La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Léducation inclusive entre orientation internationale et contextes nationaux Éric PLAISANCE Université Paris Descartes Centre de recherche sur les liens.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Léducation inclusive entre orientation internationale et contextes nationaux Éric PLAISANCE Université Paris Descartes Centre de recherche sur les liens."— Transcription de la présentation:

1 Léducation inclusive entre orientation internationale et contextes nationaux Éric PLAISANCE Université Paris Descartes Centre de recherche sur les liens sociaux

2 Orientation internationale Nouvelles notions : éducation inclusive, école inclusive, inclusion sociale…= nouveaux slogans, « mots valises » ? Ou leviers d action ? Organisations internationales et nouvelles expertises : UNESCO (Salamanque 1994), OCDE, Agence Européenne… Diffusion mondiale et ambiguïtés

3 Inclusion et droits de lhomme Convention ONU relative aux droits des personnes handicapées (2006) Article 24 (2) : « … Les États parties veillent à ce que : a) Les personnes handicapées ne soient pas exclues, sur le fondement de leur handicap, du système denseignement général… »

4 Inclusion et droits de lhomme Commission européenne : document 2007 « Linclusion des personnes handicapées. La stratégie de lEurope en matière dégalité des chances » « La commission européenne contribue à encourager linclusion denfants handicapés dans lenseignement ordinaire »

5 Les besoins éducatifs particuliers Liens entre la notion déducation inclusive et lexpression issue de langlais : « special educational need » Angleterre : Rapport Warnock 1978 Education Act 1981 Analyses par Sally Tomlinson, Felicity Armstrong etc…Réévaluations critiques : nouvelles catégorisations par les BEP ?

6 Hypothèse de base Léducation inclusive, nouveau référentiel daction publique ? Revendication militante ? Elle ne va pas de soi, elle est un nouveau défi, qui demande la clarification des concepts et de nos moyens daction pour transformer les écoles et changer les regards sur les différences. Elle est une construction, un processus et non donnée a priori.

7 Déconstruire les évidences : quelle inclusion ? Quelle étymologie ? Le latin « claudere » et ses dérivés : claustra; cloître = Fermetures? Analyses critiques : - Les risques dexclusion à lintérieur dun lieu dinclusion : les « exclus de lintérieur » (Bourdieu) -La notion dexclusion = notion piège. Un autre modèle théorique : affiliation / désaffiliation comme processus (Castel)

8 Analyse sociologique des inégalités scolaires chez Bourdieu « lécole exclut, comme toujours, mais elle exclut désormais de façon continue, à tous les niveaux du cursus (…) et elle garde en son sein ceux quelle exclut, se contentant de les reléguer dans des filières plus ou moins dévalorisées » Pierre Bourdieu et Patrick Champagne in : La misère du monde, Seuil, 1993.

9 Lexclusion = notion piège? Laffiliation », autre modèle théorique chez Robert Castel - Association travail stable + insertion relationnelle = zone dintégration - Absence ou précarité de travail + isolement relationnel = zone de désaffiliation « Il sagit moins de placer les individus dans ces « zones » que déclairer les processus qui les font transiter de lune à lautre…» (Les métamorphoses de la question sociale…, p.14)

10 De léducation spéciale à léducation inclusive, quels chemins ? Trois phases (Clough, Rodrigues) : Éducation spéciale(modèle du déficit) Éducation intégrative (modèle évolutif des capacités : lenfant « intégrable » ) Éducation inclusive (modèle des besoins éducatifs particuliers et revendication des droits de tous )

11 Débats actuels Dépassement de la notion traditionnelle du handicap (déficience, altération…) vers un modèle interactif de compréhension (la personne et son milieu de vie) Vers le devenir de la personne et son projet de vie Vers le parcours de formation et le droit au savoir pour tous

12 Handicap ou situation de handicap ? Georges Canguilhem : Le normal et le pathologique (PUF, 1966) : « Avec une infirmité comme lastigmatisme ou la myopie on serait normal dans une société agricole ou pastorale, mais on est anormal dans la marine ou dans laviation. » Daniel Hameline : « Tout normal est un rescapé provisoire de la différence » Situation de handicap = produit de 2 facteurs, la personne et les « barrières environnementales…»

13 Convention internationale des droits des personnes handicapées Préambule : « Le handicap résulte de linteraction entre des personnes présentant des incapacités et les barrières comportementales et environnementales qui font obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de légalité avec les autres »

14 Autrement capables Contre tout réductionnisme au « handicap » = « autrement capables » et autres créativités «…reconnaître lincroyable créativité et la diversité des modes de compensation de la vulnérabilité ontologique des êtres humains. Lenjeu est denrichir les possibilités du vivre ensemble des êtres humains.» (Patrick Fougeyrollas, Le funambule, le fil et la toile, Université Laval, 2010)

15 Quelles transformations, quelles actions ? « Désinstitutionnalisation » ?? Ou plutôt transformation des institutions = vers un travail en réseau et le développement des « services » Revalorisation et transformation des professions = vers des cultures partagées Une orientation daction : laccessibilité universelle

16 Enquêtes de terrain en Europe -Léducation de la petite enfance dans les situations inclusives : Allemagne, France, Hongrie, Portugal, Suède (projet Comenius) -Question : quels aspects pédagogiques facilitent la coéducation et linclusion denfants avec besoins particuliers ? -Principe : adapter les institutions et les pratiques et non chercher à adapter lenfant

17 Modalités des enquêtes Modalités : enquêtes par observations et vidéos, interviews des professionnels, visites des institutions dans chaque pays… Echanges réguliers entre les équipes, visites des institutions, débats ave les professionnels Diversités des modèles pédagogiques selon les pays (exemples de contrastes de cultures) Cependant, principe commun de laccueil de la diversité et de la construction du lien social

18 Conclusions communes des enquêtes européennes Suggestions pratiques : -articulation entre activités collectives et aides individualisées aux enfants avec besoins particuliers -appui du cadre institutionnel, travail en équipe et collaborations -rôle de lespace permettant la flexibilité daction -réseaux de coopération avec lextérieur, dont services spécialisés

19 Conclusion générale Dépasser le moralisme abstrait de linclusion pour définir des pratiques Léducation inclusive nécessite lengagement et linventivité des équipes et de chacun Promouvoir des cultures partagées (Revue Reliance, 2008, n°27)

20 Références PLAISANCE Éric, Autrement capables. École, emploi, société : pour linclusion des personnes handicapées. Paris, Autrement, 2009 (collection Mutations n°255). KRON Maria, PLAISANCE Éric (ed.), Grandir ensemble, Léducation inclusive dès la petite enfance, Suresnes, INSHEA, BENOIT Hervé, PLAISANCE Éric (ed.), Léducation inclusive en France et dans le monde, Hors série n°5 de La nouvelle revue de l adaptation et de la scolarisation, Suresnes, INSHEA, 2009.

21 Extrait dinterview «Linclusion totale ? Oui, certains enfants pourraient rester toute la journée en classes ordinaires et donc il y a la possibilité de basculer de lintégration à linclusion, mais il faut dabord passer par lintégration pour aboutir à linclusion. La nécessité, cest laccord de léquipe et de la direction de létablissement» (un enseignant spécialisé)


Télécharger ppt "Léducation inclusive entre orientation internationale et contextes nationaux Éric PLAISANCE Université Paris Descartes Centre de recherche sur les liens."

Présentations similaires


Annonces Google