La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

…Cest lhistoire de… Enfant de 3 ans 1/2 Enfant de 3 ans 1/2 4è/4, Drépano chez frères 4è/4, Drépano chez frères Drépanocytaire homozygote Drépanocytaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "…Cest lhistoire de… Enfant de 3 ans 1/2 Enfant de 3 ans 1/2 4è/4, Drépano chez frères 4è/4, Drépano chez frères Drépanocytaire homozygote Drépanocytaire."— Transcription de la présentation:

1 …Cest lhistoire de… Enfant de 3 ans 1/2 Enfant de 3 ans 1/2 4è/4, Drépano chez frères 4è/4, Drépano chez frères Drépanocytaire homozygote Drépanocytaire homozygote Nb H° pour crises vaso-occlusives Nb H° pour crises vaso-occlusives Ttt: Spéciafoldine, Oracilline Ttt: Spéciafoldine, Oracilline Vaccins à jour Vaccins à jour Petite section Petite section

2 ...Cest lhistoire de… HDM HDM Cs pour douleurs abdo depuis 24H Cs pour douleurs abdo depuis 24H Pas de selle depuis la veille Pas de selle depuis la veille Hyperthermie modérée Hyperthermie modérée

3 ...Cest lhistoire de… EX. CLINIQUE EX. CLINIQUE –Apyrétique, Asthénique +++ –Météorisme abdo –Sensibilité diffuse sans défense –Rhinite –Dlr MID avec impotence fonctionnelle BILAN PARACLINIQUE? BILAN PARACLINIQUE?

4 ASP

5 ...Cest lhistoire de… BILAN BIOLOGIQUE BILAN BIOLOGIQUE –Plombémie: 458 µg/L –Plomburie: 440 µg/L (1 miction) –Plomburie: 407 µG/g de créat –CRP=194 mg/L –Ferritinémie=2674 µg/L VIROLOGIE : Influenza A + VIROLOGIE : Influenza A + Scintigraphie MID: Hypofixation de lext. > tibiale. Scintigraphie MID: Hypofixation de lext. > tibiale.

6 ...Cest lhistoire de… DIAGNOSTIC: DIAGNOSTIC: –SATURNISME –Crise vaso-occlusive du MID –Grippe !!!

7 ...Cest lhistoire de… TTT ENTREPRIS: TTT ENTREPRIS: –Ttt sympto de la grippe –ATB IV pour crise VO –Hyperhydratation MESURES PREVENTIVES MESURES PREVENTIVES –Déclaration DDASS et Préfet –Visite du SCHS à domicile Revêtements dégradés contenant du Pb Revêtements dégradés contenant du Pb Courrier au propriétaire Courrier au propriétaire Dépistage familial Dépistage familial –Plomburie provoquée à lEDTA calci-disodique

8 LE SATURNISME Isabelle Girard Isabelle Girard DES pédiatrie DES pédiatrie Reims Reims

9 POURQUOI SATURNE? Astrologie: Saturne=la planète froide Astrologie: Saturne=la planète froide Alchimie: Alchimie: – Plomb (métal froid) Intoxication par le Pb ou les sels de Pb= Saturnisme Intoxication par le Pb ou les sels de Pb= Saturnisme

10 Du plomb et des hommes... Egypte: Khôls à base de sels de plomb Egypte: Khôls à base de sels de plomb Grèce: poteries et amphores Grèce: poteries et amphores Empire romain: jarres, conduites deau, ustensiles de cuisine, bijoux, émaux, monnaies. Empire romain: jarres, conduites deau, ustensiles de cuisine, bijoux, émaux, monnaies. Moyen Age: Magie, sorcellerie, Alchimie (transformation du plomb en or) Moyen Age: Magie, sorcellerie, Alchimie (transformation du plomb en or) XIX° siècle: lIndustrialisation (saturnisme professionnel puis environnemental) XIX° siècle: lIndustrialisation (saturnisme professionnel puis environnemental)

11 HISTORIQUE

12 HISTORIQUE 1894 : 1er cas de saturnisme infantile - Australie 1894 : 1er cas de saturnisme infantile - Australie 1948 : Interdiction de lusage de la céruse dans les peintures murales : Interdiction de lusage de la céruse dans les peintures murales : Début du dépistage du saturnisme à Paris 1987 : Début du dépistage du saturnisme à Paris 1992 : Système de Surveillance du Saturnisme Infantile en Île-de-France 1992 : Système de Surveillance du Saturnisme Infantile en Île-de-France 1993 : Comité Technique Plomb par le Ministère de la santé 1993 : Comité Technique Plomb par le Ministère de la santé 1995 : Système national de surveillance du saturnisme infantile par la Direction Générale de la Santé 1995 : Système national de surveillance du saturnisme infantile par la Direction Générale de la Santé

13 VOIES DE CONTAMINATION DIGESTIVE +++ DIGESTIVE +++ AERIENNE AERIENNE CUTANEO-MUQUEUSE CUTANEO-MUQUEUSE MATERNOFOETALE MATERNOFOETALE

14 …Leau…

15 …LAir…

16 …Les peintures…

17 …La vaisselle…

18 Khôl Surma Tiro …Les cosmétiques…

19 …Les loisirs…

20 FDR Situation précaire: Situation précaire: – Logements anciens, dégradés Tranche dâge 6 mois - 6 ans: Tranche dâge 6 mois - 6 ans: –Absorption digestive plus importante –Inhalation plus élevée –Capacité délimination rénale plus faible –+ forte sensibilité du cerveau au toxique

21 DISTRIBUTION Os: 75% chez lenfant Os: 75% chez lenfant Tissus mous: 5 à 10% Tissus mous: 5 à 10% Sang: 1% Sang: 1% – 98% intra-érythrocytaire LCR: ½ du taux sérique LCR: ½ du taux sérique ½ VIE de 10 à 20 ans dans los: ½ VIE de 10 à 20 ans dans los: – relargué à loccasion de fracture, ménopause, croissance et grossesse.

22 ELIMINATION Urinaire (> 75 %) Fécale (15-20 %). Phanères, sueur et sécrétions bronchiques. Excrétion lactée!!!

23 CLINIQUE Intoxication AIGUE: Intoxication AIGUE: rare. – –Ingestion massive ou administration parentérale d'un dérivé inorganique. – – manifestations aiguës de l'intoxication chronique. Intoxication CHRONIQUE

24 INTOXICATION AIGUE 2 à 48 H après la prise: – –troubles digestifs modérés et brefs – –hémolyse discrète – –hépatite cytolytique (D-dpdte) – –atteinte tubulaire rénale – –arthralgies – –atteinte neurologique centrale

25 Intox. Chronique: S. aigus Syndrome abdominal : colique saturnine – –douleurs abdominales intenses et HTA – –constipation opiniâtre +/- vomissements – –> 1000µg/L Encéphalopathie – –Tableau d HTIC – –Mortelles en qq H ou séquelles invalidantes – –> 1000µg/L

26 Intox. Chronique: S. aigus Atteinte rénale : tubulopathie proximale – –Fuite de protéines de faibles PM – –Guérit à l'arrêt de l'exposition – –> 700 µg/L

27 Intox. Chronique: S. Chroniques Atteinte SNC Atteinte SNC –Céphalée, asthénie, tb du sommeil –Difficultés mnésiques, Tb concentration –Diminution de la libido –Griffe radiale Reproduction Reproduction –Tératogène, Alt°de la spermatogénèse Parotidite et pancréatite Parotidite et pancréatite Anémie Anémie FDR de cancer colorectal FDR de cancer colorectal Inhibe la S. de la Vit. D Inhibe la S. de la Vit. D P, T, PC. P, T, PC.

28 Griffe radiale

29 IMPREGNATION SATURNINE Bandes métaphysaires Liséré de Burton Taches de Gubler Semis de Sonkin

30 Niveaux de toxicité Plombémie(µg/l)Effets 1000 Décès Encéphalopathie Néphropathie Anémie Symptômes gastro-intestinaux 400 Synthèse de l'hémoglobine (fc° réduite) 300 Synthèse rénale de la vitamine D (fc° réduite) 200 Vitesse de conduction nerveuse (fc° réduite ) 100 Influence possible et discutée sur le développement (croissance, audition, Q.I) Transfert placentaire

31 DEPISTAGE Enfants de 18 à 36 mois Entourage intoxiqué Pica Travaux de rénovation récents Proches professionnellement exposés Proximité dentreprises à risque

32 DEPISTAGE

33 EN PRATIQUE… Formulaire INVS MGLABOCAP FormulaireOrdonnance Formulaire Pb NFS NFS fer sérique ferritinémie Plombémie <100 : Signalement au préfet Enquête sur lhabitat Plombémie >100 : DO (DDASS, Préfet) PEC 100% (ALD hors liste)

34

35 EX. COMPLEMENTAIRES Plombémie NFS, fer sérique, ferritinémie Créatininémie (avant ttt chélateur) ASP (opacités intestinales)

36 Intox. Aigue: Ttt Si ASP +: – –Lavement si gastrique – –Accélérateur du transit si intestinal Selon la plombémie: – –>250: Action sur lhabitat – – : Epreuve de plomburie provoquée à lEDTA calcidisodique (500 mg/m2 en 1h ds du G5%). Chélation si Plomburie des 5H >170 µg Plomburie des 5H >2750 µg/g de créat Plomburie des 5H (µg)/ EDTA (mg) >0,65 – – : Ttt chélateur p.o. ou IV – –>700: Ttt chélateur EN URGENCE Fe, Ca, Vit D si carence Ttt symptomatique

37 Ttt Chélateur Dimercaprol Dimercaprol –300 mg/m2/j (450 si Pb >1000) (PO si 1000) (PO si <700) –IM/6H –Surveillance Créat et CPK EDTA calcidisodique (débutée à H4) EDTA calcidisodique (débutée à H4) –1000 mg/m2/j (1500 si Pb>1000) –IV sur 24H dans du G5% Cure de 5 jours Cure de 5 jours Hyperhydratation 3l/m2/j Hyperhydratation 3l/m2/j Plombémie et Plomburie provoquée à J20: poursuite de la chélation? Plombémie et Plomburie provoquée à J20: poursuite de la chélation?

38 Intox. Chronique: Ttt Arrêt de lexposition!!! Arrêt de lexposition!!! +/- Ttt chélateur +/- Ttt chélateur

39 PREVENTION Services de santé publique (P.M.I.): 80% des 1ers dépistages > Hôpitaux >Santé scolaire > MG et pédiatres. Services de santé publique (P.M.I.): 80% des 1ers dépistages > Hôpitaux >Santé scolaire > MG et pédiatres. AFVS AFVS SCHS SCHS DDASS … DDASS … Action sur lhabitat

40 PREVENTION

41


Télécharger ppt "…Cest lhistoire de… Enfant de 3 ans 1/2 Enfant de 3 ans 1/2 4è/4, Drépano chez frères 4è/4, Drépano chez frères Drépanocytaire homozygote Drépanocytaire."

Présentations similaires


Annonces Google