La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DENIS DIDEROT, LA RELIGIEUSE, 1796 Éléments théoriques Pistes bibliographiques : -François Mouttapa (IA-IPR et Docteur ès Lettres), Sœur Suzanne Simonin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DENIS DIDEROT, LA RELIGIEUSE, 1796 Éléments théoriques Pistes bibliographiques : -François Mouttapa (IA-IPR et Docteur ès Lettres), Sœur Suzanne Simonin."— Transcription de la présentation:

1 DENIS DIDEROT, LA RELIGIEUSE, 1796 Éléments théoriques Pistes bibliographiques : -François Mouttapa (IA-IPR et Docteur ès Lettres), Sœur Suzanne Simonin et Frère Denis Diderot, les effets surprenants de lenthousiasme et de la sympathie - Claire Jacquier (Professeur à lUniversité de Neuchâtel), Introduction à lédition « Le livre de poche »

2 RECEPTION DE LOEUVRE Révolution française : utilisation par les révolutionnaires contre lEglise et contre lAncien Régime XIXème siècle : utilisation et interdiction par le parti « clérical » 1875 : réhabilitation par Pierre Larousse dans son dictionnaire universel : les « anticléricaux » en font un outil de propagande 1940 : pour la première fois, lœuvre est connue telle que Diderot lavait conçue (manuscrit autographe et « préface » retrouvés chez les descendants de Mme de Vandeul) 1966 : interdiction du film de Jacques Rivette Années 70 : études littéraires critiques par les universitaires, notamment anglo- saxons, avec utilisation des travaux de Michel Foucault (La volonté de savoir, 1976).

3 DENIS DIDEROT Fragonard, Figure de fantaisie autrefois identifiée à tort comme Denis Diderot, 1769 Louis-Michel Van Loo, Portrait de Diderot, 1767 Philosophe Peu à peu, matérialiste athée Libertin Encyclopédie En recherche constante sur la « nature humaine », Diderot a la faculté de sidentifier à des personnages à priori «éloignés de lui » et de comprendre des attitudes humaines quil ne partage pas. PORTRAIT 1PORTRAIT 2

4 GENESE DE LOEUVRE Mystification du Marquis de Croismare et jeu libertin (origine ou prétexte ?) - faire revenir le Marquis à Paris - utilisation de lidentité de sœur Margueritte Delamarre Parallèles entre Diderot et sœur Suzanne Simonin - Angélique, sœur de Diderot, morte folle à 28 ans au couvent des Ursulines - Expériences carcérales de Diderot en 1743 et Inquiétudes de lauteur concernant sa maîtresse Sophie Volland Intention philosophique et satire des couvents

5 STRUCTURE DE LOEUVRE Amplification en trois moments - couvent Sainte-Marie et domicile familial Sortir du couvent grâce à la raison. Poids de ladultère maternel. Peur et aliénation. - couvent de Longchamp avec la mère de Moni puis la sœur sainte-Christine Perte des êtres chers. Amplification des persécutions et souffrances physiques en parallèle avec le procès. - couvent Saint-Eutrope avec Mme … Plaisirs du corps et de lesprit. Saphisme et innocence. Folie de la mère supérieure. Vers la « folie » de Suzanne. Une chute abrupte Mort de Mme … Fuite et enlèvement de Suzanne. Danger permanent. Au service dune blanchisseuse. Folie et mort. Préface du précédent ouvrage Lettres de Diderot et ses amis. Réponses du Marquis.

6 LA PHILOSOPHIE DES LUMIERES DANS « LA RELIGIEUSE » Bonheur, amour, plaisir Lois de la nature et censure des corps la condition des femmes Dénonciation du fanatisme et tolérance religieuse Diderot prête sa voix de philosophe à Sœur Suzanne, au jeune bénédictin Dom Morel, à lavocat Manouri… Le combat des philosophes contre linjustice sincarne dans ces passages en particulier. La description des tourments endurés par Suzanne permet la dénonciation des vocations forcées, de la claustration, du refus du Monde et de la société, de la négation des corps et de la chair.

7 UN OBJET LITTERAIRE ORIGINAL Une énonciation multiple - Sœur Suzanne - Diderot - Confesseurs Multiplicité des points de vue - Regard de Suzanne sur elle-même - Regards des supérieures sur Suzanne Perfection esthétique du roman, cassée par la chute -Un récit rapide. Syntaxe sommaire. Choix des temps verbaux aléatoire. Paradoxe dun message moral et politique fort, dégonflé en toute légèreté par une préface qui fournit au lecteur toutes les clés du jeu libertin Suzanne, un personnage ambigu - Un message humaniste - Un récit séducteur (Post-scriptum)

8 CE QUE « LA RELIGIEUSE » NEST PAS …. Roman anticlérical ? - Suzanne - Hommes déglise Roman antireligieux ? - Pas dironie sur les rites et les cérémonies (cf Montesquieu / Voltaire) - Pas de raillerie sur la foi de Suzanne - Ménagement de la piété du Marquis de Croismare - Mais :la parole du père Lemoine conduit Suzanne à la déraison. Aucune des religieuses du roman nest animée durablement par une vacation inaltérable. Roman féministe ? - Condition des jeunes filles au XVIIIème siècle - Des femmes « hystériques », des hommes éclairés par la raison - Diderot prête sa voix à une femme - Texte complémentaire « Sur les femmes … »

9 DENIS DIDEROT, LA RELIGIEUSE, 1796 Séquence pédagogique Problématique : Quelles armes littéraires les philosophes des lumières ont-ils léguées aux générations suivantes pour dénoncer linjustice ? La religieuse, jeu libertin égoïste ou message humaniste toujours actuel? Capacités : Analyser une prise de position en fonction de son contexte Exprimer à loral ses convictions, son désaccord Argumenter à lécrit Confronter sur une question de société un débat du XVIIIè et un débat contemporaine (combats féministes, dénonciation des fanatismes)

10 SEANCE 1: Roman noir ou jeu libertin ? Texte 1 : Préface annexe Grimm Texte 2 : Page 1 des Mémoires de Suzanne Texte 3 : Entretien avec le Père Séraphin

11 Présentation de Diderot Faire émerger le sens : mystification du Marquis Lexique de la « perfidie », de l « anti-vertu» Notion de « libertinage » Mise en relation avec le texte 2 Ambigüité du « Je »

12 Implicite – explicite Suzanne et la condition féminine au XVIIIème siècle Les procédés de persuasion / Culpabilisation de Suzanne Multiplicité des énonciations et des focalisations grâce aux dialogues Hypothèses sur la nature de loeuvre

13 SEANCE 2: Diderot et « lhystérie femme » Texte 1 : Foi mystique de la mère de Moni Texte 2 : Folie et hypocrisie à Sainte-Marie Texte 3 : Texte complémentaire « Sur les femmes… », 1772

14 Lexique « religion », « spiritualité » Lexique « plaisir », « bonheur » Portrait psychologique de Suzanne Enfermement Hypocrisie Hystérie Unicité des corps et des esprits Lhystérie, conséquence de lenfermement Connecteurs dopposition, de cause, de conséquence

15 Diderot, philosophe misogyne ou féministe ? Débat oral après lecture 1. Reprise du débat après explication : -Diderot prête sa voix aux femmes - Description des hommes, des femmes - Discours de lIndienne. Arguments - Stratégie argumentative de Diderot : de lexemple à la thèse (reprise Encyclopédie) - Argumentation indirecte

16 SEANCE 3: Amplification de la violence et de la critique Texte 1 : Tortures à Longchamp Texte 2 : Article de LEncyclopédie « Macération » Texte 3 : Folie et dérèglement des corps à Saint-Eutrope

17 Souffrances physiques et « macération » Le « chemin de croix » de Suzanne Tonalité pathétique Critique violente de la claustration. Différence entre religion et fanatisme (article). Tonalité ironique

18 Innocence de Suzanne Perversion de la mère supérieure liée à la manipulation quelle exerce sur Suzanne en profitant de sa position « hiérarchique » Travail sur le lexique (« visionnaire ») Tonalité parfois humoristique et plaisir de lauteur quand il joue avec son personnage (le professeur pourra ajouter un deuxième texte pour travailler sur cette tonalité ainsi que sur le contraste entre linnocence se Suzanne et lesprit manipulateur de la supérieure). Critique du refoulement des instincts naturels et de la censure des corps, de la manipulation. Retour sur le terme « mortification ».

19 SEANCE 4: Les philosophes dans « La religieuse » Texte 1 : Critique de la vie claustrale et du Fanatisme par Suzanne Texte 2 : Conversation avec Dom Morel à Saint-Eutrope

20 Contre lenfermement et le fanatisme : une démonstration guidée par la raison - liberté/enfermement - instincts naturels/censure des corps - nature sociale de lhomme Lexique des « Lumières » Lexique juste / injuste tolérable / intolérable morale / droit / engagement Enonciation - coupures dans le récit - formes de phrases interrogatives et déclaratives

21 SEANCE 5: Suzanne, femme pieuse, humaniste ou séductrice ? Texte : Post-scriptum

22 Hypothèses sur la fin du roman Implicite / explicite Légèreté et humour de Diderot Portrait de Suzanne avec reprise des séances 2-4 et PS Deux écrits argumentatifs : Personnage de Suzanne Réponse à la problématique


Télécharger ppt "DENIS DIDEROT, LA RELIGIEUSE, 1796 Éléments théoriques Pistes bibliographiques : -François Mouttapa (IA-IPR et Docteur ès Lettres), Sœur Suzanne Simonin."

Présentations similaires


Annonces Google