La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait lEducation Nationale?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait lEducation Nationale?"— Transcription de la présentation:

1 TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait lEducation Nationale?

2 TSA et scolarité. Réseau TAP 2 LES RESSOURCES humaines Équipes enseignantes Psychologues scolaires et RASED Conseillers dOrientation Psychologues Infirmières et médecins scolaires Les Enseignants référents

3 TSA et scolarité. Réseau TAP 3 LES NIVEAUX DINTERVENTION OBJECTIFS Orientation pertinente vers les structures extérieures adéquates Accompagnement et aides adaptées à la scolarité Suivi et liens avec les partenaires Formations et information

4 TSA et scolarité. Réseau TAP 4 LES NIVEAUX DINTERVENTION REPÉRAGE: Parents Enseignants: observation en classe, évaluations des acquisitions Psychologues scolaires: observations en groupe et individuelles Infirmiers et médecins scolaires DEPISTAGE Psychologues scolaires: tests spécifiques Santé scolaire: Bilans systématiques (4ans, 6 ans) Élèves repérés: tous niveaux de classe

5 TSA et scolarité. Réseau TAP 5 LES NIVEAUX DINTERVENTION DIAGNOSTIC DE 1 ère INTENTION PSYCHOLOGUES SCOLAIRES, COP: tests psychométriques adaptés à lâge MEDECINS SCOLAIRES: bilans complets: audition, vision, biométrie tests spécifiques / troubles dapprentissage en fonction de lâge

6 TSA et scolarité. Réseau TAP 6 LES NIVEAUX DINTERVENTION ACCOMPAGNEMENT ET AIDE A LA SCOLARITE. PARENTS REEDUCATEURS ET MEDECINS TRAITANTS EQUIPES EDUCATIVES PSYCHOLOGUES SCOLAIRES ET RASED MEDECINS SCOLAIRES, INFIRMIERS ENSEIGNANTS REFERENTS

7 TSA et scolarité. Réseau TAP 7 LES NIVEAUX DINTERVENTION LA FORMATION++ Des médecins EN: initiale et continue Des équipes éducatives

8 TSA et scolarité. Réseau TAP 8 MODES DE SCOLARISATION CLASSES SPECIALISEES SCOLARISATION EN MILIEU ORDINAIRE

9 TSA et scolarité. Réseau TAP 9 CLASSES SPECIALISEES En primaire: CLIS En secondaire: ULIS (ex UPI) TSL Dyspraxie et handicap moteur Troubles cognitifs Handicap visuel Handicap auditif

10 TSA et scolarité. Réseau TAP 10 CLASSES SPÉCIALISÉES LOI du 11 Février 2005 Nécessité de constitution dun dossier pour la CDAPH (MDPH) Enseignant référent et équipe éducative Médecin scolaire Intervenants extérieurs: médecin traitant, rééducateurs Centres référents Dossier soumis à la CDA Propose une orientation Acceptée ou non par la MDPH: notification La décision appartient aux parents

11 TSA et scolarité. Réseau TAP 11 SCOLARITÉ EN MILIEU ORDINAIRE Soit avec dossier MDPH Lenseignant référent rédige un PPS ( projet personnalisé de scolarisation) qui doit être validé par la CDAPH Aides humaines: AVS, SESSAD, rééducations spécialisées sur le temps scolaire Aides matérielles: informatique (fourni par Handiscol)

12 TSA et scolarité. Réseau TAP 12 SCOLARITÉ EN MILIEU ORDINAIRE Soit avec aménagements internes Le médecin scolaire, à la demande des familles, rédige un PAI (projet daccueil individualisé) Et/ou léquipe pédagogique met en place un PPRE (projet personnel de réussite éducative)

13 TSA et scolarité. Réseau TAP 13 Le Projet dAccueil Individualisé Circulaire n° du 8 septembre 2003: Accueil en collectivité des enfants et des adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période Le PAI repose sur une démarche concertée entre les différents acteurs. Il est établi à la demande de la famille par le directeur ou le chef d établissement en concertation étroite avec le médecin scolaire. Il précise les aménagements dans le cadre scolaire, à la restauration et pour le traitement médical.

14 TSA et scolarité. Réseau TAP 14 PAI: points importants Quelques points importants: Doit respecter le secret professionnel Doit respecter le secret professionnel: la pathologie nest pas mentionnée. Seuls lélève et ses parents peuvent lever le secret médical. Peut être modifié en cours dannée si besoin Tous les enseignants de lélève doivent être informés de lexistence du PAI

15 TSA et scolarité. Réseau TAP 15 TSA et PAI : les aménagements possibles Pédagogiques: Aménagement du temps Aides aux apprentissages Spécifiques Environnement: accessibilité, double jeu de livres,… EPS: aménagements spécifiques

16 TSA et scolarité. Réseau TAP 16 PAI et TSA Le médecin rédige en terme de difficultés, suggère des adaptations pédagogiques. Individualisé En lien avec les rééducateurs Les enseignants adaptent. Selon la matière Selon lemploi du temps …

17 TSA et scolarité. Réseau TAP 17 LE PAI (exemple) Eviter la lecture à haute voix

18 TSA et scolarité. Réseau TAP 18 Un commentaire denseignant sur une copie délève dyspraxique

19 TSA et scolarité. Réseau TAP 19

20 TSA et scolarité. Réseau TAP 20

21 TSA et scolarité. Réseau TAP 21 ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DANS LE SECOND DEGRÉ

22 TSA et scolarité. Réseau TAP 22 Elèves « handicapés » = élèves de droit commun mais… Plus grande variété de procédures Plus grand nombre dintervenants Diversité des parcours de formation Adaptation de lenseignement Adaptations des évaluations et des certifications

23 TSA et scolarité. Réseau TAP 23 Types dorientation Prononcée par la CDAPH Établissement médico-social ou de soin ULIS Orientation vers lenseignement adapté (SEGPA, EREA): CDO Orientation en milieu ordinaire: Affelnet

24 TSA et scolarité. Réseau TAP 24 Nécessité de prendre du temps pour construire le meilleur projet possible Projet de vie: lélève et sa famille Compétences: équipe pédagogique Capacités: COP Indications et contre-indications médicales: médecin Faisabilité pédagogique: IEN-ET, IA-IPR

25 TSA et scolarité. Réseau TAP 25 Léquipe de suivi de la scolarisation Doit demander lexpertise du médecin de léducation nationale à chaque palier dorientation (CM2, 4 ème, 3 ème, 2 nde, terminale) Circulaires académiques: Orientation et affectation des élèves handicapés, Contrôle médical en vue de lorientation enseignement technologique, agricole ou professionnel, Orientation et affectation élèves handicapés vers lenseignement supérieur,

26 TSA et scolarité. Réseau TAP 26 ROLE DU MEDECIN Expertise médicale Concertation avec le COP Etablissement de lavis médical dorientation au regard des vœux de lélève Transmission au chef détablissement Transmission des renseignements médicaux confidentiels au médecin départemental/rectoral, en vue de létude du dossier par la commission médicale

27 TSA et scolarité. Réseau TAP 27 Avis médical Pas de contre-indication Contre-indication médicale Travaux réglementés pour les élèves mineurs Possibilités dadaptation (enseignement, poste de travail, examens) Indication médicale = priorité Liée à la formation Liée à létablissement

28 TSA et scolarité. Réseau TAP 28 La commission médicale Présidée par le DASEN Peut: Refuser un vœu: contre-indication « forcer » un vœu: peu dorientations possibles en raison de nombreuses contre- indications. Proposer un bonus « modulable » Transmet au service de scolarité, qui saisit le bonus dans Affelnet

29 TSA et scolarité. Réseau TAP 29 IMPORTANT Ces procédures ne relèvent pas de privilèges mais bien de COMPENSATION Lorientation nest pas définitive et doit être rediscutée si besoin Le rôle des « experts » nest pas de décider à la place du jeune mais de laccompagner et de laider à la décision

30 TSA et scolarité. Réseau TAP 30 CONCLUSION Cest laffaire de tous! Information et formation indispensables


Télécharger ppt "TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait lEducation Nationale?"

Présentations similaires


Annonces Google