La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Exemple de la personnalité Histrionique. Personnalité Ce quil y a de permanent et stable dans le fonctionnement psychologique Intégration dynamique des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Exemple de la personnalité Histrionique. Personnalité Ce quil y a de permanent et stable dans le fonctionnement psychologique Intégration dynamique des."— Transcription de la présentation:

1 Exemple de la personnalité Histrionique

2 Personnalité Ce quil y a de permanent et stable dans le fonctionnement psychologique Intégration dynamique des aspects: -Cognitifs -Pulsionnels -Volitionels -Affectifs

3 Personnalité, caractère et tempérament Personnalité Structure profonde de lorganisation psychique du sujet Hypothèse explicatives psychanalytiques Caractère Ensemble des traits observables traduisant lémanation de la personnalité dans la vie relationnelle Hypothèses explicatives comportementales Tempérament Expression biologique des facteurs de la personnalité Hypothèses génétiques et neurobiologiques

4 Critères généraux des troubles de la personnalité, DSM IV (1) Modalités durable de lexpérience vécue et des conduites qui dévie notablement de ce qui est attendu dans la culture de lindividu. Cette déviation est manifeste dans au moins deux des domaines suivants : La cognition (perception et vision de soi-même, dautrui et des évènements) Laffectivité (la diversité, lintensité, la labilité et ladéquation de la réponse émotionnelle) Le fonctionnement interpersonnel Le contrôle des impulsions

5 Critères généraux des troubles de la personnalité, DSM IV (2) Ces modalités durables sont rigides et envahissent des situations personnelles et sociales très diverses Ce mode durable entraîne une souffrance cliniquement significative ou une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans dautres domaines importants Ce mode est stable et prolongé et ses premières manifestations sont décelables au plus tard à ladolescence ou au début de lâge adulte

6 Critères généraux des troubles de la personnalité, DSM IV (3) Ce tableau nest pas mieux expliqué par les manifestations ou les conséquences dun autre trouble mental Ce mode durable nest pas dû aux effets physiologiques directs dune substance (p. ex. drogue donnant lieu à un abus ou un médicament) ou une affection médicale générale (p. ex. un traumatisme crânien)

7 Critères généraux des troubles de la personnalité, DSM IV (3) Cluster A Personnalités du registre psychotique : Personnalité paranoïaque – F 60.0 [301.0] Personnalité schizoïde – F 60.1 [301.20] Personnalité schizotypique – F 21.1 [301.22]

8 Critères généraux des troubles de la personnalité, DSM IV (4) Cluster B Troubles du caractère marqués par lextraversion : Personnalité antisociale – F 60.2 [301.7] Personnalité borderline – F [301.83] Personnalité histrionique – F 60.4 [301.50] Personnalité narcissique – F 60.8 [301.81]

9 Critères généraux des troubles de la personnalité, DSM IV (5) Cluster C Trouble de la personnalité caractérisé par linhibition et lanxiété : Personnalité évitante – F 60.6 [301.82] Personnalité dépendante – F 60.7 [301.6] Personnalité obsessionnelle-compulsive – F 60.5 [301.4] Troubles de la personnalité non spécifié – F 60.9 [301.9]

10 Lhystérie a été démembrée dans le DSM IV On la retrouve sous 3 rubriques: La personnalité histrionique Les troubles somatoformes Le trouble de conversion

11 Personnalité Histrionique Traits essentiels: Deux axes: Histrionisme et passivité/dépendance Théâtralisme Hyperémotivité Dépendance affective Rapports affectifs superficiels et labiles Suggestibilité Érotisation des rapports sociaux Troubles sexuels Mythomanie

12 Critères DSM-IV 1.Présentation théâtrale et animée Mal à laise si pas au centre de lattention Aspect charmeur Apprécié au début Apparait dans la relation au médecin

13 2.Attitude provocante Séduction sexuelle inappropriée Sur un large éventail de relations 3.Expression émotionnelle superficielle et labile 4. Utilise son aspect physique pour attirer lattention habillement, maquillage….

14 5. Communication très subjective mais pauvre: Exprime des opinions fortes avec énergie mais sans argumentation détaillée 6. Théâtralisme, dramatisation, exagération de lexpression émotionnelle

15 7. Suggestibilité Opinions influencées par les modes et les autres. Confiance envers les personnes faisant autorité. 8.Considère ses relations plus intimes quelles ne le sont en réalité.

16 Evolution marquée par : -des épisodes de somatisations douloureuses -des conversions somatoformes -des tentatives de suicide

17 Troubles somatoformes Ensemble de symptômes ou plaintes physiques pour lesquels aucune anomalie organique identifiable ne peut être incriminée.

18 Troubles somatoformes Retentissement majeur: Souffrance psychique, altération du fonctionnement socioprofessionnel Non-imputabilité à un autre trouble mental caractérisé ( trouble anxieux, trouble de lhumeur ou délirant)

19 Troubles somatoformes Participation psychologique à létiopathogénie du trouble: trouble de la personnalité sous-jacent, facteurs de stress ou conflits parfois repérables.

20 Trouble de conversion Plusieurs symptômes ou déficits touchant la motricité volontaire ou les fonctions sensitives et sensorielles Suggère une affection neurologique Dits « Pseudo-neurologiques » car SNC intact Ces troubles touchent la vie relationnelle

21 Trouble de conversion Symptômes moteurs: - Abasie - Astasie - Parésie - Contractures musculaires - Dystonie - Tremblements

22 Trouble de conversion Myoclonies Aphonie Diplopie Trouble de la déglutition Sensation de boule dans la gorge Rétention durine Crises épileptoïdes plus rares de nos jours

23 Trouble de conversion Symptômes sensitifs et sensoriels: - perte ou diminution de la sensibilité tactile ou douloureuse - Cécité - Surdité - Pseudo-hallucinations

24 Trouble de conversion Anomalies ou plaintes NE RESPECTENT PAS LES LOIS DE LANATOMIE. Par exemple: un déficit sensitivo-moteur sans territoire dinnervation anatomique retrouvé Les parésies peuvent céder quand lattention est détournée

25 Trouble de conversion La classique « Belle indifférence » Attitude de détachement paradoxal à légard du handicap et de lincertitude face aux troubles. Selon la psychanalyse, permet le « bénéfice primaire »: évacuer une représentation traumatique refoulée.

26 Trouble de conversion Présence de symptômes semblables dans lentourage ou chez le patient. Quête de lattention de lentourage ou médicale Chronologie dapparition: contexte traumatique ou situation de conflit puis apparition du symptôme

27 Trouble de conversion Rôle de la suggestion sur laggravation latténuation des symptômes: spectateurs, afollement, décentrage etc…. Troubles dépressifs associés et troubles de la personnalité sous-jacents

28 Trouble de conversion Sex ratio 2f/1h Bon pronostic si prise en charge précoce Evolution possible vers la chronicisation.


Télécharger ppt "Exemple de la personnalité Histrionique. Personnalité Ce quil y a de permanent et stable dans le fonctionnement psychologique Intégration dynamique des."

Présentations similaires


Annonces Google