La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Que nous apprennent les pratiques dETP dans la région transfrontalière ? – Exemple de la Région Liégeoise – Collaboration entre le service de « Psychologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Que nous apprennent les pratiques dETP dans la région transfrontalière ? – Exemple de la Région Liégeoise – Collaboration entre le service de « Psychologie."— Transcription de la présentation:

1 Que nous apprennent les pratiques dETP dans la région transfrontalière ? – Exemple de la Région Liégeoise – Collaboration entre le service de « Psychologie clinique de lenfant et de ladolescent » et l« Ecole de Santé Publique » de lULg Orateurs : Professeur Gauthier Jean-Marie, Legrand Catherine & Di Piazza Laetitia

2 Contextes législatifs différents entre les trois régions : Région Liégeoise et Luxembourg : pas de programme dETP et pas de formalisation. Lorraine : législation et programmes structurés en Education Thérapeutique du Patient (ETP). Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011

3 Deux outils de collecte des données : Questionnaire : construit sur base des recommandations dETP (HAS, 2007) par J-F Collin. Guide dentretien ouvert : mis au point par lULg. Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011

4 Complémentarité des approches menées à partir des données collectées en Région Liégeoise (Belgique)

5 Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier ) Questionnaire basé sur des critères de qualité en ETP (HAS, 2007) Comparaison des pratiques par rapport aux recommandations françaises 2) Analyse structurale Compréhension en profondeur du fonctionnement des soignants 4) Analyse textuelle (ordinateur) Généralisation du discours des soignants 3) Analyse actantielle Photographie structurée du fonctionnement

6 Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier ) Questionnaire basé sur des critères de qualité en ETP (HAS,2007) proposé par J-F Collin 2) Analyse structurale Analyse fine du discours des soignants permettant la : Mise en évidence des thèmes récurrents et spécifiques Imposés par la grille Émergeant du discours Émergeant du questionnement des chercheurs Mise en évidence des similitudes et différences par thèmes et par professions

7 Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier ) Analyse actantielle Photographie structurée permettant de segmenter les actes des soignants en : Qui fait quoi? Pourquoi? Avec quels moyens? Quels sont les éléments qui favorisent lacte (adjuvants)? Quels sont les éléments qui défavorisent lacte (inhibiteurs)? 4) Analyse textuelle assistée par ordinateur

8 Les analyses « structurale » et « actancielle » ont permis dextraire six thèmes principaux: 1) les sujets abordés lors de la première visite, 2) les objectifs à fixer, 3) les facteurs adjuvants à la prise en charge, 4) les facteurs inhibiteurs à la prise en charge, 5) la définition de léducation du patient, 6) la définition de léducation thérapeutique du patient. L« analyse textuelle assistée par ordinateur » reprend ces six thèmes. Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011

9 Méthodologie Compilation des parties de discours relatives à chaque thème principal en six fichiers distincts. Création de dictionnaires pour définir les différents types de réponses par thème principal. Analyse des discours par grand thème pour déterminer quel est le discours « moyen » du diabétologue, du diététicien, du médecin généraliste et de linfirmière. But Valider et généraliser les résultats de lanalyse papier. Dégager, éventuellement, une grande variation, dans les discours concernant lEducation Thérapeutique du Patient, liée à la place que chaque acteur occupe dans ce processus. Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011

10 Diabète : Définition de lEducation Thérapeutique du Patient

11 Diabète : Définition de lEducation Thérapeutique du Patient Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011 Création des dictionnaires : Buts : (lui-leur) apprendre, apprendre aux gens, apprendre au(x) patient(s). Moyens : (lui-leur) expliquer, information(s), donner des infos, comment manger, comment bouger, comment faire, comment se piquer, information(s), conseil(s), à expliquer, on explique, comment ils fonctionnent, expliquer aux gens, expliquer aux patients, donner le mode demploi, donner les moyens. Autonomie : (se) gérer, gérer son traitement, gérer au mieux, gestion, gestion de son traitement, acteur, autonomie, autonome, se débrouiller, capable, être autonome. Alimentation : alimentation, alimentaire, la diététique, léducation diététique, régime, type dalimentation, lhygiène alimentaire. Création des dictionnaires : Buts : (lui-leur) apprendre, apprendre aux gens, apprendre au(x) patient(s). Moyens : (lui-leur) expliquer, information(s), donner des infos, comment manger, comment bouger, comment faire, comment se piquer, information(s), conseil(s), à expliquer, on explique, comment ils fonctionnent, expliquer aux gens, expliquer aux patients, donner le mode demploi, donner les moyens. Autonomie : (se) gérer, gérer son traitement, gérer au mieux, gestion, gestion de son traitement, acteur, autonomie, autonome, se débrouiller, capable, être autonome. Alimentation : alimentation, alimentaire, la diététique, léducation diététique, régime, type dalimentation, lhygiène alimentaire.

12 Diabète : Définition de lEducation Thérapeutique du Patient

13 Diabète : Sujets abordés, ou appréciés, lors de la première visite

14 Diabète : Autre thème principal Objectifs à fixer : Dune manière générale, les différents intervenants abordent des objectifs liés au domaine médical en rapport avec leur spécificité. Les éléments liés à léducation, tels que le réalisme des objectifs, ladhésion à la prise en charge ou la prise dautonomie du patient, sont sous-utilisés par ces mêmes professionnels. La qualité de vie est absente du discours de deux types de profession : diététiciens et médecins généralistes. Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011

15 Diabète : Autre thème principal Facteurs adjuvants et inhibiteurs à la prise en charge : Il existe une grande disparité des résultats : Les questions de linterview posées aux professionnels les font se recentrer sur leur profession, ce qui explique cette disparité. Les croyances et représentations des patients ne sont pas investiguées dans leur pratique. Dans le discours des professionnels, le temps est un facteur essentiel lors dune prise en charge : Il peut être un élément favorisant la prise en charge lorsque la disponibilité est réelle ou, Il peut être un frein important lors dun manque. Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011

16 Obésité : Définition de lEducation Thérapeutique du Patient

17 Obésité : Sujets abordés, ou appréciés, lors de la première visite

18 En conclusion : Nous avons mis en évidence des différences de discours entre les divers acteurs. Notre question est : « sont-ils cohérents et complets ou, sont-ils contradictoires et incomplets ? ». Ceci fournira une base pour notre recherche lors de laxe 2. Les croyances et les représentations des patients diabétiques et obèses sont à la base de leur motivation, elles sont fondamentales à la prise en charge. Celles-ci seront donc investiguées lors de laxe 2 grâce à la création dun questionnaire. Il existe une grande disparité de réponses lors des divers thèmes abordés. Notre deuxième question est : « Pourquoi certains sont sous-représentés et, pourquoi dautres sont sur-représentés ? ». Une deuxième rencontre avec les intervenants nous permettra de peaufiner nos premiers résultats. Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011

19 Nous vous remercions pour votre attention. Conférence « Education Thérapeutique du Patient - Diabète & Obésité » du 26 janvier 2011


Télécharger ppt "Que nous apprennent les pratiques dETP dans la région transfrontalière ? – Exemple de la Région Liégeoise – Collaboration entre le service de « Psychologie."

Présentations similaires


Annonces Google