La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Peut-on, doit-on former à enseigner en école(s) rurale(s) ? Une formation à la hauteur des enjeux… Dans le contexte de la masterisation « Réussir aussi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Peut-on, doit-on former à enseigner en école(s) rurale(s) ? Une formation à la hauteur des enjeux… Dans le contexte de la masterisation « Réussir aussi."— Transcription de la présentation:

1 « Peut-on, doit-on former à enseigner en école(s) rurale(s) ? Une formation à la hauteur des enjeux… Dans le contexte de la masterisation « Réussir aussi à lécole rurale. » F.N.E.R. Clermont-Ferrand 2009 Anne Bouju-Goujon MCF Sciences de lEducation IUFM Centre Val de Loire Université dOrléans

2 Anne Bouju FNER 2009 Information à propos de la masterisation Sur le site de lIUFM Centre Val de Loire Cliquer sur « Journée Formation de formateurs du 4 novembre » Rappel des derniers textes : Circulaire Hetzel du 5 juin 2009 Circulaire Hetzel du 14 mai Décret n°2009 – 917 du : conditions daccès au corps des Professeurs des Ecoles (…) Extrait du B.O. n°31 du 27 août 2009 sur les stages Rapport Filâtre Rapport Marois Synthèse des états généraux du

3 Anne Bouju FNER 2009 Pour se présenter au concours : Avoir un Master 1 ou être inscrit en Master 2 (avec mesures transitoires pour 2010) Pour être titularisé : Obtenir le Master (1 et 2) Avoir le concours Etre titularisé par l'I.A.

4 Anne Bouju FNER 2009 M 1 : avec stage d'observation et de pratique accompagnée 108 heures moins de 40 jours, 2 par classe M2 : stages en responsabilité 108 heures, rémunérés donc quantifiés (répartition par académie) En M2, l'évaluation du stage fait partie de la validation master. Question de l'organisation des stages Question de l'organisation de l'année (cours, stage, préparation, mémoire... )

5 Anne Bouju FNER 2009 Date des épreuves pendant l'année de M 2 Le principe de l'alternance ? La diversité des intervenants ? Articulation avec la recherche ? Renouvellement des concours ? Le référentiel de compétences de 2006 ? Rapport Marois : « L'intérêt de l'élève conduit (...) à ne pas retenir des solutions qui feraient se succéder trop d'intervenants dans une même classe »

6 Anne Bouju FNER 2009 Articulation masters /concours : qui valide quoi ? (vérifier différemment les mêmes compétences ?) Doit permettre des réorientations Recrutement reflétant la diversité sociale de la population, un recrutement ouvert permettant l'accès de tous à la profession enseignante ?

7 Anne Bouju FNER 2009 Dans ce contexte... Doit-on former à l'école rurale ?. Non car : « Rien ne vaut le terrain » « On se forme sur le tas quand on y est. » « du compagnonnage suffit. »... ou. Oui car....

8 Anne Bouju FNER 2009 Oui car... Les étudiants et stagiaires sont demandeurs. Leur première nomination, souvent en rural, les inquiète... exemples des collègues qui arrivent sur les plateaux du Puy de Dôme, de l'Ardèche... Demandeurs de connaître la diversité des pratiques pédagogiques, les expériences, ce qui existe...

9 Anne Bouju FNER 2009 OUI parce que 25% des élèves sont scolarisés en mieu rural Oui parce que dans certains départements, les écoles rurales sont très très nombreuses. Oui car l'éloignement des écoles, les faibles densités concernent de nombreuses écoles.

10 Anne Bouju FNER 2009 OUI CAR il s'y passe des choses intéressantes du point de vue des liens écoles et territoires du point de vue des pratiques pédagogiques Du point de la prise en compte de l'enfant Oui car ce sont des écoles de proximité

11 Anne Bouju FNER 2009 OUI CAR le cahier des charges de la formation des maîtres nous y incite Cf cahier des charges 10 compétences qui peuvent renvoyer à la diversité des territoires.

12 Anne Bouju FNER 2009 Cahier des charges national de la formation C 1 : Agir en fonctionnaire de l'Etat et de façon éthique et responsable C2 : Maîtriser la langue française pour enseigner et communiquer C3 : Maîtriser les disciplines et avoir une bonne culture générale C4 : Concevoir et mettre en oeuvre son enseignement C5 : Organiser le travail de la classe C 6 : Prendre en compte la diversité des élèves C7 : Evaluer les élèves C 8 : Maîtriser les T.I.C.E. C 9 : Travailler en équipe et coopérer avec les partenaires de l'école C 10 : Se former et innover

13 Anne Bouju FNER 2009 MAQUETTE PE 2 IUFM Centre Val de Loire UE 4 : Cadres théoriques et méthodologiques pour apprendre à évaluer les élèves, prendre en compte leur diversité, différencier son action pédagogique, repérer et traiter les difficultés d'apprentissage des élèves EC1 : La problématique de l'évaluation. EC 2 : La diversité au sein du groupe classe EC 3 : La diversité des élèves et des contextes : spécificités de territoires et de publics, trois exemples : l'éducation prioritaire, les enfants nouvellement arrivés en France, les enfants du voyage.

14 Anne Bouju FNER 2009 En termes de compétences C 6 Prendre en compte la diversité des élèves Agir en fonctionnaire et de façon éthique et responsable Concevoir et mettre en œuvre son enseignement Organiser le travail de la classe Evaluer les élèves Travailler en équipe et coopérer avec les parents et les partenaires de lécole.

15 Anne Bouju FNER 2009 Diversité Sociale et culturelle Dans le rapport au savoir, sens de lécole, mobilisation scolaire Des parcours scolaires. Redoublants, en réussite, en difficulté scolaire, intellectuellement précoces… Des territoires Dans les rythmes dapprentissage, dans les modes de raisonnement Dans le développement psychoaffectif, Dans le rapport à la Loi, les règles du vivre- ensemble Source : Anne Bouju-Goujon MCF Sciences de lEducation

16 Anne Bouju FNER 2009 Diversité Des territoires Aujourdhui : - >Les espaces ruraux -> Léducation prioritaire -> Les élèves non francophones et/ou nouvellement arrivés en France (C.A.S.N.A.V.) Les écoles

17 Anne Bouju FNER 2009 Si oui... Parce qu'elle a des spécificités...

18 Anne Bouju FNER 2009 La taille des structures La diversité des structures : des classes uniques, des regroupements pédagogiques, dispersés, concentrés..., des écoles complètes à plusieurs cours par classe Son isolement / du fonctionnement en réseau De l'espace : dans l'école et autour de l'école Le multiâge Une relation directe avec les familles et les élus « Des laboratoires d'innovation pédagogique »(B. Collot) La question de la distance entre le lieu de travail de l'enseignant et son domicile, ses autres lieux de vie. Une école qui pose des questions, qui préoccupe les futurs enseignants pour leur première nomination.

19 Anne Bouju FNER 2009 Des modalités et des contenus de formation.

20 Anne Bouju FNER 2009 Une formation qui s'inscrirait dans la durée Une formation qui soit assurée par une diversité de formateurs : dont les enseignants... (une formation professionnelle par des professionnels) Une formation qui articule résultats de recherche et pratiques professionnelles Une formation qui part des représentations des étudiants ou des stagiaires.

21 Anne Bouju FNER 2009 Ecoles et territoires ? Ecoles rurales ? Espaces ruraux ? Qu'est-ce que cela évoque pour vous ? Comment pourriez-vous définir lécole rurale ?

22 Anne Bouju FNER 2009 Différent d'un livre de recettes -> travail sur la posture professionnelle, les valeurs, la place et la conception de l'élève... Analyse de pratiques, prise de recul, se voir agir... Avoir un propos nuancé de professionnel Mettre en contact, faire connaître..; Mutualiser, coopérer... Lire le territoire...

23 Anne Bouju FNER 2009 Sur les contenus. Si on entre par le territoire : Décentralisation, textes officiels et applications locales... Les territoires ruraux : qu'est-ce que cela signifie aujourd'hui ? La notion de service public ? Des trajectoires d'élèves spécifiques ? Des demandes de parents particulières ? Lire le territoire où s'inscrit l'école...

24 Anne Bouju FNER 2009 En faisant connaître et en s'appuyant sur les travaux de recherche qui existent. Observatoire Education et Territoires, DEP IREDU etc Les écrits de Bernard Collot Des travaux des uns et des autres Les réseaux existants Entrée parfois difficile, thèmes qui ne sont pas dans les préoccupations de départ...

25 Anne Bouju FNER 2009 Davantage dans leurs demandes de départ Avec une entrée pédagogique : Les écoles rurales : des laboratoires d'innovation pédagogique.

26 Anne Bouju FNER 2009 Ou en s'éloignant un peu pour y revenir en abordant... Principe d'éducabilité Les invariants de la motivation La notion d'estime de soi L'évaluation La « gestion de la classe » Les relations aux familles La place de l'élève 1/3 d'observation...

27 Anne Bouju FNER 2009 Le droit à l'erreur. La place de l'erreur dans la classe La place de la difficulté La mutualisation d'outils Les échanges de pratiques

28 Anne Bouju FNER 2009 Donc on a de quoi faire pour construire une formation qui sensibilise, prépare, aide... accompagne les enseignants des écoles rurales. 1-Une école située dans une commune rurale. 2-Des écoles de petite taille, encore nombreuses, mais beaucoup moins quauparavant. Etat des lieux, mise en perspective dans le temps, évolution du maillage des écoles, diversité des structures actuelles 3-Des écoles où les élèves réussissent aussi bien voire mieux quailleurs. 4-Des écoles dans lesquelles les enseignants et les élus ont un rôle croissant et déterminant à l'échelle communale mais aussi de plus en plus intercommunale.

29 Anne Bouju FNER Des laboratoires dinnovation pédagogique Utilisation de lespace, multiâge, utilisation des nouvelles technologies de communication, travail en réseau… 6-Des écoles de proximité appréciées des familles, Avec une grande complexité des représentations des familles Attentes et critères dévaluation de lécole par les familles : limportance du discours de lenseignant. Limage de lécole se construit dans le territoire. Cf schéma suivant

30 Anne Bouju FNER 2009 Source : Anne Bouju-Goujon MCF Sciences de lEducation

31 Anne Bouju FNER 2009 DONC ENSEIGNER EN MILIEU RURAL SIGNIFIE : Etre capable de : - Décrire en professionnel, sans préjugés, sans se fier aux apparences, la diversité des élèves, un élève en particulier ou un territoire. Diversité ne renvoie pas directement à difficultés scolaires. Elle est variée. De la diversité ressentie comme un problème à une conception de la diversité comme une richesse inhérente à tout groupe humain. Interroger vos représentations de la diversité des élèves, du rôle du professeur des écoles en milieu rural Respecter le principe déducabilité (P. Meirieu) : les trajectoires scolaires ne sont pas linéaires. Attention aux propos qui estiment les capacités de lélève et qui préjugent de son avenir, notamment pour les familles. - Différencier ce qui est visible et la réalité objective des situations des élèves, les caractériser en professionnel enseignant. - Une spécificté dun élève ne doit pas tenir lieu dexplication unique dun échec ou dune difficulté. - Vos attentes explicitées aux élèves pour que chacun puisse se situer, avec ses spécificités.

32 Anne Bouju FNER 2009 OBJECTIFS Au-delà de vos représentations et de vos parcours personnels (dont il s'agit de prendre conscience), il s'agit de : Construire un regard professionnel sur ce lien écoles/territoires. Se familiariser avec des résultats de recherche qui traitent de ces questions Comprendre les enjeux (notamment dans les relations avec les familles) Développer des compétences professionnelles : savoir lire le territoire où s'inscrit notre action professionnelle pour ajuster nos pratiques dans la classe et dans l'école. ----> Construire une posture professionnelle.

33 Anne Bouju FNER 2009 Merci de votre attention et de votre participation.


Télécharger ppt "« Peut-on, doit-on former à enseigner en école(s) rurale(s) ? Une formation à la hauteur des enjeux… Dans le contexte de la masterisation « Réussir aussi."

Présentations similaires


Annonces Google