La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 SOMMAIRE DE L EXPOSE SUR LA PEDAGOGIE DIFFERENCIEE ( Med KOCHKAR, doctorant en didactique de la biologie, 2001 ) DIAPO 2 : IMPORTANCE DE LA THEORIE.DIAPO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 SOMMAIRE DE L EXPOSE SUR LA PEDAGOGIE DIFFERENCIEE ( Med KOCHKAR, doctorant en didactique de la biologie, 2001 ) DIAPO 2 : IMPORTANCE DE LA THEORIE.DIAPO."— Transcription de la présentation:

1

2 1 SOMMAIRE DE L EXPOSE SUR LA PEDAGOGIE DIFFERENCIEE ( Med KOCHKAR, doctorant en didactique de la biologie, 2001 ) DIAPO 2 : IMPORTANCE DE LA THEORIE.DIAPO 2 : IMPORTANCE DE LA THEORIE. DIAPO 3 : LA REFORME DU SYSTEME EDUCATIFDIAPO 3 : LA REFORME DU SYSTEME EDUCATIF DIAPO 4 : DIFFERENTES SORTES DE PEDAGOGIES.DIAPO 4 : DIFFERENTES SORTES DE PEDAGOGIES. DIAPO 5 et 6 : DEFINITION DE LA PEDAGOGIE DIFFERENCIEE.DIAPO 5 et 6 : DEFINITION DE LA PEDAGOGIE DIFFERENCIEE. DIAPO 7 : CRACTERISTIQUES DE L HETEROGENEITE DES ELEVES.DIAPO 7 : CRACTERISTIQUES DE L HETEROGENEITE DES ELEVES. DIAPO 8 : LEURS DIFFERENCES COGNITIVES.DIAPO 8 : LEURS DIFFERENCES COGNITIVES. DIAPO 9 : LEURS DIFFERENCES SOCIOCULTURELLES.DIAPO 9 : LEURS DIFFERENCES SOCIOCULTURELLES. DIAPO 10 : LEURS DIFFERENCES PSYCHOLOGIQUES.DIAPO 10 : LEURS DIFFERENCES PSYCHOLOGIQUES. DIAPO 11 : FONDEMENTS THEORIQUES DE LA P. D.DIAPO 11 : FONDEMENTS THEORIQUES DE LA P. D. DIAPO 12 : FINALITE DE LA P. D.DIAPO 12 : FINALITE DE LA P. D. DIAPO 13 : OBJECTIFS DE LA P. D.DIAPO 13 : OBJECTIFS DE LA P. D. DIAPO 14 : LES DISPOSITIFS DE LA DIFFERENCIATION.DIAPO 14 : LES DISPOSITIFS DE LA DIFFERENCIATION. DIAPO 15 et 16 : POURQUOI LA P. D. ?DIAPO 15 et 16 : POURQUOI LA P. D. ? DIAPO 17 : L APPROCHE PAR COMPETENCES ET LA LUTTE CONTRE LES INEGALITES GRACE A DES PEDAGOGIES DIFFERENCIEES.DIAPO 17 : L APPROCHE PAR COMPETENCES ET LA LUTTE CONTRE LES INEGALITES GRACE A DES PEDAGOGIES DIFFERENCIEES. DIAPO 18 : ACQUERIR DES CONNAISSANCES OU DEVELOPPER DES COMPETENCES ? DIAPO 18 : ACQUERIR DES CONNAISSANCES OU DEVELOPPER DES COMPETENCES ? DIAPO 19 : LECOLE DE BASE ET LE LYCEE NE PREPARENT PAS LES ELEVES A CERTEAINES COMPETENCES, exemples :DIAPO 19 : LECOLE DE BASE ET LE LYCEE NE PREPARENT PAS LES ELEVES A CERTEAINES COMPETENCES, exemples : DIAPO 20 : QUATRE FAUSSES PISTES DE COMPETENCES…DIAPO 20 : QUATRE FAUSSES PISTES DE COMPETENCES…

3 2 IMPORTANCE DE LA THEORIE RIEN N EST AUSSI PRATIQUE QU UNE BONNE THEORIE RIEN N EST AUSSI PRATIQUE QU UNE BONNE THEORIE KURT Lewin : l un des fondateurs de la psychologie sociale …KURT Lewin : l un des fondateurs de la psychologie sociale …

4 3 LA REFORME DU SYSTEME EDUCATIF UNE REFORME DU SYSTEME EDUCATIF N EST UN ENJEU MAJEUR QUE SI ELLE PROFITE, EN PRIORITE, AUX ELEVES QUI NE REUSSISSENT PAS A L ECOLE UNE REFORME DU SYSTEME EDUCATIF N EST UN ENJEU MAJEUR QUE SI ELLE PROFITE, EN PRIORITE, AUX ELEVES QUI NE REUSSISSENT PAS A L ECOLE PERRENOUD Philippe, 1997 …PERRENOUD Philippe, 1997 …

5 4 DIFFERENTES SORTES DE PEDAGOGIES PEDAGOGIE DIFFERENCIEE.PEDAGOGIE DIFFERENCIEE. PEDAOGOGIE DU PROJET.PEDAOGOGIE DU PROJET. PEDAGOGIE DES COMPETENCESPEDAGOGIE DES COMPETENCES PEDAGOGIE PAR OBJECTIFS (PPO), etc …PEDAGOGIE PAR OBJECTIFS (PPO), etc …

6 5 DEFINITION DE LA PEDAGOGIE DIFFERENCIEE C EST UNE PEDAGOGIE DES PROCESSUS QUI MET EN OEUVRE UN CADRE SOUPLE OU LES APPRENTISSAGES SONT SUFFISAMMENT EXPLICITES ET DIVERSIFIES POUR QUE LES ELEVES APPRENNENT SELON LEURS PROPRES ITENERAIRES D APPROPRIATION DE SAVOIRS OU DE SVOIR-FAIRE …C EST UNE PEDAGOGIE DES PROCESSUS QUI MET EN OEUVRE UN CADRE SOUPLE OU LES APPRENTISSAGES SONT SUFFISAMMENT EXPLICITES ET DIVERSIFIES POUR QUE LES ELEVES APPRENNENT SELON LEURS PROPRES ITENERAIRES D APPROPRIATION DE SAVOIRS OU DE SVOIR-FAIRE …

7 6 DEFINITION DE LA P. D. UNE PEDAGOGIE INDIVIDUALISTE : UNE PEDAGOGIE INDIVIDUALISTE : Qui reconnait l é l è ve comme une personne ayant des repr é sentations propres de la situation de formation. Qui reconnait l é l è ve comme une personne ayant des repr é sentations propres de la situation de formation. UNE PEDAGOGIE VARIEE : UNE PEDAGOGIE VARIEE : Qui propose un é ventail de d é marches, s opposant ainsi au mythe identitaire de l uniformit é, faussement d é mocratique, selon laquelle tous doivent travailler au même rythme, dans la même dur é e, et par les mêmes it é n é raires … Qui propose un é ventail de d é marches, s opposant ainsi au mythe identitaire de l uniformit é, faussement d é mocratique, selon laquelle tous doivent travailler au même rythme, dans la même dur é e, et par les mêmes it é n é raires …

8 7 CARACTERISTIQUES DE L HETEROGENEITE DES ELEVES. LEURS DIFFERENCES COGNITIVES. LEURS DIFFERENCES COGNITIVES. LEURS DIFFERENCES SOCIOCULTURELLES. LEURS DIFFERENCES SOCIOCULTURELLES. LEURS DIFFERENCES PSYCHOLOGIQUES … LEURS DIFFERENCES PSYCHOLOGIQUES …

9 8 LEURS DIFFERENCES COGNITIVES DEGRE D ACQUISITION DES CONNAISSANCES EXIGEES PAR L INSTITUTION. DEGRE D ACQUISITION DES CONNAISSANCES EXIGEES PAR L INSTITUTION. RICHESSE DE LEURS PROCESSUS MENTAUX : RICHESSE DE LEURS PROCESSUS MENTAUX : REPRESENTATIONSREPRESENTATIONS STADES DE DEVELOPPEMENT OPERATOIRE.STADES DE DEVELOPPEMENT OPERATOIRE. IMAGES MENTALES. IMAGES MENTALES. MODES DE PENSEE …MODES DE PENSEE …

10 9 LEURS DIFFERENCES SOCIOCULTURELLES VALEURS VALEURS CROYANCES CROYANCES HISTOIRES FAMILALES HISTOIRES FAMILALES CODES DE LANGAGE 1 CODES DE LANGAGE 1 TYPES DE SOCIALISATION TYPES DE SOCIALISATION RICHESSES & SPECIFICITES CULTURELLES … RICHESSES & SPECIFICITES CULTURELLES …

11 10 LEURS DIFFERENCES PSYCHOLOGIQUES VECU ET PERSONNALITE REVELANT : LEUR MOTIVATION. LEUR MOTIVATION. LEUR VOLONTE. LEUR VOLONTE. LEUR ATTENTION. LEUR ATTENTION. LEUR CREATIVITE. LEUR CREATIVITE. LEUR CURIOSITE. LEUR CURIOSITE. LEUR ENERGIE. LEUR ENERGIE. LEUR PLAISIR. LEUR PLAISIR. LEUR EQUILIBRE. LEUR EQUILIBRE. LEURS RYTHMES … LEURS RYTHMES …

12 11 FONDEMENTS THEORIQUES DE LA P D. LA FOI DANS LES POTENIALITES DE L ETRE HUMAIN : LA FOI DANS LES POTENIALITES DE L ETRE HUMAIN : QUI PERMETTENT SON EDUCABILITE, MEME SI CELA EST PARFOIS DIFFICILE A METTRE EN OEUVRE DE FACON CONTINUE SANS DECOURAGEMENT. QUI PERMETTENT SON EDUCABILITE, MEME SI CELA EST PARFOIS DIFFICILE A METTRE EN OEUVRE DE FACON CONTINUE SANS DECOURAGEMENT. L IDEAL D EGALITE DES CHANCES POUR TOUS : L IDEAL D EGALITE DES CHANCES POUR TOUS : PAR LA RECONNAISSANCE DU DROIT A LA DIFFERENCE DE L INDIVIDU-ELEVE, A L INTERIEUR DE SITUATIONS INEGALITAIRES DE FAIT, COMME LA CLASSE EN COURS MAGISTRAL … PAR LA RECONNAISSANCE DU DROIT A LA DIFFERENCE DE L INDIVIDU-ELEVE, A L INTERIEUR DE SITUATIONS INEGALITAIRES DE FAIT, COMME LA CLASSE EN COURS MAGISTRAL …

13 12 FINALITE DE LA PD. C EST UNE LUTTE CONTRE L ECHEC SCOLAIRE ET UNE STRATEGIE DE REUSSITE. ELLE LEUR PERMET DE : ELLE LEUR PERMET DE : PRENDRE CONSCIENCE DE LEURS CAPACITES.PRENDRE CONSCIENCE DE LEURS CAPACITES. TRANSFORMER LES CAPACITES 1 EN COMPETENCES 2.TRANSFORMER LES CAPACITES 1 EN COMPETENCES 2. DEBLOQUER LEUR DESIR D APPRENDRE.DEBLOQUER LEUR DESIR D APPRENDRE. SORTIR DE L ECHEC PAR LA REPETITION DE SITUATIONS ANALOGUES.SORTIR DE L ECHEC PAR LA REPETITION DE SITUATIONS ANALOGUES. TOUVER LEUR CHEMIN D INSERTION DANS LA SOCIETE.TOUVER LEUR CHEMIN D INSERTION DANS LA SOCIETE. PRENDRE CONSCIENCE DE LEURS POSSIBILITES …PRENDRE CONSCIENCE DE LEURS POSSIBILITES …

14 13 OBJECTIFS DE LA P. D. AMELIORER LA RELATION APPRENANTS – PROFESSEURS : AMELIORER LA RELATION APPRENANTS – PROFESSEURS : LA MOTIVATION SANS LAQUELLE NUL APPRENTISSAGE NE PEUT S EFFECTUER.LA MOTIVATION SANS LAQUELLE NUL APPRENTISSAGE NE PEUT S EFFECTUER. UNE SEQUENCE DE P. D. LAISSE LE CHAMP LIBRE A L EMERGENCE ET A L EXISTENCE DES EMOTIONS.UNE SEQUENCE DE P. D. LAISSE LE CHAMP LIBRE A L EMERGENCE ET A L EXISTENCE DES EMOTIONS. ENRICHIR L INTERACTION SOCIALE : ENRICHIR L INTERACTION SOCIALE : L ELEVE DEVIENT ACTEUR DE SON APPRENTISSAGE AVEC LES AUTRES AU SEIN D UN GROUPE..L ELEVE DEVIENT ACTEUR DE SON APPRENTISSAGE AVEC LES AUTRES AU SEIN D UN GROUPE.. SELON LES TRAVAUX DE L ECOLE SOCIO-CONSTRUCTIVISTE SUIVANT JEAN PIAGET 1 ET HENRI WALLON 2, UNE INTERACTION SOCIALE DYNAMIQUE ET RICHE PERMET UN MEILLEUR DEVELOPPEMENT COGNITIF.SELON LES TRAVAUX DE L ECOLE SOCIO-CONSTRUCTIVISTE SUIVANT JEAN PIAGET 1 ET HENRI WALLON 2, UNE INTERACTION SOCIALE DYNAMIQUE ET RICHE PERMET UN MEILLEUR DEVELOPPEMENT COGNITIF. APPRENRE L AUTONOMIE : APPRENRE L AUTONOMIE : L AUTOEVALUATION FORMATIVE (ON TRAVAILLE AVEC EUX A L OBSERVATION DE LEURS RESULTATS), LE CONTRAT DIDACTIQUE, LA PEDAGOGIE DU PROJET, LES TECHNIQUES DE GROUPE FAVORISENT DONC LE DEVELOPPEMENT COGNITIF ET LES PROGRES DES ELEVES …L AUTOEVALUATION FORMATIVE (ON TRAVAILLE AVEC EUX A L OBSERVATION DE LEURS RESULTATS), LE CONTRAT DIDACTIQUE, LA PEDAGOGIE DU PROJET, LES TECHNIQUES DE GROUPE FAVORISENT DONC LE DEVELOPPEMENT COGNITIF ET LES PROGRES DES ELEVES …

15 14 LES DISPOSITIFS DE LA DIFFERENCIATION ARTICULATION DES DISPOSITIFS PERSONNES 1 PERSONNES 1 PROCESSUS 4 STRUCTURES 5 P. D. P. D. SAVOIR 2 CONTENUS INSTITUTION 3

16 15 POURQUI LA PEDAGOGIE DIFFERECIEE ? POUR NE PAS CONSTRUIRE SUR DU SABLE.POUR NE PAS CONSTRUIRE SUR DU SABLE. LA CREATION DE CYCLES D APPRENTISSAGE EST UN PROGRES, CAR ELLE MET FIN AU PRINCIPE UN PROGRAMME, UN NIVEAU DON T IL DECOULE QUE CE QUI EST FAIT L ANNEE DERNIERE N EST PLUS A FAIRE.LA CREATION DE CYCLES D APPRENTISSAGE EST UN PROGRES, CAR ELLE MET FIN AU PRINCIPE UN PROGRAMME, UN NIVEAU DON T IL DECOULE QUE CE QUI EST FAIT L ANNEE DERNIERE N EST PLUS A FAIRE. COMME SI, EN CONSTRUISANT UNE MAISON, DES OUVRIERS SE DISAIENT : CE N EST PAS NOUS QUI AVONS EDIFIE LE PREMIER ETAGE. VISIBLEMENT, IL NE TIENT PAS, MAIS FAISONS COMME SI ET CONSTRUISONS TOUT DE MEME LE SECOND ! AUCUN BATISSEUR NE SURVIVRAIT A UN TEL AVEUGLEMENT. OR, C EST POURTANT DE CETTE FACON QUE FONCTIONNE L ECOLE : CHACUN FAIT CE QU IL A A FAIRE, EN SACHANT QUE, SOUVENT, IL CONSTRUIT, SINON SUR DU SABLE, DU MOINS SUR DES BASES FRAGILES …COMME SI, EN CONSTRUISANT UNE MAISON, DES OUVRIERS SE DISAIENT : CE N EST PAS NOUS QUI AVONS EDIFIE LE PREMIER ETAGE. VISIBLEMENT, IL NE TIENT PAS, MAIS FAISONS COMME SI ET CONSTRUISONS TOUT DE MEME LE SECOND ! AUCUN BATISSEUR NE SURVIVRAIT A UN TEL AVEUGLEMENT. OR, C EST POURTANT DE CETTE FACON QUE FONCTIONNE L ECOLE : CHACUN FAIT CE QU IL A A FAIRE, EN SACHANT QUE, SOUVENT, IL CONSTRUIT, SINON SUR DU SABLE, DU MOINS SUR DES BASES FRAGILES …

17 16 POURQUI LA PEDAGOGIE DIFFERECIEE ? EN TRAITANT LES UNS ET LES AUTRES COMME EGAUX EN DROITS ET EN DEVOIRS, EN PRATIQUANT L INDIFFERENCE AUX DIFFERENCES (BOURDIEU, 1966), PAR EXEMPLE EN SE LIMITANT A UN COURS MAGISTRAL, ON PERMET EVIDEMMENT AUX ELEVES FAVORISES (fils des intellectuels habitu é s à ce genre de discours abstrait chez eux) D APPRENDRE PLUS VITE ET DAVANTAGE QUE LES AUTRES. CELA PARTICIPE A LA FABRICATION DE L ECHEC SCOLAIRE ET DES HIERARCHIES D EXCELLENCE …EN TRAITANT LES UNS ET LES AUTRES COMME EGAUX EN DROITS ET EN DEVOIRS, EN PRATIQUANT L INDIFFERENCE AUX DIFFERENCES (BOURDIEU, 1966), PAR EXEMPLE EN SE LIMITANT A UN COURS MAGISTRAL, ON PERMET EVIDEMMENT AUX ELEVES FAVORISES (fils des intellectuels habitu é s à ce genre de discours abstrait chez eux) D APPRENDRE PLUS VITE ET DAVANTAGE QUE LES AUTRES. CELA PARTICIPE A LA FABRICATION DE L ECHEC SCOLAIRE ET DES HIERARCHIES D EXCELLENCE …

18 17 L APPROCHE PAR COMPETENCES ET LA LUTTE CONTRE LES INEGALITES GRACE A DES P. D. UNE APPROCHE PAR COMPETENCES INVITE EN EFFET, LES PROFESSEURS, A CONSIDERER LES SAVOIRS COMME DES OUTILS A MOBILISER AU GRE DES BESOINS, A TRAVAILLER REGULIEREMENT PAR SITUATIONS- PROBLEMES, A CREER OU UTILISER D AUTRES MOYENS D ENSEIGNEMENT, A NEGOCIER ET CONDUIRE DES PROJETS AVEC LEURS ELEVES (exemple de Nancy), A ADOPTER UNE PLANIFICATION SOUPLE ET INDICATIVE (qui signale ses projets à l avance), A IMPROVISER, A METTRE EN PLACE ET EXPLICITER UN NOUVEAU CONTRAT DIDACTIQUE (mon exp é rience), A PRATIQUER UNE EVALUATION FORMATRICE EN SITUATION DE TRAVAIL, A ALLER VERS UN MOINDRE CLOISONNEMENT DISCIPLINAIRE.[MEIRIEU, 1990 b ; ETIENNE ET LEROUGE, 1997 ; ALTET, 1994 ; PAQUAY ET al ; PERRENOUD, 1994, 1996 c].UNE APPROCHE PAR COMPETENCES INVITE EN EFFET, LES PROFESSEURS, A CONSIDERER LES SAVOIRS COMME DES OUTILS A MOBILISER AU GRE DES BESOINS, A TRAVAILLER REGULIEREMENT PAR SITUATIONS- PROBLEMES, A CREER OU UTILISER D AUTRES MOYENS D ENSEIGNEMENT, A NEGOCIER ET CONDUIRE DES PROJETS AVEC LEURS ELEVES (exemple de Nancy), A ADOPTER UNE PLANIFICATION SOUPLE ET INDICATIVE (qui signale ses projets à l avance), A IMPROVISER, A METTRE EN PLACE ET EXPLICITER UN NOUVEAU CONTRAT DIDACTIQUE (mon exp é rience), A PRATIQUER UNE EVALUATION FORMATRICE EN SITUATION DE TRAVAIL, A ALLER VERS UN MOINDRE CLOISONNEMENT DISCIPLINAIRE.[MEIRIEU, 1990 b ; ETIENNE ET LEROUGE, 1997 ; ALTET, 1994 ; PAQUAY ET al ; PERRENOUD, 1994, 1996 c]. POUR DEVELOPPER SES COMPETENCES L ELEVE DOIT FOURNIR DAVANTAGE DE TRAVAIL, PRENDRE DE NOUVEAUX RISQUES, COOPERER, SE METTRE EN PROJET ET EN QUESTION …POUR DEVELOPPER SES COMPETENCES L ELEVE DOIT FOURNIR DAVANTAGE DE TRAVAIL, PRENDRE DE NOUVEAUX RISQUES, COOPERER, SE METTRE EN PROJET ET EN QUESTION … ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²²² ²²²²²²

19 18 VA-T-ON A L ECOLE POUR ACQUERIR DES CONNAISSANCES OU DEVELOPPER DES COMPETENCES. CULTURE GRATUITE CULTURE UTILITAIRE LES METIERS DE L HUMAIN, LES UTILITARISTES,LES METIERS DE L HUMAIN, LES UTILITARISTES, LA FONCTION PUBLIQUE, INDUSTRIELS, HOMMES. L ART OU LA RECHERCHE D AFFAIRES, PEDAGOGUES VEULENT TRANSMETTRE DIDACTICIENS : LA CULTURE ET A QUOI SERVENT LES DISCIPLINE LES CONNAISSANCES - au-del à de lire, é crire et compter- POUR ELLES MEMES, DANS LA VIE QUOTIDIENNE DES POUR l AUTONOMIE ET LA GENS QUI N ONT PAS FAIT DEMOCRATIE. D ETUDES SUPERIEURES ? L UN SE PENCHERA SUR L AUTRE TRAITERA DU SIDA L ORIGINE DE LA VIE ET DES OU DES MANIPULATIONS ESPECES. GENETIQUES. CONNAISSANCES ET COMPETENCES SONT, AU BOUT DU COMPTE, ETROITEMENT COMPLEMENTAIRES …

20 19 L ECOLE DE BASE ET LE LYCEE NE PREPARENT PAS LES ELEVES A CERTAINES COMPETENCES. L ECOLE DE BASE ET LE LYCEE NE PREPARENT PAS LES ELEVES A CERTAINES COMPETENCES. UTILISER UN DICTIONNAIREUTILISER UN DICTIONNAIRE CHERCHER DES INFORMATIONS EN NAVIGUANT DANS UNE ENCYCLOPEDIE OU DANS INTERNETCHERCHER DES INFORMATIONS EN NAVIGUANT DANS UNE ENCYCLOPEDIE OU DANS INTERNET TROUVER DE L AIDE EN CAS DE BESOIN.TROUVER DE L AIDE EN CAS DE BESOIN. COMMENT AIDER SES ENFANTS EN DIFFICULTE.COMMENT AIDER SES ENFANTS EN DIFFICULTE. TRANSFORMER UNE MAISON.TRANSFORMER UNE MAISON. CREER UNE ASSOCIATION.CREER UNE ASSOCIATION. NEGOCIER UN CONTRAT.NEGOCIER UN CONTRAT. COMMENT AVOIR UN PRETCOMMENT AVOIR UN PRET ENTRETENIR UN JARDINENTRETENIR UN JARDIN BRICOLER POUR DEPANNER UNE VOITUREBRICOLER POUR DEPANNER UNE VOITURE REPARER UN COURT CIRCUIT CHEZ SOI …REPARER UN COURT CIRCUIT CHEZ SOI …

21 20 CINQ FAUSSES PISTES DE COMPETENCES INCOVENIENTS DE LA PPO : INCOVENIENTS DE LA PPO : BEHAVIORISME SOMMAIREBEHAVIORISME SOMMAIRE TAXONOMIES INTERMINABLESTAXONOMIES INTERMINABLES FRACTIONNEMENT EXCESSIF DES OBJECTIFS. [Hameline, 1979 ; saint-Onge, 1995]FRACTIONNEMENT EXCESSIF DES OBJECTIFS. [Hameline, 1979 ; saint-Onge, 1995] NUL NE SE RISQUERAIT A DEFENDRE UNE ECOLE QUI VISERAIT DES PERFORMANCES SANS LENDEMAIN, QUAND BIEN MEME LE BACHOTAGE, DESAVOUE EN DOCTRINE, EST ENCOURAGE EN PRATIQUE. NUL NE SE RISQUERAIT A DEFENDRE UNE ECOLE QUI VISERAIT DES PERFORMANCES SANS LENDEMAIN, QUAND BIEN MEME LE BACHOTAGE, DESAVOUE EN DOCTRINE, EST ENCOURAGE EN PRATIQUE. AUCUNE COMPETENCE N EST DONNEE AU DEPART, LES POTENTIALITES DU SUJET SE TRANSFORMENT EN COMPETENCES EFFECTIVES QU AU GRE D APPRENTISSAGES, QUI NE SURVIENNET PAS SPONTANEMENT, PAR EXEMPLE AU GRE D UNE MATURATION DU SYSTEME NERVEUX ( # é pigen è se) AUCUNE COMPETENCE N EST DONNEE AU DEPART, LES POTENTIALITES DU SUJET SE TRANSFORMENT EN COMPETENCES EFFECTIVES QU AU GRE D APPRENTISSAGES, QUI NE SURVIENNET PAS SPONTANEMENT, PAR EXEMPLE AU GRE D UNE MATURATION DU SYSTEME NERVEUX ( # é pigen è se) UN SAVOIR-FAIRE EST UNE COMPETENCE ELEMENTAIRE, PAR EXEMPLE SAVOIR ECOUTER EST UNE COMPETENCE QUI MOBILISE UNE COMPETENCE PLUS SPECIFIQUE SAVOIR POSER UNE BONNE QUESTION. UN SAVOIR-FAIRE EST UNE COMPETENCE ELEMENTAIRE, PAR EXEMPLE SAVOIR ECOUTER EST UNE COMPETENCE QUI MOBILISE UNE COMPETENCE PLUS SPECIFIQUE SAVOIR POSER UNE BONNE QUESTION. UNE TRANSPOSITION ANALOGIQUE A PARTIR DE PROBLEMES DE MEME FORME N EST PAS UNE COMPETENCE … UNE TRANSPOSITION ANALOGIQUE A PARTIR DE PROBLEMES DE MEME FORME N EST PAS UNE COMPETENCE …

22 21 REMERCIEMENTS POUR LE FORMATEUR, IL NE S AGIT PAS DE CONVAINCRE PAR DES ARGUMENTS OU DES FAITS, MAIS, PLUS MODESTEMENT, D INVITER A ESSAYER AUTRE CHOSE POUR LE FORMATEUR, IL NE S AGIT PAS DE CONVAINCRE PAR DES ARGUMENTS OU DES FAITS, MAIS, PLUS MODESTEMENT, D INVITER A ESSAYER AUTRE CHOSE (FABRE Michel et ORANGE Christian, 1997) JE REMERCIE LES COLLEGUES DE M AVOIRPRETE ATTENTION. MIEUX VAUT ENSEIGNER A PECHER QUE DE DONNER UN POISSON MIEUX VAUT ENSEIGNER A PECHER QUE DE DONNER UN POISSON L ENSEIGNEMENT DE LA SCIENCE EST CELUI DE L INCERTITUDE … L ENSEIGNEMENT DE LA SCIENCE EST CELUI DE L INCERTITUDE …


Télécharger ppt "1 SOMMAIRE DE L EXPOSE SUR LA PEDAGOGIE DIFFERENCIEE ( Med KOCHKAR, doctorant en didactique de la biologie, 2001 ) DIAPO 2 : IMPORTANCE DE LA THEORIE.DIAPO."

Présentations similaires


Annonces Google