La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La crise financière globale et le printemps arabe: Défis et perspectives Bassem Kamar 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La crise financière globale et le printemps arabe: Défis et perspectives Bassem Kamar 1."— Transcription de la présentation:

1 La crise financière globale et le printemps arabe: Défis et perspectives Bassem Kamar 1

2 MERCI 27/09/2011 Bassem Kamar 2

3 Sommaire La nature de la crise financière globale La nature de la crise financière globale L’impact de la crise sur les pays MENA L’impact de la crise sur les pays MENA L’ impact sur la Tunisie : Défis et perspectives L’ impact sur la Tunisie : Défis et perspectives L’économie égyptienne : Défis et perspectives L’économie égyptienne : Défis et perspectives

4 La nature de la crise financière globale La nature de la crise financière globale 2001 et 2006: période de laisser aller… 2001 et 2006: période de laisser aller… En 2001 et 2006, la distribution de crédits immobiliers laisse à désirer – en partie parce que les gestionnaires ont besoin de titres à haut rendementEn 2001 et 2006, la distribution de crédits immobiliers laisse à désirer – en partie parce que les gestionnaires ont besoin de titres à haut rendement Les taux d’interet relativement bas alimentent les achats immobilierLes taux d’interet relativement bas alimentent les achats immobilier L’absence de supervision efficace des banques renforces l’octroit de credits douteuxL’absence de supervision efficace des banques renforces l’octroit de credits douteux 27/09/20114 Bassem Kamar

5 Conséquence: la titrisation… Principe: on réunit un paquet de prêts, dont on ne retient que la composante commune – l’échéancier de paiements Principe: on réunit un paquet de prêts, dont on ne retient que la composante commune – l’échéancier de paiements On adosse à cet échéancier un nouveau titre (une obligation) On adosse à cet échéancier un nouveau titre (une obligation) Afin que cette obligation soit négociable, on lui associe une assurance de paiement (CDS) et une notation Afin que cette obligation soit négociable, on lui associe une assurance de paiement (CDS) et une notation On obtient un Asset-Backed Security (ABS) On obtient un Asset-Backed Security (ABS)

6 Conséquence: la titrisation… L’un des chefs d’orchestre de ce montage financier est Henry Paulson le PDG de Goldman Sachs, la fameuse banque d’investissement américaine, dont les CDS et les ABS représentaient une part importante des activités. L’un des chefs d’orchestre de ce montage financier est Henry Paulson le PDG de Goldman Sachs, la fameuse banque d’investissement américaine, dont les CDS et les ABS représentaient une part importante des activités.

7 Levier et optimisme L’optimisme ambiant a contribué à accroitre l’effet levier L’optimisme ambiant a contribué à accroitre l’effet levier Une manifestation particulière: la sous- estimation des risques a conduit les gros assureurs (AIG) à sous estimer les réserves et les primes Une manifestation particulière: la sous- estimation des risques a conduit les gros assureurs (AIG) à sous estimer les réserves et les primes

8 …créent des ABS… Une innovation particulière, le CDO, permet par une convention de priorités de créer des titres de première qualité (AAA) à partir de prêts qui ne le sont pas; Une innovation particulière, le CDO, permet par une convention de priorités de créer des titres de première qualité (AAA) à partir de prêts qui ne le sont pas; C’est ce dernier mécanisme qui a permis d’étendre les ABS aux “subprime”. C’est ce dernier mécanisme qui a permis d’étendre les ABS aux “subprime”. Goldman Sachs crée des ABS composés de subripme toxique, et les vendent a leurs clients en tant que AAA (Scandale d’Avril 2010) Goldman Sachs crée des ABS composés de subripme toxique, et les vendent a leurs clients en tant que AAA (Scandale d’Avril 2010)

9 …et les placent auprès de gestionnaires… Fonds de placement et notamment fonds “monétaires” Fonds de placement et notamment fonds “monétaires” Fonds de pension, Fonds de pension, Fonds dits “spéculatifs” Fonds dits “spéculatifs” Filiales des banques, pour contourner les ratios de Bâle Filiales des banques, pour contourner les ratios de Bâle Les deux tiers des titres subprime émis aux USA se sont placés en Europe et au Japon Les deux tiers des titres subprime émis aux USA se sont placés en Europe et au Japon

10 …propice à l’explosion d’un détonateur En Juillet 2007, deux fonds spéculatifs associés à Bear Sterns sont mis en déconfiture; puis en Août, un fonds monétaire associé à la BNP est incapable d’honorer des demandes de retrait En Juillet 2007, deux fonds spéculatifs associés à Bear Sterns sont mis en déconfiture; puis en Août, un fonds monétaire associé à la BNP est incapable d’honorer des demandes de retrait Ceci provoque une panique qui gèle complètement le marché interbancaire Ceci provoque une panique qui gèle complètement le marché interbancaire L’ensemble des participants réalisent qu’ils ne maitrisent pas la situation L’ensemble des participants réalisent qu’ils ne maitrisent pas la situation

11 La crise se propage au Marché des actions Un premier cercle vicieux est initié par les problèmes de subprime: des gestionnaires retirent leurs dépôts; les intermediaires doivent vendre les titres, à un mauvais moment, donc à perte; les pertes provoquent de nouveaux retraits et des appels de marges, etc Un premier cercle vicieux est initié par les problèmes de subprime: des gestionnaires retirent leurs dépôts; les intermediaires doivent vendre les titres, à un mauvais moment, donc à perte; les pertes provoquent de nouveaux retraits et des appels de marges, etc

12 …et à l’économie réelle Le crédit bancaire disparait Le crédit bancaire disparait L’épargne des ménages explose L’épargne des ménages explose Les pays émergents sont atteints Les pays émergents sont atteints

13 Afin de sauver le système financier de l’effondrement, Henry Paulson, devenu Ministre des Finances ….. Décide d’injecter plus de 700 milliards de dollars, dont 140 milliards pour sauver AIG, l’assureur de … Afin de sauver le système financier de l’effondrement, Henry Paulson, devenu Ministre des Finances ….. Décide d’injecter plus de 700 milliards de dollars, dont 140 milliards pour sauver AIG, l’assureur de … Goldman Sachs…. Goldman Sachs….

14 Goldman Sachs bénéficie du sauvetage de AIG en recevant 12,9 milliards… Goldman Sachs bénéficie du sauvetage de AIG en recevant 12,9 milliards… En Juillet 2009, moins d’un après la disparition de Lehman Brothers, en plein crise Global…. En Juillet 2009, moins d’un après la disparition de Lehman Brothers, en plein crise Global…. Goldman Sachs affiche des profits records… Historiques…. Goldman Sachs affiche des profits records… Historiques….

15 Goldman Sachs Pendant que Goldman Sachs affiche des profits records, des centaines de millions d'êtres humains on perdu leurs travail…. souffre de l’appauvrissement…. et subissent les effets de ce Pendant que Goldman Sachs affiche des profits records, des centaines de millions d'êtres humains on perdu leurs travail…. souffre de l’appauvrissement…. et subissent les effets de ce capitalisme bâtard (Robinson)

16 Deux canaux de contagion: Deux canaux de contagion: Le canal bancaireLe canal bancaire Le canal des flux de capitaux et de la Balance des PaimentsLe canal des flux de capitaux et de la Balance des Paiments II – L’ impact sur la region MENA

17 Le canal bancaire n’a pas contribue a la contagion Le canal bancaire n’a pas contribue a la contagion Les banques opèrent selon les méthodes traditionellesLes banques opèrent selon les méthodes traditionelles Les produits sophistiqués ne sont pas largement répandusLes produits sophistiqués ne sont pas largement répandus Les banques sont très liquides en général: pas besoin d’emprunterLes banques sont très liquides en général: pas besoin d’emprunter II – L’ impact sur la region MENA

18 Déficit persistant du compte courant Baisse des indices boursiers Augmentation des créances douteuses Fragilisation du secteur bancaire ACCUMULATION DE PRESSIONS INFLATIONNISTES – INFLATION IMPORTEE DEPRECIATION DU TAUX DE CHANGE FLOTTANT Les prix des biens importés augmentent Les prix mondiaux du pétrole et des produits agricoles augmentent Détérioration du compte du capital CRISE FINANCIERE ET RALENTISSEMENT ECONOMIQUE Sorties des investissements en portefeuille Baisse des IDEs Baisse des transferts des travailleurs immigres Baisse des exportations Baisse des revenus touristiques Baisse de la production Hausse du Chômage

19 II – L’ impact sur la region MENA Afin d’illustrer l’impact de la crise, nous allons analyser deux cas différents: Afin d’illustrer l’impact de la crise, nous allons analyser deux cas différents: la Tunisie et l’Egypte L’Egypte a connu une intégration plus importante dans le système financier global a travers la libéralisation financière L’Egypte a connu une intégration plus importante dans le système financier global a travers la libéralisation financière L’impact de la crise sur l’Egypte a été plus sévère que sur la Tunisie L’impact de la crise sur l’Egypte a été plus sévère que sur la Tunisie En Egypte: plusieurs canaux de transmission de la crise En Egypte: plusieurs canaux de transmission de la crise En Tunisie: Principalement a travers la baisse de la demande mondiale et des IDE En Tunisie: Principalement a travers la baisse de la demande mondiale et des IDE

20 II – L’ impact sur la Tunisie Forte dépendance de l’économie tunisienne vis-à-vis de l’Union Européenne Forte dépendance de l’économie tunisienne vis-à-vis de l’Union Européenne Baisse de la demande mondiale et celle de l’Union Européenne Baisse de la demande mondiale et celle de l’Union Européenne Baisse des exportations tunisiennes Baisse des exportations tunisiennes Baisse du tourisme Baisse du tourisme Baisse de la production dans le secteur manufacturier Baisse de la production dans le secteur manufacturier Baisse de l’investissement Baisse de l’investissement Augmentation du chômage Augmentation du chômage

21 PIB Réel en Tunisie et chez ses partenaires

22 Les partenaires économiques

23 La croissance dans la Zone Euro

24 Les importations de la Zone Euro

25 L’export, l’import et le déficit budgétaire

26 Taux de croissance trimestrielle de la Tunisie

27 Taux de chômage

28 Compte courant

29 Compte courant et IDE

30 Les réserves en $

31 La dette / PIB

32 L’inflation

33 Politique Monétaire Politique Monétaire

34 Le déficit budgétaire

35 Les défis, perspectives et recommandations Les défis: Les défis: Hausse du chômageHausse du chômage Baisse de l’investissement priveBaisse de l’investissement prive Baisse des IDEBaisse des IDE Baisse du tourismeBaisse du tourisme Dépendance vis-à-vis de l’Union EuropéenneDépendance vis-à-vis de l’Union Européenne

36 Les défis, perspectives et recommandations Les Perspectives: Les Perspectives: Le ralentissement économique dans l’Union Européenne est peut être durableLe ralentissement économique dans l’Union Européenne est peut être durable Les problèmes de dette européennes entrainent des restrictions budgétairesLes problèmes de dette européennes entrainent des restrictions budgétaires La hausse probables des impôts ou la baisse des dépenses publiques pèseront sur le revenue des ménagesLa hausse probables des impôts ou la baisse des dépenses publiques pèseront sur le revenue des ménages Maintien de la baisse du tourisme en TunisieMaintien de la baisse du tourisme en Tunisie Maintien de la baisse des exportationsMaintien de la baisse des exportations

37 Les recommandations Dynamiser l’investissement privée pour réduire le chômage: Dynamiser l’investissement privée pour réduire le chômage: Réduire l’impôt sur les sociétés qui embauches une masse salariale élevéeRéduire l’impôt sur les sociétés qui embauches une masse salariale élevée Réduire les tarifs douaniers sur les intrants utilisés dans des projets a masse salariale élevéeRéduire les tarifs douaniers sur les intrants utilisés dans des projets a masse salariale élevée Augmenter les dépenses d’investissement publiques afin d’absorber le chômage, notamment a travers des PPP (Partenariat Public Privé)Augmenter les dépenses d’investissement publiques afin d’absorber le chômage, notamment a travers des PPP (Partenariat Public Privé)

38 Les recommendations Reformes fiscales: Reformes fiscales: Combattre l’évasion fiscale en renforçant les lois et leurs mise en applicationCombattre l’évasion fiscale en renforçant les lois et leurs mise en application Elargir l’assiette fiscale pour augmenter les revenuesElargir l’assiette fiscale pour augmenter les revenues Réduire les disparités salariales au sein même du gouvernementRéduire les disparités salariales au sein même du gouvernement Reformer les subventions, notamment celles concernant le carburant, pour garantir qu’elles soient destinées a ceux qui en ont le plus besoin.Reformer les subventions, notamment celles concernant le carburant, pour garantir qu’elles soient destinées a ceux qui en ont le plus besoin.

39 Les recommendations Réduire l’exposition a l’UE: Réduire l’exposition a l’UE: Ouvrir de nouveaux marches, notamment dans les pays arabes et africainsOuvrir de nouveaux marches, notamment dans les pays arabes et africains Développer de nouveaux produits spécialement dédiés a ces régionsDévelopper de nouveaux produits spécialement dédiés a ces régions Revoir l’infrastructure touristique et mettre en place des politiques visant a attirer le tourisme ArabesRevoir l’infrastructure touristique et mettre en place des politiques visant a attirer le tourisme Arabes La libéralisation des services, notamment en ce qui concerne le transport aérien pour réduire le cout des vols et attirer davantage de touristesLa libéralisation des services, notamment en ce qui concerne le transport aérien pour réduire le cout des vols et attirer davantage de touristes Maintenir une politique de ciblage du taux de change réel d’équilibre afin de garantir la compétitivité des produits tunisiensMaintenir une politique de ciblage du taux de change réel d’équilibre afin de garantir la compétitivité des produits tunisiens

40 III – L’ impact de la crise sur L’Egypte III – L’ impact de la crise sur L’Egypte

41 Flux d’IDE et d’investissements en Portfeuille

42 Chute des indices boursiers

43 Bonds du Trésor Egyptiens détenues par les étrangers

44 Baisse des exportations des biens et services

45 Le Compte courant en % PIB devient déficitaires

46 Baisse des Réserves en $

47 Baisse du credit au secteur privé

48 Baisse du Taux de croissance du PIB

49 En meme temps… Forte hausse de l’Inflation

50 Perte de Compétitivité

51 Hausse du Chômage???

52 Hausse du déficit budgétaire

53 Dette publique en % PIB

54 Les défis, perspectives et recommandations Les défis: Les défis: Le déficit budgétaire, surtout celui que le gouvernement transitoire…. a fortement creuséLe déficit budgétaire, surtout celui que le gouvernement transitoire…. a fortement creusé La baisse du tourisme, de la production, des exportations, des IDE, notamment depuis la révolutionLa baisse du tourisme, de la production, des exportations, des IDE, notamment depuis la révolution La baisse des réserves pour maintenir un taux de change FIXE vis-à-vis du dollarLa baisse des réserves pour maintenir un taux de change FIXE vis-à-vis du dollar

55 Le plus grand défis L’avenir politique

56 Perspectives Trois scenarios pour l’avenir politique: Trois scenarios pour l’avenir politique: La prise de pouvoir par les frères musulmansLa prise de pouvoir par les frères musulmans Peut mener a un changement (plus ou moins radical) des politiques économiques, sur le plan fiscal, sur l’environnement des affaires Peut mener a un changement (plus ou moins radical) des politiques économiques, sur le plan fiscal, sur l’environnement des affaires Les régimes musulmans ou islamique varient du plus modérés, le cas Turque, jusqu’au plus radical, le cas des Talibans, et chaque type de régime aura un impact différent sur l’économie Les régimes musulmans ou islamique varient du plus modérés, le cas Turque, jusqu’au plus radical, le cas des Talibans, et chaque type de régime aura un impact différent sur l’économie Remise en cause de certains accords de partenariat économique? Remise en cause de certains accords de partenariat économique? La réaction des pays partenaires, alors qu’il existe déjà une islamophobie La réaction des pays partenaires, alors qu’il existe déjà une islamophobie Le risque d’une dictature religieuse Le risque d’une dictature religieuse

57 Perspectives Le maintient du pouvoir par les généraux militairesLe maintient du pouvoir par les généraux militaires Maintien du statuquo, de la corruption, du clientélisme Maintien du statuquo, de la corruption, du clientélisme … en bref… le maintient du régime de l’ère Moubarak… … en bref… le maintient du régime de l’ère Moubarak… Il faut reconnaitre que ce régime constitue un très grand nombre de personnes corrompu, qui travail dans tous les ministères et administrations Il faut reconnaitre que ce régime constitue un très grand nombre de personnes corrompu, qui travail dans tous les ministères et administrations Et qu’ils sont TOUS toujours a leur postes Et qu’ils sont TOUS toujours a leur postes et la déception de toute une génération … et la déception de toute une génération … Une génération déprimée Une génération déprimée

58 Perspectives Une réelle démocratieUne réelle démocratie avec un parlement, un président et un gouvernement d’Union Nationale, avec un parlement, un président et un gouvernement d’Union Nationale, qui met en place de réelles réformes économiques, politiques et sociales, qui met en place de réelles réformes économiques, politiques et sociales, qui combat la corruption qui combat la corruption qui remet l’Egypte sur les rails d’une croissance soutenable et inclusive des pauvres et des jeunes. qui remet l’Egypte sur les rails d’une croissance soutenable et inclusive des pauvres et des jeunes. Ceci pourra attirer les investisseurs Ceci pourra attirer les investisseurs Motivés par une hausse de la productivité des travailleurs qui est due a leur “victoire”, et a la réussite de leur révolution Motivés par une hausse de la productivité des travailleurs qui est due a leur “victoire”, et a la réussite de leur révolution

59 Les recommandations Réussir la révolution a tout prix

60 Merci Bassem Kamar 60


Télécharger ppt "La crise financière globale et le printemps arabe: Défis et perspectives Bassem Kamar 1."

Présentations similaires


Annonces Google