La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Christian Le Guillou Mai 2013 du côté des professeurs stagiaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Christian Le Guillou Mai 2013 du côté des professeurs stagiaires."— Transcription de la présentation:

1 Christian Le Guillou Mai 2013 du côté des professeurs stagiaires

2 Les sciences

3  Pour vous, qu’est-ce qu’une science? Production écrite Travail individuel Durée : 10 mn

4 Propositions des professeurs stagiaires - Une science est une discipline fondée sur l’observation de faits ou de données, l’émission d’hypothèses et le test de celles-ci, afin de démontrer une réalité. - Une science est une étude des phénomènes observables par la raison qui permet d’avoir une vision concrète et cohérente du monde. Cette étude est fondée sur l’observation puis la réflexion. - Une science est fondée sur des faits expérimentaux qui peuvent être remis en cause. Elle n’est pas figée de part les nouvelles techniques d’étude. Les notions qu’elle introduit sont soumises à un consensus. - Une science est une discipline qui étudie le fonctionnement du monde, à travers un questionnement et des hypothèses qui sont testées et validées ou infirmées. - Une science est une construction de savoirs fondée sur l’observation du réel (faits, événements). - Une science est une explication des phénomènes. Elle permet de répondre à la question : « Comment? ». - Une science est une étude concrète de phénomènes, processus, mécanismes. Elle s’oppose à la théologie.

5 Propositions des professeurs stagiaires - Une science est un ensemble de savoirs, de connaissances obtenus par une démarche, une méthode. Elle évolue dans le temps. Elle implique de la rigueur. - Une science est une étude concrète des phénomènes et des mécanismes qui nous entourent. Elle permet de répondre à la question : « Comment? » et non à celle : « Pourquoi? ».Elle évolue dans le temps, soumise à la communauté scientifique et est non dogmatique. - Une science est la fois des connaissances, des savoir-faire, concernant un domaine d’études précis. Les sciences utilisent une démarche fondée sur l’observation des phénomènes, la mise en place d’hypothèses, des tests et de conclusions. - Une science est une explication de façon rationnelle, en trouvant une explication des faits vérifiable expérimentalement. - Une science est un domaine du savoir qui s’intéresse au monde qui nous entoure. Elle cherche à expliquer et comprendre le fonctionnement, l’origine et le devenir de ce qui nous entoure en s’appuyant sur des problèmes qu’elle tente de résoudre. - Une science s’applique à comprendre le monde matériel qui nous entoure en essayant d’être le plus objectif possible.

6 Propositions des professeurs stagiaires - Une science est une connaissance soumise à une réflexion par un cortège de scientifiques. Elle évolue avec l’amélioration des techniques. Elle est soumise à un débat. - Une science est une discipline qui se construit par des faits, par des expériences; Elle se démontre (preuve). Elle est reconnue par ses faits. - Une science est une discipline qui vise à expliquer des faits observés par l’expérimentation qui reproduit la réalité (faits observés et faits provoqués). - Une science est un ensemble de savoirs, de théories qui permettent d’expliquer les phénomènes qui nous environnent. - Une science est une discipline qui vise à expliquer des faits dans l’environnement naturel. Elle suit une démarche qui est toujours la même : on part de l’observation, des faits observés et on met en place une expérimentation pour comprendre les mécanismes des phénomènes. On en tire des théories, des modèles qui sont révisables de part l’amélioration des techniques et des savoirs, notamment d’autre disciplines. - Une science est un mode de recherche dans différents domaines du savoir qui utilise une démarche rigoureuse s’appuyant sur l’observation des phénomènes.

7 Propositions des professeurs stagiaires - Une science est une discipline qui regroupe des données obtenues à partir d’observations directes ou indirectes du concret, traitées de manière précise et rigoureuse. Elle peut reposer sur des expériences. Elle évolue dans le temps aux dépends des techniques et des idées de l’époque. - Une science est un domaine qui s’appuie sur des théories et qui permet d’expliquer des faits.

8

9

10 Telle qu’elle se dégage de l’ensemble des propositions formulées par le groupe, une science apparaît comme un ensemble de savoirs constitués en discipline résultant de l’étude des phénomènes de la nature selon une démarche explicative rigoureuse (observation-faits- hypothèses-expérimentations) mise en œuvre pour en élucider les mécanismes sous-jacents. Les savoirs établis sont structurés en théories explicatives qui évoluent dans le temps, en fonction des techniques disponibles.

11 Telle qu’elle se dégage de l’ensemble des propositions formulées par le groupe, une science apparaît comme un ensemble de savoirs constitués en discipline résultant de l’étude des phénomènes de la nature selon une démarche explicative rigoureuse (observation-faits- hypothèses-expérimentations) mise en œuvre pour en élucider les mécanismes sous-jacents. Les savoirs établis sont structurés en théories explicatives qui évoluent dans le temps en fonction des techniques disponibles.

12 Si la définition du mot « science » telle qu’elle résulte de l’ensemble des propositions du groupe traduit grosso modo un ensemble évolutif - dépendant des techniques disponibles- de connaissances structurées en théories explicatives et caractérisées par un objet (domaine) et une méthode déterminés, elle révèle cependant plusieurs zones d’ombre. - Confusion savoir-connaissance (voir tableau)voir tableau Savoir = connaissance produite, instituée et partagée par l’humanité Connaissance = connaissance élaborée et utilisée par un individu - Oubli de la distinction entre connaissances singulières et connaissances générales et de la valeur universelle des connaissances scientifiques - Oubli de l’énoncé abstrait de la connaissance scientifique, toujours orientée vers la relation - Oubli des relations entre phénomènes définissant une structure générale permettant la prévision Allégorie de la Science – Jules Blanchard, 1882

13 - Oubli de l’objectivité de la connaissance scientifique - Oubli du caractère construit de la connaissance scientifique dans une société et une époque données. Allégorie de la Science – Jules Blanchard, 1882

14

15 SCIENCE : C’est un ensemble de savoirs d'une valeur universelle, caractérisés par un objet (domaine) et une méthode déterminés, et fondés sur des relations objectives vérifiables. SCIENCE : Le terme science vient du latin scientia, de scire, « savoir », et peut être défini comme « un ensemble de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d’objets ou de phénomènes obéissant à des lois et vérifiés par des méthodes expérimentales. » Dans son sens le plus large, la science correspond à une connaissance systématisée, c’est à dire organisée en un ensemble cohérent, selon un ordre et une méthode déterminés. Dans un sens plus restreint, elle correspond à tout savoir considéré comme objectif et, par conséquent, vérifiable.

16 L’enseignement des sciences

17  Pour vous, qu’est-ce qu’enseigner une science? Production écrite Travail individuel Durée : 10 mn

18 Propositions des professeurs stagiaires - Enseigner des sciences signifie transmettre des savoirs en utilisant les supports adéquats, de façon à être compris par le public auquel on s’adresse, susciter l’intérêt de celui-ci et permettre de fixer ses connaissances dans le temps. - Enseigner des sciences, c’est faire passer les notions apportées aux élèves en les mettant dans des conditions d’expérimentation, suite à un problème posé. - Enseigner des sciences, c’est mettre les élèves face à une démarche pour faire passer à la fois les connaissances et une logique de fonctionnement. - Enseigner des sciences, c’est diffuser des savoirs, savoir-faire et savoir-être. - Enseigner des sciences, c’est transmettre des connaissances, des savoir-faire et des savoir-être. - Enseigner des sciences, c’est transmettre un savoir permettant d’expliquer les phénomènes naturels et artificiels. - Enseigner des sciences, c’est transmettre à l’aide de différents supports, vivants et non vivants, des connaissances sur le fonctionnement de ce qui nous entoure, nous constitue.

19 Propositions des professeurs stagiaires - Enseigner des sciences, c’est diffuser des savoirs, des savoir-être et des savoir- faire en passant par une démarche scientifique (basée sur des hypothèses et des expériences pour résoudre ou non un problème scientifique) et diffuser le fonctionnement des sciences et la culture scientifique à travers l’étude de l’épistémologie. - Enseigner des sciences, c’est mener les élèves à vérifier des faits naturels, observables, des expériences pour acquérir une culture scientifique de base, servant dans le quotidien. On insiste sur la rigueur scientifique, la curiosité des élèves sur le monde qui les entoure, sur la prévention à la santé. - Enseigner des sciences, c’est former aux connaissances, aux capacités, à la démarche scientifique. - Enseigner des sciences, c’est mettre en place des concepts par le développement d’une démarche et faire preuve d’esprit critique. L’élève doit être actif. Aussi la pédagogie doit être centrée sur le faire des élèves. - Enseigner des sciences, c’est apprendre à être observateur et curieux, apprendre à être critique et se poser des questions, apprendre à remettre l’Homme à sa place et non au centre de toutes les attentions. C’est aussi apprendre à se dégager des dogmes et à remettre en question le savoir.

20 Propositions des professeurs stagiaires - Enseigner des sciences, c’est élucider des mécanismes par la manipulation, l’expérimentation concrète ou à partir de supports historiques. - Enseigner des sciences, c’est montrer la démarche scientifique, le questionnement qui la suscite, les hypothèses et les expériences auxquelles elle mène. - Enseigner des sciences, c’est faire émerger des problèmes chez les élèves et leur faire réaliser des expériences pour qu’ils construisent leurs savoirs. - Enseigner des sciences, c’est transmettre des savoirs, des connaissances, mais aussi une démarche particulière permettant la découverte de nouveaux savoirs. - Enseigner des sciences, c’est développer l’esprit critique des élèves, leur sens du questionnement. - Enseigner des sciences, c’est transmettre des savoirs afin de développer une démarche d’analyse de l’environnement et de forger chez l’élève curiosité et respect des mondes biologiques et géologiques. - Enseigner des sciences, c’est permettre à l’élève de construire ses propres savoirs, par la mise en œuvre d’une démarche. - Enseigner des sciences, c’est transposer le savoir scientifique, le mettre à la portée des élèves et donc s’adapter à eux. C’est leur faire acquérir à travers des expériences et des manipulations des savoirs, savoir-faire et savoir-être.

21 Propositions des professeurs stagiaires - Enseigner des sciences, c’est donner aux élèves le goût des sciences, leur donner l’envie de rechercher, d’aller plus loin, de comprendre ce qui les entoure.

22

23

24 Enseigner des sciences pour les professeurs stagiaires revient d’abord à transmettre aux élèves des savoirs (connaissances), des savoir-faire (démarches) et des savoir-être.

25

26 La représentation de la fonction d’enseignant de sciences chez les professeurs stagiaires entrant dans le métier apparaît surtout réduite à la dimension de transmission des savoirs. On imagine tout le poids de la formation universitaire et des concours de recrutement dans cette façon de voir les choses. C’est une dimension du métier qu’il n’est pas question de négliger. Cependant, si l’acquisition de savoirs constitue la fin de l’action pédagogique, celle-ci ne doit pas occulter les moyens d’y parvenir, par une implication opérante des élèves dans la construction de leurs savoirs et l’explicitation des démarches qu’ils mettent en œuvre. C’est toute la dimension épistémologique liée à la construction par les élèves de leurs savoirs qui est en jeu ici et qui ne fait que très rarement l’objet d’une attention pédagogique. Si les professeurs stagiaires évoquent la construction des savoirs à travers la mise en place de démarches dans des activités concrètes ou pratiques, c’est d’abord pour leur substituer celle canonique visée, liée à l’expérimentation.implication opérante des élèves dans la construction de leurs savoirs

27

28

29

30 fin


Télécharger ppt "Christian Le Guillou Mai 2013 du côté des professeurs stagiaires."

Présentations similaires


Annonces Google