La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DE LENFANT A LADULTE LADOLESCENCE: NORMALITE ET PATHOLOGIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DE LENFANT A LADULTE LADOLESCENCE: NORMALITE ET PATHOLOGIE."— Transcription de la présentation:

1 DE LENFANT A LADULTE LADOLESCENCE: NORMALITE ET PATHOLOGIE

2 INTRODUCTION (1) Remise en question du médecin face à ladolescent: Atypicité et labilité des troubles Risque du passage à lacte impulsif Enjeu important: responsabilité dadulte Constatation dune augmentation des demandes de soins Plus de structures? Augmentation de la pathologie ? Plus dattention ?

3 INTRODUCTION (2) Une plus grande attention portée à ladolescent Adolescence interminable… Transformation de la notion de parentalité Evolution globale de la société: « état desprit ado » Pouvoir de fascination Culpabilité

4 PLAN Ladolescence: limites dans le temps Un travail psychique intense La crise dadolescence Adolescence et santé publique Le normal et le pathologique Quand faut-il intervenir ? Différents types dintervention Les moyens thérapeutiques

5 Ladolescence: limites dans le temps Biologiques, sociales et psychologiques Début Critères biologiques précis La puberté Durée allongée « Ladolescence sans fin » « Rites dinitiation disparus » Fin Critères sociaux plus flous: Devenir citoyen Responsable Travailleur Parent

6 Un travail psychique intense (1) Adolescence: exigence de travail psychique Prématuré, concomitant ou interminable par rapport à la puberté biologique Double dimension: Somato-psychique Symbolico-culturelle Nécessité dun travail dintégration de ces données : lado ne peut plus être ni fonctionner comme avant

7 Un travail psychique intense (2) Croissance anatomique Besoin de relations extra-familiales Affirmation de son identité Nécessité de séparation du milieu familial Perte des repères habituels Intensité du vécu pulsionnel Protection des parents Problématique: Autonomisation et dépendance

8 Travail psychique intense (3) Conflictualité: extérieur intérieur Autonomisation et dépendance Excitations pulsionnelles et besoin de maîtrise Problématique du corps: sécrétions hormonales de lesprit: fantasmes oedipiens inconscients Recherche didentité et refus identification Changement didéaux Acquisitions et pertes (deuils) Dans un contexte familial en changement Moins de limites Plus dintimité parents enfants Parents fragilisés (1/2 vie) Intolérance au lien proportionnel au besoin ressenti

9 La crise dadolescence (1) L apparition momentanée et concomitante de multiples et labiles processus dadaptation et de détresse Balancement déséquilibre Acquisitions /excitation /toute-puissance /mégalomanie Pertes /repli /deuil /dépressivité /dépression Labilité des émotions, de lhumeur Recherche déquilibre Reprise des lignes directrices de la petite enfance: mouvements régressifs, conduites de dépendance Défenses psychiques: Manies-phobies-hystérie Intellectualisation Clivage Inhibition –repli Ascétisme-anorexie Comportements de ruptures

10 La crise dadolescence (2) Mobilité Ruptures amnésiques immédiates Tumultes mais Vagues Continuité psychique vite rétablie HETEROGENEITE OU COMPORTEMENT EN MOSAÏQUE Eviter la stigmatisation psychiatrique trop précoce France: 6 millions dado dont 95% se déclarent en bonne santé Risque dempêcher la reconnaissance et le traitement précoce de troubles psychiatriques

11 Adolescence et santé publique Suicides et tentatives 2° cause de mortalité après les accidents de circulation (15-24 ans) 15 % de la mortalité Consommations de produits toxiques Lien entre consommation abusive ou dépendance à lâge adulte et début de consommation à ladolescence Prise de risque et accidents 46,8% des causes de mortalité Violences et conduites transgressives Tranche des ans Adolescents eux-mêmes victimes de violences familiales ou extra-familiales

12 LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE Sens et Fonction du symptôme dans le travail maturatif, dans le contexte environnemental Difficultés : le même comportement « dissonant » (fugue, TS…) Extériorisation momentanée dun état de crise, prélude à une organisation saine et harmonieuse de la personnalité. Premier symptôme extériorisé dune souffrance grave de la personnalité méconnue jusque là. Tenir compte: Du symptôme: son intensité, sa répétition, son exclusivité, caractère très bruyant voire spectaculaire Du fonctionnement psychique sous-jacent Du retentissement: sur le développement, la vie sociale

13 QUAND INTERVENIR ? A EVITER: Intervention intempestive Démission (# abstention) Rôle, positionnement du thérapeute Capacités de ladolescent Qualités de lenvironnement Les événements et hasards heureux

14 COMMENT INTERVENIR ? Abstention délibérée Accompagnement ambulatoire Prise en charge intensive Placement en institution Quand ? Pourquoi ?

15 LES MOYENS THERAPEUTIQUES Thérapies familiales Thérapies de groupes Psychodrame Psychothérapies bi-focales Prescriptions de médicaments


Télécharger ppt "DE LENFANT A LADULTE LADOLESCENCE: NORMALITE ET PATHOLOGIE."

Présentations similaires


Annonces Google