La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation : Jacqueline LeVert Ministère de l’Éducation Devenir un conseiller ou une conseillère scolaire en Nouvelle-Écosse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation : Jacqueline LeVert Ministère de l’Éducation Devenir un conseiller ou une conseillère scolaire en Nouvelle-Écosse."— Transcription de la présentation:

1 Présentation : Jacqueline LeVert Ministère de l’Éducation Devenir un conseiller ou une conseillère scolaire en Nouvelle-Écosse

2 Élections des conseils scolaires En Nouvelle-Écosse, l’élection des conseillers et des conseillères scolaires est régie par la Loi sur l’éducation et par la Loi sur les élections municipales (Municipal Elections Act).

3 Catégories de conseillers scolaires et conseillères scolaires conseiller/conseillère dans un conseil scolaire régional conseiller/conseillère afro-néoécossais dans un conseil scolaire régional conseiller/conseillère au Conseil Scolaire acadien provincial La ministre de l’Éducation nomme un représentant des Mi’kmaq.

4 Qualifications Il faut être un citoyen canadien âgé d’au moins 18 ans au moment de la proposition de candidature. Il faut avoir eu sa résidence ordinaire dans la circonscription ou région scolaire concernée pendant une période de six mois avant le jour de dépôt des propositions de candidature (soit depuis le 11 mars 2012) et continuer d’y résider.

5 Personnes non éligibles employés des conseils scolaires députés provinciaux ou fédéraux, sénateurs, conseillers municipaux et juges en exercice conseillers ou conseillères d’autres conseils scolaires personnes condamnées pour corruption ou subornation en infraction à la loi sur les élections municipales (Municipal Elections Act) dans les 10 années précédant le jour des propositions de candidature.

6 Propositions de candidature Il faut au moins cinq signatures d’électeurs figurant sur la liste électorale définitive dans son dossier de proposition de candidature. Il faut verser une caution de 200 $. La date limite pour les propositions de candidature est le 11 septembre 2012.

7 Traitement Le montant actuel du traitement pour les conseillers et conseillères scolaires est de $ par an. Il est de $ pour la présidence et de $ pour la vice- présidence. Les postes de présidence et de vice-présidence sont élues par les conseillers et conseillères scolaires élus lors de leur première réunion après les élections.

8 Données sur les conseils scolaires Conseil scolaireNombre d’écoles EffectifsNombre de conseillers Budget Annapolis Valley Regional School Board M$ Cape Breton -Victoria Regional School Board M$ Chignecto-Central Regional School Board M$ Conseil scolaire acadien provincial M$ Halifax Regional School Board M$ South Shore Regional School Board M$ Strait Regional School Board M$ Tri-Country Regional School Board M$

9 Rôles des conseillers et conseillères scolaires « Le conseil scolaire est redevable au ministre et a la responsabilité du contrôle et de la gestion des écoles publiques relevant de sa compétence conformément à la présente loi et aux règlements. » (paragraphe 64(1) de la Loi sur l’éducation)

10 Rôles des conseillers et conseillères scolaires élaborer des politiques superviser et approuver le budget annuel élaborer un plan stratégique pour le conseil scolaire surveiller le rendement des élèves approuver le plan d’affaires annuel du conseil scolaire

11 Exemples de décisions du conseil scolaire embauche/évaluation du directeur général approbation des offres pour les grands travaux de construction/réparation recevoir les demandes d’appel des enseignants/élèves exigences concernant la dotation en personnel processus d’étude en vue de la fermerture d’écoles

12 Les conseillers et conseillères scolaires à titre individuel n’ont pas le pouvoir de prendre des décisions ou d’agir au nom du conseil scolaire ont pour devoir de faire respecter la mise en œuvre des décisions du conseil scolaire une fois qu’elles ont été prises

13 Préoccupations des parents Les conseillers et conseillères scolaires n’ont pas de rôle direct dans la résolution ou la gestion des préoccupations ou des problèmes de parents à titre individuel. Le conseiller ou la conseillère scolaire peut et doit expliquer au parent le protocole existant.

14 Structure de responsabilisation Ministre de l’Éducation Conseillers et conseillères scolaires élus Direction générale Direction de l’école Comité d’école consultatif

15 Direction générale met en œuvre les politiques et les règlements établis par le conseil scolaire supervise l’ensemble du système scolaire offre ses conseils au conseil scolaire lors de ses délibérations

16 Code de déontologie Respect Confidentialité Impartialité/objectivité

17 Infraction au code de déontologie réprimande réprimande publique suspension perte du siège

18 Pouvoirs du ministre effectuer une vérification financière indépendante mener une enquête sur tous les aspects du fonctionnement du conseil scolaire démanteler le conseil scolaire et en nommer un nouveau

19 Réunions du conseil scolaire publiques normalement une fois par mois réunions régulières des comités présence obligatoire

20 Conditions à remplir pour pouvoir voter aux élections du CSAP Tout personne qui remplit les conditions nécessaires pour pouvoir voter aux élections et qui est également un « ayant droit » peut, si elle le choisit, voter aux élections du Conseil scolaire acadien provincial. L’alinéa 3 (1) h) (i) de la Loi sur l’éducation définit l’« ayant droit » comme étant un citoyen canadien qui répond à l’un des critères suivants : –sa première langue apprise et encore comprise est le français, – il a reçu son instruction, au niveau primaire, au Canada dans un programme d'enseignement en français langue première, – un de ses enfants a reçu ou reçoit son instruction, au niveau primaire ou secondaire, au Canada dans un programme d'enseignement en français langue première

21 continuation… Conditions à remplir pour pouvoir voter aux élections du CSAP Pour clarifier les choses, on parle de « programme d’enseignement en français langue première » pour décrire un programme scolaire dans lequel la principale langue d’enseignement est le français et dans lequel l’anglais est enseigné. Cette définition ne comprend pas les programmes d’immersion française. (Voir l’alinéa 3 (1) k) de la Loi sur l’éducation.) Lorsqu’un ayant droit souhaite voter à une élection du CSAP, il n'est pas tenu de prêter serment ou de faire une déclaration solennelle attestant sa qualité d'ayant droit. Le fait qu’il demande le bulletin de vote du CSAP fait office de confirmation de sa qualité d’ayant droit. (Voir l’alinéa 13 (3) c) de la Loi sur l’éducation.) Il n’est pas possible de contester la qualité d’ayant droit d’un électeur du CSAP au bureau de vote. (Voir l’alinéa 13 (3) c) de la Loi sur l’éducation.) Lorsqu’un ayant droit participe à l’élection du candidat au poste de conseiller scolaire au CSAP lors du scrutin ordinaire, il peut voter pour tout autre candidat lors d’une élection extraordinaire faisant suite au scrutin ordinaire. (Voir paragraphe 13 (2A) de la Loi sur l’éducation.) La définition d’« ayant droit » n’inclut ni les tuteurs ni les personnes remplissant le rôle de parents auprès des enfants. (Voir alinéa 3 (1) t) de la Loi sur l’éducation.)

22 Questions Commentaires et discussion


Télécharger ppt "Présentation : Jacqueline LeVert Ministère de l’Éducation Devenir un conseiller ou une conseillère scolaire en Nouvelle-Écosse."

Présentations similaires


Annonces Google