La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Table ronde : Les enjeux du DAN des uropathies « bénignes » Bilan et prise en charge à la naissance : lindispensable, le discutable et linutile. R Besson.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Table ronde : Les enjeux du DAN des uropathies « bénignes » Bilan et prise en charge à la naissance : lindispensable, le discutable et linutile. R Besson."— Transcription de la présentation:

1 Table ronde : Les enjeux du DAN des uropathies « bénignes » Bilan et prise en charge à la naissance : lindispensable, le discutable et linutile. R Besson Réunion Commune Du Cercle des Obstétriciens, Et du Groupe dEtudes en Néonatologie, filiales Nord-Pas de Calais, mai 2012

2 Uropathie bénigne ? Quest ce quune uropathie bénigne ? Comment différentier ce qui nécessite un suivi chirurgicale de ce qui ne le nécessite pas.

3 Une uropathie nest jamais bénigne ! La particularité du diagnostic anténatal cest de faire un dépistage systématique « dilatation des voies urinaires », sans corrélation clinique. Sous le terme duropathie bénigne on peut entendre: une image de dilatation des voies urinaires sans uropathie.

4 Une image de dilatation des voies urinaires sans uropathie. Dilatation ne veux pas dire obstruction 55 % des fœtus présentant une dilatation pyélique ont une échographie normale à la naissance. du débit urinaire en fin de grossesse de la compliance des voies urinaires supérieures Scott (B. J. Unit 99) Mandell (Urol. Clin. North. Am. 90) Homsy (J. Urol. 90)

5 Valeur prédictive positive 30 % plus la taille du bassinet, plus le taux de faux Livera (B. Med. J. 89) 56 % de faux à 10 mm Grignon (Radiol. 86) 6 % de faux à 15 mm

6 Valeur de la dilatation du bassinet Kumar et all, Prenat Diagn 2012 Dilatation: modérée 6 à 10mm (21,9%); moyenne 10 à 15mm (64,5%); sévère > 15mm (13,5%) 5 garçons/1 fille Pour les dilatations modérées à sévères 5% progressent vers une dilatation sévère. Pour les dilatation sévères - 60% ont une JPU et 20,8% sont opérés dans la première année. -14% de rvu - 5% de méga uretère - 2,5% de valves de lurètre - 16,5% inexpliquée

7 Comment corréler image de dépistage systématique et malformation Le Reflux Vésico-urétéral: Faible sensibilité et faible valeur prédictive de la mesure du bassinet, 4 à 6% des dilatations modérées Hohi DK, Clin J Am Soc Nephrol, 2009 Pas de corrélation

8 Ce que lon fait toujours Echographie J5 Echographie M1, Quelques soit lécho j5 Dépistage de la pyélonéphrite

9 Ça dépend La cystographie Lantibioprophylaxie La scintigraphie rénale Lavis chirurgical

10 La cystographie Visualisation de luretère à une échographie Dilatation bilatérale du garçon Vessie épaisse, mauvais jet chez le garçon Avant chirurgie

11 La scintigraphie rénale Dilatation supérieure à 15 mm Dilatation inférieure à 15 mm avec dilatation calicielle type 3 Aggravation de la dilatation 1 simple dédoublement du sinus 2 quelques calices élargis 3 calices distendus, parenchyme normal 4 parenchyme aminci

12 Antibioprophylaxie Reflux de haut grade +/- méga-urètre non refluant Quand une cystographie est demandée jusquà la réalisation de celle-ci.

13 Avis chirurgical Aggravation de la dilatation ou >15 mm Baisse de fonction Infection

14 Décalotter ou non ? Diminution des infections ? Conditions dECBU

15


Télécharger ppt "Table ronde : Les enjeux du DAN des uropathies « bénignes » Bilan et prise en charge à la naissance : lindispensable, le discutable et linutile. R Besson."

Présentations similaires


Annonces Google