La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mr G, né en décembre 1937 (75 ans) ATCD : Fracture complexe du bassin en 1959, avec disjonction et rupture de l urètre. sténose urétrale nécessitant des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mr G, né en décembre 1937 (75 ans) ATCD : Fracture complexe du bassin en 1959, avec disjonction et rupture de l urètre. sténose urétrale nécessitant des."— Transcription de la présentation:

1 Mr G, né en décembre 1937 (75 ans) ATCD : Fracture complexe du bassin en 1959, avec disjonction et rupture de l urètre. sténose urétrale nécessitant des dilatations périodiques. A préservé des mictions contrôlées mais dysurique (mictions aidées par poussée abdominale) Psychose maniaco-dépressive ttt par Lithium depuis 1980 Début de démence

2 Août 2008 : CHU Rennes Chute, tétraplégie C4 incomplète AIS D (syndrome de Schneider sur canal cervical étroit) Laminectomie C4-C5-C6 Pose d un cystocath sur rétention+ ATCD sténose Escarre sacrée Transfert en MPR à Ivry Transfert MPR Nantes Novembre 2008 Chirurgie escarre sacrée : Lambeau Gd fessier Mars 2009 Récupération progressive motricité permettant reprise marche sur courtes distances, autonome pour prise de repas toilette du haut. Possibilités de prises fines

3 Vesico-sphinctérien : Sensibilité sacrée préservée (tact et piqure) Drainage permanent par cystocathéter Bilan

4 Cystographie antérograde (par cathéter sus-pubien) : opacification urétrale impossible par voie antérograde.

5 L urétrocystographie rétrograde : urètre difficilement visualisable, enchassé dans un cadre osseux ; sténose étendue, légère opacification vésicale visualisable

6 BUD du 25/04/2009

7 BUD du 3/12/2009 (sous ditropan ® 3cp/jour)

8 Uroscanner : pas de dilatation, pas de lithiase Endoscopie urétrale au fibroscope: sténose infranchissable de l'urètre membraneux.. Conclusions (L Le Normand) : Impossibilité de traiter cette sténose étendue de l'urètre. Indication d'un Mitrofanoff pour le sevrer de son cystocath à demeure à discuter… Sortie le 11 septembre 2009 : Maintien du cystocath compte tenu des troubles cognitifs

9 Cs suivi (J Rome-Saulnier) nov 2011 Changements cystocath réalisés par le Dr DIBBO (Ploermel), contrôle écho récent RAS… PB Infections urinaires fréquentes, 1 hospit en MCO (IU fébrile) Bouchage récurrent du cystocath, avec rapprochement des changements, recours réguliers en urgence à IDE ou médecins…Complications telles que ne font plus de déplacements >2j chez leurs enfants…

10 Propositions? Maintien du cystocath? Prévention des complications infectieuses? Cystostomie continente ? Pb des troubles cognitifs (modérés mais compatibilité ASI?, pathologie démentielle potentiellement évolutive) BRICKER ? Avis du staff : réévaluer sur le plan cognitif, et accompagnement par épouse. Réévaluer lurètre


Télécharger ppt "Mr G, né en décembre 1937 (75 ans) ATCD : Fracture complexe du bassin en 1959, avec disjonction et rupture de l urètre. sténose urétrale nécessitant des."

Présentations similaires


Annonces Google