La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PATHOLOGIE DE LAPNEE Daniel DURERO 07.2009. HYPOXIE SYNCOPES ET PCM DEFINITION La syncope est une perte de connaissance brutale et spontan é ment r é

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PATHOLOGIE DE LAPNEE Daniel DURERO 07.2009. HYPOXIE SYNCOPES ET PCM DEFINITION La syncope est une perte de connaissance brutale et spontan é ment r é"— Transcription de la présentation:

1 PATHOLOGIE DE LAPNEE Daniel DURERO

2 HYPOXIE SYNCOPES ET PCM DEFINITION La syncope est une perte de connaissance brutale et spontan é ment r é versible li é e à une baisse du taux d oxyg è ne c é r é bral CAUSES L hyperventilation fait dispara î tre le signal de rupture de l apn é e qui est li é au CO2 et qui pr é c è de la chute de l O2 au del à du seuil syncopal PAO2 50 mm hg troubles de la m é moire 40 mm hg troubles du jugement critique 30 mm hg perte de conscience MECANISMES MECANISMES

3 Application: conséquences de l'hyperventilation paO 2 paCO 2 Temps Seuil d'hypoxie (syncôpe) Seuil de rupture d'apnée Arrêt apnée Syncope Hyperventilation

4 PaO2 PCo2 SEUIL SYNCOPAL PaO2 30mmhg RUPTURE DELAPNEE PaCo2 45 à 50mm hg Emersion

5 Application: évolution de la PaO2 avec la profondeur exemple à 10 m paO 2 paCO 2 Temps Seuil d'hypoxie (syncôpe) Seuil de rupture d'apnée Signal d'arrêt de l'apnée trop tardif -10 mètres (2 bars) Syncope

6 SIGNES CLINIQUES DE LHYPOXIE PCM. mouvements saccadés à lémersion avec conscience et réponse motrice altérée. SYNCOPE: perte de connaissance liée à une hypoxie cérébrale dont le danger principal est la noyade si les VA son immergées

7 PREVENTION DE LA SYNCOPE LIMITER LHYPERVENTILATION BINOME TEMPS DE RECUPERATION DOUBLE DU TEMPS DAPNEE CONNAITRE LES SIGNES PRESYNCOPAUX LACHAGE DE BULLES NON REPONSE AUX SIGNES ACCELERATION OU CHANGEMENTS DE TRAJECTOITRE

8 BAROTRAUMATISMES DEFINITION: toute lésion induite dans une cavité close par une variation de pression. OREILLE: Oreille moyenne Oreille interne SINUS DENTS PLAQUAGE DE MASQUE

9

10

11 SCHEMA DE LOREILLE 2/2

12 COMPENSATION

13 BAROTRAUMATISME DE LOREILLE MOYENNE 1/2 CAUSES: Erreur technique ( retard de compensation, position de la tête, bossage du masque, gants épais etc..) ou pathologie en cours générant une inflammation de listhme tubaire ou obstruant le CAE. MECANISME: Descente rapide. Dysfonction de la fonction équipressive. (plongées répétitives avec forçage et congestion de listhme tubaire )

14 BAROTRAUMATISME DE LOREILLE MOYENNE 2/2 CLINIQUE: Otalgie, Hypoacousie.+/-vertiges si OI associée Stade 1 hyperhémie localisée au manche Stade 2 hyperhémie diffuse du tympan Stade 3 épanchement séreux de la caisse Stade 4 hémotympan Stade 5 perforation TRAITEMENT : Stade 1 et 2 : guérison spontanée Stade 2 et 3: traitement local antalgique + endonasal+ains ou corticoïdes par voie générale. Stade 5: traitement local spécifique + General ( antibiothérapie+/-corticothérapie. + avis spécialisé Reprise de la plongée 2 à 3 mois

15

16

17 BAROTRAUMATISME DE LOREILLE INTERNE 1/2 CAUSES Descente trop rapide +/-dysfonction tubaire sous jacente et compensation brutale MECANISME. Surpression brutale des liquides labyrinthiques 1)Barotraumatisme mixte : par augmentation de la pression de loreille moyenne transmise à loreille interne par létrier puis fenêtre ovale 2)Barotraumatisme direct: coup de piston de létrier avec lésion de la F ovale ou ronde. 3)Alternobarique: Persistance dune hyperpression à la remontée dans 1 caisse par dyspermeabilité tubaire

18 BAROTRAUMATISME DE LOREILLE 2/2 CLINIQUE : Otalgie+hypoacousie+vertige rotatoire+nausées ou vomissements TRAITEMENT urgence OHB+ corticoïdes+ vasorégulateurs+avis spécialisé Récupération en 3 à 6 j possible jusquà plusieurs mois.

19 BAROTRAUMATISME DES SINUS DE LA FACE 1/2

20 BAROTRAUMATISME DES SINUS DE LA FACE 2/2 CAUSES: idem oreilles avec existence dune pathologie inflammatoire ou infectieuse en cours obstruant lostium du sinus. MECANISME: idem oreilles CLINIQUE: Douleur à la descente localisée sur le ou les sinus concernés Epistaxis TRT: antalgiques vasoconstricteurs nasaux +/- corticothérapie et antibiothérapie

21 PLACAGE DE MASQUE CAUSES: Retard à la compensation du masque et diminution du volume dair disponible en profondeur MECANISME: lair contenu dans la jupe du masque est comprimé à la descente, il y a diminution du volume dair et écrasement du masque sur le visage. Quand lélasticité de la jupe est dépassée il ya effet ventouse. CLINIQUE: Hyperhémie du visage délimitée par le masque, hémorragie sous conjonctivale, épistaxis. EN CAS DE TROUBLES DE LA VUE ATTENTION AUX SAIGNEMENT DU SGT ANT D LŒIL TRAITEMENT: aucun sauf en cas de saignement OPH PREVENTION: Compenser, travailler sur poumon vide le diaphragme et le relâchement.

22 BAROTRAUMATISME DENTAIRE Cause: Dilatation de lair à lintérieur dune cavité pathologique Dent cariée. douleur à la pression du nerf Dent mal occluse. Soit dépression relative à la descente soit hyperpression à la remontée avec risque de rupture (hyperalgique) Traitement et prévention. par le dentiste prévenu de la spécificité de lactivité

23 1/3 HEMOPTYSIES-OAP 1/3 DEFINITION OAP=inondation des alvéoles et du tissu interstitiel par transsudation du plasma provenant dune augmentation de la pression capillaire pulmonaire ou par altération de la membrane alvéolo capillaire CAUSES: A partir de 30 m afflux de sang dans la circulation pulmonaire en raison de la dépression intra thoracique ( 1l) sajoutant aux 600 ml du reflexe dimmersion Lésions dhyperpression alvéolaires ( carpe) Existence de lésions préexistantes alvéolo capillaires ?

24 SYSTEME CŒUR POUMONS

25 HEMOPTYSIES-OAP 2/3 MECANISMES: Augmentation de la pré charge. ( veines) Augmentation de la post charge par le diving reflex. (vasoconstriction artérielle et bradycardie) avec augmentation de la pression auriculaire gauche si POG>30 risque dOAP Le VSPT volume sanguin pulmonaire total=25 % VST si>35% augmentation de la Pap et Pvp et risque dOAP Augmentation de la pression intra thoracique. ( carpe) Blood shift.

26 HEMOPTYSIES-OAP 3/3 Blood shift. A la descente le région thoracique est du fait de sa moindre déformabilité en dépression relative. Il va y avoir déplacement du sang vers cette zone avec séquestration sanguine dans la circulation pulmonaire denviron 1 litre de sang en plus à 30 m environ avec augmentation de la pré charge

27 ACCIDENTS DE DECOMPRESSION 1/5 CAUSES : Lésions induites par la présences de bulles dans la circulation générale et notamment cérébrale en raisons de plongées profondes, répétitives avec vitesses de remontées rapides ( 1m/sec)

28 ACCIDENTS DE DECOMPRESSION 2/5 MECANISME: Saturation progressive des tissus par des plongées répétées avec un tension dazote qui dépasse la valeur critique. Phénomène bullaire secondaire à la désaturation en gazs inertes des tissus.

29 ACCIDENTS DE DECOMPRESSION 3/5 FACTEURS FAVORISANTS Apnées longues et répétées Récupération en surface courte Vitesse de remontée rapide 1 à 1.5m/sec Apparition après 3 à 4h dapnée Des lésions alvéolaires post traumatiques pourraient jouer un rôle favorisant (shunt veino artériel)

30 ACCIDENTS DE DECOMPRESSION 4/5 CLINIQUE: Troubles visuels ( scotomes, flou) Mono ou hémiplégie Troubles sensitifs des membres Aphasie Céphalées, vertiges

31 ACCIDENTS DE DECOMPRESSION 5/5 TRAITEMENT: Oxygénothérapie normobarre et évacuation en urgence sur un centre hyperbare. PREVENTION. Augmenter le temps de récupération sur les apnées profondes. Récupération=2Xapnée. Réduire la vitesse de remontée.(lâcher le parachute prés de la surface) Quantifier le nombre dapnée/heure avec un ordinateur dapnée

32 LA AUSSI TOUT EST AFFAIRE DE PREVENTION.


Télécharger ppt "PATHOLOGIE DE LAPNEE Daniel DURERO 07.2009. HYPOXIE SYNCOPES ET PCM DEFINITION La syncope est une perte de connaissance brutale et spontan é ment r é"

Présentations similaires


Annonces Google