La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Scolariser les élèves à BEP Besoins Éducatifs Particuliers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Scolariser les élèves à BEP Besoins Éducatifs Particuliers."— Transcription de la présentation:

1 Scolariser les élèves à BEP Besoins Éducatifs Particuliers

2 Définitions Les enfants ont des besoins éducatifs particuliers quand ils ont des difficultés dapprentissage nécessitant la mise en place dun dispositif éducatif à leur intention. Les enfants ont des besoins éducatifs particuliers quand ils ont des difficultés dapprentissage nécessitant la mise en place dun dispositif éducatif à leur intention. Les enfants ont des difficultés dapprentissage quand ils ont, de manière significative, plus de mal à apprendre que la majorité des enfants du même âge quand ils souffrent dun handicap qui les empêche ou les gêne lorsquil sagit dutiliser ce qui est généralement mis à disposition pour léducation des enfants du même âge dans les écoles Les enfants ont des difficultés dapprentissage quand ils ont, de manière significative, plus de mal à apprendre que la majorité des enfants du même âge quand ils souffrent dun handicap qui les empêche ou les gêne lorsquil sagit dutiliser ce qui est généralement mis à disposition pour léducation des enfants du même âge dans les écoles

3 Scolarisation des élèves à Besoins éducatifs particuliers Cette notion concerne une vaste population d'élèves à besoins éducatifs particuliers. Cette notion concerne une vaste population d'élèves à besoins éducatifs particuliers. Il peut s'agir de handicaps physiques, sensoriels, mentaux, mais également en grandes difficultés d'apprentissage ou d'adaptation, ou encore de publics particuliers tels que les enfants précoces, les enfants malades, les mineurs en milieu carcéral, les enfants de migrants, les enfants du voyage... Il peut s'agir de handicaps physiques, sensoriels, mentaux, mais également en grandes difficultés d'apprentissage ou d'adaptation, ou encore de publics particuliers tels que les enfants précoces, les enfants malades, les mineurs en milieu carcéral, les enfants de migrants, les enfants du voyage...

4 Handicaps La classification de l'OMS propose de distinguer successivement trois plans : les déficiences en rapport avec les organes et les fonctions, les incapacités en rapport avec les gestes et actes élémentaires de la vie ordinaire, et les désavantages qui disent les limitations quant à l'exercice des rôles sociaux. La classification de l'OMS propose de distinguer successivement trois plans : les déficiences en rapport avec les organes et les fonctions, les incapacités en rapport avec les gestes et actes élémentaires de la vie ordinaire, et les désavantages qui disent les limitations quant à l'exercice des rôles sociaux. Art 1 de la Loi du 11 fév. 2005: Constitue un handicap, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. Art 1 de la Loi du 11 fév. 2005: Constitue un handicap, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant.

5 Différentes catégories de handicaps Les déficiences mentales: Les déficiences mentales: -Les déficiences intellectuelles -Les déficiences psychiques Les déficiences physiques: Les déficiences physiques: -Les déficiences motrices -Les déficiences visuelles -Les déficiences auditives Le polyhandicap: cest lassociation dune déficience motrice importante à une déficience intellectuelle importante. Le polyhandicap: cest lassociation dune déficience motrice importante à une déficience intellectuelle importante. Troubles de la santé invalidants Troubles de la santé invalidants

6 Loi n° du 11 février 2005 sur le handicap La « loi handicap » du 11 février 2005 affirme des droits fondamentaux en termes demploi, de scolarité, daccessibilité et daccès à de nouvelles prestations sociales. Mais la loi handicap veut également promouvoir un changement de comportement, un changement de regard de la société pour une intégration pleine et entière des personnes handicapées.

7 Quelques principes Lusager est au cœur du dispositif, lui seul peut saisir la MDPH. Lusager est au cœur du dispositif, lui seul peut saisir la MDPH. Le droit à « compensation » des conséquences de son handicap, quels que soient lorigine et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie. Laccessibilité des personnes handicapées à lensemble des structures collectives. La scolarité en milieu ordinaire est affirmée pour tous les élèves dans létablissement le plus proche de son domicile. La création des enseignants référents handicaps complète les modalités de liens entre lécole, les familles, la MDPH… Les parents sont confortés dans leur responsabilité éducative.

8 Parcours de formation des élèves présentant un handicap Accueil individuel en classe ordinaire Accueil dans un dispositif collectif Accueil dans une unité denseignement dun établissement médico-social

9 Accueil individuel dans une classe ordinaire Concerne tous les types de handicaps Concerne tous les types de handicaps A temps plein ou à temps partiel, il passe par une adaptation des conditions daccueil et la prise en compte des besoins éducatifs particuliers à chaque élève handicapé A temps plein ou à temps partiel, il passe par une adaptation des conditions daccueil et la prise en compte des besoins éducatifs particuliers à chaque élève handicapé Cet accueil peut-être soutenu par des aides complémentaires Cet accueil peut-être soutenu par des aides complémentaires

10 Accueil dans un dispositif collectif A lécole élémentaire: les classes dintégrations scolaires Clis 1, 2, 3, 4 A lécole élémentaire: les classes dintégrations scolaires Clis 1, 2, 3, 4 Au collège et au lycée: les Unités Pédagogiques dIntégration Au collège et au lycée: les Unités Pédagogiques dIntégration Enseignants spécialisés titulaires du CAPA –SH (ou CAPSAIS) option A,B,C,D Enseignants spécialisés titulaires du CAPA –SH (ou CAPSAIS) option A,B,C,D Accueil soutenu par des aides complémentaires (AVSi, Sessad, transport…) Accueil soutenu par des aides complémentaires (AVSi, Sessad, transport…)

11 Accueil dans une unité denseignement dun établissement médico-social IME: Institut médico-Educatif IME: Institut médico-Educatif ITEP: Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique ITEP: Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique IES: Institut dEducation Sensorielle IES: Institut dEducation Sensorielle IEM: Institut dEducation Motrice IEM: Institut dEducation Motrice Service pédagogique hôpital (Sapad) Service pédagogique hôpital (Sapad) Maison de lenfance Maison de lenfance

12 Léquipe éducative sinterroge sur les difficultés graves et persistantes dun élève Soit difficultés graves et persistantes mais lélève ne semble pas relever dun handicap Soit difficultés graves et persistantes mais lélève ne semble pas relever dun handicap Soit difficultés graves et persistantes et lélève semble relever dun handicap Soit difficultés graves et persistantes et lélève semble relever dun handicap

13 difficultés graves et persistantes mais lélève ne semble pas relever dun handicap Proposition dun PPRE avec ou non mise en œuvre dun projet individuel daide spécialisée par le RASED (CAPA-SH E,G) Proposition dun PPRE avec ou non mise en œuvre dun projet individuel daide spécialisée par le RASED (CAPA-SH E,G) Aide personnalisée Aide personnalisée Maintien une année supplémentaire dans le cycle Maintien une année supplémentaire dans le cycle Le directeur ou le chef détablissement informe la famille et propose une orientation vers les enseignements adaptés (SEGPA, CAPA-SH F) Le directeur ou le chef détablissement informe la famille et propose une orientation vers les enseignements adaptés (SEGPA, CAPA-SH F) Si la famille est favorable, le dossier de lélève est transmis à la CDO Si la famille est favorable, le dossier de lélève est transmis à la CDO

14 difficultés graves et persistantes et lélève semble relever dun handicap Le directeur ou le chef détablissement et lenseignant référent informent les parents de cette hypothèse pour quils fassent une demande de PPS à la MDPH Le directeur ou le chef détablissement et lenseignant référent informent les parents de cette hypothèse pour quils fassent une demande de PPS à la MDPH Si les parents sont favorables, ils font une demande de PPS à la MDPH Si les parents sont favorables, ils font une demande de PPS à la MDPH Lorsque les aménagements prévus pour la scolarité dun élève, notamment en raison dun trouble de la santé invalidant, ne nécessitent pas un PPS, un PAI est élaboré avec le médecin de PMI ou de lEducation Nationale Lorsque les aménagements prévus pour la scolarité dun élève, notamment en raison dun trouble de la santé invalidant, ne nécessitent pas un PPS, un PAI est élaboré avec le médecin de PMI ou de lEducation Nationale

15 La circonscription ASH 06 Les Clis et les UPI Les Clis et les UPI 3 CLIS « 1 » maternelle 73 CLIS « 1 » élémentaire 8 CLIS « 2, 3, 4 » 30 classes dUPI Les établissements spécialisés en chiffres Les établissements spécialisés en chiffres 93,5 postes denseignants dont 10 en privé 29 structures Les Segpa Les Segpa 19 collèges 117 enseignants 1280 élèves 65 ateliers 11 spécialités

16 Carte des structures de la circonscription ASH

17 Site de la circonscription ASH des Alpes-Maritimes


Télécharger ppt "Scolariser les élèves à BEP Besoins Éducatifs Particuliers."

Présentations similaires


Annonces Google