La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UV 532 L’alliance en sophrologie L’écoute active, l’écoute passive La définition des objectifs 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UV 532 L’alliance en sophrologie L’écoute active, l’écoute passive La définition des objectifs 1."— Transcription de la présentation:

1 UV 532 L’alliance en sophrologie L’écoute active, l’écoute passive La définition des objectifs 1

2 Programme Bibliographie L’alliance par la communication non verbale Ecoute active : atelier N°1 être actif dans l’écoute Les marqueurs de l’alliance La technique du miroir Ecoute active : importance et principes de base La technique de la reformulation Ecoute active : atelier N°2, reformuler sans interpréter Ecoute passive : atelier N°3, être passif dans l’écoute L’anamnèse Construire une anamnèse La définition des objectifs L’accompagnement : atelier N°4, (re)connaître ses propres difficultés 2

3 Bibliographie spécifique Carl Rogers Michael Balint Le décodeur gestuel, Joseph Messinger, ed. First Le petit psychologue illustré, Stéphane Rusinek, ed.Dunod Techniques d’impact pour grandir, Danie Beaulieu, ed. Quebecor Techniques d’impact en psychothérapie, relation d’aide et santé mentale, Danie Beaulieu, ed. Impact! 50 exercices pour s’affirmer, Philippe Auriol, ed. Eyrolles 50 exercices pour savoir dire ‘non’, France Brécard, ed. Eyrolles Alliance, écoute, objectifs 3

4 4 Communication non verbale les marqueurs de l’alliance Bas niveauHaut niveau RegardFuyantDirect MimiqueFerme, impassibleOuverte, expressive MainsDevant la boucheAilleurs PostureEn arrièreEn avant Bras & jambesCroisésOuverts GestesPointésLibres RespirationBloquéeLibre et lente JambesTrépignentCalmes

5 5 Communication verbale De façon idéale, une discussion entre deux personnes devrait se passer de la façon suivante :  L’un parle, alors que l’autre écoute  Quand le premier a fini de parler, le deuxième lui confirme qu’il l’a bien compris  Puis le deuxième s’exprime à son tour, alors que le premier l’écoute  Quand il a fini, l’autre lui confirme qu’il l’a bien compris …et le cycle recommence…  L’écoute représente 50% du temps de communication.  Le temps consacré à écouter est du temps gagné, évitant malentendus et contresens.  Parler plus que son interlocuteur ne permet pas de le convaincre plus facilement.

6 6 Communication verbale Qu’est-ce qui peut m’empêcher d’écouter l’autre ?  je cherche ce que je vais dire alors qu’il parle  ce qu’il dit m’énerve  ce qu’il dit me paraît inexact  il a tendance à répéter toujours la même chose  il s’énerve et crie trop facilement  il ne veut pas m’écouter  Etc.

7 7 L’écoute active exprimer de brèves marques d’intérêt reformuler pour confirmer mon écoute poser des questions ouvertes exprimer son ressenti

8 8 L’écoute passive Notre position nous demande de la neutralité:  Par rapport à nos opinions  Par rapport à nos ressentis  Parce que nous sommes « observés » par notre client

9 Anamnèse libre ou dirigée ? Avantages et inconvénients Anamnèse 9

10 L’anamnèse peut nous servir à visiter les différents domaines suivants : L’objet de la visite La santé La personnalité La vie familiale passée et actuelle La vie affective La vie professionnelle La vie scolaire La vie sociale Les thérapies en cours et passées Les évènements de vie marquants Ce que la personne connaît de la sophrologie Autres choses à signaler Anamnèse 10

11 Puis elle peut servir à approfondir la demande d’origine, les points à creuser en fonction de la demande : s’il y a symptôme, maladie s’il y a mal être général s’il s’agit de se préparer à un évènement futur s’il s’agit de revisiter un évènement passé si c’est une demande globale de développement personnel Anamnèse 11

12 Le sophrologue va évaluer différents points en fonction des informations recueillies dans l’anamnèse :  Le degré de motivation de la personne  Son degré de responsabilisation  Son image de soi, son estime de soi  Sa vitalité  Les liens psychosomatiques  Les points forts sur lesquels s’appuyer  Les points faibles qui vont interférer  L’orientation nécessaire vers un autre professionnel ?  Le tout premier objectif à travailler  Le ou les objectifs en arrière-plan  Le nombre de séances avant de faire un premier bilan  La ou les premières techniques à utiliser ou à ne pas utiliser La définition des objectifs 12

13 Les informations nécessaires à donner avant le démarrage de la pratique Le recueil des informations après la pratique Le dialogue pré & post sophronique 13


Télécharger ppt "UV 532 L’alliance en sophrologie L’écoute active, l’écoute passive La définition des objectifs 1."

Présentations similaires


Annonces Google