La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DID3370T Projets : français et autres disciplines Les façons denseigner loral Christian Dumais 5 février 2009 Cours 5 Christian Dumais © 20091.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DID3370T Projets : français et autres disciplines Les façons denseigner loral Christian Dumais 5 février 2009 Cours 5 Christian Dumais © 20091."— Transcription de la présentation:

1 DID3370T Projets : français et autres disciplines Les façons denseigner loral Christian Dumais 5 février 2009 Cours 5 Christian Dumais © 20091

2 Plan de la rencontre Intentions de la rencontre : Connaître et comprendre les différentes façons denseigner loral dans toutes les disciplines; Se familiariser avec lévaluation de loral. Les façons denseigner loral Lévaluation de loral Lectures pour le prochain cours 2Christian Dumais © 2009

3 Lenseignement de loral: Comment? Loral a deux statuts Médium denseignement – Oral au service des autres volets du français – Oral non enseigné; pas de démarche didactique; consignes (exposé oral type « hérisson ») – Pas de prise en charge de loral par les élèves; oral = note, stress, pas dapprentissages – Type doral nécessaire, mais pas suffisant Objet denseignement – Oral enseigné pour lui-même et intégré aux autres pratiques – Dimensions enseignables de lobjet définies par lenseignant et ses élèves – Démarche didactique – Prise en charge de loral par les élèves; oral = situation dapprentissage; développement de compétences – Type doral à favoriser le plus souvent en classe Source : Lizanne Lafontaine, Christian Dumais © 2009

4 Éléments répertoriés dans le PFEQ concernant loral Éléments de la comunication verbale Éléments de la communication non verbale -Volume -Intonation -Débit -Rythme -Prononciation -Articulation -Liaisons -Variétés (registres) de langue -Vocabulaire -Structures syntaxiques (des énoncés) -Formuler des questions -Reformuler, paraphraser et expliquer -Formuler des mots dencouragement -Confronter ses idées -Suivre des règles -Cohérence et structure du discours (plan) -Marqueurs de relation -Recourir à des gestes -Interpréter le langage non verbal (attitude) -Posture découte -Regard -Distance -Support visuel (recourir à des illustrations et à des objets) et support sonore -Le silence et les pauses 4Christian Dumais © 2009 Voir textes du recueil aux pages 70 et 101

5 Lenseignement de loral La communication orale peut être considérée comme la clé de lapprentissage : – Active la réflexion de lélève; – Lengage dans un dialogue structuré qui laide à produire du sens et à faire des apprentissages; – Approfondit sa compréhension et son expression; – Lui fait développer des compétences sociales, lui fait prendre en compte les autres et lui permet de se construire une identité; – Joue un rôle majeur dans lapprentissage de la langue denseignement à travers toutes les disciplines. Sources : Lizanne Lafontaine, 2008 Ministère de lOntario, Christian Dumais © 2009

6 La communication orale joue un rôle primordial dans un programme denseignement équilibré. Elle favorise : le développement de la conscience phonologique; le développement de la conscience syntaxique; lacquisition du vocabulaire; lacquisition des structures langagières sur lesquelles sappuient les élèves pour comprendre, lire, écrire et communiquer en français. Les élèves qui ont acquis des habiletés en communication orale voient progresser leurs compétences en lecture (p. ex.: comprendre des textes) et en écriture (p. ex.: élaborer des idées). Lizanne Lafontaine, 2008 Ministère de lOntario, Christian Dumais © 2009

7 Lenseignement de loral Pour enseigner efficacement loral, il est souhaitable de : – Proposer des activités fréquentes, authentiques et motivantes; – Ne pas toujours évaluer les prestations; – Instaurer des rituels de communication orale; – Modeler les activités de prise de parole et découte; – Sensibiliser les parents à limportance de loral dans lapprentissage de leur enfant (surtout au primaire). 7Christian Dumais © 2009 Lizanne Lafontaine, 2008 Ministère de lOntario, 2008

8 Lenseignement de loral – Exploiter trois types de situations de communication orale : Linteraction verbale : échanges verbaux informels et spontanés qui amènent les élèves à échanger pour donner de linformation, à exprimer leurs émotions ou leurs sentiments, à formuler des questions ou des consignes, à coopérer, à résoudre des problèmes tout en fournissant des efforts dattention. Lexpression : cible le développement du langage et de la créativité dans un contexte de collaboration, fait appel à limaginaire des élèves (saynètes improvisées, interprétation dun texte à partir dimages), fait travailler la voix des élèves (volume, intonation, prononciation, débit). La présentation orale : situation formelle et préparée qui permet la mise en valeur des habiletés langagières et découte, aide les élèves à acquérir de la confiance en soi en développant les stratégies nécessaires pour parler en public. 8Christian Dumais © 2009 Lizanne Lafontaine, 2008 Ministère de lOntario, 2008

9 La communication orale sinscrit dans un contexte informel ou formel selon la situation. Le rôle des enseignants est de prévoir de multiples occasions découter et de parler lors des trois situations de communication orale : interaction verbale, expression et présentation orale. Lenseignement de loral Source : Ministère de lOntario, Christian Dumais © 2009

10 Loral intégré : Il sagit dun enseignement implicite, car lenseignant profite des interactions verbales des élèves pour enseigner des stratégies découte et de prise de parole. Il intervient lorsque des erreurs sont commises à loral. (Oral médium denseignement) Exemples : -Un élève dit quil voudrait avoir une brocheuse. Lenseignant peut lui dire quil ne sagit pas dune «brocheuse » mais bien dune « agrafeuse ». -Un élève coupe sans cesse la parole à ses camarades. Lenseignant peut lui expliquer une stratégie de prise de parole. Il lui dira que des codes existent pour parler (lever la main par exemple). Les grands courants denseignement en oral 10Christian Dumais © 2009

11 Loral pour apprendre: Lors de situations en grand groupe ou en équipes quand les élèves réalisent une tâche requérant lutilisation de loral; enseignement implicite. (Oral médium denseignement) Exemples : -Un élève explique la circulation sanguine à toute la classe. -Un enseignant de mathématique explique la division à ses élèves. Les grands courants denseignement en oral 11Christian Dumais © 2009

12 Les grands courants denseignement en oral Loral pragmatique (de Bruno Maurer, p. 147 du recueil) : Cest une façon denseigner loral pensée en termes dactes de parole dans une perspective pragmatique. (Oral objet denseignement) Les actes de parole sont les actions que nous réalisons quand nous prenons la parole : donner un ordre, poser une question, donner de la rétroaction, promettre, féliciter, insulter, saluer, décrire, demander une information, etc. Avec loral pragmatique, on amène une réflexion qui porte sur une gestion harmonieuse – plutôt que conflictuelle – de la communication. Cest lapprentissage des conventions en communication. Par exemple : savoir dire aux autres notre insatisfaction, remercier, répondre au téléphone, etc. Cet apprentissage a pour but dapprendre à respecter et à utiliser les conventions de communication, et ce, le plus efficacement possible dans le but déviter de perdre la face, de ne pas commettre derreurs, déviter les malentendus, de pouvoir bien fonctionner en société, etc. 12Christian Dumais © 2009

13 Cela va au delà de lapprentissage de formules de politesse ou de lapprentissage dactes de parole déja tout fait. Cest plutôt le développement de capacités danalyse de la communication et des unités linguistiques qui entrent en jeu, de façon à ce que les locuteurs puissent développer des comportements communicatifs efficaces dans des situations de communication aussi diverses que celles quoffre la vie quotidienne. Loral pragmatique suggère un enseignement de la communication orale en fonction de loralité plutôt que lenseignement de loral par les genres ou les types de discours (par exemple, enseigner lexposé ou la discussion). Avec loral pragmatique, les élèves sont amenés à apprendre différentes conduites de parole leur permettant de construire une relation orale non conflictuelle. On parle dactes périlleux. Loral pragmatique amène les élèves à voir les différentes formes de parler sur une axe qui ne sera plus simplement normatif, mais pragmatique. Les grands courants denseignement en oral 13Christian Dumais © 2009

14 Pour enseigner loral pragmatique, par exemple, il pourrait être possible de faire entendre aux élèves un court dialogue mettant en présence deux ou plusieurs personnes. Lenseignant peut arrêter lenregistrement audio ou vidéo et demander aux élèves décrire la ou les répliques manquantes ou plus appropriées (en disant ce qui fait défaut), et ce, en précisant lacte de parole à réaliser et surtout la ou les intentions de communication. Un véritable travail de réflexion est donc fait et une mise en pratique est souhaitable (oral objet denseignement). Exemple : « Vraiment pas ! » « Il mest impossible daccepter. » Les grands courants denseignement en oral 14Christian Dumais © 2009

15 Lenseignement explicite de loral : Il sagit dun enseignement explicite de loral, cest-à-dire dobjets denseignement (ce qui a été défini dans le PFEQ) et de stratégies à loral. Lenseignant ne fait pas seulement dire aux élèves quoi dire ou faire et quoi ne pas dire ou ne pas faire, il explique, il donne des exemples, il fait du modelage, il met les élèves en pratique, etc. (Oral objet denseignement) Pour assurer un véritable enseignement de loral (oral objet), il est recommandé de faire des ateliers formatifs. Les grands courants denseignement en oral 15Christian Dumais © 2009

16 *Les ateliers formatifs doivent être adaptés aux besoins des élèves. Il est fort possible qu'il faille accélérer certaines activités ou quil faille en répéter d'autres dont les objectifs ne seraient pas maîtrisés après un seul atelier (Lafontaine, 2007). 16Christian Dumais © 2009 Pages 180 à 184 du recueil

17 Lenseignement de loral par les genres: Il sagit denseigner loral de façon explicite à partir dactivités précises (ex.: débat, discussion, entrevue, compte-rendu, pièce de théâtre, etc.). Cest un enseignement explicite de loral qui demande que des ateliers soient faits, mais tous les apprentissages (ateliers réalisés) sont faits dans le but de mettre en pratique un genre oral. (Oral objet denseignement) Exemples : Un enseignant souhaite que ses élèves apprennent à faire efficacement la lecture à dautres (genre). Pour cela, il pourrait enseigner : Éléments prosodiques (voix, intonation, débit, etc.); Compréhension du texte à lire (structure de texte, personnage, etc.); Les éléments non verbaux; Marquage des différentes parties du texte à lire (comment faire des pauses, des transitions, lire des dialogues, etc.); Identification de stratégies pour faciliter lécoute. Les grands courants denseignement en oral 17Christian Dumais © 2009

18 Lévaluation de loral Il faut évaluer seulement ce qui a été enseigné. Ne pas prendre des grilles déjà faites pour évaluer. Mieux vaut en créer une à partir de ce quon a enseigné. Ne pas évaluer trop déléments à la fois (surchage cognitive pour les élèves). Plusieurs outils et techniques dévaluation à notre disposition : portfolio, journal de bord, évaluation par les pairs, autoévaluation, grille dobservation, grille dévaluation, etc. Ne pas hésiter à impliquer les élèves. 18Christian Dumais © 2009

19 Lectures pour le cours 6 19Christian Dumais © 2009 Fortier, G. et C. Préfontaine « Le français écrit dans toutes les disciplines : dabord la responsabilité de lélève », Vie pédagogique. No. 131 (avril-mai), p. 44 à De Koninck, G Lire et écrire au secondaire. Montréal : Chenelière éducation, p. 1 à Dumais, C « Les ateliers formatifs» Effets de lévaluation par les pairs sur les pratiques dexpression orale délèves de troisième secondaire : une description. Mémoire de maîtrise inédit, Université du Québec à Montréal, Montréal, p Dumais. C Distinction entre « modelage », « démonstration » et « modélisation ». 181 Dumais, C « Les ateliers formatifs incluant lévaluation» Effets de lévaluation par les pairs sur les pratiques dexpression orale délèves de troisième secondaire : une description. Mémoire de maîtrise inédit, Université du Québec à Montréal, Montréal, p

20 Références Dolz, Joaquim et Schneuwly, Bernard. (1998). Pour un enseignement de loral. Paris : ESF éditeur. Lafontaine, Lizanne. (2007). Enseigner loral au secondaire. Séquences didactiques intégrées et outils dévaluation. Montréal: Chenelière Éducation, collection « Didactique ». Le Cunff, Catherine et Jourdain, Patrick. (1999). Enseigner loral à lécole primaire. Paris: Hachette Éducation. Maurer, Bruno. (2001). Une didactique de loral du primaire au lycée. Paris : Bertrand-Lacoste. Ministère de lÉducation de lOntario. (2008). Guide denseignement efficace de la communication orale de la maternelle à la 3e année. Toronto : ministère de lÉducation. Revue Québec français, numéros 118 (2001), 124 ( ), 133 (2004) et 149 (2008) Site Internet de Lizanne Lafontaine : rubriques publications et exemplierswww.lizannelafontaine.com 20Christian Dumais © 2009


Télécharger ppt "DID3370T Projets : français et autres disciplines Les façons denseigner loral Christian Dumais 5 février 2009 Cours 5 Christian Dumais © 20091."

Présentations similaires


Annonces Google