nord-est américain via les régions centrales Développement durable – un trait-dunion : la minimisation recherchée des distances de transport des biens favorise les régions centrales

12 Défis des régions centrales Innover pour faire face à la concurrence des pays émergents Avoir accès à des services supérieurs adaptés Investir en machinerie et équipement, spécialement en robotique, pour faire face au resserrement du marché du travail et aux pays à bas salaires Investir en éducation en complément des grands centres Sattaquer aux problèmes environnementaux liés à lagriculture et à lurbanisation des lieux de villégiature Dépasser létape daffirmation des régions individuelles et souvrir collectivement sur leurs voisines tout comme sur le monde

13 Défis des grands centres Surmonter lattitude dindifférence et traiter les régions centrales en partenaires Se doter non seulement de visées planétaires, mais également dune «vision périphérique», qui inclut les régions avoisinantes Appuyer des investissements mutuellement bénéfiques : en matière dinfrastructures routières (ex. le parachèvement de lautoroute 35 – Montréal-Boston), de localisation de services aux entreprises, notamment de R&D, déducation etc. Viser la fine pointe en matière de services supérieurs Passer concrètement au développement durable

14 En guise de conclusion Défi pour les chercheurs Dégager une compréhension approfondie et globale des régions centrales du Québec, notamment de leur expérience de reconversion/diversification industrielle Apporter une meilleure connaissance de leur interaction avec les grands centres Susciter une réflexion sur leurs perspectives davenir Pour les politiques publiques, notamment : Continuer à favoriser linnovation et le développement des PME Viser à ce que les régions travaillent ensemble Tirer les leçons de lexpérience de diversification industrielle des régions centrales

15 Notes 1.Les données ne sont souvent disponibles que sur la base des régions administratives. Celles-ci sont en effet utilisées comme régions économiques au Québec, ce qui complique lanalyse des ensembles régionaux, comme celui des régions centrales. Dans certains cas, seulement les données du recensement permettent de circonscrire des définitions régionales jugées plus appropriées comme la présente définition. Il est toutefois possible de recourir à des approximations moins satisfaisantes, mais quand même utiles. 2.Exemples : Rapport Picard (1986) sur le développement économique de Montréal, Entente Canada-Québec sur le développement économique des régions ( ), fondation de Solidarité rurale en 1991, création des sociétés daide au développement des collectivités (SADC) en 1995 et des centres locaux de développement (CLD) en 1997 ou lancement du Chantier sur léconomie sociale en Certaines villes des régions centrales ont cependant bien tiré partie du programme fédéral de Renouveau industriel ( ) administré par lOCRI (Office canadien du renouveau industriel), programme qui sadressait aux zones industrielles du textile, vêtement et chaussure et qui comportait un volet restructuration et un volet diversification hors de ce secteur. 4.Exemples : les créneaux dexcellence/programme ACCORD et les systèmes régionaux dinnovation. 5.MRC à forte croissance (villes principales): Magog, Sherbrooke, Granby, Drummondville, Joliette et Saint-Jean; à faible croissance (villes principales): Saint- Georges et Saint-Hyacinthe; en déclin (villes principales): Trois-Rivières, Shawinigan et Sorel-Tracy. 6.Les données de lenquête comportent différents niveaux de fiabilité (voir le tableau de lISQ indiqué ci-après - diapositive sur les sources).

16 Sources des cartes et graphiques 1.Diapositive 3 : carte générée par Google 2.Diapositives 5 et 7. : Mario Polèse, Les nouvelles dynamiques régionales de léconomie québécoise : cinq tendances, INRS Urbanisation, Culture et Société, septembre 2008, p. 16 et 13 respectivement. 3.Diapositive 8. Source des données : Institut de la Statistique du Québec, comptes économiques, produit intérieur brut (PIB) aux prix de base par industrie et par région administrative ou région métropolitaine de recensement (1997 à 2006) x.htm#pir_somm x.htm#pir_somm 4.Diapositive 9 : Institut de la Statistique du Québec, Tableau 9,1, chapitre 5 – Utilisation des connaissances. Linnovation régionale au Québec, Compendium dindicateurs de lactivité scientifique et technologique au Québec. Édition 2008 – Les incidences de la science, de la technologie et de linnovation, page Diapositive 10 : Institut de la Statistique du Québec, Perspectives démographiques des MRC, scénario A de référence, , édition /perspec_pop_mrc.pdf 26/perspec_pop_mrc.pdf


Télécharger ppt "Congrès de lASDEQ 2009 – Atelier no 1 La grande ville a-t-elle besoin de régions dynamiques ? Les régions centrales du Québec - Pourquoi sy intéresser."

Présentations similaires


Annonces Google