La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe LINTELLIGENCE DU GROUPE EST BEAUCOUP PLUS IMPORTANTE QUE LINTELLIGENCE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe LINTELLIGENCE DU GROUPE EST BEAUCOUP PLUS IMPORTANTE QUE LINTELLIGENCE."— Transcription de la présentation:

1 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe LINTELLIGENCE DU GROUPE EST BEAUCOUP PLUS IMPORTANTE QUE LINTELLIGENCE INDIVIDUELLE

2 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Il y a plus de capacité dans un groupe que dans un individu

3 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation

4 SYNONYME Évaluer quelque chose, en déterminer plus au moins approximativement la valeur, limportance. Évaluer quelque chose, en déterminer plus au moins approximativement la valeur, limportance. Évaluer un apprentissage, mesurer un changement interne,invisible, par manifestation externe de ce changement. Évaluer un apprentissage, mesurer un changement interne,invisible, par manifestation externe de ce changement.

5 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation est un processus qui consiste À recueillir un ensemble dinformations pertinentes ( sans contestation possible, approprié, juste), valide et fiable À recueillir un ensemble dinformations pertinentes ( sans contestation possible, approprié, juste), valide et fiable À examiner le degrés dadéquation entre cet ensemble dinformations et un ensemble de critères adéquats aux objectifs visés pour rendre une décision fondée À examiner le degrés dadéquation entre cet ensemble dinformations et un ensemble de critères adéquats aux objectifs visés pour rendre une décision fondée

6 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Le projet denseignement Centrer sur le développement de lélève Centrer sur le développement de lélève ( Lélève est au cœur de laction pédagogique ). ( Lélève est au cœur de laction pédagogique ). Renforce limage que chaque élève a de lui- même. Renforce limage que chaque élève a de lui- même. Aide lélève à laccession à son excellence propre Aide lélève à laccession à son excellence propre Évite les risques de réductionnisme et de stéréotypie ( phénomène observer chez certains malades, et qui consiste à répéter les mêmes gestes, les mêmes attitudes ) Évite les risques de réductionnisme et de stéréotypie ( phénomène observer chez certains malades, et qui consiste à répéter les mêmes gestes, les mêmes attitudes )

7 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Différents types dévaluations Lévaluation diagnostique Lévaluation formative Lévaluation critériée Lévaluation normative Lévaluation sommative Lévaluation pronostique Lévaluation appréciative Lévaluation estimative Lévaluation proactive Lévaluation rétroactive

8 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Parmi ces types dévaluations Définissez ceux qui vous sont familier. Définissez ceux qui vous sont familier. Y a-t-il dautres types dévaluation? Y a-t-il dautres types dévaluation?

9 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Définitions repères des types dévaluation

10 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation formative Est celle qui est fréquente et immédiate pour permettre à lélève de remédier à ses erreurs et à ses lacunes peu après leur apparition et avant que ne sengage un processus cumulatif. Elle rond possible la progression pédagogique vers des objectifs plus complexes. Est celle qui est fréquente et immédiate pour permettre à lélève de remédier à ses erreurs et à ses lacunes peu après leur apparition et avant que ne sengage un processus cumulatif. Elle rond possible la progression pédagogique vers des objectifs plus complexes. Comment lélève a atteint lobjectif?

11 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation formative ne juge pas lélève. ne juge pas lélève. Ne classe pas lélève par rapport à ses pairs. Ne classe pas lélève par rapport à ses pairs. Elle compare sa performance seuil de réussite à celle fixée à lavance Elle compare sa performance seuil de réussite à celle fixée à lavance

12 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Exemple réaliser un circuit électrique en respectant les polarités D V A

13 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation sommative est celle qui établit le degré auquel les objectifs ont été atteints, soit: est celle qui établit le degré auquel les objectifs ont été atteints, soit: en comparant les critères les uns aux autres; en comparant les critères les uns aux autres; en comparant les performances manifestées par chacun aux performances attendues; en comparant les performances manifestées par chacun aux performances attendues; On attribut une note On attribut une note

14 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Exemple On brûle un mélange de soufre et de fer jusquà lincandescence, on obtient le sulfure de fer. On brûle un mélange de soufre et de fer jusquà lincandescence, on obtient le sulfure de fer. Quels sont les réactifs de cette réaction? 0.50 Quels sont les réactifs de cette réaction? 0.50 Donner leurs symboles respectifs 0.50 Donner leurs symboles respectifs 0.50 Quels est le produit obtenu ? 0.25 Quels est le produit obtenu ? 0.25 Quelle est sa formule? 0.25 Quelle est sa formule? 0.25 Schématisez la réaction qui se produit 1 Schématisez la réaction qui se produit 1

15 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Réponse référence Le fer et le soufre sont les réactifs. 0.5 Le fer et le soufre sont les réactifs. 0.5 Le symbole du fer est Fe, celui du soufre est S 0.5 Le symbole du fer est Fe, celui du soufre est S 0.5 Le produit est le sulfure de fer 0.25 Le produit est le sulfure de fer 0.25 La formule du produit obtenu est FeS 0.25 La formule du produit obtenu est FeS 0.25 Fer + soufre sulfure de fer 1.0 Fer + soufre sulfure de fer 1.0 Note globale Note globale Le fer et le soufre sont les réactifs. 0.5 Le fer et le soufre sont les réactifs. 0.5 Le symbole du fer est Fe, celui du soufre est S 0.5 Le symbole du fer est Fe, celui du soufre est S 0.5 Le produit est le sulfure de fer 0.25 Le produit est le sulfure de fer 0.25 La formule du produit obtenu est FeS 0.25 La formule du produit obtenu est FeS 0.25 Fer + soufre sulfure de fer 1.0 Fer + soufre sulfure de fer 1.0 Note globale Note globale 02.50

16 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Réponse de lélève Le fer et le soufre sont les réactifs. 0.5 Le fer et le soufre sont les réactifs. 0.5 Le symbole du fer est Fe, celui du soufre est S 0.5 Le symbole du fer est Fe, celui du soufre est S 0.5 Le produit est le sulfure de fer 0.25 Le produit est le sulfure de fer 0.25 La formule du sulfure de fer est FS 0.0 La formule du sulfure de fer est FS 0.0 Fer + soufre sulfure de fer 1.0 Fer + soufre sulfure de fer 1.0 total / total / 02.50

17 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation critériée est la comparaison des comportements dun individu à ceux qui devraient être affichés. est la comparaison des comportements dun individu à ceux qui devraient être affichés. Ce qui compte pour chaque élève est lécart entre les performances réalisées et les performances attendues Ce qui compte pour chaque élève est lécart entre les performances réalisées et les performances attendues

18 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Exemple Lors de la réalisation du circuit électrique précédant Lors de la réalisation du circuit électrique précédant Les critères Identification des polarités Le voltmètre est branché en // Lampèremètre est branché en série

19 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation diagnostique est celle qui permet de découvrir les forces et les faiblesses des élèves, soit : est celle qui permet de découvrir les forces et les faiblesses des élèves, soit : avant lentrée dans une unité dapprentissage avant lentrée dans une unité dapprentissage pendant le déroulement de celle-ci pendant le déroulement de celle-ci à la fin de lapprentissage à la fin de lapprentissage

20 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation normative Mode dévaluation où la performance dun sujet est comparée et traduite habituellement par des indices exprimés en termes de rang.

21 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Les moments de lévaluation et les fonctions correspondantes principales

22 Momentfonctions Avant lapprentissage nouveau Détermination des insuffisances liées aux acquis et mise en place dune stratégie de remédiation Au cours du processus dapprentissage Remédiation et régulation selon le feed-back ou selon des activités complémentaires ou en faisant appel à des stratégies dapprentissage nouvelles Au terme de lapprentissage Diagnostique des acquis et des insuffisances et prise de décision

23 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffeExemple Au début de lapprentissage. Au début de lapprentissage. En 2 ème.Année, avant de commencer le thème de lélectricité, une évaluation diagnostique est nécessaire. En 2 ème.Année, avant de commencer le thème de lélectricité, une évaluation diagnostique est nécessaire. Réalisation dun circuit électrique avec respect des polarités; Réalisation dun circuit électrique avec respect des polarités; Lemplacement des appareils de mesures; Lemplacement des appareils de mesures; La lecture des grandeurs électriques mesurables ( tension et intensité de courant ) La lecture des grandeurs électriques mesurables ( tension et intensité de courant ) La loi dohm; La loi dohm;

24 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Au moment de lapprentissage. Au moment de lapprentissage. En 2 ème.année toujours. En 2 ème.année toujours. Avant de traiter le théorème des moments, il faut faire une évaluation diagnostique sur. Avant de traiter le théorème des moments, il faut faire une évaluation diagnostique sur. Représentation des vecteurs force; Représentation des vecteurs force; Identification de laxe de rotation; Identification de laxe de rotation; Identification de la distance d; Identification de la distance d; Nécessité dune orientation de la rotation; Nécessité dune orientation de la rotation; ( le moment dune force par rapport à un axe de rotation est une grandeur algébrique ) ( le moment dune force par rapport à un axe de rotation est une grandeur algébrique ) Exprimer le moment dune force. Exprimer le moment dune force.

25 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe A la fin de lapprentissage A la fin de lapprentissage Il faut vérifier le degré dacquisition des connaissances par les élèves et le processus datteinte de ces connaissances. Il faut vérifier le degré dacquisition des connaissances par les élèves et le processus datteinte de ces connaissances. Lélève nest plus là pour seulement apprendre, mais, aussi et surtout pour comprendre ce quil apprend par lui-même. Lélève nest plus là pour seulement apprendre, mais, aussi et surtout pour comprendre ce quil apprend par lui-même.

26 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation au service de la pédagogie et de la didactique Pourquoi évaluer? Pourquoi évaluer? Quel type de décision doit-on prendre au terme de lévaluation? Quel type de décision doit-on prendre au terme de lévaluation? Quels objectifs évaluer? Quels objectifs évaluer? Quelle est la pertinence, la fidélité et la validité des critères et des indicateurs? Quelle est la pertinence, la fidélité et la validité des critères et des indicateurs? Évaluer qui, évaluer quoi? Évaluer qui, évaluer quoi?

27 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Statut de lerreur

28 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lerreur nest pas seulement leffet de lignorance, de lincertitude, du hasard, mais, leffet dune connaissance antérieure qui avait son intérêt, ses succès, et qui maintenant, se révèle fausse ou simplement inadaptée

29 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Les erreurs commises par les élèves, ne sont ni répréhensibles ( qui mérite dêtre blâmer ),ni immorales, ni des manifestations pathologiques, mais quelles font partie dun processus normal dapprentissage Les erreurs commises par les élèves, ne sont ni répréhensibles ( qui mérite dêtre blâmer ),ni immorales, ni des manifestations pathologiques, mais quelles font partie dun processus normal dapprentissage

30 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Les erreurs Indices dapprentissage, signes de besoin. Indices dapprentissage, signes de besoin. Elles constituent une composante nécessaire du processus dapprentissage lui- même. Elles constituent une composante nécessaire du processus dapprentissage lui- même.

31 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Ce sont les erreurs qui témoignent de la possession incomplète dun savoir Ce sont les erreurs qui témoignent de la possession incomplète dun savoir

32 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation est alors un processus de régulation

33 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe définition La régulation est un processus qui permet à un système de se maintenir en état déquilibre; elle suppose une circulation de linformation et une adaptation aux pressions de lenvironnement (ajustement; adaptation; mise au point; réglage etc.) La régulation est un processus qui permet à un système de se maintenir en état déquilibre; elle suppose une circulation de linformation et une adaptation aux pressions de lenvironnement (ajustement; adaptation; mise au point; réglage etc.)

34 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Évaluer…..pour réguler quoi? Lévaluation régulatrice ou de régulation. Lévaluation fait partie intégrante de lacte denseignement. Elle a pour but de déceler chez lélève, en cours de formation, les difficultés dapprentissage et connaître la nature de ces difficultés, den informer lenseignant et lélève afin quils puissent établir des stratégies pour remédier et aplanir ( ajuster ) ces difficultés Lévaluation fait partie intégrante de lacte denseignement. Elle a pour but de déceler chez lélève, en cours de formation, les difficultés dapprentissage et connaître la nature de ces difficultés, den informer lenseignant et lélève afin quils puissent établir des stratégies pour remédier et aplanir ( ajuster ) ces difficultés

35 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Lévaluation de régulation peut être interactive, rétroactive et proactive

36 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe La régulation interactive Spontanée et immédiate se fait au cours de la séance dapprentissage, le professeur intervient pour répondre à des besoins créés par une situation dapprentissage donnée lors des déroulement des activités. Spontanée et immédiate se fait au cours de la séance dapprentissage, le professeur intervient pour répondre à des besoins créés par une situation dapprentissage donnée lors des déroulement des activités.

37 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Exemple Le professeur saperçoit que tel élève a des difficultés à trouver une information et à organiser son travail pour réaliser une tâche donnée, il intervient immédiatement pour lorienter vers les supports et les documents-ressources ou pour laider à trouver une stratégie de travail Le professeur saperçoit que tel élève a des difficultés à trouver une information et à organiser son travail pour réaliser une tâche donnée, il intervient immédiatement pour lorienter vers les supports et les documents-ressources ou pour laider à trouver une stratégie de travail

38 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Régulation rétroactive A la suite dune évaluation et lors des analyses des erreurs, lenseignant enregistre plusieurs lacunes liées à certains savoir et savoir faire non maîtrisés. Il planifie alors des activités de remédiation ciblées et différenciées A la suite dune évaluation et lors des analyses des erreurs, lenseignant enregistre plusieurs lacunes liées à certains savoir et savoir faire non maîtrisés. Il planifie alors des activités de remédiation ciblées et différenciées

39 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Régulation proactive Les résultats dune évaluation renvoient aussi à lenseignant des informations sur ses propres pratiques pédagogiques. Ce qui devrait lamener à réviser celle-ci ainsi que certains choix méthodologiques, à réorienter ses interventions et à ajuster ses stratégies Les résultats dune évaluation renvoient aussi à lenseignant des informations sur ses propres pratiques pédagogiques. Ce qui devrait lamener à réviser celle-ci ainsi que certains choix méthodologiques, à réorienter ses interventions et à ajuster ses stratégies Il faut savoir perdre du temps pour en gagner par la suite

40 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Ce quil faudrait préciser Dans lesprit de la remédiation, on doit éviter,tant que possible, de porter lattention sur les résultats obtenus et planifier une séquence denseignement correctif centré sur lamélioration du produit. Dans lesprit de la remédiation, on doit éviter,tant que possible, de porter lattention sur les résultats obtenus et planifier une séquence denseignement correctif centré sur lamélioration du produit. Linda Allal Linda Allal

41 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Chercher plutôt à se centrer sur lapprentissage lui-même, car ce sont les éléments du processus dapprentissage qui devrait faire lobjet de régulation et non lactivité elle- même, que lélève naura probablement plus à refaire de façon identique. Chercher plutôt à se centrer sur lapprentissage lui-même, car ce sont les éléments du processus dapprentissage qui devrait faire lobjet de régulation et non lactivité elle- même, que lélève naura probablement plus à refaire de façon identique.

42 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Les erreurs des élèves laissent les enseignants réfléchir sur leurs pratiques denseignement (ajuster, rectifier etc. ) - En insistant sur les activités intellectuelles des apprenants. - En abordant lapprentissage en terme dojectif-obstacle et de compétence. - En favorisant les interactions entre apprenants.

43 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Objectif obstacle C est un objectif dont lacquisition permet au sujet de franchir un palier ( échelon ) décisif de progression en modifiant son système de représentation ( reproduction ) et en le faisant accéder( parvenir ) à un niveau supérieur de formulation ( énoncé ) C est un objectif dont lacquisition permet au sujet de franchir un palier ( échelon ) décisif de progression en modifiant son système de représentation ( reproduction ) et en le faisant accéder( parvenir ) à un niveau supérieur de formulation ( énoncé )

44 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Application de lévaluation composition dun énoncé de D.C. ou de synthèse Quel que soit le niveau ou la filière, un devoir de contrôle ou de synthèse est composé: Une partie de chimie; Une partie de chimie; Une partie de physique; Une partie de physique; Chaque partie comportera 2 exercices

45 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe On évalue des capacités Les capacités Capacité A1 Capacité A2 Capacité B Capacité C1

46 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Identification des capacités Capacité A 1 Posséder des connaissances scientifiques spécifiques aux sc. phy. Capacité A 2 Posséder des connaissances de savoir- faire spécifiques aux sc. phy. Capacité B Utiliser des connaissances et des savoir- faire non spécifiques aux sc.phy. Capacité C 1 Pratiquer la démarche scientifique dans une situation proche dune situation connue

47 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Répartition des capacités Capacités visées A1A1A1A1 A2A2A2A2B C1C1C1C1 pourcentage 20% à 30% 40% à 50% 10% à 20%

48 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Examen des travaux pratiques On vise lévaluation du savoir-faire de lélève et la démarche scientifique quil préconise dans lexploitation des observations et des mesures faites lors dune manipulation On vise lévaluation du savoir-faire de lélève et la démarche scientifique quil préconise dans lexploitation des observations et des mesures faites lors dune manipulation Chaque élève est appelé à travailler sur un sujet tiré au sort

49 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Ingénierie délaboration dun devoir Fixer les objectifs à évaluer et les expliciter sous forme de capacités; Fixer les objectifs à évaluer et les expliciter sous forme de capacités; Concevoir le sujet à partir de situations liées au vécu quotidien ou à des activités expérimentales réalisées en classe; Concevoir le sujet à partir de situations liées au vécu quotidien ou à des activités expérimentales réalisées en classe; Veiller à ce que lépreuve soit empreinte de rigueur ( exactitude ) scientifique; Veiller à ce que lépreuve soit empreinte de rigueur ( exactitude ) scientifique; Poser les questions par ordre de difficulté croissante ( du simple au compliqué ); Poser les questions par ordre de difficulté croissante ( du simple au compliqué );

50 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Éviter de poser plus dune question traitant un même objectif; Éviter de poser plus dune question traitant un même objectif; Veiller à la clarté de la formulation dune question en vue déviter tout risque déquivoque. Veiller à la clarté de la formulation dune question en vue déviter tout risque déquivoque. Exemple Exemple Compléter la phrase suivante: La matière est……………., sa division est……….. On compare les 2 réponses suivantes. La matière est discontinue, sa division est limitée. La matière est divisible, sa division est finie. On peut avoir dautres réponses

51 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Rédiger une solution détaillée de lépreuve en vue de se rendre compte : Rédiger une solution détaillée de lépreuve en vue de se rendre compte : Des difficultés quelle présente; Des difficultés quelle présente; De lhoraire indispensable à la résolution; De lhoraire indispensable à la résolution; Des différences entre les élèves; Des différences entre les élèves; Utiliser un langage et une terminologie aux quels les élèves sont habitués. Utiliser un langage et une terminologie aux quels les élèves sont habitués. Respecter les conventions internationale dans lécriture des symboles et des unités. Respecter les conventions internationale dans lécriture des symboles et des unités. Étudier lopportunité dintroduire les données nécessaires à la résolution, les valeurs numériques choisies doivent être vraisemblables Étudier lopportunité dintroduire les données nécessaires à la résolution, les valeurs numériques choisies doivent être vraisemblables

52 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe Les consignes et les valeurs des constantes physiques nécessaire à la résolution doivent être indiquées avant ou après les énoncés. Les schémas doivent être conforme à la réalité et respectent les conventions de normalisation. Dans le cas où lépreuve comporte des Q.C.M., des textes lacunaires ( inachevé, imprécis etc.), des questions du types vrais ou faux, des schémas à compléter; Elle doit être sur une feuille séparée à remplir et à rendre par lélève. Lépreuve doit comporter: le barème, les types de capacités à évaluer ainsi que la durée.

53 Un modèle de présentation dun devoir Nom de létablissement Devoir de synthèse ou de contrôle MatièreprofesseurDurée………Date……..Classe……… barème capacité Chimie ( ……points ) Exercice n°1 ( ……points ) Exercice n°2 ( …..points ) Physique (……points) Exercice n°1 ( ……points ) Exercice n°2 ( …..points )

54 formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe


Télécharger ppt "Formation continue - Béja 7 et 8 avril 2006 B.SOUDA élève inspecteur au cenaffe LINTELLIGENCE DU GROUPE EST BEAUCOUP PLUS IMPORTANTE QUE LINTELLIGENCE."

Présentations similaires


Annonces Google