La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Conseil National des FEDERATIONS AERONAUTIQUES Sportives BESOINS EN ESPACE AERIEN POUR LES SPORTS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Conseil National des FEDERATIONS AERONAUTIQUES Sportives BESOINS EN ESPACE AERIEN POUR LES SPORTS."— Transcription de la présentation:

1 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Conseil National des FEDERATIONS AERONAUTIQUES Sportives BESOINS EN ESPACE AERIEN POUR LES SPORTS AERIENS ET LES ACTIVITES DE LOISIRS AERONAUTIQUES Pierre LAULHERE, membre de la CNSCA et de la CMSA Thème 3 : Espace aérien

2 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Fédération Française Aéronautique Adhérents 590 Aéroclubs sur lensemble du territoire 2100 Aéronefs heures de vol dont 40% en instruction.

3 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Fédération Française Aéronautique Les pilotes de la FFA sont des utilisateurs naturels, dans le respect de la réglementation, de tout lespace aérien, contrôlé ou non. Leur activité sexerce essentiellement du sol jusquau niveau FL115 et en VFR, mais aussi parfois au-dessus.

4 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Fédération Française dAérostation 78 associations. Très visibles. Demandeurs dune dérogation transpondeur pour la traversée des CTR.

5 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Fédération Française dAéromodélisme licenciés, mais beaucoup plus de pratiquants. De très nombreux modèles ( ? ) 730 sites répertoriés Espace nécessaire à lactivité, une demi- sphère de 1000 à 1500 pieds de rayon autour du site.

6 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 FFG Giraviation 430 Licenciés. 30 Aéronefs Heures de vol environ. 24 Plates-formes. Volent souvent à basse altitude et sont aptes à voler dans tous les types despace.

7 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars lieux de pratique 60 aéronefs dont 35 turbines pratiquants FFP

8 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 FFP Volume type dune Zone de largage. Espace bien localisé, mais Plus de 75% des sauts au dessus du FL115.

9 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 FFPLUM Plus de adhérents, mais pratiquants estimés. Environ aéronefs, répartis en cinq classes. Paramoteurs Pendulaires Multiaxes Autogires Aérostats ultra-légers Plus de heures ( Statistiques fédérales ) Environ 600 plates-formes (associations et privés)

10 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 FFPLUM Besoins en espace Très divers et étendus Vols locaux pour certains, souvent en espace G, mais des plates-formes peuvent se trouver dans les CTR ou sous les TMA près des villes. Grands voyages pour dautres, sapparentant aux vols des aéronefs certifiés dans tout lespace aérien contrôlé ou non. Accès interdit à certaines plates-formes

11 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 FFVL,Vol Libre licenciés mais beaucoup plus de pratiquants « parapentistes » 1000 pratiquants du delta 8000 pratiquants du Kites (eau, terre et neige) 600 pratiquants du cerf-volant aéronefs 1000 sites de vol dont 700 qui ont une convention avec la FFVL. Plus de 150 écoles professionnelles

12 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 FFVL Vols de distance de 200 à 300 kilomètres sont courants. Suivant la convection les vols peuvent se dérouler entre 0 et 6000 pieds.

13 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars licenciés 1700 planeurs 210 avions remorqueurs 150 plates-formes heures de vol Vols locaux, mais aussi beaucoup de vols de distance dits « Vols sur la campagne » FFVV, Vol à Voile

14 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Vols de distance types au départ du sud de Paris

15 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Vols de distance types FRANCE Extension verticale En plaine 0 à 6000 pieds exceptionnellement FL100 En montagne, par situation donde, 0 au FL195 parfois FL300

16 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 RSA Réseau des Sports de lAir Constructeurs amateurs Tous types daéronefs, avions, planeurs, ULM, ballons etc. Besoins en espace recoupant ceux de lensemble des fédérations. Environ 1600 aéronefs construits par des amateurs.

17 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars Fédérations, du Cerf-volant à lavion IFR. Plus de pratiquants aéronefs, sans compter les modèles réduits et les cerfs-volants. Plus de 1000 plates-formes ( ouvertes à la CAP, restreint, privé, ULM.) sans compter les sites daéromodélisme les lieux de décollage des parapentes, etc. Des millions dheures de vol. « Enjeu économique important » Le CNFAS Conseil National des Fédérations Aéronautiques Sportives

18 États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Quelques remarques en conclusion Beaucoup dusagers peuvent et doivent pouvoir voler dans les espaces aériens contrôlés, même au-dessus du FL115. Certains ne peuvent voler que dans les espaces libres de classe G. Il faut laisser un maximum despace libre. « Les espaces aériens contrôlés doivent être aussi grands que nécessaire, mais aussi petits que possible » Il faut savoir libérer lespace lorsquil est vide : « Gestion espace-temps ». Les Fédérations doivent pouvoir utiliser des plates-formes près des agglomérations, gisements de nos pratiquants. La règle « Voir et Eviter » reste la règle de base applicable entre usagers VFR.


Télécharger ppt "États Généraux de lAviation Générale 9 & 10 Mars 2006 Conseil National des FEDERATIONS AERONAUTIQUES Sportives BESOINS EN ESPACE AERIEN POUR LES SPORTS."

Présentations similaires


Annonces Google