La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire naturelle de linfection par le VIH introduction aux infections opportunistes O. Bouchaud.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire naturelle de linfection par le VIH introduction aux infections opportunistes O. Bouchaud."— Transcription de la présentation:

1 Histoire naturelle de linfection par le VIH introduction aux infections opportunistes O. Bouchaud

2 Système immunitaire normal Protège lorganisme des agressions externes et internes notamment infectieuses Organes lymphoïdes : moelle osseuse, rate, ganglions, thymus, sites lymphoïdes (TD), … 2 mécanismes principaux/complémentaires –Cellulaire : destruction des cellules malades/infectées Lymphocytes T, macrophages Récepteur de surface sur Ly T: CD4 ++, CD8 (Ly T killer), CD3 –Humorale : production des Ac de « reconnaissance » ultérieure après 1er contact avec Ag facilite la destruction cellulaire Lymphocytes B Ly T CD4 (= Ly T4 = T4) : rôle majeur de « coordination » entre les acteurs : Ly B, Ly T8, macrophages : CIBLE PRINCIPALE DU VIH

3 Cellules dendritiques, cellules de Langerhans, Macrophages, monocytes Lymphocytes T4 SNC Poumons GALT Œil, autres organes ? SRE/pools vasculaires ? Tissus génitaux Liquide séminal Infection productrice Infection chronique Infection latente ou par un virus défectif Tissu lymphoïde Pool, CFD GALT Moelle osseuse Thymus Autres sites LCR Sang périphérique Cellules cibles du VIH : 11 Daprès Cavert W et al. Science. 1998, 280(5 371) : Geijtenbeek T. Cell. 2000, 100 : Pomerantz R. Clin Infect Dis. 2002, 39 : 91-7.

4 Effet cytopatthogène du VIH + lyse CD4 infectés par CD8 + déficit de régénération

5

6

7

8

9 TB, inf bactériennes

10

11

12

13 Diagnostic de linfection à VIH chez ladulte Quand proposer un test ? Sujet sensible ++ => empathie ! Councelling ++ / accord impératif 2 situations Dépistage volontaire Systématique : désir de savoir, don de sang, grossesse Orienté (situations à risques) : MST, professions exposées, conjoints de patients malades ou DCD du VIH Signes cliniques évocateurs

14 –Infections opportunistes –Découverte à un examen de signes dalerte Candidose orale, herpès extensif, leucoplasie chevelue, prurigo, adénopathies, troubles des phanères : cheveux cassant/défrisés/fins… Amaigrissement Kaposi cutané –Tableau compatible avec primo-infection Intérêt épidémiologique ++ Pas de signes spécifiques mais Sd grippal +/- neuro + contact à risque

15 comment rendre le test ? –Étape capitale ++ Y compris si (-) Très déterminant pour la suite –Demande du temps –Cf councelling

16 Prise en charge des infections opportunistes

17

18 Pneumopathie à Pneumocystis carinii 6

19

20 Abcès souvent multiples (80 %) à linverse du lymphome 8

21

22 10 Tuberculose

23 Pneumopathie à Mycobacterium tuberculosis 11

24 Tuberculose osseuse vertébrale Mal de Pott 12

25 BAAR en coloration de Ziehl 13

26

27

28 Candidoses oro-pharyngées 16

29 Œsophagite à Candida 17

30

31 Rétinite à CMVFond dœil normal 19

32

33

34 Cryptococcome cérébral 22

35 23 Cryptococcus neoformans var. neoformans, à partir de colonies muqueuses, présence dune capsule Encre de ChineFuchsine sérum

36

37

38 LEMP 26 a et b LEMP typique IRM encéphalique Coupes axiales T2 TSE. Plage hyper intense de la substance blanche frontale droite, suivant les circonvolutions, sans effet de masse (a). Contrôle à 1 mois. Même coupe (b). Aggravation très rapide des lésions qui progressent en tâche d'huile vers l'avant et l'arrière. c LEMP atypique IRM encéphalique. Coupe Frontale FLAIR. Lésions mal limitées en hyper signal de la substance blanche profonde et sous corticale. d F. Héran ab c

39

40

41

42

43 Sarcome de Kaposi 31

44

45 Lymphome 33 SOMMAIRE

46 Gestion des effets secondaires des ARVs Initiation des ARVs hors champs des urgences Aucune justification à un arrêt de principe de ARVs si problème de santé aiguë Connaître les principaux effets secondaires « aiguës » des ARVs

47 Principaux effets secondaires cliniques Rash : CMX / sulfamides – névirapine, efavirenz –Abacavir Risque de Sd de Lyell/Stevens Johnson –Si décollement/atteinte muqueuse : arrêt –Si étendu + T° 40 : à considérer –Sinon : surveillance Neuropathie périph.: –D4T, ddI, ddc –Pas durgence mais arrêt Diarrhée : –IP : Nelfinavir (Viracept), Lopinavir/r (Kalétra) Pancréatite : ddi

48 Principaux effets secondaires biologiques Anémie (aiguë « brutale », chronique): –AZT Hépatite (ALT ++) –D4T –NVP, EFZ –(IP) Acidose lactique: –Tous –D4T + ddI / grossesse


Télécharger ppt "Histoire naturelle de linfection par le VIH introduction aux infections opportunistes O. Bouchaud."

Présentations similaires


Annonces Google