La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fractures-luxations Tarso-métatarsiennes (Articulation de Lisfranc)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fractures-luxations Tarso-métatarsiennes (Articulation de Lisfranc)"— Transcription de la présentation:

1 Fractures-luxations Tarso-métatarsiennes (Articulation de Lisfranc)

2 Rappel anatomique Spatule ou palette Colonne Attache ligamentaire entre la base de M2 et le 1er cunéiforme M2 est enclavé entre les cunéiformes

3 M2 est enclavé entre les 3 cunéiformes Face Trois-quart Articulation de Lisfranc Le 2 ème métatarsien est enclavé entre les cunéiformes, ce qui explique la fréquente fracture de sa base lors des luxations du Lisfranc

4 La mobilité de larticulation est peu importante * C 1 – M 1 : 20° flexion dorsale * Cuboïde – M 5 : 10° à 20° * M 2 – M 3 – M 4 sont presques immobiles Les bases des métatarsiens sont triangulaires à sommet plantaire ce qui favorise les luxations dorsales

5 Luxations tarso-métatarsiennes Luxations dorsales (98%) Luxations plantaires 2%) Luxations dorsales (98%) Luxations plantaires 2%)

6 Traumatismes par choc vertical (écrasement) Luxations plantaires (2%)

7 Luxations dorsales (98%) Traumatismes en hyperflexion Classiquemet, fracture du cavalier (pied dans étrier) Trauma du travail (avant-pied coincé dans une échelle Trauma du traffic (pied sur la pédale de frein) Chute sur la pointe du pied (compression axiale)

8 Les luxations pures du Lisfranc sont rares Entorses graves le plus souvent Luxations spontanément réduites de diagnostic difficile Les luxations sont souvent partielles Fracture du 2 ème métatarsien très souvent associée Lésions associées fréquentes Fract. de lapophyse de M5 Fract. Naviculaire, cuboïde Luxations MTP Fract. distales des métatarsiens

9 Hyperflexion + supination Luxation spatulaire Lux col-spat latérale

10 Hyperflexion + supination Hyperflexion + pronation Luxation spatulaire Lux col-spat latérale Luxation de la colonne Luxation divergente

11 Luxations tarso-métatarsiennesHyperflexion Hyperflexion + supination = luxation spatulaire Hyperflexion + pronation = luxation de la colonne

12 LUXATIONS DIVERGENTES Columnaires Columno-spatulaires divergentes LUXATIONS TARSO- MÉTATARSIENNES (Classification de Quénu) LUXATIONS HOMOLATÉRALES Spatulaires Columno-spatulaires dorso-externes 32 %12 % 56 %

13 LUXATIONS PARTIELLES Spatulaires externes Columnaires (en dedans) LUXATIONS TARSO-MÉTATARSIENNES Classification de Lerat LUXATIONS TOTALES Homolatérales dorso-externes Columno-spatulaires divergentes

14 Spatulaires Column o – spatulaires homolatérales Série initiale de Lerat Série initiale de Lerat avec gravité croissante des cas

15 Flexion plantaire pure Flexion dorsale pure Abduction ( supination – FP – pronation – FD) Adduction ( supination – FP – pronation) Supination pure Pronation pure En fonction du traumatisme LUXATIONS TARSO-MÉTATARSIENNES Classification de DELAGOUTTE et BONNEL

16 Luxations homolatérales dorsales-externes Spatulaires Columno-spatulaires

17 Luxations spatulaires (dorsales et externes) partielles ou totales M4-M5 M3-M4-M5 M2-M3-M4-M5 + fr. M2

18 Luxations spatulaires (dorsales et externes) Partielles ou totales

19 Luxations columno-spatulaires (dorsales et externes) Partielle M1-M2 Totale dorso-externe

20 Luxations columno-spatulaires (dorsales et externes Partielle ou totale

21

22 Luxations divergentes columnaires et columno-spatulaires Columno-spatulaires Columnaires

23 Luxations divergentes columno-spatulaires Luxation M1 - M2 Luxation totale Luxation totale

24 Luxations columno-spatulaires divergentes

25 Luxations columnaires (internes) M1 M1+ 1er cunéiforme M1 + C1 + scaphoïde

26 Luxations columnaires Luxation dorsale de la colonne Fractures des métatarsiens 2,3 et 4

27 DIAGNOSTIC Inspection Tuméfaction globale de lavant-pied, avant-pied élargi Saillie du 1er cunéiforme, base des métatarsiens Souvent méconnu !

28 TRAITEMENT CAS FACILES : Réduction par manipulations Brochage percutané (scopie) Plâtre 6 semaines CAS COMPLEXES : Chirurgie Incisions dorsales Réduction chirurgicale Broches percutanées Plâtre 6 semaines

29 Traitement Réduction manuelle + plâtre Il est préférable dajouter des broches percutanées afin déviter les déplacements secondaires Réduction satifaisante mais peu stable

30 Traitement Réduction simple + broches percutanées

31 Traitement Abord chirurgical + broches Dans les cas difficiles : Abord par 2 incisions longitudinales dans le 1 er espace et dans le 4 ème

32 Traitement Fractures ouvertes fréquentes avec lésions vasculaires graves (amputations parfois)

33 Luxation ouverte dans le cadre dun trauma complexe

34 Reposition -arthrodèse A faire d emblée en cas de fracas Ou secondairement en cas de séquelles douloureuse

35 Séquelles Trop souvent, le diagnostic a été ignoré ! MorphologiquesFonctionnellesDouleurs Chaussage difficile

36 Séquelles 2 cas négligés

37 Séquelles 2 cas négligés 1 cas mal opéré

38 Traitement des séquelles douloureuses 1. 1.Arthrodèses COMPLETES 2. 2.Arthrodèses PARTIELLES * spatulaires = échecs * columnaires : C1 – M1 * cuneiformes – M1-M2- M3

39 CONCLUSION Ne pas méconnaître le diagnostic Réduire en urgence et fixer

40 Fin


Télécharger ppt "Fractures-luxations Tarso-métatarsiennes (Articulation de Lisfranc)"

Présentations similaires


Annonces Google