La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le projet décole STAGE DE FORMATION DES DIRECTEURS Jeudi 18 Octobre 2007 BASSIN DE ROUBAIX-TOURCOING.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le projet décole STAGE DE FORMATION DES DIRECTEURS Jeudi 18 Octobre 2007 BASSIN DE ROUBAIX-TOURCOING."— Transcription de la présentation:

1

2 Le projet décole STAGE DE FORMATION DES DIRECTEURS Jeudi 18 Octobre 2007 BASSIN DE ROUBAIX-TOURCOING

3 2 Historique la loi dorientation du 10 juillet 1989 définir les modalités particulières de mise en oeuvre des objectifs et des programmes nationaux la circulaire dapplication du 15 février 1990 aider à construire le projet Le cadre institutionnel

4 3 de nouveaux paramètres La mise en œuvre des programmes 2002 et de 2007 Les TICE : B2i Les arts et la culture : classes à PAC Langue étrangère Littérature Sciences et technologie Maîtrise de la langue : dire, lire, écrire Sécurité routière : APER Éducation à lenvironnement pour un développement durable Les évaluations diagnostiques La mise en œuvre des PPRE Les évaluations GS-CP Laccueil des élèves à besoins particuliers Laide aux élèves en difficulté La prévention de lillettrisme Le cadre institutionnel

5 4 une nouvelle loi dorientation le 24 mars 2005 des continuités… … et des évolutions Le cadre institutionnel

6 5 « Dans chaque école…, un projet décole est élaboré avec les représentants de la communauté éducative. Le projet est adopté, pour une durée comprise entre 3 et 5 ans, par le conseil décole ou le conseil dadministration, sur proposition de léquipe pédagogique de lécole… pour ce qui concerne sa partie pédagogique. » Loi dorientation du 24 mars 2005 Les continuités (1)

7 6 « Le projet décole… définit les modalités particulières de la mise en œuvre des objectifs et des programmes nationaux et précise les activités scolaires et périscolaires qui y concourent. » Loi dorientation du 24 mars 2005 Les continuités (2)

8 7 « Le projet décole précise les voies et moyens qui sont mis en œuvre pour assurer la réussite de tous les élèves et pour associer les parents à cette fin. » Loi dorientation du 24 mars 2005 Les évolutions

9 8 en 1989 : une logique de contextualisation Lélève est placé au centre du système éducatif. Le projet décole vise à laugmentation des résultats de chaque élève qui progresse à son rythme au sein du cycle. Le projet décole prend en compte le contexte et permet lautonomie des équipes. Lévaluation du projet se situe au niveau de la cohérence des actions. en 2005 : une logique de résultat Le projet décole vise à la réussite de tous les élèves. Laxe est la maîtrise du socle commun par tous. Le projet décole organise et modifie le contexte pédagogique. Il associe les parents. Lévaluation du projet se situe au niveau de la pertinence et de lefficacité des actions et des dispositifs pédagogiques. En résumé

10 9 Une double contrainte… Offrir la meilleure qualité denseignement possible dans le contexte de lécole Mise en œuvre de la politique éducative nationale et des priorités académiques dans le contexte spécifique de lécole. Organisation générale du cadre pédagogique, programmations, cohérence des enseignements. BCD, sorties scolaires, classes de découverte, classes à PAC, actions culturelles, actions éducatives, actions périscolaires, etc. Permettre la réussite de tous les élèves au regard du socle commun Accueil des élèves à besoins particuliers, Organisation des parcours différenciés dapprentissage, PPRE, continuité des apprentissages, aides spécialisées. La pédagogie est une réponse aux besoins des élèves.

11 10 …mais un seul fil rouge ! en prenant en compte les acquis et besoins des élèves, évaluations diagnostiques, modes dapprentissages, besoins éducatifs et cognitifs en adaptant les paramètres didactiques et pédagogiques, organisation des classes, emplois du temps, décloisonnement, différenciation, soutien en développant des actions spécifiques aides spécialisées, programmes personnalisés de réussite éducative, projets personnalisés de scolarisation (handicap) Permettre la réussite de tous les élèves au regard du socle commun :

12 11 Accompagnement et validation des projets Élaboration Conseil des maîtres, travail déquipe Validation Interne : conseil décole Externe : IEN puis commission départementale (IA) Accompagnement Fiche de liaison équipe décole / équipe de circonscription Grille de relecture du projet Équipe de circonscription Calendrier Circulaire départementale, note de service de circonsciption

13 Le projet décole La démarche

14 13 La conception du projet 1) Prise en compte des remarques des commissions départementales 2) Définition des indicateurs 3) Prise en compte des indicateurs, définition des objectifs 4) Traduction des objectifs en actions 5) Déclinaison des actions en activités

15 14 Remarques des commissions départementales Létat des lieux doit être étayé par des indicateurs quantifiés Approfondir la réflexion relative aux liaisons inter cycles afin de travailler dans la cohérence et la continuité des apprentissages Le diagnostic doit être précisé, les pistes de travail étayées Des constats doivent aboutir à la mise en œuvre d'actions Le traitement de la difficulté scolaire mérite une réflexion approfondie Il faut dégager des priorités en analysant les indicateurs clairement lisibles en direction des apprentissages Il est paradoxal quune action annexée soit plus travaillée que le projet décole Parfois, manque de cohérence entre les indicateurs et les actions mises en place

16 15 Remarques des commissions départementales (suite) Il faut sappuyer sur des indicateurs précis pour établir des objectifs La liaison inter cycle ne se définit pas par des périphériques mais bien par des apprentissages Un projet décole est global et concerne tous les champs dapprentissages La réflexion doit porter en priorité sur la cohérence constats/réponses Le projet décole n'est pas quune suite de constats dactions menées ou de manques Absence daxes prioritaires faute dindicateurs Pas de réelle articulation entre les indicateurs et les aspects pédagogiques Pas de prise en charge de la difficulté

17 16 En résumé 1) Les indicateurs 2) Liaison inter/intra cycles et continuité 3) Prise en charge de la difficulté 4) Définition daxes prioritaires 5) Trop grande importance donnée aux aspects facultatifs Les remarques de la commission départementale concernent principalement : 16

18 17 Quest-ce quun indicateur ? Un indicateur est défini comme une donnée objective décrivant une situation et permettant de l'apprécier. Il doit permettre d'effectuer des comparaisons dans le temps et donc de mesurer des écarts. Un indicateur est une donnée sur laquelle on décide dagir. 17

19 18 Exemples dindicateurs Scores aux évaluations CE1, (CE2), CM2 et 6ème (écart à la moyenne, échec important à un ou plusieurs items précis, % délèves en grande difficulté) Résultats aux évaluations locales Signalement RASED Taux de retards scolaires

20 19 Exemples dindicateurs : scores aux évaluations nationales Quelle exploitation ? Quel dispositif mettre en place ?

21 20 …apporter des réponses Mise en place des PPRE Programmation de cycle en amont Organisation de remédiation, de la différenciation pédagogique Voir lécart aux moyennes et suivre lévolution sur plusieurs années (conseil de cycle) Ex : scores aux évaluations 20

22 21 Mise en œuvre de pédagogie différenciée au sein de la classe et/ou PPRE Mise en œuvre dun parcours spécifique (au sein de lécole ou de la classe) … Élèves en grande difficulté Exemple dindicateur : scores aux évaluations … Élèves en grande réussite Mise en œuvre dun parcours différencié au sein du cycle, réduction de cycle

23 22 Difficultés face à la maîtrise de la langue orale Indicateurs sur lesquels on pourra agir : La fréquentation scolaire en maternelle. Les résultats des évaluations trimestrielles … Les résultats des évaluations diagnostiques GS. Données sur lesquelles on ne pourra pas agir : PCS ou pourcentage de primo-arrivants. Le nombre délèves dorigine étrangère Exemple dindicateur spécifique : 22

24 23 Des actions aux activités Une action : Ex : o rganiser la continuité des apprentissages GS-CP Des activités en direction : de léquipe de la communauté éducative des élèves

25 24 Action : Organiser la continuité des apprentissages GS-CP Transmission de documents : Cahiers de vie Cahiers de liaison (relatifs aux supports décrits en GS) Règles de vie, iconographie relative aux consignes Lexique de base, recueils de chants et poèmes Liste des albums exploités en GS Communication des évaluations CP aux enseignants de GS Échanges de services et utilisation locaux + matériels Enseignant de GS qui suit sa classe au CP Utilisation de la salle dinformatique par les GS Fréquentation de la BCD de lautre école Exemples dactivités Équ ipe péd ago giqu e

26 25 Action : organiser la continuité des apprentissages GS-CP Rencontres et échanges entre adultes Parents délèves de GS avec enseignants de CP (à lécole maternelle) Associer le RASED Présentation des méthodes dapprentissage de la lecture au CP Exemples dactivités Com mun auté éduc ativ e

27 26 Action : organiser la continuité des apprentissages GS-CP Rencontres et coopérations entre élèves de GS et CP Chanter ensemble Apprendre des jeux de société et des jeux collectifs communs Lecture décrits par élèves de CP-CE1 en GS (poèmes – devinettes –histoires drôles…) Échange de groupes délèves de GS et de CP pour des activités en BCD par exemple Tutorat délèves de GS par des élèves de CE1 dans le cadre de sorties Exemples dactivités Élè ves

28 27 Le projet décole Interprétation des données et Diagnostic appuyé sur des indicateurs Objectifs spécifiques de lécole Actions de mise en œuvre, Déclinaison en activités concrètes, Évaluation prévue Évaluation des actions mises en œuvre : mesurer lécart entre les indicateurs avant et après laction. Analyse de lécart. Régulation en fonction de cette analyse. Bilan du projet décole : mesurer lécart entre les résultats observés et les résultats attendus. Reconduire, modifier, nouveaux ? Actions : reconduire, modifier, nouvelles ? Politique éducative nationale, priorités académiques Contexte de lécole, recueil de données statistiques 27

29 Le projet décole en pratique

30 29 En conclusion: Le Projet décole, cest: –Un outil pour rechercher des solutions aux problèmes qui se posent dans lécole –Un contrat qui lie chaque partenaire en vue de sa concrétisation et de son succès

31 30 Ce quest un projet décole Ce que nest pas un projet décole La mise en œuvre des objectifs nationaux tenant compte des situations locales et du public. Un simple menu à destination des élèves et des parents Un ensemble dobjectifs concrets et réalistes Une déclaration dintention dont le caractère abstrait rend impossible toute réalisation et toute évaluation

32 31 Ce quil autoriseCe quil nautorise pas Les échanges pédagogiques et les échanges de service entre école maternelle et école élémentaire. Le rattachement de la section des grands à lécole élémentaire. La modulation des progressions de quelques élèves à lintérieur dun cycle entre 2 et 4 ans. Le redoublement et la reprise à lidentique des apprentissages de lannée précédente.

33 32 Ce quil autoriseCe quil nautorise pas Lassouplissement des horaires de chacun des trois groupes de discipline, selon les besoins des élèves La programmation des contenus La modification des programmes et instructions, des orientations nationales. La participation dintervenants extérieurs sous la responsabilité pédagogique de lenseignant. Le remplacement des enseignants par des intervenants extérieurs.


Télécharger ppt "Le projet décole STAGE DE FORMATION DES DIRECTEURS Jeudi 18 Octobre 2007 BASSIN DE ROUBAIX-TOURCOING."

Présentations similaires


Annonces Google