La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REUNION DES DIRECTEURS 21 juin 2011 Le projet d’école Les stages de remise à niveau Les orientations nationales La rentrée à l’école maternelle Le dossier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REUNION DES DIRECTEURS 21 juin 2011 Le projet d’école Les stages de remise à niveau Les orientations nationales La rentrée à l’école maternelle Le dossier."— Transcription de la présentation:

1 REUNION DES DIRECTEURS 21 juin 2011 Le projet d’école Les stages de remise à niveau Les orientations nationales La rentrée à l’école maternelle Le dossier de rentrée du directeur Les questions diverses : opération un livre pour l’été, réunion avec la municipalité

2 LE PROJET D’ECOLE

3 L’objectif Le projet d’école définit les modalités particulières de mise en œuvre des objectifs et des programmes nationaux et précise les activités scolaires et périscolaires qui y concourent. C’est l’élément fédérateur des actions qui doivent favoriser la réussite des élèves. L’avenant s’inscrit dans la cohérence du projet 2009/2012 et intègre les éléments nouveaux notamment le bilan de l’école et les résultats des élèves.

4 Le bilan Bilan d’étape de chaque action Décision de maintien ou d’abandon de chaque action Bilan annuel Le bilan doit être réalisé au plus tard le 30 juin et présenté au dernier conseil d’école

5 L’avenant Il traduit la dynamique de la vie des écoles en proposant des ajustements du projet triennal et doit être élaboré en prenant en compte : - les enseignements de l’action conduite en , - le suivi et les besoins des élèves, - les priorités départementales, définies à partir des résultats de la population scolaire et arrêtées en conformité avec les axes du projet académique, -les axes privilégiés des Contrats d’Objectifs des collèges de rattachement

6 L’avenant Il précise les objectifs de performance à atteindre (Cf. indicateurs académiques en ligne actualisés sur le tableau de bord des écoles). Les actions prévues dans l’avenant doivent impérativement s’inscrire dans les orientations suivantes : · Améliorer les taux de réussite aux évaluations: en confortant l'acquisition des connaissances du socle commun, en renforçant les domaines disciplinaires ou les champs de compétences présentant un écart important avec les résultats académiques, · Faire réussir tous les élèves : en privilégiant l’intégration des démarches de différenciation pédagogique et les expérimentations, en intégrant plus naturellement les enfants handicapés. en améliorant la fluidité des parcours scolaires, en renforçant la cohérence dans les dispositifs d’aide mobilisables, en consolidant les liaisons intra et inter cycles.

7 L’avenant : le calendrier L’avenant doit être finalisé au plus tard le 24 août 2011 Du 24 au 31 août : tenue des GPC Du 1er au 30 septembre : ajustement des projets d’école Présentation de l’avenant au 1er conseil d’école

8 La saisie Présentation par l’ATICE Ne pas oublier les indicateurs de performance et de contexte Possibilité de joindre des fichiers : accompagnement éducatif, projet RAR

9 LE CONTRAT D’OBJECTIFS Courrier du recteur à venir Objectif : amélioration des résultats des élèves A partir du projet d’école : priorisation de quelques objectifs du projet, en lien avec le contrat d’objectifs du collège de secteur Contrat entre le directeur et l’autorité académique représentée par l’IEN Calendrier : rencontre directeur/IEN en octobre/novembre; finalisation ; signature début 2012

10 Bilan positif des stages précédents Rappel : concernent les élèves présentant des difficultés ou susceptibles d’en rencontrer (remédiation ou prévention) en français et en mathématiques Recommandations pour les stages à venir : - Veiller au lien avec l’enseignant de la classe pour repérer les besoins des élèves - Mise en œuvre centrée sur les compétences à acquérir en français et en mathématiques LES STAGES DE REMISE A NIVEAU

11 PREPARATION DE LA RENTREE 2011 Orientations nationales Contexte de la circonscription

12 Un objectif : améliorer les acquis des élèves significativement et durablement à tous les niveaux de la scolarité Constats : performance moyenne du système éducatif et écarts importants entre élèves Il s’agit à la fois de promouvoir l’excellence et de lutter contre les inégalités (ce qui renvoie à la gestion par le PE de la diversité des élèves) 3 axes : Consolider les fondamentaux dans l’école du socle commun, assurer la continuité des apprentissages et accompagner les enseignants

13 I- CONSOLIDER LES FONDAMENTAUX DANS L’ECOLE DU SOCLE COMMUN

14 LA MAITRISE DE LA LANGUE En maternelle : les objectifs principaux sont l’appropriation du langage dont le lexique et la découverte de l’écrit Au CP : poursuivre le développement des compétences phonologiques, préalable à l’apprentissage de la lecture A tous les niveaux : apprentissage de la compréhension des textes, textes lus par l’adulte ou les élèves, selon les niveaux Etude de la langue : enseignement à structurer depuis le CP (Cf. programmes)

15 Encart : la compréhension

16 LA MAITRISE DE LA LANGUE Les outils Usage de manuels scolaires conformes aux programmes Opération un livre pour l’été Le dictionnaire de l’écolier Animations pédagogiques : la langue orale en maternelle, la compréhension au cycle 3

17 LA MAITRISE DES MATHEMATIQUES Prévenir « l’innumérisme » : maitrise du calcul et des ordres de grandeur, développement du raisonnement en prenant appui sur l’entrainement aux techniques opératoires, le développement d’automatismes pour optimiser la résolution de problèmes, la pratique quotidienne du calcul mental, l’utilisation de jeux de logique, la mise en place d’un cahier de mathématiques pour des entrainements réguliers notamment dans la résolution de problèmes

18 LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE Objectif du plan pour les sciences et les technologies à l’école : Assurer à tous les élèves une ouverture et un premier questionnement sur le monde Accompagnement des enseignants de la circonscription : démarches d’investigation, mise en place du cahier d’expériences, poursuite des projets scientifiques, intervention d’étudiants dans les classes ASTEP

19 LA PRATIQUE D’UNE LANGUE VIVANTE ETRANGERE Sensibilisation dès la maternelle à une langue vivante avec une priorité pour l’anglais Mise en œuvre des LV dès le CP par les enseignants des classes; enseignement obligatoire dès le CE1 « Les élèves découvrent très tôt l’existence de langues différentes dans leur environnement, comme à l’étranger. Dès le cours préparatoire, une première sensibilisation à une langue vivante est conduite à l’oral. Au cours élémentaire première année, l’enseignement d’une langue associe l’oral et l’écrit en privilégiant la compréhension et l’expression orale. L’élève est capable de : - comprendre et utiliser des énoncés simples de la vie quotidienne.»

20 LA PRATIQUE D’UNE LANGUE VIVANTE ETRANGERE – Les outils Aide à l’organisation pédagogique de l’enseignement Animation pédagogique pour les enseignants d’élémentaire du CP au CM2 Ateliers de conversation en l’anglais pour les enseignants volontaires Présence de deux assistants de langues dans la circonscription Fabrication d’outils et mutualisation des savoir-faire Aide à la mise en place de l’évaluation du niveau A1

21 RENFORCER LA TRANSMISSION DES VALEURS DE LA REPUBLIQUE Faire partager aux élèves les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité; penser, vivre et agir ensemble A l’école primaire : commentaires de maximes, affichage dans chaque classe de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789, apprentissage de l’hymne national au CM1

22 DEVELOPPER L’EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE Axe obligatoire du projet d’école Mise en œuvre de l’histoire des arts Développement des résidences d’artistes en milieu scolaire Mise en œuvre de projets départementaux Baz’art des écritures notamment Animations de circonscription conduites par les conseillers pédagogiques départementaux

23 SANTE ET SPORT SCOLAIRE Objectif : bien être et réussite des élèves Poursuivre les actions : USEP, actions de circonscription et départementales Développer la prévention routière et apprendre à porter secours Journée du sport scolaire le 21 septembre 2011

24 L’ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF Offre éducative complémentaire de l’école obligatoire : -Aide aux devoirs et aux leçons -Pratique culturelle -Pratique sportive -Pratique d’une langue vivante -Utilisation de l’outil informatique -Approfondissement des programmes L’accompagnement éducatif complète les dispositifs mis en œuvre pour les élèves en difficulté : inscrire dans le PPRE, compléter l’aide personnalisée Ne pas oublier d’inscrire l’accompagnement éducatif dans le projet d’école

25 II- LA CONTINUITE PEDAGOGIQUE

26 ASSURER LE SUIVI DES ELEVES A partir de la généralisation de la version informatisée du Livret personnel de compétences qui réunira les 3 paliers en distinguant les phases d’apprentissage, d’évaluation et de validation Formation de circonscription pour tous les enseignants Prendre appui sur les évaluations nationales CE1, CM2 (et expérimentation en 5ème) ; documents d’évaluation GS en ligne

27 ASSURER LA CONTINUITE DES APPRENTISSAGES Continuité CM2/6ème : commissions de liaison (note de cadrage national à venir); PPRE passerelles; organisation de stages de remise à niveau CM2 du mois d’août dans les locaux du collège; accompagnement personnalisé en 6ème En circonscription : liaison maternelle/élémentaire et Cycle 2/cycle 3 prévue au plan de formation de circonscription (élèves en difficulté mais aussi les outils tels cahier de littérature, d’expériences, histoire des arts, etc.)

28 III- ACCOMPAGNER LES ENSEIGNANTS

29 LES NOUVEAUX ENSEIGNANTS Accueil et formation des PES : stage d’accueil d’une semaine en académie avant la rentrée, présence du BDFC dès la rentrée pour préparer la continuité pour les élèves, accompagnement par les CPC 3 PES affectés dans la circonscription à Jean-Paul Sartre, Marie Curie et Jean Jaurès Extension de l’offre de ressources sur le site Eduscol Attention particulière aux T1 : éviter le CP et le CM2

30 LA FORMATION CONTINUE Plan de formation académique : diffusion prochaine Plan de formation de circonscription en cours ; 4 axes : la mise en œuvre des programmes, la gestion de la diversité des élèves, la continuité des apprentissages, la formation des directeurs L’évaluation d’école : 2 dans la circonscription l’année prochaine et stage d’école

31 LA RENTREE A L’ECOLE MATERNELLE Bilan de la rentrée échelonnée 2010 Quelques règles : Durée maximale d’une semaine : tous les élèves seront présents au plus tard le mardi 23 août Effectifs cumulatifs : on ne renvoie pas chez eux des élèves ayant fait leur rentrée Présence possible des parents Présence souhaitable d’un membre du RASED dans l’école Dès le 1er jour, l’école accueille les enfants dont les parents en expriment le souhait

32 LE DOSSIER DE RENTREE DU DIRECTEUR Calendrier scolaire Calendrier Calendrier de l’aide personnalisée Calendrier Calendrier des réunions : pré rentrée, conseils d’école, des maîtres de l’école, des maîtres du cycle Calendrier Fiche individuelle (et fiche école) : retour à l’inspection le vendredi 19 août, imprimé à compléter en version numérique le jour de la pré rentréeindividuelle Organisation de l’enseignement des langues vivantes Organisation Organisation de l’accompagnement éducatif Absentéisme scolaire Absentéisme Projet avec intervenant extérieur Projet

33 OPERATION UN LIVRE POUR L’ETE Cf. courrier Communiquer à l’inspection la date retenue au plus tard jeudi 23 juin

34 Bonne fin d’année scolaire …


Télécharger ppt "REUNION DES DIRECTEURS 21 juin 2011 Le projet d’école Les stages de remise à niveau Les orientations nationales La rentrée à l’école maternelle Le dossier."

Présentations similaires


Annonces Google