La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Létude de gestion en 1 ère STMG Présentation réalisée à partir des éléments du travail de : Corinne Pasco, IA-IPR Rozenn Dagorn, IA-IPR Michel Vignolles,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Létude de gestion en 1 ère STMG Présentation réalisée à partir des éléments du travail de : Corinne Pasco, IA-IPR Rozenn Dagorn, IA-IPR Michel Vignolles,"— Transcription de la présentation:

1 1 Létude de gestion en 1 ère STMG Présentation réalisée à partir des éléments du travail de : Corinne Pasco, IA-IPR Rozenn Dagorn, IA-IPR Michel Vignolles, IA-IPR

2 2 Préambule : Létude de gestion constitue linnovation de la classe de 1 ère. On ne reviendra pas sur la genèse du projet et les justifications de cette mise en œuvre. Toutefois, certains enseignants qui vont prendre en charge cet enseignement connaissent létude du baccalauréat STG. Il convient de souligner que différences importantes existent. Deux remarques liminaires sont à rappeler à ce propos : Les champs détudes sont différents Les élèves sont plus jeunes et découvrent la discipline. Par conséquent, il nest pas possible dattendre des élèves de première le même comportement, le même investissement et les mêmes conclusions que lon peut attendre dun élève au cours de la terminale.

3 3 1. Le sujet 1.1 Les critères de pertinence 1.2 Des exemples 2. Lorganisation annuelle de létude de gestion 2.1 Les temps dorganisation 2.2 Propositions de scénarios 2.3 Les temps de travail 3. Lorganisation du suivi de létude par le professeur 3.1 Les supports 3.2 Les outils 3.2 Les étapes Létude de gestion

4 4 1. Le sujet : champ, contexte et faisabilité 1.1 Les critères de pertinence : Un aspect dune question de gestion Le premier critère est explicite : il sagit dun aspect dune question de gestion. Il peut sagir dun aspect large ou bien délimité au fur et à mesure que lon avance dans la maitrise des capacités. Le caractère itératif de lacquisition des capacités par les élèves doivent leur permettre denrichir leur socle de connaissances et de permettre de circonscrire le traitement de la question. Ce dernier peut intégrer des concepts de management, déconomie et de droit. Ces derniers ne seront pas évalués en tant que tel dans le cadre de cet enseignement mais permettront denrichir la réflexion pour un travail de recherche plus en profondeur.

5 5 1. Le sujet : champ, contexte et faisabilité 1.1 Les critères de pertinence : Une ou des organisations réelles Le second critère est également explicité : il sagit obligatoirement dune ou des organisations réelles. Cela exclue les études de cas ou supports existants. Nous sommes dans lidée du laboratoire. Il sagit de faire entrer les organismes vivants (entreprises, associations, organisations diverses …) dans les laboratoires détudes et dobservations que sont les classes. Cest un enjeu pédagogique.

6 6 1. Le sujet : champ, contexte et faisabilité 1.1 Les critères de pertinence : Être en capacité dobtenir des ressources documentaires ou de les collecter directement. Le troisième critère est également fondamental : les élèves de 1 ère doivent être en capacité dobtenir des ressources documentaires (internet, CDI) ou de les collecter directement auprès des organisations. Or, selon les lieux, le type dentreprises, il est parfois difficilement de collecter ce type dinformation. Si les informations ne sont pas ou faiblement accessibles le risque est de voir lélève faire un copier-coller dun site web dune organisation. Cette démarche nest pas adaptée. A linverse, si on travaille avec lenvironnement proche de lélève candidat (commerces, PME, Mairie, Associations), il faut pouvoir collecter toute information utile or certaines données comme des chiffres sont parfois difficiles (refus de communication, …). Cela pourrait remettre en compte le déroulement de létude.

7 7 1. Le sujet : champ, contexte et faisabilité 1.1 Les critères de pertinence : Permettre un réel travail de sélection et danalyse (recherche, sélection, validation des informations). Quatrième critère de pertinence : Il sagit de mener un vrai travail de sélection et danalyse et de validation (valider la qualité de linformation). La difficulté pour la recherche est dobtenir de linformation. La difficulté pour le jeune est de pouvoir la sélectionner, la valider et la vérifier. Le travail de validation de linformation doit être réellement fait. La possibilité de mise en effective de de ce travail doit être posée dès le choix du sujet. La capacité à mettre une distance vis-à-vis de linformation donnée : cest un des enjeux de la STMG. Travailler sur le recoupement des données, développer un regard critique sur linformation font partis de létude. Il conviendra de le rappeler aux élèves afin déviter des sujets sans accès à des sources fiables.

8 8 1. Le sujet : champ, contexte et faisabilité 1.1 Les critères de pertinence : Cinquième critère de pertinence : Pouvoir apporter des conclusions. Il ne sagit pas de faire un audit ou un diagnostic de lorganisation car ce sont des élèves de première qui sont concernés. Pour autant, il ne sagit pas de rester à un niveau purement descriptif. Une question est posée. Elle suppose donc une conclusion. Lélève ne répond pas en tant quacteur interne de lorganisation mais comme observateur externe de lorganisation (en classe de première STMG). Il existe un enjeu, une ambition en termes de synthèse en termes de réflexion mais conforme au niveau dun jeune de 1 ère STMG.

9 9 1.2 Quelques propositions dexemple : Exemple 1 : Quest-ce quune organisation performante ? Prendre lexemple dune organisation réelle proche (lycée, commerce, PME, association) et apprécier la performance sur au moins deux ou trois aspects. Le thème de la performance développe 4 types de performance. Il ne sagira pas détudier tous les aspects possibles. Laisser la performance sur deux ou trois aspects pour permettre de collecter linformation. Lavantage de ce type de sujet est dêtre suffisamment transversal. Si le thème est naturellement la performance, le travail sera également nourri par des thèmes comme sur la recherche de lamélioration de la performance, les risques ou lactivité humaine charge ou ressource ou bien le rôle des systèmes dinformation. Par ailleurs, ce thème se nourrit du programme et senrichit des éléments étudiés tout au long de lannée.

10 Quelques propositions dexemple : Exemple 2 : Les systèmes dinformation façonnent-ils lorganisation du travail au sein des organisations ou sy adaptent-ils ? Choisir un commerce et mesurer limpact du site web ou de la vente en ligne sur lorganisation du travail. Lélève peut être mis en situation dobserver lévolution des conditions de travail dans un commerce et ses impacts (bornes chez Mc Do, Caisses libres chez Leroy Merlin, EDI dans un commerce, Vente à distance chez Auchan ou Carrefour…). On peut amener à faire réfléchir les élèves sur les processus, lévolution des processus, leffet sur lactivité de gestion de la mise en place dun processus et comment lorganisation du travail se trouve modifiée par cette installation ou limpact de la coexistence de deux modes de distribution dun même produit (dans le cas de lémergence des ventes par internet ou en libre service dans les hypermarchés).

11 Quelques propositions dexemples : Exemple 3 : Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ? Comparer les choix de gestion (2 ou 3 exemples) de deux organisations différentes mais de taille comparable (exemple, un commerce, une pme ou une association communale). Lidée est de travailler sur lenvironnement proche. De choisir une décision de gestion (politique de communication ou qui relève de la relation organisation / technologie, de la prise en compte de lenvironnement durable). Il sagit de comparer ces décisions de gestion entre deux organisations. Exemple : la prise en compte du développement durable simpose-t-il de la même façon au sein dun commerce et dune association ? (les décideurs ont-ils les mêmes comportements, est-ce pris en compte de la même façon ?…) Lidée est de retravailler la capacité, de la mise en relation et de la mise en relation des choix de gestion par rapport à lenvironnement. La difficulté est de choisir des organisations comparables au niveau des structures et de choisir un ou deux choix de gestion suffisamment pertinent pour pouvoir mener cette comparaison.

12 Quelques propositions dexemple : Exemple 4 : Lactivité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour lorganisation ? Comment une entreprise peut attirer et garder les meilleurs ? Lexemple de Google. La question pose le problème du choix des indicateurs (la transversalité est présente), de la notion de la performance, des conditions de travail à partir dinformations collectées par lélève dans différents magazines (ex : Google rémunère les salariés décédés pendant 10 ans). Comment recruter en sappuyant sur les conditions de travail ? Comparaison Castorama-Leroy merlin. Unités commerciales très présentes sur le territoire donné. Approche nationale et locale. Les élèves peuvent être amenés à rechercher linformation et à collecter linformation sur place. Lidée est de savoir comment faire des conditions de travail un outil de recrutement. On peut avoir soit une approche nationale appliquée au plus proche du terrain.

13 Quelques propositions dexemple : Exemple 5 : Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? Choisir une organisation proche et interviewer plusieurs membres sur les valeurs, la culture commune, leurs motivations au travail. Observations : La difficulté est le temps de préparation du questionnaire, de la réalisation dinterview et de la présence dans lorganisation ou les faire venir dans létablissement. Ce thème peut permettre de travailler sur les différents métiers et intervenir de façon indirecte sur les choix dorientation. Un travail avec lenseignant qui intervient en accompagnement personnalisé peut se révéler pertinent.

14 Quelques propositions dexemple : Exemple 6 : Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante ? Les soldes affectent-elles la performance dun commerce (en sappuyant sur un exemple pris dans lenvironnement de lélève). Plus largement, les actions mises en place dans un cadre dun commerce ont-elles un impact sur la performance ? On va interroger les composantes de la performance (commerciales, financières, rentabilité) et les notions de valeurs perçues … Il existe une multiplicité de source dinformations (rencontre des acteurs de terrains …) et mobilisation de connaissances acquises lors de lacquisition du programme.

15 15 2. Lorganisation annuelle : propositions pour une mise en place. 2.1 Les temps nécessaires : Les propositions ci-dessous ne sont pas normatives. Elles visent à identifier des moments clés dans la construction des progressions. Présentation de lépreuve et de son organisation annuelle : sa gestion mais également la présentation des moyens de décliner les questions de gestion en sujet détudes pour les élèves. Travail individuel de lélève : Létude est un travail personnel qui est accompagné : du choix du sujet à celle de lorganisation, jusquaux conclusions. Présentation orale de létude : ce temps devra être prévu en termes de progression.

16 Les scénarios : Les propositions ci-dessous ne sont pas normatives. Elles visent à identifier des moments clés dans la construction des progressions. Présentation de lépreuve et de son organisation annuelle : sa gestion mais également la présentation des moyens de décliner les questions de gestion en sujet détudes pour les élèves. Travail individuel de lélève : Létude est un travail personnel qui est accompagné : du choix du sujet à celle de lorganisation, jusquaux conclusions. Présentation orale de létude : ce temps devra être prévu en termes de progression. Lorganisation doit permettre de répondre à différentes questions : quand commence létude ? Comment sarticule-t-elle avec lenseignement de SG ? Comment les trois temps sarticulent ? A priori, il y aura besoin dun temps de maturation de lélève pour choisir son sujet. Il sagit du sujet de lélève. Les propositions ci-dessous ne sont pas exhaustives.

17 Les scénarios : Scénario A : 1.Présentation succincte de lépreuve, des questions de gestion et des moyens de décliner les questions en sujet 2.Travail individuel 3.Réflexion commune sur les sujets (classe). 4.Travail individuel encadré par lenseignant Une fois la présentation des questions faites, le travail individuel se fait en parallèle à partir de lENT. Ce travail progressif va aboutir à définir le sujet. Cela peut également permettre à une discussion sur les sujets et des questionnements. Un travail est personnel mais également collaboratif encadré par lenseignant. La mise en commun permettra de mettre en avant la justification de lintérêt du sujet. Le travail de traitement de linformation

18 Les scénarios : Scénario B : 1.Introduction aux questions de gestion sur une période plus longue, choix des sujets, mise en place de la méthodologie et du cadre du travail. 2.La mise en place détudes de cas permet de découvrir des questions de gestion (utilisation de supports vidéo, interventions de professionnels, …). Cela peut susciter lintérêt des élèves. Cela permettra de choisir la question et le sujet. Dans cette période, il peut y avoir la mise en place de méthodologie du cadre de travail. Une réflexion commune avec laccompagnement personnalisé peut être pertinente. 3.Travail individuel encadré par lenseignant avec restitutions écrites et orales Le recours à l ENT et des outils compl é mentaires (pealtrees, netvibes, fil RSS) sont à d é velopper.

19 Les scénarios : Scénario C : 1.Démarrage linéaire du traitement des questions de gestion 2.En fin de 1er trimestre, il convient de prévoir un temps darrêt soit environ 1 semaine de présentation / préparation de létude de gestion. Il sagit de sinterroger sur les questions de gestion 3.Travail individuel encadré par lenseignement. Attention, le traitement linéaire ne doit pas aboutir une césure entre les différentes parties du programme. Il convient de garder en mémoire le caractère itératif des apprentissages. Les capacités des différents thèmes doivent être abordées à différents niveaux pour conserver les transversalités du programme dans la progression globale de lannée.

20 Les temps de travail : A lissue de la réflexion sur lorganisation, il convient que chaque enseignant réfléchisse particulièrement sur quatre moments clés. Travail personnel : déterminer la part dintervention en classe. Le travail mené est personnel mais sous lautorité du professeur de SG. Il faudra réfléchir sur ce quest le travail personnel. Quel est le niveau dintervention du professeur ? Quid des élèves qui navancent pas (motivation ou ceux qui ont des difficultés méthodologiques) ? Travail en autonomie : Pour mener une étude de gestion, il faut dune part du travail personnel en classe sous lautorité du professeur et une part dautonomie (au CDI et chez soi). Il ny aura pas de réponses uniques mais cela signifie quun partenariat officiel avec les documentalistes est important à mettre en œuvre dès le début de lannée pour facilité laccessibilité des structures. La réponse est essentiellement pédagogique.

21 Les temps de travail : Classe entière / effectif réduit : Le texte indique quil faut travailler dans lenvironnement numérique de travail de lélève. Cela suppose laccès à certains plateaux techniques de façon continue. Il faut également travailler dans un environnement numérique. Laccès aux TICE est indispensable pour mener cette étude. Accompagnement / Questionnement : Pour pouvoir évaluer, et pour les habituer à développer leur capacité à rendre compte à lécrit et à loral. Le travail a lécrit est forcément progressif mais il sagit dune habitude à travailler dès le début de lannée. Il faut prévoir un temps daccompagnement pédagogique pour létude mais également un temps daccompagnement de compte rendu et de questionnement par le professeur.

22 22 3. Lorganisation du suivi : 3.1 Les supports : Les productions attendues - Fiche de travail BO annexe 1 Fiche 1Fiche 1 - Documents et informations sélectionnées (ils doivent être mis dans le dossier) - Conclusions rédigées (elle est libre sur la forme). Le dossier nest pas évalué en lui-même mais il doit être produit lors de lexamen. Les évaluations 2 grilles dévaluation BO annexe 2 et 3 - Conduite de létude (Fiche 2)Fiche 2 - Présentation orale (Fiche 3)Fiche 3 Ce sont des supports obligatoires.

23 Les étapes du suivi : Il existe des outils de suivis laissés à la liberté de lenseignant. Toutefois, on relève un certain nombre détapes indispensables du suivi que lon peut qualifier au fil de leau du travail des élèves. Lenseignant doit évaluer la façon dont lélève suit son étude. Etape 1 : Définition et délimitation du sujet de létude. Un système dévaluation continu doit être mis en place par lenseignant pour vérifier des capacités. Lélève est-il dans la capacité dinterpréter et de comprendre la question qui se pose ? Est-il en capacité de faire une pré-enquête pour voir si son sujet sera envisageable ? Est-il en capacité didentifier les premières pistes de réflexion, les premières hypothèses ? Etape 2 : élaboration de la base documentaire de létude On est dans la sélection des informations cest-à-dire de faire un choix et de vérifier linformation et la valider (vérifier les informations). Lélève est-il en capacité de faire ces étapes ?

24 Les étapes du suivi : Etape 3 : Construction du protocole détude Attention, nous restons au niveau de la 1ère. Nous utilisons les moyens, les techniques et outils qui font partis du programme de STMG. Il faut être en mesure dévaluer si chacun des élèves sait choisir les bons outils. Etape 4 : Démarche Les hypothèses des départs ont-elles été modifiées par la discussion avec un membre de lorganisation ou déchanges ? Est-ce que je sais vérifier les hypothèses (calculs) ? Est-ce que je sais comparer des résultats ? Etape 5 : Rédaction des conclusions. Les élèves sont-ils capables de synthétiser, de justifier leurs choix, les informations sélectionnées, les conclusions auxquelles ils ont abouties ? Etape 6 : Présentation à loral Capacité à présenter intelligemment les choses. Capacité à argumenter

25 Les outils : Le pilotage de cet accompagnement est assez lourd. Il convient de mettre en place un certain nombre doutils. La mise en œuvre et lutilisation de portfolio : On peut envisager deux portfolios : Le premier serait le portfolio qui regrouperait lensemble des documents et éléments collectés pendant ses cours. Lélève serait dans lobligation de mettre une fiche bilan de chaque travail effectué en cours, en autonomie et chez lui. Cela permettra de motiver les élèves en difficulté méthodologique. Pour lenseignant, ces traces écrites permettent de suivre la progression et limplication des élèves. Ce portfolio mémoire ne constitue pas un support pour lépreuve. Le second portfolio. Dans celui-ci, lélève y intègre lensemble des documents quil a recensé. Ce portfolio compile les choix des élèves dans la sélection des documents utiles. Selon lenvironnement, le portfolio peut être numérique ou non. Le portfolio est personnel, il appartient à lélève. Le caractère privé existe. La forme du portfolio est importante mais elle ne doit pas devenir une fin en soi.

26 Les outils : Les Espaces Numériques de Travail : Cet outil permet également une réflexion sur le travail collectif et son impact. Les ENT (agora, moodle, …) peuvent permettre les échanges entre les élèves. Ils peuvent un outil de partage et de suivi du travail des élèves tout en permettant daborder une question de gestion. Les outils de centralisation de linformation : (outil de veille en temps réel) Google + Flux RSS … Grilles intermédiaires de suivi : Ces grilles peuvent permettre de vérifier la compréhension des capacités à atteindre. Ces grilles doivent être formatives. Elles doivent intégrer des remarques constructives sur lavancée de la compréhension de lélève de la capacité à atteindre. Ces grilles sont à construire. Il ny aura pas de grilles nationales mais dexemples construits avec les enseignants.

27 27 Les outils

28 28 Le suivi

29 29 Le suivi

30 30 Le suivi


Télécharger ppt "1 Létude de gestion en 1 ère STMG Présentation réalisée à partir des éléments du travail de : Corinne Pasco, IA-IPR Rozenn Dagorn, IA-IPR Michel Vignolles,"

Présentations similaires


Annonces Google