La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réduire lobésité et améliorer les habitudes de vie: les habitudes de vie: un projet de société ? Lyne Mongeau Dt.P. Ph.D. Coordonnatrice, Plan daction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réduire lobésité et améliorer les habitudes de vie: les habitudes de vie: un projet de société ? Lyne Mongeau Dt.P. Ph.D. Coordonnatrice, Plan daction."— Transcription de la présentation:

1 Réduire lobésité et améliorer les habitudes de vie: les habitudes de vie: un projet de société ? Lyne Mongeau Dt.P. Ph.D. Coordonnatrice, Plan daction sur les saines habitudes de vie et… 29 novembre 2010 Lac-à-lÉpaule du PLI Lanaudière

2 Plan Pourquoi en sommes-nous là ? Où en sommes-nous avec le PAG ? Accent sur les environnements Pour une redynamisation de la mobilisation

3 3 Pourquoi en sommes-nous là ?

4 4 Garçon typique 12 ans, Source; Statistique Canada, ECMS, Tremblay et al., 2010

5 5 Fille typique 12 ans, Source; Statistique Canada, ECMS, Tremblay et al., 2010

6 6 Un moment de réflexion… La génétique a changé ? Les gens naccordent pas assez dimportance à leur santé ? Les gens sont paresseux et cherchent la facilité ? Le mode de vie (et la vie) sest complètement transformé ?

7 7 Un monde sans effort

8 8 La vie sans mon char !

9 9 Manger en 2010 ?

10 10 La culture et les valeurs

11 11 Pourquoi les parcs sont-ils souvent vides ??

12 12 Les contingences de la nouvelle vie Crédit photo : ASPQ

13 13 Toile causale des facteurs influençant la problématique du poids * Les problèmes reliés au poids concernés par ce diagramme sont laugmentation de la prévalence de lobésité et de la préoccupation excessive à légard du poids. et de la préoccupation excessive à légard du poids. Adapté de Ritenbaugh C, Kumanyka S, Morabia A, Jeffrey R, Antipatis V. IOTF 1999 Facteurs internationaux nationaux/régionaux Globalisation des marchés Industrialisation Médias et marketing Politiques déducation Politiques de transport Politiques durbanisation Politiques de santé Politiques alimentaires Politiques familiales Médias et Culture P R E V A L E N C E P Transport public Sécurité Aménagement urbain Disponibilité et accessibilité alimentaires Publicité et médias Revenus Occupation Déplacements Loisirs Activités sportives Génétique Dépense dénergie Apport alimentaire Alimentation Image corporelle Population Facteurs individuels Facteurs de la communauté

14 14 pauvreté environnement Autres défis sociétaux

15 15 Variation sur le thème de la responsabilité

16 16 Individuelle ? Les gros nont quà moins manger et à bouger plus Les parents nont quà aller jouer dehors avec leurs enfants, à fermer la TV et à mieux les faire manger Les gens nont quà faire les bons choix dans ce qui est offert

17 17 Liberté et choix La multiplication des choix dans la société de consommation constitue-elle un facteur de santé ? Lindustrie multiplie les choix = pour répondre à nos besoins (demande)? pour quon soit plus heureux ? pour vendre davantage ? Travaux de B. Schwartz et de Amartya Sen

18 18 Faciliter les bons choix

19 19 Une société de résistants ??

20 20 Où en sommes-nous avec le PAG ?

21 21 Après 3 ans Environ 40% des actions en cours de mise en œuvre ; 28% totalement mises en œuvre et 32 % non débutées Axe 1: politiques alimentaires Axe 2: actions structurantes du MTQ, du MELS Axe 3: engagement mitigé Axe 4: engagement mitigé

22 22 Après 3 ans (2) Roulement des acteurs +++ Engagement au niveau des SMA Projet de loi important à venir : LAU, politique bio-alimentaire Activités de formation à déployer Meilleur arrimage avec Fonds QeF

23 23 Après 3 ans (3) Travaux plus étroits avec les tables des DSP Évaluation dimplantation en cours Évaluation dimpact en voie de voir le jour

24 Vers lavenir

25 Pourquoi est-on là ? La cible commune est-elle claire ? Est-elle partagée par tous ? Disposons-nous de ce dont nous avons besoin pour avancer ? Osons-nous faire ce quil faut pour avoir de réels résultats ? Mouvement de société

26 La santé La santé … LOrganisation mondiale de la Santé définit la santé: « état complet de bien-être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en labsence de maladie ou dinfirmité » La santé nest pas seulement un état biologique; elle comporte des dimensions psychologiques, affectives, sociales, économiques et culturelles.

27 La santé La santé … (2) Un objectif en soi ? Une ressource pour mieux vivre ? collective Une ressource collective pour le progrès social et économique

28 Promouvoir la santé ? Promouvoir la santé ? … Promouvoir comme «promotion» ? Cest le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d'améliorer celle-ci Prise en charge ? collective Prise en charge collective

29 Promouvoir la santé Promouvoir la santé … réduire les écarts actuels caractérisant l'état de santé offrir à tous les individus les mêmes ressources et possibilités pour réaliser pleinement leur potentiel santé cela suppose une solide fondation dans un milieu apportant son soutien, l'information, les aptitudes et les possibilités permettant de faire des choix sains ENVIRONNEMENTS FAVORABLES

30 30 Quest-ce quun environnement favorable ?

31 31 Environnement «Ce quil y a autour» Lensemble des éléments qui entourent un être vivant Beaucoup déléments, doù le besoin de le départager en «environnementS» Toute classification est, par nature, imparfaite. Elle doit servir les fins visées

32 32 EnvironnementS Naturel SOCIAL Politique Socioculturel Économique PHYSIQUE NaturelBâti et aménagé

33 33 Les distinguer PHYSIQUE Quest ce qui est accessible, présent, disponible, existe… climat, infrastructures, offre dactivité physique, jardins publics, supermarchés, espaces verts pour jouer ou cultiver des légumes, route, piste cyclables, technologie, aménagement des édifices, etc.

34 34 Les distinguer Naturel SOCIOCULTUREL Quelles sont les normes et les croyances ? valeurs de la société ou de la communauté ou du groupe, les normes, religion, climat social, collaboration/compétitivité, ethnicité, fécondité/natalité, racisme, sexisme, préjugés sociaux, information/communication, médias/publicité, arts et culture, solidarité, entraide, gestion du temps.

35 35 Les distinguer Naturel POLITIQUE Quelles sont les règles ? règles, lois, règlements, structures et institutions politiques, modèle de gouvernance/structures et fonctions gouvernementales, degré de participation citoyenne, politiques publiques, règles institutionnelles, instruments politiques, traités internationaux, structures et fonctions militaires

36 36 Les distinguer Naturel ÉCONOMIQUE Quest-ce que ça coûte ? coûts des produits, allocations budgétaires, incitatifs financiers, structures économiques, type déconomie, état du marché : croissance/ décroissance, mondialisation, création et perte demplois, coûts de production, transformation et distribution des produits, coût de le vie, pratiques de commercialisation, sécurité du revenu

37 37 Favorable « Favorable » signifie propice; qui est à lavantage de quelquun ou de quelque chose; qui aide à laccomplissement de quelque chose; bon, convenable, opportun, positif, avantageux… Toute classification est, par nature, imparfaite. Elle doit servir les fins visées

38 38 Échelle et perception du degré dinfluence Naturel perception dêtre «proche» ou dêtre «loin» perception davoir une capacité de changer ou que cest hors datteinte Lécole Politique économique

39 39 Échelle et perception du degré dinfluence Naturel MICROENVIRONNEMENT Lieux où les individus se retrouvent, géographiquement distincts et peuvent être potentiellement influencés par les individus MACROENVIRONNEMENT Lieux perçus plus éloignés des individus, plus ou moins tangibles et linfluence potentielle plus diffuse. Se réfère aux populations secteurs, palier régional, national, international

40 Définition denvironnements favorables physique, socioculturelle, politique et économique Cest lensemble des éléments de nature physique, socioculturelle, politique et économique qui exercent une influence positive sur lalimentation, la pratique dactivité physique et sur limage corporelle et de soi. micro ou macroenvironnement Les éléments peuvent se trouver dans le micro ou macroenvironnement et doivent être considérés dans leur réalité objective ou perçue, ainsi que dans la complexité de leurs interrelations.

41 Pour une redynamisation de la mobilisation

42 De nouveaux leviers Limites de laction gouvernementale Comment obtenir plus ? La mobilisation des 3 paliers Le plaidoyer publique (Public Health Advocacy) Lutilisation des médias le plaidoyer médiatique (Media Advocacy)

43 43 Agroalimentaire Environnement bâti Socioculturel Santé

44 44 communautés individusgouvernements responsabilité collective EXEMPLES DACTIONS concertation intersectorielle, groupes de citoyens ou coalitions, initiatives issues de corporations, programmes en milieu de travail, programmes dactivités physiques après lécole, éclairage des rues, animation du milieu, groupes de marche, groupes dentraide, cuisines collectives, etc. responsabilité individuelle EXEMPLES DACTIONS politiques alimentaires, aménagement du territoire, ts amaigrissants, de lindustrie alimentaire, de la publicité, etc. Communautés Individus Gouvernements Responsabilité collective, Responsabilité individuelle Une responsabilité partagée

45 45 Le travail à multiples paliers Niveau nationalNiveau régionalNiveau local partenaires

46 46 Processus dune table intersectorielle (adapté du modèle Precede-Proceed de L. Green) Dx social et épidémiologique (quel est le problème) 1 Partager et sapproprier les données Se donner une vision commune du problème 2 Dx comportemental et environnemental (quelles sont les causes) Se donner une compréhension commune des causes (classifier, trier, prioriser) 3 Examen des solutions selon diverses catégories de stratégies Faire consensus autour dune orientation déterminée collectivement et comprendre pourquoi 4 Analyse de la faisabilité et de lacceptabilité sociale des solutions Prendre en considération le contexte spécifique de la communauté et ses ressources 5 Plan daction (moyens, étapes, ressources requises, échéancier, etc.) 6 Plan de mise en œuvre Identification des indicateurs de suivi Résultats obtenus ENVIRONNEMENTS

47 47 Comment ? Créer des environnements favorables Changer les normes sociales Éduquer, informer

48 48 Environnement socioculturel Réseau de santé publique École Centre de santé Centre de santé Centre de santé Centre de santé Municipalité Industries Décideurs Médias Opinion publique Secteur socioculturel ONG Secteur Environnement bâti ONG Secteur agroalimentaire ONG Coalition sociopolitique Instances scientifiques Mécanismes de concertation

49 Merci Questions


Télécharger ppt "Réduire lobésité et améliorer les habitudes de vie: les habitudes de vie: un projet de société ? Lyne Mongeau Dt.P. Ph.D. Coordonnatrice, Plan daction."

Présentations similaires


Annonces Google