La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

METABOLISME CELDRAN Audrey PAULET Valentine 20/11/07.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "METABOLISME CELDRAN Audrey PAULET Valentine 20/11/07."— Transcription de la présentation:

1 METABOLISME CELDRAN Audrey PAULET Valentine 20/11/07

2  Comment utilise t-on les sels en galénique en pratique vétérinaire ?  Quelles en sont les intérêts ? Et les limites ? INTRODUCTION

3  Introduction  Généralités sur les sels ◦ Définition ◦ Voies d’administrations et formes  Influence des sels dans les voies d’administration intérêts ? limites ?  Conclusion PLAN

4  Définition : substance résultant d'interaction électrostatique entre des composés chargés + et chargés - Sel = PA + excipient Ex : RCOOH + NaOH RCOO -,Na + +H 2 0 GENERALITES SUR LES SELS

5 Absorption : forme dissociée non ionique du sel, hydrosolubilisation Sang : anions -> Na + Cations -> Cl- Voies d'administration et formes des sels

6 ◦ sels minéraux (avec HCL ou NaOH) : solution souvent très acide ou très basique (base/acide forts) IRRITANTE = parfois uniquement en IV PA pouvant être détruit : impossibilité de préparer les injections à l’avance (poudres à solubiliser extemporanément) ◦ sels organiques : utilisation de base/acides faibles préparation moins IRRITANTE protection PA : possibilité de flacons multidoses prêts à l’emploi Formes des sels

7  Voie intraveineuse  Voie intramusculaire  Voie orale  Voie locale INFLUENCE DES SELS DANS LES VOIES D’ADMINISTRATION

8 Voie intraveineuse ● Utilisé pour un effet rapide ● Exemple : DOBUTAMINE AGUETTANT 250mg poudre pour solution injectable (PA : dobutamine chlorhydrate) ● Exemple de sels organiques plus rares Pas d’intérêt pour la voie IV

9 Exemple de la Pénicilline G ( BISTREPTINE® ) les 2 types de sels Voie intramusculaire

10 Cas des solutions et suspensions huileuses DISSOCIATION ABSORPTION SOLUBILISATION DANS PHASE AQUEUSE DISSOCIATION

11  Intérêt d’un sel liposoluble : non dissocié dans estomac = PA protégé pas de dégradation  Facteur déterminant la rapidité de l’absorption : prise de repas (vidange gastrique) Voie orale

12 Exemple 1 : érythromycine (macrolide) Si sel hydrosoluble : attaque des liaisons osidiques dans estomac Exemple 2 : POLYVERPAT® 20 / Vermifuge (paomate de pyrantel liposoluble, non amer)

13 3 voies principales : - intramammaire, ex COBACTAN® LC Pommade PA : CEFQUINOME (s.f. de sulfate) - percutanée, - ophtalmique, ex NEOMYCINE Hydrocortisone Pommade Voie locale

14 Effet local 2 cas de figure : - PA très DIFFUSIBLE ralentir avec excipient GRAS - PA peu DIFFUSIBLE accélérer avec excipient HYDROSOLUBLE Forme du sel peu important pour la diffusion mais importance des COEXCIPIENTS

15  Sel : importance dans la vitesse d'absorption du PA et dans sa protection avant absorption pour VO.  formes et voies d'administration (intérêts/limites) : ◦ IM/SC = sels organiques (hydro ou liposoluble) ou minéraux (plus irritants) ◦ IV = sels minéraux ou organiques hydrosolubles (plus rares) ◦ VO = tous types, dont sels organiques liposolubles (si besoin de stabilisation du PA) ◦ Voie locale : Tous (importance coexcipients) CONCLUSION

16 !!! Absorption : forme dissociée non ionique du sel, hydrosolubilisation adapter utilisation sels en galénique pour efficacité optimale d’un traitement

17 MERCI DE VOTRE ATTENTION…


Télécharger ppt "METABOLISME CELDRAN Audrey PAULET Valentine 20/11/07."

Présentations similaires


Annonces Google