La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Grammaire Eric VASSEUR CPC Castelsarrasin novembre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Grammaire Eric VASSEUR CPC Castelsarrasin novembre 2009."— Transcription de la présentation:

1 Grammaire Eric VASSEUR CPC Castelsarrasin novembre 2009

2 Pourquoi faire de la grammaire ? Langue, norme, grammaire, orthographe : des rapports pas si simples… Comment enseigner plus efficacement ? Comment mettre les élèves face à des situations- problèmes à leur portée ? Y a-t-il une différence entre mécanisme et automatisme ? Comment se construit une compétence orthographique ? Comment favoriser la mémorisation des règles et des procédures ? Comment favoriser le transfert des compétences ?

3 Pourquoi faire de la grammaire ?

4 La grammaire pour……….. La grammaire - Reconnaître des classes de mots et leur étiquetage -Analyser natures et fonctions. Établir une nomenclature - Appui sur le sens ou des manipulations formelles Lunité de base est la phrase

5 Pourquoi faire de la grammaire ? La grammaire pour……….. Lorthographe - Etroitement liée avec la grammaire pour la grammaire - la grammaire fournit des outils danalyse pour régler des problèmes orthographiques surtout au niveau des ACCORDS Lorthographe est considérée comme une composante majeure de lexpression écrite

6 Pourquoi faire de la grammaire ? La grammaire pour……….. La lecture - Mettre lanalyse des phrases, des textes au service de la compréhension -Des constructions voisines ne sont pas équivalentes Elodie joue avec Sandra dans la cour. Elle lui dit : « Hélène est absente ». Cest qui ? Phrases exclamatives Les tonalités ne peuvent se décliner que dans la lecture à haute voix.

7 Pourquoi faire de la grammaire ? La grammaire pour……….. Lécriture Apporter des solutions concrètes et adaptées au problèmes décriture Quelle alternance des temps? Quels connecteurs ? Supprimer les répétitions ? Quelle ponctuation ? Contextualiser le sujet avec apport dadjectifs,de relatives, de compléments de nom? Comment construire une phrase complexe ? Lunité de base est le texte en étroite relation avec un projet décriture

8 Langue, norme, grammaire, orthographe : des rapports pas si simples…

9 Un stéréogramme de Shiro Nakayama Vous devez voir : Un cœur en relief

10 Les enfants jouent dans la cour. Groupe nominal au pluriel verbe sujetverbe joue joues jouent dent dents den dans court courts courre cours courent cour Langue, norme, grammaire, orthographe : des rapports pas si simples…

11 La difficulté majeure pour les élèves est dadopter de manière quasi simultanée un double point de vue : 1.Le point de vue de la parole, de la langue en action, qui utilise des savoirs implicites : « une souris verte » et non « une souris vert » 2.Le point de vue de la langue, objet dobservation, qui demande une décentration par rapport à lusage courant, et exige des savoirs explicites : « les oiseaux volent » et non « les oiseau vol » Langue, norme, grammaire, orthographe : des rapports pas si simples…

12 Lenseignement de la grammaire orthographe vise à entrainer ce double point de vue, ce changement de focalisation, très couteux au départ mais que lentrainement tend à automatiser. orthographe rénovée… Langue, norme, grammaire, orthographe : des rapports pas si simples…

13 Pour les élèves, il est difficile de comprendre la norme… « Je rentre sur Paris.» « Je rentre à Paris. » « Je vais au dentiste. » « Je vais chez le dentiste. » « Il ne peut pas y avoir double discours, il ne peut y avoir deux poids et deux mesures, il ne peut pas y avoir deux systèmes de valeurs, entre lequel lenfant serait ballotté. » Nicolas Sarkozy, discours Périgueux – Vendredi 15 février 2008 lors de la présentation des programmes de lécole. "Et j'ai une règle auquel je tiens.", Julien Dray, 24 janvier 2008, France 2, émission On n'a pas tout dit de Laurent Ruquier. Langue, norme, grammaire, orthographe : des rapports pas si simples…

14 Pour synthétiser… Beaucoup délèves méconnaissent la norme ou la considèrent comme nallant pas de soi. Elle nest quasiment jamais au premier plan de leurs préoccupations (ce nest pas la manière de dire qui les intéresse). Langue, norme, grammaire, orthographe : des rapports pas si simples…

15 Langue, norme, grammaire, orthographe, des rapports pas si simples… « Priorité absolue à la maitrise de la langue, parce que si lon ne parle pas notre langue, cest difficile despérer progresser. Le vocabulaire est un instrument de liberté ; Lorthographe, par quoi notre langue se tient debout ; La grammaire, qui est le commencement de toute pensée. » Discours de Périgueux, 15 février 2008

16 Le grand calendrier et compost des bergers 1497 Des maladies quon dit lAffilée, Laffilée est une maladie qui vient communément aux agneaux la prennent quand ils goutent du lait de brebis laquelle a de nouveau faonné, lequel lait on appelle bet, cest le premier lait de la mamelle ou du pis de la brebis quelle a faonné de nouveau comme il en est fait mention ci-dessus au chapitre du mois de février, cette maladie est affilée bien périlleuse. Langue, norme, grammaire, orthographe : des rapports pas si simples…

17 Langue, norme, grammaire, orthographe, des rapports pas si simples… « Il va sen dire que… » Imagine-t-on la logique grammaticale qui structure une cervelle capable de cette graphie ? structure logique du cerveau ???? Il va sen dire des choses intéressantes….

18 Langue, norme, grammaire, orthographe, des rapports pas si simples… autant pour moi … 76 % sur Google au temps pour moi… 24 % sur Google A ten-dollar bill A seven-year-old boy A five-minute drive Logique propre à une langue… La seule fonction métalinguistique du langage ne suffit pas à construire une compétence de communication faisant de lapprenant une personne capable de formuler des discours en situation concrète. L'expression « au temps » est utilisée à plusieurs reprises par Georges Courteline dans son œuvre de 1888 Le Train de 8h47 :Georges Courteline « Portez... arme ! Un temps, trois mouvements !... un ! [...] Et la paume de la main droite soutenant la crosse du fusil, la main gauche encerclant le canon, ils demeuraient cinq minutes immobiles, au temps, gardant la position, la nuque cuite sous le soleil. » « Recommencez-moi ce mouvement-là en le décomposant. Au temps ! Au temps ! Je vous dis que ce n'est pas ça ! »

19 Langue, norme, grammaire, orthographe, des rapports pas si simples… La grammaire nest pas le commencement de toute pensée. Langage (le langage et non la grammaire) et pensée sont en interaction et sétayent mutuellement. Aucune recherche na démontré que les activités détiquetage contribuent à rectifier une pensée défaillante. La pensée et la grammaire ne partagent pas la même logique.

20 Enseigner plus efficacement…

21 Je range les chemises lavées et repassées. Les tables ont été lavées à léponge. La famille a lavé les assiettes. Les couverts quelle a lavés sèchent dans légouttoir. Ta chemise a été lavée à la main. Les filles se sont lavées. Les filles se sont lavé les cheveux. Tes mains, tu les as lavées ? M. LAbbé dOlivet Grammaire pas abstraite… par manipulation (fonctionne à 99%)

22 Enseigner plus efficacement… Découpage par groupes… pertinent pour lapprentissage de la conjugaison ? Voici des verbes. Triez-les. manger – faire – louer – finir – partir – vendre – atteindre – vouloir – chanter – jaunir – aller – entendre – savoir – pouvoir – écrire – arranger – être – paraître – tenir – voler – suivre – moudre – avoir – percevoir - lire

23 Enseigner plus efficacement… En CE2… Le présent des verbes du 1 er groupe Le présent des verbes du 2 ème groupe Le présent des verbes du 3 ème groupe Le présent davoir, être, aller, faire Le présent : synthèse et évaluation Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 60 min Soit au total : 5 heures Relier des savoirs anciens à des savoirs nouveaux…

24 Enseigner plus efficacement… Démarrer les apprentissages par les problèmes que se posent les élèves, quils rencontrent… Ils savent quil y a des terminaisons mais ils ne savent choisir… Exemple : Au début de CE2, au singulier et au présent, comment choisir entre -e, -es, -s, -t ? > Je dor… -e ou –s ? Si cest un verbe en –er, terminaisons : -e / -es / -e > Je dore au soleil. Si ce nest pas un verbe en –er, terminaison -s / -s / -t > Je dors au soleil. Comment programmer ces notions ?

25 Enseigner plus efficacement… En CE2… Au présent, comment choisir entre -e, -es, -s, -t ? Au présent, 3 verbes à bien connaître : être, avoir, aller Au présent, quelques cas particuliers : -s, -d, -x, -tes Le pluriel pose peu de problème. Comment les organiser au fil du temps ?

26 Enseigner plus efficacement… Sem 1Sem 2Sem 3Sem 4Sem 5 Présent -e, -es, -s, -t Présent être, avoir, aller Présent -ds, -d, -x, -tes Total = 5 heures sur 10 séances Entrainement, automatisation

27 Organiser les apprentissages sur le moyen et le long terme Période dapprentissage Déclin de la performance… le cerveau na pas eu le temps dautomatiser les choses. Enseigner plus efficacement…

28 Organiser les apprentissages sur le moyen et le long terme Période dapprentissage Stabilisation de la performance Compétence stabilisée Enseigner plus efficacement…

29 ACTIVITES COURTES ACTIVITES VOIE LONGUE Objectifs : systématiser les apprentissages et développer des automatismes relancer lintérêt et la curiosité pour la langue Objectifs : conduire les élèves à changer les représentations qui sont les leurs prendre le temps de construire la compréhension dune notion 2 catégories dactivités Enseigner plus efficacement…

30 Réinterroger ses propres connaissances Ex : participe passé, conjugaison du présent… Proposer des procédures à la portée des élèves Entrainer souvent, sur le long terme, et faire expliciter (les élèves mettent en mot les procédures). Penser en amont, les difficultés des élèves : celles-ci détermineront nos séances.

31 Les leçons… Activités de découvertes, leçon Exercices dapplication Compétence supposée acquise SAVOIR Situation- problème Entrainement réitéré des procédures Affinement progressif de la compétence SAVOIR Institutionnalisation du savoir Démarche inductive Selon Mérieu, la continuité napparaît que pour celui qui maîtrise déjà la notion. Démarche déductive Cest fonder des généralisations, des régularités, à partir de faits observés, de cas individuels. Cest en agissant sur les éléments linguistiques (tris, manipulations, comparaisons, classement, repérages,...), en dégageant des caractéristiques, que lélève sapproprie la langue. Enseigner plus efficacement…

32 Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée

33 Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée Méfions-nous du simple ! Ex : laccord de ladjectif : Ladjectif saccorde avec le nom. Il prend e au féminin, s au pluriel.

34 Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée Laccord de ladjectif (niveau CE1 ou CE2 faibles) Choisis les adjectifs pour compléter le texte, puis colorie le dessin. Lélève 1 : Il colorie la chouette uniquement. La 1ère consigne passe « à la trappe » ! Puis en fonction de la remarque que je lui fais, il sattaque à la première consigne. jaune bleu verte roug e CLEO - Retz

35 vert jaune s roug es noire s bleugrise s A partir-là : correction collective. On laisse le temps aux élèves… Les élèves vont profiter du savoir des autres, des explications. Puis, pendant les semaines qui suivent, on va prolonger ces exercices par des activités du même format. CLEO - Retz Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée

36 un deux trois quatre cercle(s) carré(s) triangles(s ) rectangles (s) vert(s) jaune(s) rouge(s) bleu(s) Je vois : deux cercle bleu trois triangles rouges quatre rectangle jaune un carré vert Résultats dun élève qui réussissait bien… Faire expliciter lélève pour connaître sa démarche !

37 On peut proposer 10, 12 activités de ce format. CLEO - Retz Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée

38 Transforme la première partie de la phrase pour quelle ait un sens normal. Il fait toujours beau en été : parfois, il pleut. Je ne suis jamais allé au Maroc, et jy retourne cet été. Je nai plus faim, je vais reprendre un peu de fromage. Je nai rien compris, pas besoin de mexpliquer ! Mon chien nest pas content de me revoir, il saute de joie. La chat a tout mangé, il a laissé un peu de pâtée dans sa gamelle.

39 Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée Est-ce quil faut ajouter un complément pour que ces phrases soient correctes ? Le maçon construit ……Karim et Bernard discutent…….. Le bonhomme de neige fond……Le bébé sest endormi……. Les ballons senvolent…..Les abeilles bourdonnent….. Valérie cueille….Sabrina ouvre…… On peut ajouter des dessins pour uniquement se consacrer à la grammaire et non à la lecture. On sappuie sur le sens !

40 Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée CLEO - Retz

41 Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée Situations dont les élèves ont la maitrise réelle. Pas une activité « téléguidée ». Etre acteur pas actif… pas de « dressage ». Situations qui impliquent des va-et-vient entre sens et forme. Situations qui comportent un enjeu (si petit soit-il). Seras-tu capable de ? Situations que lon propose souvent mais à petites doses.

42 Une vision réaliste de lapprentissage Ne jamais laisser entendre que cest facile ou rapide dapprendre. Garder à lesprit que, du point de vue de lélève, rien ne va de soi. Multiplier les occasions dexpliciter les procédures. Multiplier les occasions de confronter les points de vue. Ex. : les jeux violents sont interdits dans lécole. interdient interdis - interdies Sintéresser davantage aux progrès quaux résultats (faire confiance aux élèves pour progresser). Créer un espace de sécurité pendant lapprentissage «Tu vas réussir ! » Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée

43 Une vision réaliste de lapprentissage On fait dabord :…ce que chacun saura faire : tous ensemble lentement à haute voix en y réfléchissant seul rapidement dans sa tête sans y penser Mettre les élèves face à des situations problèmes à leur portée

44 Mécanismes ou automatismes ?

45 Mécanisme ou automatisme ? Dictée et tâche de mémorisation simultanées (Michel Fayol, psychologue) Le facteur prend les lettres et il les timbre. 40% derreurs chez des adultes lettrés. Savoirs et savoir-faireLexique orthographique timbre : n. (pluriel : -s) ou v. (pluriel : -ent) Attention à la configuration sujet + pronom le/la/les + verbe …. le timbre les timbres -> + courant ! il le timbre il les timbre ils les timbrent … Le chien des voisins aboie. En situation normale, on a limpression que cest automatique mais, en fait, à larrière plan de notre attention, des procédures se mettent en route de façon non consciente. Ce sont bien des automatismes car elles demandent une réflexion…

46 Mécanisme ou automatisme ? Connaissances explicites enseignées Mise en œuvre couteuse, lente et fragile en début dapprentissage Automatisation progressive Récupération directe en mémoire Vigilance grammaticale et orthographique Il les timbre

47 Connaissances explicites enseignées Mécanisme ou automatisme ? Apprentissage volontaire Apprentissage conscient Apprentissage motivé Entrainement résolu, réitéré Mémorisation et automatisation Long…

48 Comment se construit une compétence orthographique ?

49 Première étape : compétence analogique Papa [ e ] maman vont au cinéma. un chat et un chien une pomme et une poire toi et moi … Deuxième étape : compétence procédurale Deux éléments qui sajoutent Remplacement par « et puis » Verbe « être » ? Mot invariable de même nature que « ou » … Troisième étape : automatisation et/ou récupération (pour lexpert) Abstraction dune classe de situations X + Y Classe des conjonctions de coordination Bloc mémorisé « papa et maman » … La preuve ?

50 Comment enseigner tout le programme ?

51 v. du 1 er groupe dont v. en -cer -ger -guer -yer -eter -eler v. du 2 ème groupe être avoir aller dire faire pouvoir partir prendre venir voir vouloir + verbes non étudiés indicatif présent indicatif futur simple indicatif imparfait indicatif passé simple indicatif passé composé indicatif plus-que-parfait indicatif futur antérieur indicatif conditionnel présent impératif présent infinitif présent participe présent participe passé 20 catégories de verbes 12 temps verbaux

52 Comment enseigner tout le programme ? v. en -er -ir v. en -re -oir v. en -dre (ex : répondre) je -eje -s tu -estu -s il/elle -eil/elle -til/elle -d nous -ons vous -ez ils/elles -nt

53 Comment enseigner tout le programme ? verbes en -cer -ger -guer -yer -eter -eler

54 Comment enseigner tout le programme ? infinitifau présentau futurà limparfait dire vous dites faire nous faisons vous faites je ferai … nous faisions vous faisiez pouvoir je peux tu peux je pourrai … vouloir je veux tu veux voir je verrai … nous voyions vous voyiez à apprendre par cœur…

55 Comment enseigner tout le programme ? Privilégier lintelligence du système qui a une cohérence Ne pas encombrer inutilement la mémoire (ne pas donner un nouveau verbe irrégulier chaque semaine) Enseigner lutilisation des tableaux et outils Mémoriser en même temps les formes verbales et leur justification (ex : nous disons un seul S parce que un seul S entre 2 voyelles et la terminaison -ONS)

56 Comment favoriser la mémorisation des règles et des procédures CE2 ou Tu préfères la vanille ou le chocolat ? Ecris vrai ou faux. Tu viens oui ou non ? Jécris « ou » quand il y a le choix entre deux choses. « ou » est un mot invariable. CM1 ou Tu préfères la vanille ou le chocolat ? Ecris vrai ou faux. Tu viens oui ou non ? Tu regardes ou tu ten vas. Jécris « ou » quand il y a le choix entre deux choses. Je peux remplacer « ou » par « ou bien » « ou » est un mot invariable. CM2 ou Tu préfères la vanille ou le chocolat ? Ecris vrai ou faux. Tu viens oui ou non ? Tu regardes ou tu ten vas. Sauver ou périr ! Jécris « ou » quand il y a le choix entre deux choses. Je peux remplacer « ou » par « ou bien » « ou » est un mot invariable. « ou » est une conjonction de coordination.

57 Comment favoriser la mémorisation des règles et des procédures ? Trouver des explications à la mesure des élèves (lexique grammatical, lexique didactique expliqué). Donner des contre-exemples… Aider aux devoirs (voir les « 12 travaux de lélève »). Donc avant de clôturer la leçon, faire un bilan avec les élèves. « Que dois-tu savoir faire ? » Utiliser une langue accessible Etre clair sur les attentes Faire entrainer les procédures pendant la mémorisation Faire de laide-mémoire un outil quotidien Favoriser la continuité sur le cycle.

58 Comment favoriser le transfert des compétences ?

59 En rédaction… surcharge cognitive ! On allège certains éléments… - en CE2, on va faire recopier un poème dont on aura supprimé les terminaisons. - faire écrire des « précurseurs » (cf. Danièle Cogis). Il était une fois, il y a très longtemps, un homme qui vivait dans une caverne. Tous les lundis, il chassait le bison. Tous les mardis, il balayait sa caverne. Tous les mercredis, il fabriquait des poteries. Tous les jeudis, il dessinait sur les murs de sa grotte. Tous les vendredis, il vérifiait son arc et ses flèches. Tous les samedis, il allait voir ses amis. Et tous les dimanches, il se reposait. Pour lui, cétait le bon temps ! Mais un jour, il fit une énorme erreur : il inventa lordinateur et la tondeuse à gazon. A partir de ce jour, il neut plus une minute de calme ni de repos. - écriture dun texte, en donnant une banque didées, une banque lexicale (des personnages, des actions…).

60 Aller progressivement de lactivité dentrainement à lactivité décriture. Ne jamais dissocier lécriture de ses enjeux orthographiques. Limiter la charge cognitive en allégeant certaines tâches. Assurer un accompagnement précis. Fournir un cadre méthodologique pour la révision des textes. Des principes généraux… Comment favoriser le transfert des compétences ?


Télécharger ppt "Grammaire Eric VASSEUR CPC Castelsarrasin novembre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google