La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TOXICOLOGIE DES NITRATES- NITRITES Réalisé par: EL ALAMI ZAYNEB EL BERBRI IKHLASS EL BOUCHTAOUI HAYAT SIKLI LATIFA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TOXICOLOGIE DES NITRATES- NITRITES Réalisé par: EL ALAMI ZAYNEB EL BERBRI IKHLASS EL BOUCHTAOUI HAYAT SIKLI LATIFA."— Transcription de la présentation:

1 TOXICOLOGIE DES NITRATES- NITRITES Réalisé par: EL ALAMI ZAYNEB EL BERBRI IKHLASS EL BOUCHTAOUI HAYAT SIKLI LATIFA

2 Plan Introduction Origines Propriétés physico-chimiques Doses journalières acceptables Groupes vulnérables Utilisations Voies dabsorption Mécanisme daction Étude clinique Dosage biologique Traitement

3 Introduction Nitrates (NO3-) et nitrites (NO2-) sont : le résultat naturel dune nitrification de lion ammonium (NH4+), présent dans leau et le sol, qui est oxydé en nitrites par les bactéries du genre Nitrosomonas, puis en nitrates par les bactéries du genre Nitrobacter. Nitrate

4 Origine Endogène: synthétisé par lorganisme à partir de lacide aminé « arginine » Exogène: à partir deau de boisson,denrées animal,végétaux NB.:le nitrite résulte de la réduction des nitrates par les bactéries

5 Propriétés physico-chimiques Grande solubilité dans leau migration aisée dans la nappe phréatique Le nitrate est un ion relativement stable cest pour ça quil a tendance à se transformer en nitrate qui est 20 fois plus toxique

6 Interaction avec dautres substances Lacide ascorbique (vitamine C) : Réagit rapidement avec les nitrites et empêche leur réaction avec les amines et les amides réduisant ainsi la formation des composés N-nitrosés Également un effet protecteur sur la survenue de méthémoglobinémie

7 Groupes vulnérables Nourrissons de moins de trois mois nourris au biberon Femmes enceintes Personnes atteintes de carence génétique en glucose-6- phosphate déshydrogénase ou en méthémoglobine-réductase Les bovins sont plus sensibles à l'empoisonnement aux nitrates dans les pâturages que les moutons, les chèvres et les chevaux. Les animaux exposés à un stress grave sont plus vulnérables à ce type d'empoisonnement

8 Doses journalières acceptables LOrganisation mondiale de la Santé (OMS) : Nitrates: 0,84 mg-N/kg/j (3,7 mg de NO3/kg/j). Nitrites :0,02 mg-N/kg/j (0,06 mg de NO2/kg/j). Ne sapplique pas aux nourrissons de moins de 3mois. Basée sur la prévention dun risque non cancérigène

9 Utilisations Utilisés principalement comme des engrais Les sels nitrés sont surtout utilisés comme agent de conservation par l'industrie et aide à : Empêcher le développement de microorganismes pathogènes comme par exemple le Clostridium botulinum dans les salaisons Donner une couleur et une saveur caractéristiques aux charcuteries Empêcher l'oxydation des graisses et ainsi ralentir le processus de rancissement

10 Voies dabsorption Principalement par ingestion (eau+aliments) Peu probable par inhalation (forme ionique non volatil)

11 Mécanisme daction Le nitrate ingéré est facilement absorbé par la partie supérieure de lintestin grêle et rapidement distribué dans tout lorganisme. Environ 25 pour cent sont recirculés dans la salive, et 20 pour cent environ de ce qui est contenu dans celle-ci sont transformés en nitrite par la microflore buccale Le nitrite est facilement absorbé dans lestomac et dans lintestin grêle. Dans lestomac il peut réagir avec les amines secondaires et tertiaires pour former des composés N-nitrosés.

12 Étude clinique La méthémoglobinémie : leffet toxique le plus couramment signalé de lingestion deau potable et aliments contaminés par des nitrates, est un état résultant de loxydation (par le nitrite) du fer réduit, Fe2+, présent dans lhémoglobine, le véhicule de loxygène dans le sang des mammifères, en fer oxydé, Fe3+. La méthémoglobine (MetHb) est alors incapable de fournir son oxygène aux tissus, en raison de la valeur élevée de sa constante de dissociation.

13 Signes cliniques taux normal de méthémoglobine dans le sang humain est de lordre de 1 à 2 % Augmentation jusquà 10 %, aucun symptôme nest généralement observé Entre 10 et 20 %, réduction dans le transport doxygène, symptômes de cyanose tels que la peau les lèvres et les extrémités bleutées Plus de 50 % :problèmes neurologiques et respiratoires

14 >70 % :rapidement le coma et peu être la mort sang dune couleur brun chocolat et linefficacité de loxygénothérapie sont utilisés comme critères diagnostiques de la méthémoglobinémie En cas dhypersensibilité:on a des céphalées et lurticaire(ressemble a des piqûres dorties avec des plaques plus ou moins rouges et gonflées sur la peau)

15 Pouvoir cancérogène:dans lestomac le nitrate peut agir avec les composés nitrosables (amides,amines) pour former des composés N-nitrosés ( nitrosamines) qui sont liées à une incidence accrue de cancers chez les animaux Les nitrates peuvent entraîner également la destruction de vitamine A et riboflavine et thiamine

16 Dosage biologique Dosage sanguin de la méthémoglobine :lors dune suspection dexposition à des niveaux élevés de nitrates Dosage urinaire des nitrates :lors détudes épidémiologiques (évaluer lapport total en nitrates)

17 Traitements Pour la méthémoglobinémie toxique:on fait une injection intraveineuse dacide ascorbique(100à500mg/kg)ou de bleu de méthylène(1mg/kg)

18 FIN


Télécharger ppt "TOXICOLOGIE DES NITRATES- NITRITES Réalisé par: EL ALAMI ZAYNEB EL BERBRI IKHLASS EL BOUCHTAOUI HAYAT SIKLI LATIFA."

Présentations similaires


Annonces Google