La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTEGRATION Une expérience dans le secondaire. 1. L E CONTEXTE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTEGRATION Une expérience dans le secondaire. 1. L E CONTEXTE."— Transcription de la présentation:

1 INTEGRATION Une expérience dans le secondaire

2 1. L E CONTEXTE

3 A. C ARACTÉRISTIQUES ÉCOLE Une école secondaire de 800 élèves du centre-ville namurois Organisant: -1 er degré commun et différencié - transition G et T - qualification technique - qualification professionnelle Particularité: important dispositif d’aide et de remédiation - étude dirigée - étude accompagnée avec un espace intergénérationnel (UTAN) - remédiation - aide FLE - PASS -atelier gestion du stress (relaxation) et atelier artistique (expression des émotions)

4 B. C ARACTÉRISTIQUES ÉLÈVES Population multiculturelle Niveau socioéconomique assez modeste 1 e différenciée (3 classes): 1/3 des élèves proviennent de l’enseignement spécialisé (école type 8 toute proche) une équipe pédagogique: - stable - habituée à la pratique de la différenciation - en recherche

5 2. L E CONTEXTE DU DÉCLIC Partenariat avec une ES secondaire voisine (expérience de stages, réorientations) relation de confiance au départ Lors d’une réunion de directions présentant l’intégration: « c’est pour nous » constat: « nous faisons de l’intégration sans les moyens » Concertation des directions PMS

6 3. L E DÉMARRAGE

7 (n=13) 1 en 4 TT 12 en 1 e diff Intégration permanente totale (n=18) 1 en 5 TQ (16h…) 2 en 1S2 (+CEB) 6 en 2 diff 1 exclusion 1 changement école 2 réorientations ES 9 en 1e diff (n=24) 1 en 6 TQ ( 8h après dérogation ) 1 en 3TQ (+CE1D) 1 changement école 3 en 3P 2 changements école 1 réorientation ES 6 en 2ème diff 3 en 1 S2 (+CEB) 10 en 1e diff

8 4. L ES AIDES 2009/10: 3 logopèdes (tps partiel) 1 éducateur mi-temps accompagnement comité de pilotage (équipes éducatives des 2 écoles, les CPMS, 1 membre de la fédération ES, 1 CP de l’ES, 1 CP du diocèse) 2010/11: 2 logopèdes(tps partiel) 1 éducateur mi-temps 1 coordinateur mi-temps 1 psychologue (tps partiel) accompagnement comité de pilotage

9 2011/12: 2 logopèdes (tps partiel) 1 éducateur temps plein 1 prof FLE temps plein 1 professeur français (tps partiel) >>>aide individuelle ou remédiation directe dans le groupe-classe + un tuteur pour chaque élève

10 5. E T LES CPMS Evaluation des élèves sortants, concertation équipe éducative et rencontre des parents >>> remise d’un avis Début juillet + fin août, réunion des CPMS et directions écoles (primaire S, secondaire O et S): - partir des besoins spécifiques des élèves inscrits en intégration pour définir les aides à prévoir, élaboration des protocoles - retour à l’équipe du fondamental sur l’évolution et les résultats des élèves en intégration (démarche importante).

11 Participation des 2 CPMS aux conseils de classe Participation aux réunions d’évaluation (spécifiques aux élèves en intégration) Collaboration des 2 PMS si réorientation ou investigations nécessaires (relation de confiance)

12 6. Q UELQUES CRITÈRES VÉCUS COMME « FACILITATEURS » DANS CE CONTEXTE Au niveau des partenaires: Une collaboration dès la demande d’intégration de tous les partenaires / relation de confiance Un feedback régulier de l’évolution des situations à chaque partenaire Des parents présents Au niveau de l’élève: potentiel intellectuel situé dans la moyenne difficultés spécifiques (profil T8) niveau pédagogique de P4 Des élèves preneurs qui acceptent l’aide

13 7. L ES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES ET LES QUESTIONS Date du 15/09: délai trop court pour faire le travail d’analyse 16 heures d’aide à l’intégration au 3 e degré, c’est beaucoup trop lourd… Difficulté d’intégrer un élève qui présente un comportement « profil T3 » Impact du nombre croissant d’ élèves en intégration dans l’école; quelle est la bonne mesure (10/24 en 1 diff) ? Un malaise: les autres élèves qui ne sont pas en intégration et qui auraient besoin d’aide

14 Multiplication des réunions et conseils de classe pour les CPMS L’aide à l’intégration au 1 er degré ne pourrait- elle pas provenir du primaire spécialisé où était l’élève? Difficulté du passage au 2 e degré où les équipes de professeurs travaillent autrement Intégrer pour 1 an ou 2, ça tient la route?

15 Changement de type: passer d’un type 8 à un type 1 ou 3 >>> un malaise L’intégration ne doit pas faire l’impasse sur le suivi psychologique extérieur nécessaire pour certains élèves Importance de la formation continuée pour l’équipe éducative (école-PMS)

16 PROJET QUI BOUSCULE ET DYNAMISE LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE Merci pour votre attention!


Télécharger ppt "INTEGRATION Une expérience dans le secondaire. 1. L E CONTEXTE."

Présentations similaires


Annonces Google