La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Concevoir et faire fonctionner des ateliers en autonomie Frédérique MIRGALET, Conseillère pédagogique, juin 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Concevoir et faire fonctionner des ateliers en autonomie Frédérique MIRGALET, Conseillère pédagogique, juin 2010."— Transcription de la présentation:

1 Concevoir et faire fonctionner des ateliers en autonomie Frédérique MIRGALET, Conseillère pédagogique, juin 2010

2 Ce qui pose problème Le bruit 2. Le travail effectif des élèves 3. La gestion du temps 4. Le suivi du travail des élèves 5. Le type de tâche à proposer

3 Ce qui pose problème... La représentation que l’on se fait de l’utilité du travail en autonomie pour l’élève...

4 Un atelier autonome, à quoi ça sert ? A permettre à l’enseignant de travailler avec un petit groupe d’élèves ? A développer des compétences chez l’élève ?

5 Développer des compétences Un élève autonome est capable de  Comprendre une consigne  Se mettre au travail seul  Planifier les tâches qu’il aura à faire pour aller au bout de la consigne  Utiliser ses propres ressources ou l’aide mise à sa disposition

6 Développer des compétences Un élève autonome est capable de  se concentrer sur une tâche  contrôler son travail  s’autoévaluer  planifier son temps  gérer son matériel ...

7 Le bruit 1. Un environnement sonore  une classe qui résonne  un mobilier bruyant  un enseignant qui parle trop et trop fort  des enfants qui parlent trop et trop fort ... Qu’est ce qui peut générer du bruit ?

8 Le bruit 2. Une activité qui...  ne mobilise pas l’attention de l’élève  génère l’excitation  utilise du matériel bruyant  est trop facile, trop difficile  sans intérêt, sans but annoncé  mal organisée au niveau matériel... Qu’est ce qui peut générer du bruit ?

9 Le bruit Comment faire ? Agir sur l’environnement matériel et sonore. Agir sur les activités proposées aux élèves. Agir sur les apprentissages

10 Le bruit Un environnement bruyant peut être vécu comme une agression et générer des comportements agressifs :  Contribuer à baisser le niveau sonore de la classe  Parler moins et moins fort Agir sur l’environnement matériel et sonore.

11 Le bruit Dans un premier temps, proposer aux élèves des situations les plus « silencieuses » possible :  Situations dans lesquelles l’élève n’a pas besoin de parler  Pas de matériel bruyant  Situation qui dure 30 min  Situation connue des élèves (tous peuvent se mettre au travail) Agir sur les activités proposées aux élèves.

12 Le bruit Exiger le calme ne peut se faire que si les élèves ont des repères d’intensité sonore :  Ecouter le silence  Apprendre à chuchoter et à moduler sa voix  Construire une échelle de bruits avec des référents  Donner un cadre en fonction de ces repères Agir sur les apprentissages.

13 La mise au travail 1. Des problèmes de consigne  La consigne n’a pas été entendue  La consigne n’a pas été comprise 2. Des problèmes de matériel  Les élèves n’ont pas le matériel utile  Le matériel est de mauvaise qualité Qu’est ce qui peut empêcher un élève de se mettre au travail ?

14 La mise au travail Comment faire ? Agir sur l’environnement matériel Agir sur les activités proposées aux élèves. Agir sur les apprentissages

15 La mise au travail Un environnement organisé va permettre à l’élève de devenir autonome :  Laisser le matériel accessible aux élèves  Organiser des temps de gestion et de vérification de ce matériel  Proposer des outils d’organisation, des référents Agir sur l’environnement matériel.

16 La mise au travail Dans un premier temps, proposer aux élèves des situations connues avec des consignes simples :  Exercices ritualisés : même consigne, même présentation, contenu qui varie.  Consigne simple, facilement explicite, formulée clairement. Agir sur les activités proposées aux élèves.

17 La mise au travail Dès le début de l’année, apprendre à l’élève à devenir autonome :  Travailler la compréhension de consignes  Travailler la méthodologie de travail  Fabriquer puis apprendre à se servir de référents Agir sur les apprentissages.

18 La gestion du temps 1. Des durées d’activités impossibles à prévoir  Il y a des différences de rythme très grandes entre les élèves 2. Des élèves qui trainent...  Qui ne se mettent pas au travail  Qui ne gèrent pas du tout leur temps 3. Des élèves qui foncent... Comment gérer les problèmes de rythme de travail ?

19 La gestion du temps Comment faire ? Agir sur l’environnement matériel Agir sur les activités proposées aux élèves. Agir sur les apprentissages

20 La gestion du temps Proposer des outils permettant de mesurer les durées :  Sablier de 30 min, 20 min, 15 min...  Horloge(s) à hauteur des élèves Agir sur l’environnement matériel.

21 La gestion du temps Prévoir les ateliers en fonction de la durée plutôt que de la tâche :  Une activité à mener pendant 30 min  Une série d’activités qui s’enchainent et peuvent se reprendre d’une séance à l’autre  Une activité calme à faire quand on a fini Agir sur les activités proposées aux élèves.

22 La gestion du temps Dès le début de l’année, construire la notion de durée :  Utiliser le sablier très régulièrement et s’y référer  Mettre des marques sur l’horloge  Comparer des durées, proposer des activités courtes, longues... Agir sur les apprentissages.

23 La qualité du travail fourni 1. L’élève n’a pas de bonne raison de se mettre au travail  Il ne sait pas à quoi ça lui sert  Il ne sait pas s’il fait ce qu’il faut ou s’il se trompe 2. L’élève ne sait pas se mettre au travail  Il ne sait pas planifier son travail  Il ne sait pas contrôler son activité 3. Le niveau de difficulté n’est pas bien ciblé Pourquoi certains élèves bâclent-ils leur travail ?

24 La qualité du travail fourni Comment faire ? Agir sur l’environnement matériel Agir sur les activités proposées aux élèves. Agir sur les apprentissages

25 La qualité du travail fourni Proposer des aides et du matériel adaptées aux besoins  Outils méthodologiques (simples et accessibles)  Tuteurs (un enfant tuteur par groupe, chaque fois différent)  Des solutions pour garder une trace du travail fait  Des fiches récapitulatives du travail réussi Agir sur l’environnement matériel.

26 La qualité du travail fourni Permettre à tous les élèves de s’approprier le travail à faire :  Donner le sens ou le but de la tâche  Donner des critères de réussite  Prévoir un moyen de valider le travail, seul ou à deux  Proposer des activités différenciées et progressives Agir sur les activités proposées aux élèves.

27 La qualité du travail fourni Dès le début de l’année, apprendre à contrôler son travail :  Apprendre à se concentrer  Apprendre à gérer son temps  Apprendre à s’approprier des critères de réussite  Apprendre à vérifier... Agir sur les apprentissages.


Télécharger ppt "Concevoir et faire fonctionner des ateliers en autonomie Frédérique MIRGALET, Conseillère pédagogique, juin 2010."

Présentations similaires


Annonces Google