La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FPC 2010. Académie de Reims. Jean-Charles Thévenot Stéphane De March.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FPC 2010. Académie de Reims. Jean-Charles Thévenot Stéphane De March."— Transcription de la présentation:

1 FPC Académie de Reims. Jean-Charles Thévenot Stéphane De March

2 Plan pluriannuel de mise en place d’une démarche commune de l’enseignement des sports collectifs dans l’Académie: 2010 = sports collectifs; 2011…= APSA Deux axes de réflexion:  Appropriation des compétences attendues formulées dans les nouveaux programmes.  Identifier une logique de progressivité dans l’enseignement des sports collectifs sur l’ensemble du cursus de l’élève.

3  Proposer une progression logique et évolutive: différencier les acquisitions collège des acquisitions lycée.  Identifier les causes des échecs des élèves (inférer les conduites typiques rencontrées à un niveau de classe) et les analyser selon un modèle d’hypothèses explicatives (HE).  Les HE déterminent ce sur quoi il faudra agir pour devenir efficient (= 5 types de ressources).

4 « Il faut des qualités particulières, et surtout, il y a la vision du jeu, qui permet de comprendre le placement sur le terrain, le placement par rapport à ses coéquipiers, de prendre des informations ailleurs que là où se trouve le ballon. C'est ce qui permet d'avoir d'autres solutions que celles les plus évidentes et d'emmagasiner le maximum d'informations pour prendre la meilleure décision, car il vaut mieux avoir le choix entre cinq solutions qu'une seule. Le génie, c'est le bon ballon, au bon joueur, au bon moment. » Les programmes privilégient la notion de choix pertinents… Alain Boghossian – champion du monde de football, cité par Ripoll (2008).

5 NIVEAU 1 Dans un jeu collectif à effectif réduit, rechercher le gain du match par des choix pertinents d’actions de passe ou de dribble pour accéder régulièrement à la zone de marque et tirer en position favorable, face à une défense qui cherche à gêner la progression adverse. S’inscrire dans le cadre d’un projet de jeu simplifié à la progression du ballon. Respecter les partenaires, les adversaires et les décisions de l’arbitre. NIVEAU 2 Dans un jeu à effectif réduit, rechercher le gain du match en assurant les montées de balle rapides quand la situation est favorable ou en organisant une première circulation de la balle et des joueurs pour mettre un des attaquants en situation favorable de tir quand la défense est replacée S’inscrire dans le cadre d’un projet de jeu simple lié aux tirs en situation favorable. Observer et co-arbitrer. HAND BALL

6 VOLLEY BALL NIVEAU 1 Dans un jeu à effectif réduit, rechercher le gain du match par le renvoi de la balle, seul ou à l’aide d’un partenaire, depuis son espace favorable de marque en exploitant la profondeur du terrain adverse. S’inscrire dans le cadre d’un projet de jeu simple lié au renvoi de la balle. Respecter les partenaires, les adversaires et les décisions de l’arbitre. NIVEAU 2 Dans un jeu à effectif réduit, rechercher le gain d’un match en organisant en situation favorable l’attaque intentionnelle de la cible adverse par des balles accélérées ou placées face à une défense qui s’organise. S’inscrire dans le cadre d’un projet de jeu simple lié à l’efficacité de l’attaque. Observer et coarbitrer.

7 Remporter une confrontation Jeu en effectif réduit Faire les choix pertinents jeu rapide / circulation

8 HAND BALL SECONDE Obtenir le gain d’une rencontre de handball en utilisant prioritairement la montée rapide de la balle face à une défense qui cherche à la récupérer le plus rapidement possible dans le respect de l’autre et des règles. TERMINAL NIVEAU 1 Rechercher le gain d'une rencontre de handball par la mise en place d'une attaque fondée sur l'occupation permanente de l’espace de jeu (écartement et étagement) face à une défense qui s’organise prioritairement pour récupérer la balle et défendre la cible. Les élèves sont capables de recueillir des informations pour élaborer un projet collectif TERMINAL NIVEAU 2 Rechercher le gain d'une rencontre de handball par la mise en œuvre de choix tactiques collectifs fondés sur la vitesse d'exécution et impliquant un(e) ou deux partenaires. La défense réduit son espace de jeu entre 6m et 12m. Les élèves utilisent de façon optimale leurs ressources au regard des modalités d’action élaborées.

9 VOLLEY BALL SECONDE Obtenir le gain d’une rencontre de volley-ball par la mise en place d’une attaque qui atteint régulièrement, précisément et volontairement toutes les zones de la cible. La défense s’organise autour de la réception pour faire progresser la balle. Les élèves construisent collectivement des règles propres au fonctionnement de l’équipe (accepter la défaite, accepter et respecter les décisions de l’arbitre, faire et accepter les critiques constructives, respecter l’adversaire, accepter les erreurs de ses partenaires…). TERMINAL NIVEAU 1 Rechercher le gain d'une rencontre de volley-ball par la mise en place d'une organisation collective : l'équipe attaque la cible à partir du service, avec des vitesses et des axes différents, et enrichit les alternatives d'attaque en utilisant au maximum l'espace de jeu effectif offensif. Les élèves sont capables de recueillir des informations pour élaborer un projet collectif. TERMINAL NIVEAU 2 Rechercher le gain d'une rencontre de volley-ball par la mise en œuvre de choix tactiques collectifs fondés sur des alternatives d'attaque qui visent à prendre de vitesse le système défensif : - en créant de l'incertitude le plus tôt possible afin de gêner la mise en place confortable de la défense, - en augmentant la vitesse d'exécution et de replacement. Les élèves utilisent de façon optimale leurs ressources au regard des modalités d’action élaborées.

10 HAND BALL NIVEAU 3 Pour gagner le match, mettre en oeuvre une organisation offensive qui utilise opportunément la contre- attaque face à une défense qui cherche à récupérer la balle le plus rapidement possible dans le respect des règles. NIVEAU 4 Pour gagner le match, mettre en oeuvre une organisation offensive capable de faire évoluer le rapport de force en sa faveur par l’occupation permanente de l’espace de jeu (écartement et étagement), face à une défense qui se replie collectivement pour défendre sa cible ou récupérer la balle. NIVEAU 5 Pour gagner le match, mettre en oeuvre une organisation offensive capable de faire basculer le rapport de force en sa faveur par un enrichissement des alternatives d’attaques (s’infiltrer, surpasser, contourner) face à une défense placée.

11 VOLLEY BALL NIVEAU 3 Pour gagner le match, mettre en oeuvre une attaque qui atteint volontairement la cible, prioritairement la zone arrière. Les joueurs assurent collectivement la protection du terrain et cherchent à faire progresser la balle en zone avant. NIVEAU 4 Pour gagner le match, mettre en oeuvre une organisation collective qui permet une attaque placée ou accélérée. La défense assure des montées de balles régulièrement exploitables en zone avant. NIVEAU 5 Pour gagner le match, l’organisation collective crée de l’incertitude chez l’adversaire en enrichissant les alternatives d’attaques (plusieurs appels de balles, attaques variées en direction et en vitesse). La défense s’organise en fonction des attaques adverses (« contre », « couverture »).

12  Rechercher le gain d'une rencontre,  Seconde: attaque rapide face à une défense qui s’organise,  Terminal 1: une attaque fondée sur l'occupation permanente de l’espace de jeu,  Terminal 2: choix tactiques collectifs fondés sur la création d’incertitude et de vitesse.

13

14 Collège Niveau 1 Progression par la passe courte ou le dribble. Tir en appui. Niveau 2 Progression rapide. Attaque placée face à une défense qui s’organise. Tir en course. Lycée - LP Niveau 3 Jeu en contre attaque, montée de balle rapide (seule ou à plusieurs). Défense individuelle (harcèlement, dissuasion, interception). Niveau 4 Utilisation de l’espace en attaque : en profondeur, en largeur = étagement et écartement. Défense collective en mouvement pour récupérer le ballon et défendre la cible. Niveau 5 Organisation collective en attaque destinée à prendre de vitesse une défense replacée en utilisant deux à trois joueurs. La défense est placée. Progressivité Attaque De plus en plus rapide. De plus en plus collective. De plus en plus espacée (largeur et profondeur). Qui crée de plus en plus d’incertitude (spatiale puis temporelle). Défense Individuelle à collective. Qui cherche à récupérer le ballon à la protection de la cible. Qui se place et se replace. Cas particulier du volley ball Une attaque de plus en plus différée. Une incertitude spatiale puis temporelle. Une défense individuelle à une défense collective qui organise la contre attaque.

15 1. Les conduites typiques des élèves par niveau (3). 2. Les problèmes à résoudre pour franchir une étape.

16

17

18  Il automatise le traitement de l'information visuelle. Au cours de la pratique, l'expert mémorise des informations pertinentes, qui constituent des connaissances. Ces connaissances orientent, d'une part, sa recherche d'information (anticipation, point d’ancrage). Ces connaissances sont d'autres part, récupérées automatiquement en situation pour faire face à celle-ci.  Il traite les informations de mouvement en vision périphérique.  L'expert ne traite qu'un très petit nombre d'informations, mais il s'agit là des informations signifiantes pour comprendre la situation.  Enfin, l'expert a une perception dynamique, dans le sens où il se projette mentalement, et de manière non consciente, en avant de la situation en cours.

19  Déclaratives: concepts et principes de fonctionnement (disponibilité du CJD),  Procédurales: résultat d’un raisonnement: SI – ALORS,  Perceptives: configurations prototypiques connues des experts qui ont la propriété de déclencher automatiquement des réponses appropriées.

20  l'information analysée soit la bonne,  le raisonnement soit adapté,  la solution adoptée soit la meilleure parmi les différentes solutions possibles,  la décision ait été effectuée dans un laps de temps restreint.

21 1- La nature des choix (pertinents) selon les niveaux. 2- Les acquisitions prioritaires par niveau (connaissances déclaratives, procédurales, perceptives).

22  Niveau 1: avancer seul en dribble (si le CJD est libre) ; passer sur le côté, en avant, en soutien (si le CJD est indisponible).  Niveau 2: passe longue/courte, dribble de débordement, course d’évitement/débordement.  Niveau 3: jeu dans l’intervalle et/ou prise de vitesse par rapport à l’adversaire (feintes, désinformation,…).

23  Faire le choix le plus adapté entre passer et avancer/tirer seul,  Tirer en appui,  Conduire la balle en déplacement, en évitement pour progresser vers la cible adverse,  Se démarquer dans la largeur à distance de passe et en orientation partagée (DODDDDD),  Manipuler la balle (passer, tirer, réceptionner, dribbler). DODDDDD: démarqué, orienté, en déplacement, à distance, devant le PB, disponible et dissocié (Mariot, 1992).

24  Jouer en mouvement (PB et NPB),  Se démarquer prioritairement en avant,  Transmettre une balle rapidement,  Passer long et précis,  Tirer en course,  Enchaîner des actions, des changements de vitesse et de direction.

25  Conduire et manipuler la balle avec rapidité,  Prendre l’information plus rapidement voire anticiper l’action,  Passer et réceptionner en course,  Se répartir collectivement l’espace (largeur et profondeur), les adversaires (en défense), une zone,  Créer des intervalles pour ses partenaires…

26

27  On n'apprend pas à voir, mais à comprendre.  L'apprentissage doit donc plus porter sur les causes que sur les conséquences de l'action.  Un apprentissage implicite, consistant à créer une situation et à la faire varier systématiquement, en demandant au joueur de s'y adapter, entraîne de meilleurs résultats qu'un apprentissage explicite, consistant à donner les "clefs" de l'adaptation.  Il ne faut pas toutefois exclure l'apprentissage explicite, qui doit intervenir dans la formation, mais de manière raisonnée et associé à une mise en situation, et il convient de s'en servir en complément d'un apprentissage implicite. Ripoll, 2008

28 Cette mise en situation doit être accompagnée d'une explication systématique de la logique interne de l'activité et du fonctionnement optimal. Le recours à l'auto-analyse, par l’élève lui-même, (sur des enregistrements vidéo par exemple effectués en match) est nécessaire pour prendre conscience des décisions prises et de leurs conséquences.

29  Une cible à atteindre,  Une opposition adaptée, une pression temporelle,  Des choix à effectuer,  Une charge informationnelle adaptée,  Un espace délimité et orienté.

30 Construire 3 situations d’apprentissage par niveau et par thème: - Le tir, - La progression (individuelle/collective), - La défense, - La contre attaque, - Le démarquage, - …

31  Situations de tir au but avec gardien, cible et en mouvement (une-deux),  Situations de manipulation de balle avec pression défensive (jeu des bombes, parcours, vitesse, défi un contre un),  Situations de création de ligne de passe (jeu avec passe à rebond, un seul dribble autorisé, les couloirs latéraux, les zones en profondeur, le joker sur le côté,…),  Situation de jeu réduit avec surnombre offensif (2 contre 1, 3 contre 2,…).

32  Situations de tir en course, en contre attaque,  Exercices de conduite de balle en vitesse,  Jeu d’élimination de l’adversaire direct (un contre un en face à face),  Construction de la contre attaque sur arrêt du gardien, récupération au rebond,…  Situations de démarquage dans la profondeur (intervalles) et accès au couloir de jeu direct,  Répartition collective de l’espace d’attaque,  Gestion du repli défensif.

33  Situations de tir au but plus éloigné, avec pression défensive,  Construction de l’attaque placée: essais de plusieurs systèmes de jeu,  Création des rôles (meneur, rebondeur, pivot, passeur,…),  Jeu en mouvement: passe et suit, passe et va…

34

35  La capacité à faire le choix pertinent,  Une efficacité individuelle dans l’action au service de son équipe,  Une efficacité collective,  Des habiletés motrices,  Des compétences méthodologiques et sociales,  Des connaissances, capacités et attitudes.

36 Support de l’évaluation diagnostique, formative et sommative. Situation de jeu global illustrant la compétence visée:  Opposition équilibrée garantissant l’incertitude du résultat,  Un système de score clair,  Des critères d’évaluation relatifs à la compétence mesurée et traduits en termes fonctionnels.

37  Que faire si un élève part systématiquement de son but seul, traverse tout le terrain et marque ? S’il perd la balle trois fois sur quatre ?  Quelle place pour le tir en course ?  Quand et comment utiliser le jeu sans opposition ?  Quelle place pour les matchs à thème ?  Est-ce utile d’interdire le dribble ? Pourquoi ?  Quels sont les apprentissages fondamentaux en sport collectif ?  Quelle est la réponse des élèves à la question : quel est le but du jeu en HB, BB,… ?  Quels sont les premiers apprentissages à viser lors d’un cycle débutant ?  …

38  Mariot (Jacques), Handball, Editions Revue EP.S,  Portes (Maurice), Le handball des 9-12 ans, Editions Revue EP.S,  Ripoll (Hubert), "Le mental des champions : Comprendre la réussite sportive". Editions Payot. Paris.  Thévenot (Jean-Charles), Droujinisky (Dimitri), ‘’Le Guide du Volley ball’’. Editions Revue EP.S.  Thévenot (Jean-Charles), ‘’De l’éternel débutant au modèle de haut niveau’’; revue EP.S N° N°321 et N°331.  Programme Collège : BO spécial n° 6 du 28 août Programme Collège : BO spécial n° 6 du 28 août  Note de service n° du (BO n° 42 du 12 novembre 2009) Note de service n° du (BO n° 42 du 12 novembre 2009)  BO HS N°6 du 29 août 2002 BO HS N°6 du 29 août 2002

39   Ou sur le forum de l’Académie de Reims, rubrique formation continue (sports collectifs): https://atlantique.ac- reims.fr/public/forum/index.php?sid=2afbe6a85c41bf592155e fe798 https://atlantique.ac- reims.fr/public/forum/index.php?sid=2afbe6a85c41bf592155e fe798


Télécharger ppt "FPC 2010. Académie de Reims. Jean-Charles Thévenot Stéphane De March."

Présentations similaires


Annonces Google