La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les émotions dans la pratique sportive Chapitre 6.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les émotions dans la pratique sportive Chapitre 6."— Transcription de la présentation:

1 Les émotions dans la pratique sportive Chapitre 6

2 Clarification sémantique L’émotion est une réaction psychique et psychologique produite par une situation extraordinaire pour le sujet. Dans le domaine sportif, on retrouve :  Le début des matchs.  Le money time.  L’agression d’un adversaire.  Etc,...

3 Le degré des émotions En fonction de l’intensité de l’émotion, elle entraîne des niveaux de perturbation différents. On en distingue généralement 3. EMOTIONS 1er degréAppréhensionContrariétéGêne 2e degréPeurColèreHonte 3e degréTerreurFureurHumiliation

4 Les manifestations de l’émotion Physiologiques Augmentation de la fréquence cardiaque Augmentation de la fréquence respiratoire Augmentation du tonus musculaire Décharge hormonale Tremblement

5 Les manifestations de l’émotion Psychiques Augmentation du niveau d’éveil du cortex Difficulté à fixer son attention Fouillis cérébral Hyperphocalisation sur certains aspects de la situation

6 Les manifestations de l’émotion Comment ça marche ?  Le niveau d’activation du système nerveux central augmente avec l’intensité des émotions.  Si les émotions sont contrôlées, elles augmentent le niveau d’investissement et d’éveil du cortex, contribuant ainsi à une hausse des performances.  Les émotions non contrôlées, envahissent l’athlète et altère ses performances. Il faut donc apprendre au sportif, dès le plus jeune âge à contrôler leur émotions, à ne pas se laisser envahir.

7 Les manifestations de l’émotion Il existe des différences interindividuelles dans la gestion des émotions. Certains aiment à se laisser envahir par celle-ci, alors que d’autres préfèrent les contrôler. On ne sait pas comment cela se fait, on sait en revanche que l’âge aide à contrôler ses émotions. En temps qu’entraîneur, il faut apprendre au sportif, à ne pas se laisser envahir, prendre les réactions émotionnelles au début, veiller à ce qu’elle ne s’accroissent pas trop. Cela passe essentiellement par la discussion.

8 L’anxiété et le stress Anxiété : émotion désagréable désignée par la crainte, l’appréhension, l’inquiétude... Elle se retrouve dans des situations d’incertitude quant aux événements à venir.

9 L’anxiété et le stress Stress : ensemble de réactions de l’organisme associées à la présence d’un élément stressant comme :  Un phénomène physique ; bruit, lumière, froid,...  Une menace ou danger ;  Une incapacité de faire face aux événements ;  La compétition, vue comme une évaluation sociale.

10 Les effets négatifs du stress Le stress provoque deux effets négatifs contraires :  Une inhibition de l’action. Le sportif se paralyse, accepte une domination adverse.  Une propension à l’action plutôt qu’à l’analyse. Le sportifs agit sans réfléchir.

11 Les effets positifs du stress Le stress ne provoque pas que des aspects négatifs, il provoque une hausse de l’éveil cortical qui améliore les performances. D’autre part, il arrive pour certains sportifs que le stress disparaisse sitôt que la compétition débute.

12 Apprendre à gérer son stress Faire pratiquer les sportifs dans des conditions inhabituelles (froid, pluie,...). Mettre en place des situations plus dures que la normale (simuler des déséquilibre, utiliser des stratégies d’handicap dans les sports de confrontation). Mettre en place des situations instables (changement d’adversaire, de système de jeu). Mettre en place à l’entraînement des situations de pressions temporelles. Recréer des situations de compétitions à l’entraînement.

13 L’entourage du sportif L’entourage du sportif doit veiller à ne pas créer des situations stressantes en exerçant une pression sur l’athlète. Il faut veiller à rester calme, serein, posé. Il faut chercher à réconforter les athlètes pour créer les conditions de la performance.

14 La frustration et l’agressivité Frustration : sentiment qui naît quand un sportif est dans l’impossibilité d’atteindre un résultat escompté. Agressivité : réaction intentionnelle destinée à infliger une douleur ou un dommage à une autre personne.

15 La frustration et l’agressivité Il y a deux niveau dans l’agressivité :  A un premier stade l’agressivité est seulement de la combativité, on parle d’agressivité instrumentale.  A un stade plus élevé, l’agressivité se transforme en violence physique ou verbale. On parle alors d’agressivité réactive. Pfister, 1991

16 Origine de l’agressivité Pour certains psychologues, il existe une forte composante innée dans l’agressivité. Si certaines zones du cerveau sont activées, elles déclenchent un comportement agressif. Ce phénomène a permis la survie des espèces. Cette idée est reprise par les thèses de la catharsis qui voient dans le sport un moyen pour l’homme de se « purger » de ses tendances agressives.

17 Origine de l’agressivité Cependant, il n’a jamais été prouvé que de pratiquer un sport rendait moins violent. Leyens (1985), a même montré que le fait de libérer ou de visionner de la violence ne rendait pas moins violent. Karli (1987) a montré que l’agressivité pouvait naître d’un apprentissage social. Pfister (1985) a montré que le nombre de comportement violent augmenté avec l’âge dans le football.

18 Relation entre la frustration et l’agressivité La frustration engendre une excitation physiologique qui peut provoquer 3 types de réactions. Réaction à la frustration Intra-punitive (Auto-punition) Impunitive (Isolement) Extra-punitive (comportements agressifs)

19 Relation entre la frustration et l’agressivité Bandura a montré que c’est l’environnement social qui va orienter la réaction du sportif vers un type de réaction à la frustration.

20 Vérifier vos connaissances Les émotions sont-elles toujours perturbantes pour le sportif ? A quelles conditions le deviennent-elles ? Illustrez à l’aide d’exemples. Quels sont les éléments qui peuvent entraîner l’apparition des émotions ? Illustrez avec des exemples tirés de votre discipline. Comment expliquer qu’un athlète se sentent stressé avant une compétition ? Le stress est-il toujours négatif pour la performance ? Que pensez-vous des entraîneur qui encourage l’agressivité instrumentale ? L’agressivité provient-elle de la pratique sportive ?


Télécharger ppt "Les émotions dans la pratique sportive Chapitre 6."

Présentations similaires


Annonces Google