La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Commission Aménagement du Territoire Les territoires interrégionaux et ruraux(TIR) franciliens « Territoires de contact entre les zones agglomérées et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Commission Aménagement du Territoire Les territoires interrégionaux et ruraux(TIR) franciliens « Territoires de contact entre les zones agglomérées et."— Transcription de la présentation:

1 Commission Aménagement du Territoire Les territoires interrégionaux et ruraux(TIR) franciliens « Territoires de contact entre les zones agglomérées et les régions limitrophes du Bassin Parisien »

2 Commission Aménagement du Territoire SOMMAIRE 1.POURQUOI LE CESER SINTERESSE TIL AUX TIR? 2.LES TIR FRANCILIENS DANS LE BASSIN PARISIEN ET EN ILE DE FRANCE. 3.LE CONSTAT. 4.DES RAISONS DESPERER. 5.LAVIS.

3 Commission Aménagement du Territoire 1.POURQUOI LE CESER SINTERESSE TIL AUX TIR?

4 Commission Aménagement du Territoire Pourquoi le CESER sintéresse til aux TIR ? 1-Notre dernier rapport qui traitait de problématiques similaires sur ces territoires remonte à mars 1997 « Bourgs et villages en Ile de France: conditions et acteurs de développement » de Victor MARRACHE. 2-Les projets dOIN, du «Grand Paris» et de«Paris METROPOLE »risquent de capter toute lattention des élus et des franciliens et de bénéficier de lessentiel des ressources humaines et financières disponibles. 3-Lambition affichée par le Conseil Régional de faire de lIle de France une « écorégion exemplaire » nest pas concevable sans la mobilisation de tous les atouts et de tous les acteurs de notre région pour y arriver. 4-Ces territoires sont mal connus, voire méconnus!

5 Commission Aménagement du Territoire 2.Les TIR franciliens dans le Bassin Parisien et en Île de France

6 Commission Aménagement du Territoire Les TIR franciliens dans le BP et en IDF Nos travaux sinscrivent dans une démarche constante du CESER dIle de France denvisager le devenir de notre région dans le périmètre géographique du bassin Parisien! Correspondant en cela aux dires de certains experts en développement du besoin de concevoir lAvenir dans des grands espaces.(CLIC) La carte présentée positionne lIle de France « presque » au milieu du Bassin parisien géologique, entourée des régions voisines de : Picardie, Champagne-Ardennes, Bourgogne, Centre et Haute Normandie. Cette carte présente également « en vert » les Parcs Naturels Régionaux du Bassin Parisien dont nous verrons, dans ce rapport, la part quils peuvent prendre dans les stratégies de développement « durables », notamment en Ile de France. Par ailleurs sont représentées « en noir » les futurs OIN franciliens.(CLIC)

7 Commission Aménagement du Territoire LIle de France dans le Bassin Parisien

8 Commission Aménagement du Territoire Un périmètre détude défini à priori entre dynamique francilienne et locale Cette nouvelle carte permet de « visualiser »le périmètre de létude ! Elle émane de travaux réalisés en 2006 par la Bergerie Nationale de Rambouillet sur « lanimation des franges franciliennes ». Elle montre, sans doute possible, que les « territoires interrégionaux et ruraux franciliens ne sont plus aux limites dun noyau(ici PARIS « en noir »), mais occupent une place centrale dans un vaste système métropolitain » que lon peut considérer comme polycentrique, dont le noyau est lagglomération parisienne, et dont les satellites sont constitués par les agglomérations qui se sont constituées dans les régions voisines de lIle de France participant plus ou moins à lexistence du pôle parisien.(CLIC) Le scoop sur lIle de France en 2010 montre lexpansion nouvelle du noyau central dû entre autre aux OIN franciliennes (en noir).(CLIC)

9 Commission Aménagement du Territoire Un périmètre détude défini a priori, entre dynamiques francilienne et locale légende Un noyau central en expansion

10 Commission Aménagement du Territoire LES OUTILS UTILISES POUR LA REFLEXION Dans la ligne des travaux réalisés, sur le SDRIF de 2008, lapproche du rapport par les faisceaux est apparue comme la plus pertinente pour aborder les problématiques traitées dans cette étude: -la population, son logement et son cadre de vie, -les activités économiques, lemploi et la formation, -les infrastructures, laccessibilité et les déplacements, -les équipements structurants et les services, -lenvironnement. La difficulté a consisté à choisir les ensembles socio-économique sur lesquels seraient étudiées les problématiques retenues. Ce furent les « bassins de vie »(CLIC)

11 Commission Aménagement du Territoire Les outils utilisés pour la réflexion: 1/ les « faisceaux », des espaces de dialogue OUEST NORD EST SUD-EST

12 Commission Aménagement du Territoire «un ensemble de communes parmi lequel les habitants trouvent la majorité des commerces et des services dont ils ont besoin» ou bien «le plus petit territoire sur lequel les habitants ont accès à la fois aux équipements et à lemploi».(CLIC) Les outils utilisés pour la réflexion: 2/ les bassins de vie

13 Commission Aménagement du Territoire

14 LES BASSINS DE VIE FRANCILIENS Dont 61 bassins de vie ruraux

15 Commission Aménagement du Territoire 3.LE CONSTAT

16 Commission Aménagement du Territoire LE CONSTAT Pour donner une idée de limportance des TIR franciliens nous vous demandons de retenir les informations suivantes(CLIC)

17 Commission Aménagement du Territoire Les TIR en quelques chiffres Les TIR en quelques chiffres Les TIR concernent : les 2/3 de lIle-de-France, soit km2 10% de la population francilienne, habitants en habitants en % des emplois franciliens seulement 11 unités urbaines de habitants 91% de la superficie à dominante rurale(CLIC) -Il y a deux types de TIR(lecture par MR des caractéristiques)….Une erreur sest glissée dans la réalisation de ce document avec les deux taches bleus représentées dans lagglomération !!!(CLIC).

18 Commission Aménagement du Territoire DEUX TYPES DE TIR 507 communes hab km2 108 hab./km2 INTERNES 218 communes hab km2 250 hab./km2 EXTERNES

19 Commission Aménagement du Territoire Des relations interrégionales possibles….? Les TIR franciliens ressemblent aux territoires limitrophes à lIle de France. Les bassins de vie et demploi chevauchent souvent les frontières régionales. Mais, les limites administratives créent des distorsions économiques et fiscales!

20 Commission Aménagement du Territoire DES CARACTERISTIQUES DES TIR Insuffisamment identifiés. Perçus comme de grands espaces agricoles et souvent comme des réserves foncières. Confrontés à létalement urbain qui a accru lartificialisation des sols. Morcelés par les réseaux majeurs route/fer. (CLIC)

21 Commission Aménagement du Territoire LES RISQUES MAJEURS POUR LES TIR. Manque de ressources. Accroissement des disparités centre-périphérie. Non prise en compte de linquiétude des élus. Décalage entre orientations générales du SDRIF et des CPER et résolution des problèmes quotidiens de franciliens. (CLIC)

22 Commission Aménagement du Territoire Particularités des thématiques des TIR.1/3 Un amenuisement du rôle et de limpact de l'agriculture et de la forêt sur l'emploi et la vie des habitants 5600 exploitations en 2005 Filière agroalimentaire( en 2001:71000 salariés /27 Mds de CA) Nombre dentreprises et demplois liés en diminution(260 disparition en moyenne par an depuis 1988), avec délocalisation vers les régions périphériques. La forêt couvre 26% des TIR et pourtant la filière bois compte trop peu dindustries de transformation du bois(sur 9 scieries une seule traite 5000m3 de bois/an). > Un Déficit structurel demplois industriels locaux compensé par les activités tertiaires dont léconomie résidentielle. > en 2006, seulement emplois industriels/ dans les TIR. >entre 1999 et 2006, perte de plus de emplois industriels dans les TIR >grâce au tertiaire, solde nettement positif(26000). -.-.

23 Commission Aménagement du Territoire Des difficultés pour accéder localement à un travail par les demandeurs demploi, amplifiées par un déficit notable dans les filières de formation générales et professionnelles. La part des « sans diplômes » pour les populations de plus de 15 ans est plus importante dans les TIR et largement au dessus de la moyenne régionale avec de fortes disparités entre les départements! Une spécificité des petites villes des TIR de part et dautre des limites de lIle de France, consiste en un faible niveau détude de la population en général(données 2006). Dans les villes trait dunion du SDRIF de 1994, le niveau de formation est généralement faible sauf exception(Rambouillet, Fontainebleau, Dourdan). (CLIC)

24 Commission Aménagement du Territoire Particularités des thématiques des TIR.2/3.Le transport et laccessibilité sont des éléments fondamentaux pour améliorer la vie quotidienne des habitants. >79% des emplois sont situés en dehors de la commune de résidence, >1 emploi sur 3 se situe en dehors du département de résidence. >85000 salariés picards se rendent quotidiennement en Ile de France. >Constat que la distance nest plus le critère prioritaire dans le choix résidentiel, mais le temps pour aller dun point à un autre. >Le temps moyen pour un aller-retour à Paris, depuis les TIR, est compris entre 1h30(val dOise) et plus de 2h(Seine et Marne,Essonne). >Il faut moins de temps pour aller à Paris, en train, de Lille, du Mans ou dOrléans que pour parcourir les 30 à 50kms qui séparent les salariés habitants dans les TIR de leur lieu de travail.

25 Commission Aménagement du Territoire. Un besoin de nouvelles infrastructures et de moyens de transports publics.. Un besoin de nouvelles infrastructures et de moyens de transports publics. >Loptimisation des moyens de déplacements devraient conduire à une meilleure articulation entre les systèmes de transport et les aménagements. >60% des communes de « Grande couronne » sont concernées par une convention avec un opérateur de transport. >Le STIF attribue des autorisations dexploitation ligne par ligne à des transporteurs privés dans le cadre dOPTILE, mais lefficience de ces dessertes réalisées avec des cars de grande capacité dans les TIR nest pas totalement démontrée(service de 6h du matin à 23h). >dans le cadre de la réalisation de nouvelles infrastructures, il sera nécessaire de prévoir laménagement de parcours dédiés aux déplacements « doux »..Un manque patent de liaisons transversales adaptées de toutes natures (fer, routes). >La structure « en étoile » centrée sur Paris ne répond pas à lensemble des déplacements de la population des TIR, dont plus de la moitié sont de type « concentrique » ou « tangentiels ».

26 Commission Aménagement du Territoire Un problème de tarification des déplacements entre la zone agglomérée et les TIR franciliens et limitrophes. >En raison du « zonage » tarifaire de nombreux habitants des TIR prennent leur voiture pour aller à Paris. >A contrario, de nombreux habitants des territoires proches de lIle de France, travaillant dans lagglomération parisienne, viennent en voiture jusquaux gares « frontières » de lespace francilien, y laissent leur véhicule sur des parkings généralement bondés pour pouvoir prendre le train bénéficiant ainsi de la taxe transport payée par les entreprises franciliennes. (CLIC)

27 Commission Aménagement du Territoire Particularités des thématiques des TIR.3/3.Un potentiel de tourisme et de loisirs largement sous- exploité >Les 36 millions de touristes franciliens se concentrent sur Paris, Versailles et Disneyland-Paris! Ils ignorent pour la plupart le patrimoine bâti, historique, culturel et naturel des TIR. Ceci est dû à une offre peu ou pas structurée mais également à des capacités dhébergement limitées en quantité et en qualité. >La réalisation du canal Seine-Nord/Europe pourrait également participer au développement du tourisme fluvial peu présent actuellement..Un bon positionnement des TIR entre lagglomération centrale et les régions voisines du Bassin parisien pour accueillir des plateformes logistiques multimodales denvergure. >Sans occulter la nécessité de « servir » au plus près lagglomération, quelques sites implantés dans les TIR pourraient peut être permettre limplantation de plateformes « multimodales » qui nécessitent de grands espaces et des infrastructures lourdes de type industriel.

28 Commission Aménagement du Territoire.Les collectivités locales des TIR nont pas les moyens de répondre aux exigences, de leurs habitants, de services comparables, en nature et en niveau, à celles des Franciliens de lagglomération centrale. >Laugmentation sensible de la population de ces territoires est en partie, depuis plusieurs décennies, la conséquence du phénomène de « desserrement »de lagglomération parisienne vers ses périphéries. Ce phénomène de proche en proche ayant commencé par la petite couronne, puis la grande couronne jusquaux limites administratives de la région, puis les départements limitrophes des régions voisines. >Cette tendance sest atténuée et atteste dun essoufflement de la périurbanisation aux limites de la région. >Cependant ces nouveaux venus, appelés les rurbains, ont modifié la population des TIR et ses exigences, généralement incompatibles avec les ressources dont dispose les élus locaux et le niveau déquipements de ces territoires. (CLIC)

29 Commission Aménagement du Territoire POINT SUR LA GOUVERNANCE ! Diversité institutionnelle et émiettement de lorganisation territoriale, qui créent un risque de décrochage économique et social, donc fragilité. >Les villes « traits dunion », du SDRIF de 1994, nont pas joué le rôle attendu. Les PNR, dont la place importante prise dans les TIR ne peut que samplifier. (CLIC)

30 Commission Aménagement du Territoire 4.DES RAISONS DESPERER

31 Commission Aménagement du Territoire DES RAISONS DESPERER!1/2 Volonté affirmée des Présidents des Conseils régionaux et des CESER des huit régions concernées du Bassin Parisien de développer des coopérations, Dans ce cadre, les TIR de contact ont une place particulière à prendre. (CLIC)

32 Commission Aménagement du Territoire DES RAISONS DESPERER!2/2 Les Assises des Territoires Ruraux, initiées par le Ministre de lEspace Rural et de lAménagement du Territoire en octobre 2009, et les débats sur la réforme territoriale ont relancé la réflexion sur le devenir de ces territoires et aboutissent à des préconisations partagées pour la plupart dentre elles avec celles exprimées dans ce présent avis.

33 Commission Aménagement du Territoire LES TERRITOIRES INTERREGIONAUX ET RURAUX FRANCILIENS ! « ESPACES EN VOIE DE DISPARITION ou DE DEVENIR DURABLE?»

34 Commission Aménagement du Territoire QUELQUES QUESTIONS! Comment: -intégrer les TIR franciliens et limitrophes dans des stratégies communes? -gérer les distorsions économiques et fiscales dans les bassins de vie et demploi interrégionaux? - associer les TIR franciliens au « Grand Paris »ou à « Paris-Métropole »? -susciter et soutenir les initiatives locales au niveau des enjeux du développement durable? (CLIC)

35 Commission Aménagement du Territoire 5.LAVIS

36 Articles 1,2,3,4 et 5. Les généralités Le CESER: Art 1.Préconise le développement de politiques adaptées. Art 2.Suggère lapproche par faisceau comme dans le SDRIF. Art 3.Souhaite que les TIR soient le support dune politique prenant mieux en compte les problématiques du SDRIF. Art 4.Demande que les TIR ne relevant pas de la géographie stratégique et prioritaire ne soient pas isolés et oubliés. Art 5.Estime que les TIR contribuent à la qualité du cadre de vie francilien et quelle doit être sauvegardée. (CLIC)

37 Commission Aménagement du Territoire Article 6.Le développement économique et lemploi Le CESER souhaite la mise en oeuvre de mécanismes permettant d'aplanir, les différentiels de compétitivité constatés avec les régions voisines et le soutien des domaines suivants: -Agriculture, -Forêts, -Artisanat, - Industrie, -Tourisme. (CLIC)

38 Commission Aménagement du Territoire Le CESER : -recommande à nouveau lélaboration rapide dun schéma logistique à léchelle du Bassin parisien. -prône la mise en place de solutions innovantes basée sur la mutualisation des moyens. -estime que les TIR nécessitent une couverture générale par lInternet Haut et Très Haut Débit. (CLIC) Article 7. Les équipements structurants et les services

39 Commission Aménagement du Territoire Article 8. Les Transports, les déplacements et laccessibilité Le CESER: -souhaite la poursuite de la réflexion sur la mise en place dAutorité Organisatrice de Proximité. -incite la Région à promouvoir et valoriser tous les moyens de déplacements. -recommande dans le transport ferroviaire de voyageurs de poursuivre les améliorations sur les principales liaisons radiales. (CLIC)

40 Commission Aménagement du Territoire Article 9. Lenvironnement LE CESER: -estime que les caractéristiques des TIR doivent servir à conforter le rayonnement de lIle de France, comme « écorégion exemplaire » -rappelle les dispositions concernant la protection et la valorisation de lenvironnement dans les TIR. -recommande lélaboration des Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique et dy réserver une place particulière aux TIR. (CLIC)

41 Commission Aménagement du Territoire Articles 10,11et 12.La Gouvernance Le CESER: Art 10-Renouvelle ses recommandations sur les intercommunalités et encourage la création dintercommunalités interdépartementales ou interrégionales. Art 11.Préconise un renforcement des liens entre PNR et que les PNR « frontaliers » soient des « facilitateurs »interrégionaux. Art 12.Estime que lanimation des TIR doit se construire par un travail collectif en réseau. (CLIC)

42 Commission Aménagement du Territoire Article 13.Lavenir! Le CESER : -estime que les TIR franciliens représentent, une ressource précieuse permettant de faire de lIle de France une «écorégion exemplaire», inscrite dans un développement durable assurant sa robustesse dans le Bassin Parisien. -demande que les TIR fassent lobjet de stratégies de développement propres, assurant un traitement équitable et équilibré des thématiques majeures, tant avec lagglomération centrale, quavec les territoires limitrophes des autres régions du Bassin Parisien. (CLIC)

43 Commission Aménagement du Territoire


Télécharger ppt "Commission Aménagement du Territoire Les territoires interrégionaux et ruraux(TIR) franciliens « Territoires de contact entre les zones agglomérées et."

Présentations similaires


Annonces Google