La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Démonstrations Bloc 6. Sommaire 1. Résolution de léquation de dispersion complexe (§4) 2. Résolution de léquation différentielle : modèle de Drude (§5)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Démonstrations Bloc 6. Sommaire 1. Résolution de léquation de dispersion complexe (§4) 2. Résolution de léquation différentielle : modèle de Drude (§5)"— Transcription de la présentation:

1 Démonstrations Bloc 6

2 Sommaire 1. Résolution de léquation de dispersion complexe (§4) 2. Résolution de léquation différentielle : modèle de Drude (§5) 3. Dispersion : champ électrique pour un paquet dondes (§7) 4. Relation de Rayleigh (§7) 5. Equations de Maxwell dans les milieux l.i.h. non magnétiques : vecteurs D et H (§1)

3 k = k + jk La solution est de la forme : k = k + jk égalité des parties réelles égalité des parties imaginaires égalité des parties réelles expression du module de k au carré réelle ; = o 1 - Propagation des OEM dans un milieu partiellement conducteur : résolution de léquation de dispersion complexe (1) (2) Résolution dun équation complexe à 2 inconnues : k et k Il faut se ramener à 2 équations réelles. 2 méthodes proposées Méthode A Méthode B

4 Méthode A Equation du 2 nd ordre en k² Seule solution possible : pourquoi ?

5 Méthode A

6 Méthode B

7 Expression de k et k ?

8 Tan² Simplifications possibles si tan >>1 ou <<1 (on retrouve les cas 1 et 2 étudiés dans le bloc 5 : Il est plus intéressant alors de simplifier avant de faire les calculs !!!...) Retour au sommaire

9 1 er cas simple : on fait lhypothèse que E est un champ constant et uniforme (indépendant de r et t) 2-a) Comportement de avec la fréquence : résolution de léquation différentielle pour les électrons libres La solution v est la somme de 2 termes : Une solution particulière de léquation ( en général on choisit une constante : dv/dt = 0 ) La solution générale de léquation sans second membre : Constante dintégration : à déterminer avec les conditions initiales (t = 0), à partir de la solution globale

10 s µ : Mobilité des électrons libres La vitesse de déplacement sous champ E des électrons libres est constante si E est uniforme

11 2 ème cas : On fait lhypothèse dun champ E sinusoïdal progressif doscillations forcées On suppose la mise en place dun régime doscillations forcées des e- libres sous le champ E (ils oscillent à la même fréquence) Lutilisation des nombres complexes permet de linéariser léquation différentielle Que traduit physiquement cette expression complexe liant la vitesse à E ?

12 2-b) Comportement de avec la fréquence : résolution de léquation différentielle pour les électrons liés On fait lhypothèse dun champ E sinusoïdal progressif, et doscillations forcées des e- élastiquement liés à la même fréquence que le champ Lutilisation des nombres complexes permet de linéariser léquation différentielle Retour au sommaire

13 v ( ) Milieux dispersifs v ( ) Emetteurs réels non monochromatiques largeur de raie Onde plane progressive monochromatique : ni début, ni fin…(amplitude constante) Onde réelle : paquet dondes = combinaison linéaire dOPPM (analyse de Fourier) Se propageant dans la même direction Damplitude donnée par une fonction f(k) De vecteurs donde k différents, donc de pulsations différentes, centrées sur o 3- Dispersion et vitesse de groupe pour un paquet dondes

14 Soit o la pulsation centrale associée à k o Pour le paquet donde

15 6 - Dispersion

16 Enveloppe de lamplitude Enveloppe de lamplitude se propage v g = d /dk à la vitesse v g = d /dk Vitesse de groupe : v g 6 - Dispersion v = o /k o Terme sinusoïdal se propageant à la vitesse de phase v = o /k o

17 6 - Dispersion animation Retour au sommaire Vitesse de groupe : repérer sur lanimation le maximum et regarder à quelle vitesse il se déplace Vitesse de phase : repérer une oscillation et la suivre dans sa propagation

18 Relation de Rayleigh 6 - Dispersion 4- Relations de Rayleigh vide o : mesurée dans le vide et pas dans le milieu

19 Relation de Rayleigh Retour au sommaire : mesurée dans le milieu

20 5 - Equations de Maxwell dans les milieux l.i.h. non magnétiques (µ r = 1) : vecteurs D et H On introduit deux vecteurs qui tiennent compte des propriétés des milieux E et B sont liés à londe : champs électrique et magnétique H et D traduisent le champ total dans le milieu (réponse du milieu à lOEM) Induction électrique (C/m²) Excitation magnétique (A/m) et permittivité et perméabilité du milieu

21 Expression des équations de Maxwell constituantes du milieu en fonction de D et H ? On supposera et constantes. Retour au sommaire


Télécharger ppt "Démonstrations Bloc 6. Sommaire 1. Résolution de léquation de dispersion complexe (§4) 2. Résolution de léquation différentielle : modèle de Drude (§5)"

Présentations similaires


Annonces Google