La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hépatite C et Addictions Un malade incontournable dans le traitement de lhépatite C A.Tran, C.Gerbaud Centre dAddictologie Hospitalo-Universitaire de Nice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hépatite C et Addictions Un malade incontournable dans le traitement de lhépatite C A.Tran, C.Gerbaud Centre dAddictologie Hospitalo-Universitaire de Nice."— Transcription de la présentation:

1 Hépatite C et Addictions Un malade incontournable dans le traitement de lhépatite C A.Tran, C.Gerbaud Centre dAddictologie Hospitalo-Universitaire de Nice (CAHUN)

2 Addiction Définition –ADDICTION = usage nocif (ou abus) + dépendance Caractérisation –Impossibilité répétée de contrôler un comportement de consommation de substance –Poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives –Visant à produire du plaisir, ou à écarter une sensation de malaise interne

3 Alcool & Drogues illicites Co-morbidités Hépatite C …

4 Addiction – Prévalence hépatite C Alcool : 4,6 - > 50 % VHC Usagers de drogues : 59,8 % VHC Incidence VHC : cas/an Méconnaissance du statut sérologique 23 % déclarent à tort séro-négatifs Mallat A. et al. J Hepatol 2008;48: Enquête Coquelicot (InVS-ANRS 2004)

5 Addictions & Hépatite C Une mobilisation croissante et des moyens conséquents Plan Addictions Plan MILDT* –Prise en charge de lhépatite C abordée dans chaque plan *Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie

6 Hépatologie - Addictologie Lien entre les hépatologues et les addictologues –Sensibiliser les addictologues aux problèmes hépatiques –Prise en charge des malades au sein des CCAA, CSST (ou CSAPA) –Motivation des médecins +++ : CSST Nice : Dr Nouchi (Directeur, généraliste addictologue) + Dr Samak (HGE, 1 vacation) Programme de traitement du VHC

7 Plan addictions Une priorité : Organisation du dispositif hospitalier de prise en charge et de soins en Addictologie Mesures hospitalières : 3 niveaux d´intervention Niveau I = Niveau de proximité Consultations hospitalières dAddictologie Equipes hospitalières de liaison Lits de sevrage simple non dédiés Niveau II = Niveau de recours I + lits dédiés HC pour sevrage et soins résidentiels complexes (polyaddictions, complications somatiques) Niveau III = Centre dAddictologie Universitaire I + II + coordination de lEnseignement, de la Formation et de la Recherche Circulaire DHOS – Mars 2007

8 Toxico Consultations Adictologie Tabacologie Alcoologie Psychiatrie de liaison Alcoologie Tabacologie Toxico Coordination opérationnelle A Tran CAHUN CSAPA 10 Kms CCAA CSST

9 Budget annexe – CCAA du CHU de Nice 3 ETP soignants + 6 vacations médicales (2003) + 3 ETP + 5 vacations médicales

10 « Coaching » - Personnel médico-psycho-social Suivi des malades traités pour une hépatite C Cs préTRT : Avis psy Posologie IFN PEG et ribavirine selon lAMM Cs IDE –Alcool : 1 fois /sem pendant 1 mois puis tous les mois –Drogues : 1 fois/sem pendant la durée du TRT Cs psychologue/psychiatre –Avant TRT puis 1 fois /3 mois (ou plus selon malade) Cs Hépatologie : 1 fois/mois

11 Des outils de sensibilisation Dossier partagé Staffs pluridisciplinaires Formation du personnel

12

13 Alcool et VHC Résultats de la prise en charge

14 CAHUN : Hépatite C et Alcool Guérison : 1 patient sur 2 Variables Réponse sous TRT RVS (n = 16) Arrêts TRT Sevrage (fin de suivi) N = (66 %) 8 (50 %) : 5 G1,4 ; 2 G2,3 38,5 % G1,4 : 66,6 % G2,3 3 (1 Hémato, 2 psy) 8 (50 %) Age moyen 45,8 ans, G1/4 75 % (18), F3/F4 20 % (4)

15 HEPATYS Facteurs prédictifs de RVS – analyse multivariée Bourlière et al. AASLD 2008

16 HEPATYS : Hépatite C et Alcool Guérison : 1 patient sur 2 N=764N=94N=670 Question posée : Conso OH actuelle O/N Données issues du rapport clinique

17 Alcool et RVS TRT : IFN 2b 3 MUI 3 fois/sem + ribavirine Anand et al. Gastroenterology 2006;130:

18 Drogues illicites et VHC Résultats de la prise en charge

19 CAHUN : Hépatite C et Usage de drogues illicites Guérison : 7 patients / 10 Variables Réponse sous TRT SVR (n = 16) Arrêts TRT N = (75 %) 11 (69 %) : 4 G1,4 ; 7 G2,3 50 % G1,4 : 87,5 % G2,3 1 psy Age moyen 36,5 ans, Méthadone 16/16, G1/4 50 % (8), 6 Fibrotest F0-F3

20 HEPATYS : Hépatite C et Usage de drogues illicites Guérison : 7 patients / 10 N=81N=619 Question posée: Toxicomanie IV O/N et si oui, substitué O/N Résultat lié aux caractéristiques des patients usagers de drogues moins de 40 ans naïfs de tout traitement antérieur génotype 2 ou 3 score METAVIR de fibrose 2

21 Patient addict et VHC : un patient incontournable dans le traitement de lhépatite C De nouvelles contaminations par le VHC essentiellement liées à lusage de drogues Une prise en charge multidisciplinaire efficace –Nos résultats au CHU de Nice –Vos résultats – Cohorte Hepatys La RVS chez les malades ayant une addiction est similaire à celle des populations contrôles à condition de prendre en charge simultanément tous les problèmes Des moyens importants sont disponibles (Médecin inspecteur MILDT)


Télécharger ppt "Hépatite C et Addictions Un malade incontournable dans le traitement de lhépatite C A.Tran, C.Gerbaud Centre dAddictologie Hospitalo-Universitaire de Nice."

Présentations similaires


Annonces Google