La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL DIGESTIF SF/IP/IA D R F ARDANE M ME E L KHANTACH 2012-2013 ECOPARAMED Ecole privée de formation paramédicale Autorisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL DIGESTIF SF/IP/IA D R F ARDANE M ME E L KHANTACH 2012-2013 ECOPARAMED Ecole privée de formation paramédicale Autorisation."— Transcription de la présentation:

1 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL DIGESTIF SF/IP/IA D R F ARDANE M ME E L KHANTACH ECOPARAMED Ecole privée de formation paramédicale Autorisation n° 3/02/3/2001 du 11/06/ , Av. Annakhil, 24000, El Jadida Tél. : E- Mail : Site web: 1

2 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L’APPAREIL DIGESTIF : Situer et décrire les organes de l’appareil digestif Faire le schéma annoté de l’appareil digestif Faire le schéma annoté de la topographie abdominale Décrire les phénomènes mécaniques de la digestion Énumérer les fonctions des organes annexes 2

3 3

4 O RIENTATION 4

5 C OUPES ANATOMIQUES 5

6 L A DIGESTION  Processus au cours duquel un organisme transforme les aliments en nutriments qu’il peut ensuite assimiler  Nutriments  Energétiques : lipides (9 kCal/g), protéines et glucides (4 kCal/g)  Eau : 1 à 1,5 L de boisson/j + 1 L d’eau contenue dans les aliments + 0,3 à 0,4 L de production interne  Vitamines : éléments indispensables car l’organisme ne sait pas les synthétiser  Sels minéraux : macro-éléments et oligo-éléments 6

7 D IÉTÉTIQUE  Répartition idéale de l’énergie : 55 % de glucides (dont 2/3 de glucides complexes) 30 % de lipides (dont 1/2 d'origine végétale) 15 % de protides (dont 1/2 d'origine végétale) 7

8 L’APPAREIL DIGESTIF Organisation générale 8

9 ORGANISATION GENERALE 9

10 10

11 ORGANISATION GENERALE Cavité abdominale : séparée du thorax par le diaphragme 11

12 Péritoine : membrane entourant les viscères abdominaux et se réfléchissant sur les parois abdominales, délimitant une cavité Péritoine 12

13 Ascite : liquide dans la cavité péritonéale 13

14 14

15 BOUCHE : COUPE SAGITTALE Sinus frontal pharynx Langue Palais osseux Larynx Palais mou oesophage choanes épiglott e 15

16 B OUCHE DE FACE Incisives Amygdale Palais mou luette Langue Frein de la langue Pilier antérieur Pilier postérieur 16

17 17

18 L ES DENTS Sur chaque demi-mâchoire -2 incisives -1 canine -2 prémolaires -3 molaires 18

19 8 dents x 4 = 32 dents Rôle : les incisives permettent de sectionner les aliments ; les molaires et prémolaires permettent la mastication, le broyage des aliments ; les canines permettent de déchiqueter les aliments comme la viande. 19

20 On voit à la fois des dents temporaires et des dents définitives 20

21 L A BOUCHE : PHYSIOLOGIE  Mastication  Déglutition La langue repousse les aliments vers l’arrière-bouche  fermeture réflexe des choanes, obstruction des voies aériennes par l’épiglotte Ouverture de la bouche œsophagienne Le bol alimentaire est entraîné vers le bas par une onde de contraction de l’œsophage Processus complexe, impliquant de nombreux muscles et nerfs Si dysfonction : fausses routes 21

22 L A BOUCHE : PHYSIOLOGIE La salive : Produite par les glandes salivaires : parotide, sous-maxillaire, sublinguale (0,5 à 1,5 L/j) Lubrifie les aliments  facilite la déglutition Contient des enzymes débutant la digestion (amylase) Protège les dents (antimicrobien) 22

23 23

24 Œsophage 24

25 ΠSOPHAGE 25

26 Œ SOPHAGE  Tube de cm de long  Situé dans le cou puis le thorax puis la cavité abdominale  Fait la connexion entre bouche et estomac  Capable de mouvements de contraction (muscles dans la paroi)  Empêche les reflux de liquide gastrique  Hernie hiatale : béance du bas de l’œsophage  Œsophage : inflammation de l’œsophage, souvent à cause d’un reflux  Dysphagie : difficulté à avaler. Cause : tumeur… 26

27 Estomac et duodénum 27

28 28

29 E STOMAC Réservoir d’aliments Extensible ! Durée de séjour : selon la composition des aliments (50% d’un volume d’eau ingéré quitte l’estomac en 10 à 20 min, aliments : plusieurs heures) Aliments brassés, mélangés au suc gastrique, partiellement digérés, graisses émulsionnées Ce qui en sort : le chyme 29

30 E STOMAC Suc gastrique : – 3 à 4 litres par jour – pH=0,8 à 4 – Enzymes : pepsine pour digestion des protéines, lipases pour la digestion des lipides – Acide chlorhydrique : digestion des protéines, antibactérien – La muqueuse gastrique est protégée contre l’acidité par le mucus et la sécrétion de bicarbonate Principales pathologies : ulcère, cancer 30

31 I NSERTION D ’ UNE SONDE NASO - GASTRIQUE 31

32 L E CARREFOUR AÉRO - DIGESTIF 32

33 L E CARREFOUR AÉRO - DIGESTIF 33

34 Duodénum 34

35 D UODÉNUM Œsophage Pylore Duodénum 35

36 D UODÉNUM Entre le pylore et le jéjunum, début de l’intestin Trois portions Dans la 2 ème portion se jettent le canal cholédoque (bile) et le canal de Wirsung (suc pancréatique) Ce qui en sort : le chyle Rôle dans la digestion : – action de la bile et du suc pancréatique – Progression du chyme puis du chyle par contractions péristaltiques 36

37 37

38 Le jéjuno-iléon Le jéjuno-iléon c’est l’intestin grêle. Maintenu par le mésentère. Le jéjuno-iléon se termine dans le caecum. Entre ces deux points se trouvent 6 à 8 m de tube digestif. 38

39 39

40 LE COLON Le colon c’est le gros intestin. le côlon fait suite à l’intestin grêle et forme la dernière partie du système digestif. Il est constitué de plusieurs parties : le cæcum (d’où part l’appendice) ; le côlon ascendant (droit) ; le côlon transverse ; le côlon descendant (gauche); le rectum. 40

41 Rôle : Eliminer les déchetsdéchets Absorber l'eau Absorber certaines vitamines.vitamines 41

42 Foie 42

43 L E FOIE Foie Vésicule biliaire Colon Intestin grêle Estomac 43

44 L E FOIE 44

45 L ES VOIES BILIAIRES Vésicule biliaire Canal cholédoque Canal cystique Canal hépatique Canal cystique Canal cholédoque 45

46 L E FOIE  À DROITE  Le viscère le plus volumineux (1,5 kg)  Deux lobes  Situé sous les côtes mais dans la cavité abdominale et péritonéale.  Voies biliaires :  Le cholédoque s’abouche dans le duodénum avec le canal de Wirsung (pancréas)  La vésicule est un réservoir de bile qui se remplit entre les repas et se vide pendant le repas 46

47 L E FOIE – Synthèse de la bile : permet l’émulsion des lipides et donc leur absorption (détergent) – Nutritionnelle : Métabolisme des lipides Métabolisme des glucides : synthèse et utilisation du glycogène Absorption des vitamines liposolubles (A,D,E,K) 47

48 –Synthèse de la plupart des protéines sanguines Albumine, facteurs de coagulation –Détoxification, transformation de certains médicaments 48

49 B ILAN HÉPATIQUE Examens biologiques permettant d’apprécier la fonction hépatique : Transaminases (ASAT, ALAT) : s’élèvent en cas de destruction des cellules du foie PAL, gamma-GT bilirubine : s’élèvent en cas d’obstruction biliaire, à cause de certains toxiques… Albumine, facteurs de coagulation : diminuent en cas de mauvais fonctionnement du foie (insuffisance hépatique) 49

50 P RINCIPALES PATHOLOGIES  Cirrhose : suite à des agressions répétées (alcool, infection par les virus des hépatites), le foie devient fibreux et ne fonctionne plus)  Cancer, métastases  Hépatite : inflammation du foie (causes : infections, toxiques et médicaments, auto- immun…)  Lithiase biliaire : « caillou » se formant dans les voies biliaires et pouvant les obstruer  Ictère : jaunisse 50

51 L ITHIASE BILIAIRE 51

52 I CTÈRE CONJONCTIVAL 52

53 Pancréas 53

54 P ANCRÉAS 54

55 L E PANCRÉAS  S’étend transversalement du duodénum à la rate  Canal pancréatique = de Wirsung - S’abouche dans le duodénum avec le cholédoque  Fonction exocrine : - Sécrétion d’enzymes pancréatiques dans le duodénum : lipase (digestion des graisses, protéases (digestion des protides) - Sécrétion de bicarbonate : lutte contre l’acidité gastrique 55

56 L E PANCRÉAS  Fonction endocrine (sécrétion d’hormones) déversées directement dans le sang : Insuline (hormone qui permet l’absorption du sucre contenu dans le sang). Si pas d’insuline : diabète Sécrétion de glucagon (hormone qui provoque une augmentation de la quantité de glucose dans le sang). Sécrétion de somatostatine qui inhibe la sécrétion d'insuline et de glucagon et permet la régulation de leur sécrétion. 56

57 57

58 Intestin grêle 58

59 L’INTESTIN GRÊLE Intestin grêle 59

60 L’INTESTIN GRÊLE  Au total environ 6 mètres. Trois parties : Duodénum Jéjunum Iléon (s’abouche au colon)  Très mobile Muscles et nerfs dans la paroi  Fixé par le mésentère, par où arrivent les vaisseaux 60

61 Intestin grêle Mésentère 61

62 INTESTIN GRÊLE Surface couverte de villosités, augmentant la surface d’absorption Ces villosités sont recouvertes par des entérocytes, cellules permettant l’absorption Fonctions : – Poursuite de la transformation des aliments en nutriments (duodénum ++) – Participation de la flore intestinale – Absorption

63 63

64 Côlon et rectum 64

65 CÔLON Caecum Appendice Iléon transvers e Côlon gauche (descendant) Côlon ascendant 65

66 CÔLON  De 1 à 1,5 m de long. 6 portions : Caecum, auquel s’abouche l’iléon Colon ascendant ou droit Colon transverse Colon gauche ou descendant Colon sigmoïde Rectum  Fin de la digestion, absorption d’eau et d’électrolytes, formation des selles 66

67 CÔLON  Importance de la flore intestinale +++ Mille milliards de bactéries par gramme de selles ! Impliquées dans la digestion, la synthèse de vitamines… Protège contre les bactéries pathogènes (Listeria, Salmonelles…) Perturbée en cas de traitement antibiotique Diarrhée fréquente sous antibiotique  Principales pathologies coliques : Cancer, rectocolite hémorragique et maladie de Crohn, occlusion, diverticules… 67

68 R ECTUM ET ANUS 68

69 D ÉFÉCATION  Evacuation des matières fécales par l’anus. Processus complexe faisant intervenir de nombreux réflexes  Quantité de selles : 60 à 80 g par jour en moyenne. Dépend de la quantité de fibres ingérées (non digérées). Diarrhée : > 200 g /j 69


Télécharger ppt "ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE L’APPAREIL DIGESTIF SF/IP/IA D R F ARDANE M ME E L KHANTACH 2012-2013 ECOPARAMED Ecole privée de formation paramédicale Autorisation."

Présentations similaires


Annonces Google