La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Troubles psychiatriques Dr Laurence Petit EMGE – Hôpital Bretonneau

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Troubles psychiatriques Dr Laurence Petit EMGE – Hôpital Bretonneau"— Transcription de la présentation:

1 Troubles psychiatriques Dr Laurence Petit EMGE – Hôpital Bretonneau

2 Généralités Antécédents psychiatriques anciens (schizophrénie et psychoses chroniques, troubles de lhumeur, troubles de la personnalité) Pathologies psychiatriques dapparition tardive (PHC, alcoolismes tardifs …) Pathologies neurologiques avec symptomatologie psychiatrique

3 Particularités de la personne âgée Capacités dadaptation diminuées Propension à délirer plus importante Problématiques centrées sur les pertes Diminution de lautonomie psycho-sociale Atteintes sensorielles Comorbidités somatiques +/- invalidantes Vieillissement cérébral

4 En institution Nécessité de régression dans une acceptation passive, tolérance/ frustration Contraintes institutionnelles Facteurs anxiogènes multiples Institution dépersonnalisante (le cadre, les horaires, labsence dintimité, cohabitation …)

5 Troubles psychiatriques chez les résidents âgés Les personnalités pathologiques Les maladies psychiatriques

6 Personnalités pathologiques

7 La personnalité Plusieurs modèles (psychanalytique, tempérament/caractère, bio-psycho- social…) Description à laide de traits de personnalité Un ensemble stable de traits de personnalité qui se construit depuis lenfance Ensemble des stratégies à visée défensive et adaptative

8 Exemples de personnalité pathologique Personnalité paranoïaque (rigidité, méfiance) Personnalité histrionique (théâtralité) Personnalité narcissique (égocentrisme) (12 personnalités pathologiques décrites dans la classification internationale des troubles mentaux- DSMIV)

9 Conséquences Renforcement (narcissique… ou minoration (psychopathe…) des troubles avec lavancée en âge Le contexte et lenvironnement : mise à lépreuve Anosognosie fréquente

10 Troubles psychotiques

11 Troubles de la conscience de soi Hallucinations Délires/ idées délirantes Syndrome dyséxécutif Bizarrerie Troubles de la relation (contact difficile) Difficulté dadhésion aux soins/ anososgnosie

12 Troubles psychotiques Capacités dadaptation faibles Capacités de socialisation altérées Conflits et frustrations générateurs dangoisse Perceptions altérées

13 Troubles psychotiques Ce sont des maladies chroniques Mode évolutif fait daccalmies et de décompensations Nécessité dune prise en charge au long cours et dun traitement au long cours

14 Conséquences Conduites agies/ défaut de verbalisation Relations familiales particulières (fusionnelles) Relations duelles parfois difficiles Réceptif au cadre et à lautorité

15 Chez le résident psychotique Savoir écouter le résident délirant, sans avaliser mais sans infirmer brutalement Sadapter au délire Savoir respecter quelques symptômes Créer une relation de confiance/ notion de référent Éviter les comportements intrusifs

16 Conclusion Linstitution doit avoir un rôle contenant et sécurisant Toute décompensation peut être le signe dune souffrance


Télécharger ppt "Troubles psychiatriques Dr Laurence Petit EMGE – Hôpital Bretonneau"

Présentations similaires


Annonces Google